1 CORINTHIENS 05 : 01 À 13 *** + 1 C0RINTHIANS 05 : 01 to 13 + NOTES : JOHN MACARTHUR

28/11/2015 16:35

1 CORINTHIENS 05 : 01 À 13 *** +
 

1 ¶  On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens ; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.

débauche. Ce péché était si abject que même les voisins païens de l’Église en étaient scandalisés. Les Corinthiens avaient tenté de justifier ou minimiser ce péché notoire, même après que Paul leur avait écrit à ce sujet (v. #1Co 5:9). Le mot grec pour « débauche » est à la racine du mot « pornographie ».

la femme de son père. C’est-à-dire la belle-mère. Cet inceste, aussi ignoble que si le péché était commis avec votre propre mère, était puni de mort dans l’A.T. (#Lé 18:7-8, #Lé 18:29 ; cf. #De 22:30); il était rare (« ne se rencontre même pas ») et illégal sous la loi romaine.

 

2  Et vous êtes enflés d’orgueil ! Et vous n’avez pas été plutôt dans l’affliction, afin que celui qui a commis cet acte fût ôté du milieu de vous !

enflés d’orgueil. Ils étaient charnels et arrogants au point d’excuser même le vice extrême. 

ôté. Excommunié, comme au v. #1Co 5:7 (cf. #Mt 18:15-17 ; #Ep 5:3, #Ep 5:11 ; #2Th 3:6).

 

3  Pour moi, absent de corps, mais présent d’esprit, j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent, celui qui a commis un tel acte.

déjà jugé. Paul avait prononcé un jugement contre ce pécheur, et l’Église devait faire de même.

 

4  Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus,

Au nom du Seigneur. C’est-à-dire en accord avec le caractère saint de sa personne et avec sa volonté.

assemblés. L’action devait être menée lorsque l’Église serait réunie.

puissance. C’est-à-dire ici son autorité. Une action entreprise contre les pécheurs qui refusent de se repentir au sein de l’Église a la pleine approbation du Seigneur.

 

5  qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus.

livré à Satan. Le verbe « livrer », employé dans le contexte d’une procédure juridique, signifiait « remettre entre les mains d’une autorité pour condamnation ». Ici, il équivaut à une excommunication de croyants professants qui consiste à les priver de la bénédiction du culte et de la communion des chrétiens et à les renvoyer dans le royaume de Satan, c’est-à-dire le système du monde.

la destruction de la chair. Cette expression décrit le châtiment divin contre le péché, qui peut avoir pour conséquence la maladie, voire la mort. cf. #Ac 5:1-11.

l’esprit soit sauvé. La personne qui refuse de se repentir risque de beaucoup souffrir du jugement de Dieu, mais elle ne pourra plus exercer de mauvaise influence au sein de l’Église. En outre, il est plus probable qu’elle se détourne du mal et qu’elle soit sauvée à travers cette épreuve que si son péché était toléré dans l’Église.

jour du Seigneur Jésus. Le moment où le Seigneur reviendra pour récompenser son peuple. Voir la note sur 1:8 {==> "1Co 1:8"}.

 

6  C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte ?

vous glorifiez. On pourrait traduire aussi par « vous vantez ». Une telle attitude était d’autant plus mauvaise que ce sentiment orgueilleux de satisfaction les empêchait de faire face à leurs responsabilités en présence du péché flagrant qui ravageait l’Église.

levain. Dans l’Écriture, il représente l’influence mauvaise, excepté dans de rares passages, comme dans #Mt 13:33, où il symbolise la bonne influence du royaume des cieux (cf. #Ex 13:3, #Ex 13:7).

toute la pâte. Lorsqu’il est toléré, le péché pénètre et corrompt l’ensemble de l’Église locale.

 

7 ¶  Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Christ, notre Pâque. Le pain sans levain symbolisait la libération d’Égypte intervenue lors de la Pâque (#Ex 12:15-17). De même, l’Église doit être sans levain, puisqu’elle a été séparée de la domination du péché et de la mort par le sacrifice de l’Agneau pascal parfait, le Seigneur Jésus-Christ. Par conséquent, elle doit se dépouiller de tout péché afin de se séparer de l’ancienne manière de vivre, y compris de l’influence de membres de l’Église qui persisteraient dans le péché.

 

8  Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.

célébrons donc la fête. Contrairement à la Pâque de l’A.T., qui est une commémoration annuelle, les croyants célèbrent sans cesse la « fête » de la nouvelle Pâque, Jésus-Christ. De même que les Juifs honorent la première en mangeant des pains sans levain, les chrétiens célèbrent leur Pâque perpétuelle avec des vies dépourvues de levain.

 

9 ¶  Je vous ai écrit dans ma lettre de ne pas avoir des relations avec les impudiques, -

ma lettre. Dans une lettre précédente, Paul enseignait à l’Église de Corinthe la nécessité de se séparer de personnes immorales (cf. v. #1Co 5:11 ; #2Th 3:6-15).

 

10  non pas d’une manière absolue avec les impudiques de ce monde, ou avec les cupides et les ravisseurs, ou avec les idolâtres ; autrement, il vous faudrait sortir du monde.

de ce monde. De toute évidence, l’Église avait mal interprété le conseil contenu dans cette lettre et avait cessé toute relation avec ceux qui n’étaient pas sauvés dans le monde, tout en continuant de tolérer le péché en son sein. Cette attitude était bien plus dangereuse pour la communion fraternelle. Cf. #Jn 17:15, #Jn 17:18. Dieu veut que nous soyons des témoins dans le monde (cf. #Mt 5:13-16 ; #Ac 1:8 ; #Ph 2:15).

 

11  Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.

se nommant frère. Paul explicite ce qu’il voulait dire dans sa lettre précédente: il s’attendait à ce qu’ils se séparent de tous ceux qui se disent frères mais qui pèchent systématiquement.

pas même manger. Le repas était un signe d’acceptation et de communion à cette époque. Cf. #2Th 3:6, #2Th 3:14.

 

12  Qu’ai-je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est-ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ?

5:12-13

dehors. Ni Paul ni l’Église n’avaient à se poser en juges des non-croyants. L’Église doit exercer le jugement sur ceux qui lui appartiennent et exclure les pécheurs du milieu d’elle (cf. #1Pi 4:17). Le jugement contre ceux du dehors est réservé à Dieu; l’Église a, pour sa part, le devoir de les évangéliser. Le v. 13 est une citation de #De 17:7.

 

13  Pour ceux du dehors, Dieu les juge. Ôtez le méchant du milieu de vous.

 

1 C0RINTHIANS 05 : 01 to 13 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ It is reported commonly that there is fornication among you, and such fornication as it does not even named among the Gentiles; it's to the point that one should have his father's wife.

debauchery. This sin was so abject that even the Church's neighboring pagans were scandalized. The Corinthians had tried to justify or minimize the notorious sin, even after Paul had written them about it (see # 1 Cor. 5: 9). The Greek word for "debauchery" is at the root of the word "pornography".

the wife of his father. That is to say, the stepmother. This incest, as vile as if sin was committed with your own mother, was put to death in the OT (# Lev 18: 7-8, # Lev 6:29 p.m.; see # of 10:30 p.m.); it was rare ("not even met") and illegal under Roman law.

2 And ye are puffed up! And you have not rather mourned, that he that hath done this deed might be taken away from among you!

swollen with pride. They were carnal and arrogant as to excuse even the extreme vice.

removed. Excommunicated, as in v. # 1 Corinthians 5: 7 (cf. #Mt 18: 15-17; #EP 5: 3, 5:11 #EP; # 2 Thessalonians 3: 6).

3 For I, absent in body but present in spirit, have judged already, as though I were present, the one who committed such an act.

already held. Paul had ruled against the sinner, and the Church must do the same.

4 In the name of the Lord Jesus, you being gathered together and my spirit with the power of our Lord Jesus,

In the name of the Lord. That is to say, in agreement with the sanctity of his person and with his will.

assembled. The action should be conducted when the Church would be gathered.

power. That is to say, by his authority. Action taken against the sinners who refuse to repent in the Church has the full approval of the Lord.

5 that such a man over to Satan for the destruction of the flesh, that the spirit may be saved in the day of the Lord Jesus.

delivered to Satan. The verb "deliver" used in the context of legal proceedings, meant "put in the hands of a conviction for authority." Here it is equivalent to an excommunication of professing believers is to deprive them of the blessing of worship and communion of Christians and send them in Satan's kingdom, that is to say, the system of the world.

the destruction of the flesh. This expression describes divine retribution against sin, which can result in illness or death. cf. #AC 5: 1-11.

the spirit may be saved. The person who refuses to repent may suffer a lot of God's judgment, but it can no longer exert bad influence in the Church. In addition, it is more likely to turn away from evil and be saved through this ordeal if his sin was tolerated in the Church.

day of the Lord Jesus. When the Lord will return to reward his people. See note on 1: 8 {==> "1 Corinthians 1: 8"}.

6 It is wrong to you glory. Know ye not that a little leaven leavens the whole lump?

you glorify. It could also be translated as "boast." Such an attitude was even worse than that proud feeling of satisfaction prevented them to face their responsibilities in the presence of blatant sin that ravaged the Church.

leaven. In Scripture, it is the bad influence, except in rare passages, as in #Mt 1:33 p.m., where it symbolizes the good influence of the heavenly kingdom (cf. #Ex 13: 3, #Ex 13: 7 ).

all the dough. When tolerated, sin permeates and corrupts the entire local Church.

¶ 7 Purge out the old leaven, that ye may be a new lump, as ye are unleavened, for Christ our passover is sacrificed.

Christ, our Passover. Unleavened bread symbolized the liberation of Egypt occurred during the Passover (#Ex 12: 15-17). Similarly, the Church must be unleavened, as it was separated from the dominion of sin and death through the sacrifice of the perfect Passover Lamb, the Lord Jesus Christ. Therefore, it must lay aside every sin to separate from the old way of living, including the influence of church members who persisted in sin.

8 therefore celebrate the feast, not with old leaven, neither with the leaven of malice and wickedness, but with the unleavened bread of sincerity and truth.

So the feast. Unlike the Passover of the Old Testament, which is an annual commemoration, believers celebrate continually the "celebration" of the new Passover, Jesus Christ. Just as the Jews honor the first by eating unleavened bread, Christians celebrate Easter with their perpetual lack of leaven lives.

9 ¶ I wrote to you in my letter not to associate with sexually immoral -

my letter. In a previous letter, Paul taught the Corinthian church the need to separate from immoral people (cf. 1 Cor 5:11 v #; # 2 Thess. 3: 6-15).

10 not altogether with the fornicators of this world, or with the covetous and swindlers, or with idolaters; otherwise, it would take you out of the world.

of this world. Obviously, the Church had misinterpreted the advice contained in this letter and had ceased all contact with those who were not saved in the world, while continuing to tolerate sin within it. This attitude was much more dangerous for fellowship. See #Jn 5:15 p.m., 5:18 p.m. #Jn. God wants us to be witnesses in the world (cf. #Mt 5: 13-16; #AC 1: 8; 2:15 #Ph).

11 Now what I wrote you is not to have relationships with someone who is called a brother be a fornicator, or covetous, or an idolater or a slanderer, a drunkard or a swindler not even to eat with such a man.

appointing brother. Paul explicitly what he meant in his last letter: he expected them to separate themselves from those who call themselves brothers but who sin systematically.

not even eat. The meal was a sign of acceptance and communion at that time. See # 2Th 3: 6, # 2 Thessalonians 3:14.

12 For what have I to do with judging outsiders? Is it not those inside you to judge?

5: 12-13

outside. Neither Paul nor the church had to pose as unbelievers judges. The Church must exercise judgment on those who are His and exclude sinners of her (cf. 1 Peter 4:17 #). The judgment against outsiders is reserved to God; The Church, for its part, the duty to evangelize. The V. 13 is a quote from # of 17: 7.

13 For those who are outside, God judges. Remove the wicked man from among you.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact