1 CORINTHIENS 09 : 01 À 27 *** + 1 C0RINTHIANS 09 : 01 to 27 + NOTES : JOHN MACARTHUR

06/12/2015 15:42

1 CORINTHIENS 09 : 01 À 27 *** +
 

1 ¶  Ne suis-je pas libre ? Ne suis-je pas apôtre ? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur ? N’êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur ?

9:1-2 Dans le ch. #1Co 8, Paul a établi les limites de la liberté chrétienne. Dans ce ch., il indique comment il les a respectées dans sa propre vie. Aux vv. #1Co 9:1-18, il considère son droit d’être soutenu financièrement par ceux à qui il a prêché. Aux vv. #1Co 9:19-27, il explique qu’il serait prêt à abandonner tous ses droits pour gagner des âmes à Christ. Toutes ces questions ont une valeur rhétorique et réclament une réponse affirmative.

 

2  Si pour d’autres je ne suis pas apôtre, je le suis au moins pour vous ; car vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur.

sceau de mon apostolat. L’existence de l’Église à Corinthe était la preuve de l’authenticité du ministère apostolique de Paul.

 

3 ¶  C’est là ma défense contre ceux qui m’accusent.

accusent. Paul choisit ce verbe technique, qui désignait l’acte de mener une investigation préliminaire avant la prise de décision dans un procès, pour exposer d’entrée de jeu ses intentions: il était décidé à défendre ses droits, comme lors d’une procédure légale.

 

4  N’avons-nous pas le droit de manger et de boire ?

droit de manger et de boire. Cf. #1Ti 5:17-18. Il avait le droit de se marier (v. #1Co 9:5) ainsi que de recevoir un soutien financier de la part de ceux à qui il avait prêché.

 

5  N’avons-nous pas le droit de mener avec nous une sœur qui soit notre femme, comme font les autres apôtres, et les frères du Seigneur, et Céphas ?

Céphas. Pierre, qui était marié (cf. #Mr 1:29-31).

 

6  Ou bien, est-ce que moi seul et Barnabas nous n’avons pas le droit de ne point travailler ?

travailler. C’est avec sarcasme que Paul, un fabricant de tentes (#Ac 18: 3), fait savoir aux Corinthiens que Barnabas et lui avaient le droit, autant que d’autres, de recevoir un soutien financier pour leur travail. Toutefois, à l’exception du soutien de quelques Églises (p. ex. #Ph 4:15-16), ils s’acquittaient eux-mêmes de leurs frais, non par obligation ou nécessité, mais volontairement.

 

7  Qui jamais fait le service militaire à ses propres frais ? Qui est-ce qui plante une vigne, et n’en mange pas le fruit ? Qui est-ce qui fait paître un troupeau, et ne se nourrit pas du lait du troupeau ?

Qui est-ce qui plante une vigne. Cf. #2Ti 2:6.

 

8  Ces choses que je dis, n’existent-elles que dans les usages des hommes ? la loi ne les dit-elle pas aussi ?

9  Car il est écrit dans la loi de Moïse : Tu n’emmuselleras point le bœuf quand il foule le grain. Dieu se met-il en peine des bœufs,

loi. C’est-à-dire l’Écriture; le v. cité est #De 25:4.

 

10  ou parle-t-il uniquement à cause de nous ? Oui, c’est à cause de nous qu’il a été écrit que celui qui laboure doit labourer avec espérance, et celui qui foule le grain fouler avec l’espérance d’y avoir part.

à cause de nous. Comme dans le travail de la terre, l’activité exercée doit procurer les moyens de vivre.

 

11  Si nous avons semé parmi vous les biens spirituels, est-ce une grosse affaire si nous moissonnons vos biens temporels.

vos biens temporels. C’est-à-dire un soutien financier. Cf. #2Co 8:1-5.

 

12  Si d’autres jouissent de ce droit sur vous, n’est-ce pas plutôt à nous d’en jouir ? Mais nous n’avons point usé de ce droit ; au contraire, nous souffrons tout, afin de ne pas créer d’obstacle à l’Évangile de Christ.

d’autres jouissent. De toute évidence, l’Église avait soutenu financièrement d’autres serviteurs.

souffrons. Pour se distinguer clairement des faux docteurs qui sollicitaient de l’argent, Paul avait décidé de ne pas accepter de soutien, afin de ne choquer personne. Cf. #Ac 20: 34 ; #2Th 3:8.

 

13  Ne savez-vous pas que ceux qui remplissent les fonctions sacrées sont nourris par le temple, que ceux qui servent à l’autel ont part à l’autel ?

ont part à l’autel. Les sacrificateurs de l’A.T. étaient soutenus au moyen de la dîme des récoltes et des animaux, ainsi que par les dons financiers (#No 18:8-24 ; cf. #Ge 14:18-21).

 

14  De même aussi, le Seigneur a ordonné à ceux qui annoncent l’Évangile de vivre de l’Évangile.

vivre de l’Évangile. C’est-à-dire gagner leur vie en prêchant la bonne nouvelle.

 

15 ¶  Pour moi, je n’ai usé d’aucun de ces droits, et ce n’est pas afin de les réclamer en ma faveur que j’écris ainsi ; car j’aimerais mieux mourir que de me laisser enlever ce sujet de gloire.

aucun de ces droits. Allusion aux six raisons invoquées aux vv. #1Co 9:1-14 qui prouvaient son droit à un soutien financier.

ce n’est pas …  j’écris ainsi. Il n’espérait pas en secret que, malgré ses protestations, les Corinthiens se sentiraient obligés de le rétribuer (#2Co 11:8-9 ; cf. #1Th 2:9 ; #2Th 3:8 ; #1Pi 5:2).

j’aimerais mieux mourir. Il préférait mourir plutôt que d’amener quelqu’un à penser qu’il avait exercé son ministère pour des motifs liés à l’argent. Cf. #Ac 20:33-35 ; #1Pi 5:2.

laisser enlever ce sujet de gloire. L’expression « sujet de gloire »  c’est-à-dire ce dont on peut se glorifier - comporte l’idée de réjouissance. C’est une véritable joie qui est partagée ici, et non de l’orgueil (cf. #1Co 1:31 ; #Ro 15: 17). Paul se réjouissait sincèrement du privilège qui lui était accordé de servir le Seigneur, et il ne désirait pas que la question du soutien financier le prive de cette joie parfaite.

 

16  Si j’annonce l’Évangile, ce n’est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m’en est imposée, et malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile !

ce n’est pas pour moi un sujet de gloire. Paul n’avait aucune raison personnelle de se glorifier (cf. v. #1Co 9:15). Il ne s’enorgueillissait pas de l’Évangile comme s’il lui appartenait en propre, et il ne ressentait aucune fierté à cause de sa manière de prêcher comme s’il s’agissait d’une capacité personnelle.

nécessité. Ce n’était pas l’orgueil qui poussait Paul à prêcher, mais une contrainte imposée par Dieu. Il n’avait pas d’autre choix parce que Dieu l’avait mis à part pour ce service (cf. #Ac 9:3-6, #Ac 9:15 ; #Ac 26:13-19 ; #Ga 1:15 ; #Col 1:25 ; cf. #Jér 1:5 ; #Jér 20: 9 ; #Lu 1:13-17).

malheur. Le châtiment divin le plus sévère est réservé aux serviteurs infidèles (#Hé 13: 17 ; #Ja 3:1).

 

17  Si je le fais de bon cœur, j’en ai la récompense ; mais si je le fais malgré moi, c’est une charge qui m’est confiée.

malgré moi. Cela ne signifie pas que Paul ne voulait pas obéir, mais plutôt qu’il avait été appelé indépendamment de sa propre volonté. Puisqu’il s’agissait du choix et de l’appel souverains de Dieu, il devait recevoir non une « récompense », mais plutôt une « charge » (une haute responsabilité ou un devoir important qui exigeait la plus grande application).

 

18  Quelle est donc ma récompense ? C’est d’offrir gratuitement l’Évangile que j’annonce, sans user de mon droit de prédicateur de l’Évangile.

ma récompense. La récompense de Paul n’était pas de l’argent, mais le privilège de prêcher l’Évangile sans soutien extérieur. Il pouvait ainsi ne pas user de sa liberté (son « droit »).

 

19 ¶  Car, bien que je sois libre à l’égard de tous, je me suis rendu le serviteur de tous, afin de gagner le plus grand nombre.

un serviteur. Paul avait fait le choix de ne pas jouir de son droit d’être soutenu financièrement et était ainsi devenu entièrement dépendant de son propre soutien. Il était motivé par la volonté de prévenir toute offense éventuelle et de gagner ainsi plus de personnes à Jésus-Christ (cf. #Pr 11:30).

 

20  Avec les Juifs, j’ai été comme Juif, afin de gagner les Juifs ; avec ceux qui sont sous la loi, comme sous la loi quoique je ne sois pas moi-même sous la loi, afin de gagner ceux qui sont sous la loi ;

j’ai été comme Juif. Lorsqu’il témoignait aux Juifs, Paul adoptait toutes les habitudes culturelles et sociales juives qu’il était nécessaire d’adopter, dans la limite de son obéissance à Dieu et de sa conscience de chrétien. Il n’était pas lié par les traditions et les cérémonies du judaïsme, mais, même si toutes les contraintes légales avaient été levées, il restait celle de l’amour (cf. #Ro 9:3 ; #Ro 10:1 ; #Ro 11:14).

21  avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi.

ceux …  sans loi. C’est-à-dire les païens. Paul ne suggère pas ici de violer la loi morale de Dieu. Il explique lui-même qu’il n’est pas sans loi, puisqu’il est soumis à la loi de Jésus-Christ (cf. #Ja 1:25 ; #Ja 2:8, #Ja 2:12).

 

22  J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.

faible. L’apôtre avait fait l’effort de rendre le message de l’Évangile clair et accessible à ceux qui éprouveraient des difficultés à le comprendre. Il dut certainement agir ainsi à plusieurs reprises envers les Corinthiens eux-mêmes (cf. #1Co 2:1-5).

tout …  de toute manière. Dans les limites de la Parole de Dieu, il ne commettait aucune offense envers les Juifs, les païens ou ceux qui étaient faibles d’entendement. Sans changer l’Écriture ni compromettre la vérité, il acceptait de s’abaisser toutes les fois que cela pouvait aider à conduire ses auditeurs au salut.

 

23  Je fais tout à cause de l’Évangile, afin d’y avoir part.

24 ¶  Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix ? Courez de manière à le remporter.

le stade. Les Grecs affectionnaient deux grands événements athlétiques: les jeux olympiques et les jeux isthmiques. Comme ces derniers se déroulaient à Corinthe, les croyants de cette ville pouvaient facilement comprendre l’analogie avec une course où l’on cherche à remporter la victoire.

9:24-27 On ne peut mettre de limites à la liberté sans la maîtrise de soi, car la chair résiste à tout ce qui limite sa liberté d’action. Paul évoque ici sa maîtrise de lui-même.

 

25  Tous ceux qui combattent s’imposent toute espèce d’abstinences, et ils le font pour obtenir une couronne corruptible ; mais nous, faisons-le pour une couronne incorruptible.

abstinences. La maîtrise de soi est un élément essentiel à la victoire.

couronne. Une couronne de feuillages décernée au vainqueur de la course. Cf. #2Ti 4:8 ; #1Pi 5:4.

 

26  Moi donc, je cours, non pas comme à l’aventure ; je frappe, non pas comme battant l’air.

non pas comme à l’aventure. Paul mentionne à 4 reprises son objectif: gagner les âmes pour le salut (vv. #1Co 9:19, #1Co 9:22).

battant l’air. Avec cette nouvelle métaphore, empruntée au pugilat, Paul met en évidence qu’il n’est pas un boxeur qui remuerait ses bras sans aucun effet (cf. #1Ti 1:18).

 

27  Mais je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur d’être moi-même rejeté, après avoir prêché aux autres.

traite durement. Le verbe signifie littéralement « frapper sous l’œil ». Paul avait mis les pulsions de la chair hors d’état de nuire pour qu’elles ne puissent pas le freiner dans sa mission: gagner les âmes à Christ.

désapprouvé. Autre métaphore tirée des concours athlétiques: un concurrent qui ne satisfaisait pas aux exigences de l’entraînement de base était exclu des compétitions et, par conséquent, n’avait aucune chance de gagner. Paul pense probablement à certains péchés qui disqualifient un homme du ministère de la prédication et de la direction de l’Église, en particulier ceux qui portent atteinte à la pureté dans le domaine sexuel

 

1 C0RINTHIANS 09 : 01 to 27 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 Am I not free? Am I not an apostle? Have I not seen Jesus our Lord? Are not you my work in the Lord?

9: 1-2 In c. # 1 Corinthians 8, Paul has established the limits of Christian freedom. In this c., It tells how he met them in his own life. In vv. # 1 Corinthians 9: 1-18, it considers its right to be financially supported by those to whom he preached. In vv. # 1 Corinthians 9: 19-27, he said it would be ready to give up all rights to win souls to Christ. All these questions have a rhetorical value and demand an affirmative answer.

 

2 If to others I am not an apostle, I am to you; for you are the seal of my apostleship in the Lord.

seal of my apostolate. The existence of the church in Corinth was proof of the authenticity of the apostolic ministry of Paul.

 

¶ 3 This is my defense against those who accuse me.

accuse. Paul chose this technical verb, the act which designated to conduct a preliminary investigation before the decision in a lawsuit to expose the outset of his intentions: he was determined to defend its rights, as in legal proceedings .

 

4 Have we no right to eat and drink?

eating right and drinking. See # 1Ti 5: 17-18. He had the right to marry (v # 1 Cor. 9: 5) and to receive financial support from those to whom he preached.

 

5 Have we no right to lead about a sister or wife, as do the other apostles and the Lord's brothers and Cephas?

Cephas. Pierre, who was married (cf. #Mr 1: 29-31).

 

6 Or is it only I and Barnabas we do not have the right to refrain from working?

work. With sarcasm that Paul, a tentmaker (#AC 18: 3), informed the Corinthians that Barnabas and he had the right, as much as others, to receive financial support for their work. However, except for the support of some churches (eg #Ph. 4: 15-16.) They were fulfilling themselves of their expenses, not by obligation or necessity, but willingly.

 

7 Who serves as a soldier at his own expense? Who is he who plants a vineyard and does not eat of its fruit? Who is it who tends a flock and does not drink the milk?

Who is he who plants a vineyard. See # 2Ti 2: ​​6.

 

8 These things I say, do they exist in the uses of men? the law does not as she says?

9 For it is written in the law of Moses: Thou shalt not muzzle the ox when it treads out the grain. God does it take for oxen,

law. That is to say, the Scripture; v. # of city is 25: 4.

 

10 Or is he speaking purely because of us? Yes, it is because of us it was written that he who plows should plow in hope, and he who threshes in hope should be partaker.

because of us. As in the work of the ground, the activity must provide the means to live.

 

11 If we have sown unto you spiritual things, is it a great thing if we reap your carnal things.

your carnal things. That is to say financial support. # Cf. 2 Cor 8: 1-5.

 

12 If others enjoy this right over you, do not we rather enjoy it? But we have not used this power; on the contrary, we suffer all, in order not to create any obstacle to the gospel of Christ.

others share. Obviously, the Church had financially supported other servants.

suffer. To be clearly distinguishable from false teachers who sought money, Paul had decided not to accept support, so as not to shock anyone. #AC Cf. 20: 34; # 2 Thessalonians 3: 8.

 

13 Know ye not that they which minister about holy things eat from the temple, and those who serve at the altar share with the altar?

has part in the altar. The priests of the A.T. were supported by the tithe of crops and animals, as well as financial donations (#No 18: 8-24; cf. #Ge 14: 18-21).

 

14 Even so, the Lord has commanded that those who preach the gospel should live of the gospel.

live of the gospel. That is to say, make a living by preaching the good news.

 

¶ 15 For me, I have used none of these rights, and this is not to claim them on my behalf that I write well; for I would rather die than let me remove this boasting.

none of these rights. Referring to the six reasons to vv. # 1 Corinthians 9: 1-14 that proved her right to financial support.

this is not ... I write well. He did not expect that in secret, despite his protests, the Corinthians would feel obliged to remunerate the (# 2Co 11: 8-9; cf. # 1 Thessalonians 2: 9; # 2 Thess 3: 8; 1 Pet # 5: 2) .

I would rather die. He preferred to die rather than cause someone to think that he had ministered for reasons related to money. #AC Cf. 20: 33-35; # 1 Peter 5: 2.

leave off this boasting. The term "about glory" that is to say, what we can boast - connotes joy. It is a true joy that is shared here, not from pride (cf. 1 Cor 1:31 #; #Ro 15: 17). Paul sincerely delighted that the privilege was granted to serve the Lord, and he did not want the issue of financial support deprived of that perfect joy.

 

16 For if I preach the gospel, it is not to me a glory of: for necessity is laid upon me, and woe to me if I preach not the gospel!

it is not for me a matter of honor. Paul had no personal reason to boast (cf. v. # 1 Corinthians 9:15). It boasted not the gospel as if it were his own, and he felt no pride because of his way of preaching as if it were a personal capacity.

need. It was not pride that drove Paul to preach, but a constraint imposed by God. He had no choice because God had set apart for this service (see #AC 9: 3-6, #AC 9:15; #AC 26: 13-19; 1 #Ga: 15; #Col 1:25; cf. Jer # 1: 5; Jer # 20: 9; #Lu 1: 13-17).

misfortune. The most severe punishment is reserved for divine unfaithful servants (# Heb 13: 17; #Ja 3: 1).

 

17 If I do a good heart, I have a reward; but if I do it against my will, it is a task entrusted to me.

despite myself. This does not mean that Paul did not want to obey, but he had been called regardless of his own will. Since this was the choice and the sovereign call of God, he should not receive a "reward" but rather a "load" (high liability or an important duty which required greater application).

 

18 What then is my reward? It is free to offer the gospel that I preach, without using my right as a preacher of the Gospel.

my reward. Paul's reward was not money, but the privilege of preaching the Gospel without external support. It could thus not to exercise his freedom (the "Right").

 

¶ 19 For though I am free from all men, I have made myself a slave to all, to win the largest number.

a servant. Paul had chosen not to enjoy their right to be financially supported and thus became entirely dependent on its own support. He was motivated by a desire to prevent any possible offense and win so more people to Jesus Christ (cf. #Pr 11:30).

 

20 To the Jews I became as a Jew, to win the Jews; with those under the law, as under law, though I am not myself under law, in order to win those under the law;

I became as a Jew. When testifying to the Jews, Paul passed all Jewish cultural and social habits that it was necessary to adopt, within the limits of his obedience to God and his Christian conscience. He was not bound by the traditions and ceremonies of Judaism, but even if all legal constraints were lifted, it remained that of love (cf. #Ro 9: 3; #Ro 10: 1; # Ro 11:14).

21 with those who are without law, as without law, although I am not without the law of God, but under the law of Christ, to gain those without law.

... those without law. That is to say pagans. Paul is not suggesting here to violate the moral law of God. He says himself that he is not without law, since it is subject to the law of Christ (cf. 1:25 #Ja; #Ja 2: 8, 2:12 #Ja).

 

22 I was weak with the weak, to win the weak. I made myself all things to all in order to all means save some.

low. The apostle had made the effort to make the message of the Gospel clear and accessible to those who find it difficult to understand. He had certainly do so repeatedly to the Corinthians themselves (cf. 1Cor # 2: 1-5).

everything ... anyway. Within the limits of the Word of God, he was committing no offense to Jews, pagans or those who were weak understanding. Scripture without changing or compromising the truth, he was willing to stoop whenever it could help lead his listeners to salvation.

 

23 I do everything because of the gospel, that I may share.

24 ¶ Know ye not that they which run in a race run all, but one receiveth the prize? Run so as to win.

Stadium. The Greeks were fond of two major athletic events: the Olympics and Isthmian games. As they took place in Corinth, believers of this city could easily understand the analogy of a race where we try to win.

9: 24-27 You can not put limits to freedom without self-control, for the flesh resists all that limits his freedom of action. Paul mentions here his mastery of himself.

 

25 All those who fight are required temperate in all things, and they do it to obtain a corruptible crown; but we, let's do an incorruptible.

abstinence. Self-mastery is essential to victory.

crowned. A crown of foliage awarded to the winner of the race. # Cf. 2 Timothy 4: 8; # 1 Peter 5: 4.

 

26 I therefore so run, not as uncertainly; knock, as not beating the air.

not as uncertainly. Paul mentions 4 times its goal of winning souls for salvation (vv # 1 Corinthians 9:19, 1 Corinthians 9:22 #.).

beating the air. With this new metaphor, borrowed from boxing, Paul emphasizes that he is not a boxer who would stir his arms without any effect (see # 1 Tim 1:18).

 

27 But I discipline my body and make it my slave, lest I myself should be rejected, having preached to others.

treats harshly. The word literally means "to strike under the eye." Paul had put the urges of the flesh out of harm's way so that they will not hinder him in his mission to win souls to Christ.

disapproved. Another metaphor drawn from athletic contests: a competitor who did not meet the basic training requirements was excluded competitions and therefore had no chance of winning. Paul probably think of some sins that disqualify a man from the ministry of preaching and leadership of the Church, especially those that affect the purity in sexual matters.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact