1 SAMUEL 14 : 1 à 52 *** + 1 SAMUEL 14 : 1 to 52 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

28/07/2016 15:57

1 SAMUEL 14 : 1 à 52 *** +
 

1 ¶  Un jour, Jonathan, fils de Saül, dit au jeune homme qui portait ses armes : Viens, et poussons jusqu’au poste des Philistins qui est là de l’autre côté. Et il n’en dit rien à son père.

 

de l’autre côté. Jonathan et son porteur d’armes sortirent du camp et s’approchèrent du poste avancé des Philistins.

 

2  Saül se tenait à l’extrémité de Guibea, sous le grenadier de Migron, et le peuple qui était avec lui formait environ six cents hommes.

 

grenadier. Ces arbustes aux longues branches poussaient dans la campagne israélite. Celui-ci était peut-être particulièrement grand.

 

3  Achija, fils d’Achithub, frère d’I-Kabod, fils de Phinées, fils d’Eli, sacrificateur de l’Éternel à Silo, portait l’éphod. Le peuple ne savait pas que Jonathan s’en fût allé.

 

Achija. Littéralement « frère de l’Éternel ». Il était l’arrière-petit-fils du sacrificateur Eli et donc membre d’une famille qui, comme celle de Saül, avait été rejetée par l’Éternel (#1S 2:22-36).

 

portait l’éphod. L’éphod était un vêtement blanc porté par les sacrificateurs et noué par une ceinture. Le pectoral attaché à l’éphod sur la poitrine avait des poches dans lesquelles les sacrificateurs conservaient certains objets servant à déterminer la volonté de Dieu, c’est-à-dire l’urim et le thummim, ou les dés sacrés. Apparemment, Saül choisit de ne pas recourir à eux pour chercher la volonté de l’Éternel.

 

4  Entre les passages par lesquels Jonathan cherchait à arriver au poste des Philistins, il y avait une dent de rocher d’un côté et une dent de rocher de l’autre côté, l’une portant le nom de Botsets et l’autre celui de Séné.

 

Botsets …  Séné. Termes hébreux pouvant signifier « glissant » et « épineux ».

 

5  L’une de ces dents est au nord vis-à-vis de Micmasch, et l’autre au midi vis-à-vis de Guéba.

6  Jonathan dit au jeune homme qui portait ses armes : Viens, et poussons jusqu’au poste de ces incirconcis. Peut-être l’Éternel agira-t-il pour nous, car rien n’empêche l’Éternel de sauver au moyen d’un petit nombre comme d’un grand nombre.

 

incirconcis. Terme péjoratif désignant ici les Philistins.

 

d’un petit nombre comme d’un grand. Jonathan prouva sa grande foi, celle qui avait précisément manqué au roi (cf. #1S 13: 11).

 

7  Celui qui portait ses armes lui répondit : Fais tout ce que tu as dans le cœur, n’écoute que ton sentiment, me voici avec toi prêt à te suivre.

8  Hé bien ! dit Jonathan, allons à ces gens et montrons-nous à eux.

9  S’ils nous disent : Arrêtez, jusqu’à ce que nous venions à vous ! nous resterons en place, et nous ne monterons point vers eux.

10  Mais s’ils disent : Montez vers nous ! nous monterons, car l’Éternel les livre entre nos mains. C’est là ce qui nous servira de signe.

 

nous servira de signe. C’était une manière peu habituelle de déterminer la volonté de l’Éternel, mais elle n’était pas sans précédent (cf. la toison de Gédéon, #Jug 6:36-40). Jonathan fut autorisé à déterminer la volonté de Dieu par la réaction de ses ennemis.

 

11  Ils se montrèrent tous deux au poste des Philistins, et les Philistins dirent: Voici les Hébreux qui sortent des trous où ils se sont cachés.

 

Hébreux. C’était le terme le plus ancien utilisé par les nations païennes pour désigner le peuple d’Israël.

 

des trous où ils se sont cachés. Bien des Israélites se cachaient par peur de la bataille. Apparemment, les Philistins pensaient que Jonathan et son compagnon étaient des déserteurs désireux de se rendre à eux.

 

12  Et les hommes du poste s’adressèrent ainsi à Jonathan et à celui qui portait ses armes : Montez vers nous, et nous vous ferons savoir quelque chose. Jonathan dit à celui qui portait ses armes : Monte après moi, car l’Éternel les livre entre les mains d’Israël.

13  Et Jonathan monta en s’aidant des mains et des pieds, et celui qui portait ses armes le suivit. Les Philistins tombèrent devant Jonathan, et celui qui portait ses armes donnait la mort derrière lui.

14  Dans cette première défaite, Jonathan et celui qui portait ses armes tuèrent une vingtaine d’hommes, sur l’espace d’environ la moitié d’un arpent de terre.

15  L’effroi se répandit au camp, dans la contrée et parmi tout le peuple ; le poste et ceux qui ravageaient furent également saisis de peur ; le pays fut dans l’épouvante. C’était comme une terreur de Dieu.

 

le pays fut dans l’épouvante. On peut comprendre que la terre trembla. Dieu vint effectivement au secours de Jonathan et de son porteur d’armes en provoquant la panique parmi les Philistins. Il serait intervenu de la même manière pour aider Saül si celui-ci avait choisi la voie de la patience (cf. #1S 13: 9).

 

16 ¶  Les sentinelles de Saül, qui étaient à Guibea de Benjamin, virent que la multitude se dispersait et allait de côté et d’autre.

17  Alors Saül dit au peuple qui était avec lui : Comptez, je vous prie, et voyez qui s’en est allé du milieu de nous. Ils comptèrent, et voici, il manquait Jonathan et celui qui portait ses armes.

18  Et Saül dit à Achija : Fais approcher l’arche de Dieu ! — Car en ce temps l’arche de Dieu était avec les enfants d’Israël.

 

arche de Dieu. La LXX parle de l’éphod au lieu de l’arche; cela semble plus juste, puisque l’arche se trouvait à Kirjath-Jearim et que l’expression du v. 19 convient mieux à l’éphod (v. #1S 14: 3).

 

19  Pendant que Saül parlait au sacrificateur, le tumulte dans le camp des Philistins allait toujours croissant ; et Saül dit au sacrificateur : Retire ta main !

 

Retire ta main! Saül, dans le stress de la situation, ordonna au sacrificateur d’interrompre sa recherche de la volonté divine.

 

20  Puis Saül et tout le peuple qui était avec lui se rassemblèrent, et ils s’avancèrent jusqu’au lieu du combat ; et voici, les Philistins tournèrent l’épée les uns contre les autres, et la confusion était extrême.

21  Il y avait parmi les Philistins, comme auparavant, des Hébreux qui étaient montés avec eux dans le camp, où ils se trouvaient disséminés, et ils se joignirent à ceux d’Israël qui étaient avec Saül et Jonathan.

 

Hébreux. Il s’agissait de déserteurs ou de mercenaires israélites.

 

22  Tous les hommes d’Israël qui s’étaient cachés dans la montagne d’Éphraïm, apprenant que les Philistins fuyaient, se mirent aussi à les poursuivre dans la bataille.

 

la montagne d’Éphraïm. Vaste région partiellement boisée au nord et à l’ouest de Micmasch.

 

23  L’Éternel délivra Israël ce jour-là, et le combat se prolongea jusqu’au-delà de Beth-Aven.

 

L’Éternel délivra Israël. L’auteur utilise un langage similaire à celui employé à propos de l’exode. Malgré la désobéissance du roi, Dieu resta fidèle aux Israélites et les délivra de leurs ennemis.

 

Beth-Aven. Littéralement « maison du néant ». Ville située à moins de 2 km au sud-ouest de Micmasch.

 

24 ¶  La journée fut fatigante pour les hommes d’Israël. Saül avait fait jurer le peuple, en disant : Maudit soit l’homme qui prendra de la nourriture avant le soir, avant que je me sois vengé de mes ennemis ! Et personne n’avait pris de nourriture.

 

fatigante. Saül se montra incapable d’assumer ses responsabilités en ne subvenant même pas aux besoins physiques de ses hommes, les laissant faibles et fatigués.

 

Maudit. Ce serment stupide de Saül visait à attirer une malédiction sur celui qui mangerait avant la fin du combat. Il le prononça après le départ de Jonathan.

 

25  Tout le peuple était arrivé dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol.

 

miel à la surface du sol. Allusion aux rayons de miel que l’on trouvait en forêt (v. #1S 14: 27).

 

26  Lorsque le peuple entra dans la forêt, il vit du miel qui coulait ; mais nul ne porta la main à la bouche, car le peuple respectait le serment.

27  Jonathan ignorait le serment que son père avait fait faire au peuple ; il avança le bout du bâton qu’il avait à la main, le plongea dans un rayon de miel, et ramena la main à la bouche ; et ses yeux furent éclaircis.

 

Jonathan ignorait. Il était apparemment parti avant le serment de Saül.

 

28  Alors quelqu’un du peuple, lui adressant la parole, dit : Ton père a fait jurer le peuple, en disant : Maudit soit l’homme qui prendra de la nourriture aujourd’hui ! Or le peuple était épuisé.

29  Et Jonathan dit : Mon père trouble le peuple ; voyez donc comme mes yeux se sont éclaircis, parce que j’ai goûté un peu de ce miel.

 

Mon père trouble le peuple. Jonathan voyait bien que le serment de Saül était stupide et nuisait, en réalité, à Israël.

 

30  Certes, si le peuple avait aujourd’hui mangé du butin qu’il a trouvé chez ses ennemis, la défaite des Philistins n’aurait-elle pas été plus grande ?

31  Ils battirent ce jour-là les Philistins depuis Micmasch jusqu’à Ajalon. Le peuple était très fatigué,

 

Ajalon. Ville située à 24 km à l’ouest de Micmasch. C’était le chemin qu’auraient dû emprunter les Philistins pour rentrer chez eux.

 

32  et il se jeta sur le butin. Il prit des brebis, des bœufs et des veaux, il les égorgea sur la terre, et il en mangea avec le sang.

 

en mangea avec le sang. Affamé à cause du serment de Saül (v. #1S 14: 24), le peuple désobéit à la loi en mangeant de la viande crue sans la vider de son sang (cf. #Lé 17:10-14).

 

33  On le rapporta à Saül, et l’on dit: Voici, le peuple pèche contre l’Éternel, en mangeant avec le sang. Saül dit: Vous commettez une infidélité ; roulez à l’instant vers moi une grande pierre.

34  Puis il ajouta : Répandez-vous parmi le peuple, et dites à chacun de m’amener son bœuf ou sa brebis, et de l’égorger ici. Vous mangerez ensuite, et vous ne pécherez point contre l’Éternel, en mangeant avec le sang. Et pendant la nuit, chacun parmi le peuple amena son bœuf à la main, afin de l’égorger sur la pierre.

35  Saül bâtit un autel à l’Éternel: ce fut le premier autel qu’il bâtit à l’Éternel.

 

le premier autel. C’est le premier, et le seul, autel construit par Saül que mentionne l’Écriture.

 

36 ¶  Saül dit : Descendons cette nuit après les Philistins, pillons-les jusqu’à la lumière du matin, et n’en laissons pas un de reste. Ils dirent : Fais tout ce qui te semblera bon. Alors le sacrificateur dit : Approchons-nous ici de Dieu.

 

Approchons-nous ici de Dieu. Le sacrificateur Achija suggéra de rechercher la volonté de l’Éternel concernant les décisions à prendre.

 

37  Et Saül consulta Dieu : Descendrai-je après les Philistins ? Les livreras-tu entre les mains d’Israël ? Mais en ce moment il ne lui donna point de réponse.

 

Saül consulta Dieu. Saül suivit le conseil d’Achija.

 

il ne lui donna point de réponse. À cause du péché que Saül avait provoqué au sein de son armée, Dieu n’accéda pas à sa requête. Ce genre de situation allait se reproduire plus tard (cf. #1S 28:6).

 

38  Saül dit : Approchez ici, vous tous chefs du peuple ; recherchez et voyez comment ce péché a été commis aujourd’hui.

39  Car l’Éternel, le libérateur d’Israël, est vivant ! lors même que Jonathan, mon fils, en serait l’auteur, il mourrait. Et dans tout le peuple personne ne lui répondit.

 

Car l’Éternel …  est vivant! Non content d’avoir prononcé un premier serment irréfléchi, Saül enchaîna avec un second, mettant involontairement la vie de son propre fils en danger.

 

40  Il dit à tout Israël : Mettez-vous d’un côté ; et moi et Jonathan, mon fils, nous serons de l’autre. Et le peuple dit à Saül : Fais ce qui te semblera bon.

41  Saül dit à l’Éternel : Dieu d’Israël ! fais connaître la vérité. Jonathan et Saül furent désignés, et le peuple fut libéré.

 

désignés. On distinguait un homme ou un groupe d’un autre par le tirage au sort. Jonathan fut désigné comme coupable, bien qu’il ait agi en toute innocence (v. #1S 14: 27).

 

42  Saül dit : Jetez le sort entre moi et Jonathan, mon fils. Et Jonathan fut désigné.

43  Saül dit à Jonathan : Déclare-moi ce que tu as fait. Jonathan le lui déclara, et dit : J’ai goûté un peu de miel, avec le bout du bâton que j’avais à la main : me voici, je mourrai.

44  Et Saül dit : Que Dieu me traite dans toute sa rigueur, si tu ne meurs pas, Jonathan !

 

Dieu me traite …  si. C’étaient l’orgueil et le souci de son autorité et de son honneur qui motivaient le désir de Saül de respecter son vœu.

 

45  Le peuple dit à Saül : Quoi ! Jonathan mourrait, lui qui a opéré cette grande délivrance en Israël ! Loin de là ! L’Éternel est vivant ! il ne tombera pas à terre un cheveu de sa tête, car c’est avec Dieu qu’il a agi dans cette journée. Ainsi le peuple sauva Jonathan, et il ne mourut point.

 

avec Dieu qu’il a agi. Contrairement à son père, Jonathan avait compris que Dieu était pleinement suffisant pour la victoire et s’était appuyé sur lui en toute obéissance.

 

46  Saül cessa de poursuivre les Philistins, et les Philistins s’en allèrent chez eux.

 

les Philistins s’en allèrent chez eux. Les Philistins purent poursuivre leur repli sans obstacle.

 

47 ¶  Après que Saül eut pris possession de la royauté sur Israël, il fit de tous côtés la guerre à tous ses ennemis, à Moab, aux enfants d’Ammon, à Édom, aux rois de Tsoba, et aux Philistins ; et partout où il se tournait, il était vainqueur.

 

14:47-48

Saül s’engagea dans des campagnes militaires importantes qui élargirent les frontières d’Israël dans toutes les directions: vers le sud (Édom), l’est (Ammon et Moab), le nord (Tsoba) et l’ouest (Philistie). La défaite des Amalécites est relatée au ch. #1S 15.

 

48  Il manifesta sa force, battit Amalek, et délivra Israël de la main de ceux qui le pillaient.

49  Les fils de Saül étaient Jonathan, Jischvi et Malkischua. Ses deux filles s’appelaient : l’aînée Mérab, et la plus jeune Mical.

 

14:49-51

Les enfants de Saül qu’étaient Jonathan et Mical joueraient tous deux un rôle important dans la vie du prochain roi, David. Nous ne savons rien de plus sur l’épouse de Saül ni sur ses autres enfants mentionnés ici.

 

50  Le nom de la femme de Saül était Achinoam, fille d’Achimaats. Le nom du chef de son armée était Abner, fils de Ner, oncle de Saül.

 

Abner. C’était un cousin de Saül qui commandait son armée (cf. #1S 17: 55, #1S 17: 59 ; #1S 20: 25 ; #1S 26:14-15).

 

51  Kis, père de Saül, et Ner, père d’Abner, étaient fils d’Abiel.

52  Pendant toute la vie de Saül, il y eut une guerre acharnée contre les Philistins ; et dès que Saül apercevait quelque homme fort et vaillant, il le prenait à son service.

 

guerre acharnée. L’opposition des Philistins fut tenace et continuelle, jusqu’aux derniers jours de la vie de Saül (#1S 31:1-3).

 

homme fort et vaillant. Saül recherchait les bons soldats et les intégrait à sa troupe personnelle. David fut l’un d’eux, et il perpétua cette pratique sous son règne (#2S 23:8-39).

 

 

1 SAMUEL 14 : 1 to 52 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ One day, Jonathan, son of Saul said to the young man who bore his armor, Come, and let to the garrison of the Philistines, that is on the other side. And he said nothing to his father.

 

on the other side. Jonathan and his armor bearer left the camp and approached the Philistine advanced position.

 

2 Saul abode in the uttermost part of Gibeah under the pomegranate Migron, and the people that were with him were about six hundred men.

 

grenadier. These shrubs with long branches growing in the Jewish campaign. This was perhaps particularly large.

 

3 Ahijah the son of Ahitub, brother of Ichabod, son of Phinehas, son of Eli, the priest of Yahweh in Shiloh, wearing an ephod. The people did not know that Jonathan was gone.

 

Ahijah. Literally "brother of the Lord." He was the grand-son of the priest Eli-back and therefore a member of a family which, like that of Saul, was rejected by the Lord (# 1S 2: 22-36).

 

wearing an ephod. The ephod was a white garment worn by priests and tied with a belt. The breastplate attached to the ephod chest had pockets in which the priests kept certain objects to determine the will of God, that is to say, the Urim and Thummim, or sacred dice. Apparently, Saul chose not to use them to seek the will of the Lord.

 

4 Between the passes, by which Jonathan sought to go over to the Philistines, there was a sharp rock on the one side and a rocky crag on the other side, one named Bozez and the other one Senna.

 

Bozez ... Senna. Hebrew terms that can mean "slippery" and "thorny".

 

5 One of these teeth is north vis-à-vis Michmash, and the other on the south vis-a-vis Geba.

6 Jonathan said to the young man who bore his armor, Come, and let to the garrison of these uncircumcised. Perhaps the Lord he will work for us, since nothing prevents the LORD to save by a small number or a large number.

 

uncircumcised. pejorative term by the Philistines.

 

a few or a large. Jonathan proved his great faith, one that had just missed the king (see # 1S 13: 11).

 

7 But his weapons replied, Do all that you have in the heart, only listen to your feeling, here I am with thee according to thy heart.

8 Well! Jonathan said, going to these people and show ourselves to them.

9 If they say to us, Tarry until we come to you! we will remain in place and will not go up to them.

10 But if they say, Come up to us! we will go up, because the LORD delivered them into our hands. This is what a sign unto us.

 

we will sign. It was an unusual way to determine the will of the Lord, but it was not unprecedented (see Gideon's fleece, #Jug 6: 36-40). Jonathan was authorized to determine the will of God by the reaction of his enemies.

 

11 They showed both the garrison of the Philistines: and the Philistines said: Behold the Hebrews out of the holes where they hid.

 

Hebrews. It was the term most used by ancient pagan nations to designate the people of Israel.

 

holes where they hid. Although the Israelites were hiding for fear of battle. Apparently the Philistines thought that Jonathan and his companion were deserters eager to get to them.

 

12 And the men of the garrison answered Jonathan and his armor that up to us, and we will show you something. Jonathan said to his armor up after me: for the LORD delivered them into the hands of Israel.

13 And Jonathan climbed up on his hands and feet, and the bearer of his weapons followed. And they fell before Jonathan; and his armor bearer killed behind him.

14 And that first slaughter, Jonathan and his armor bearer killed about twenty men, on the space of about half an acre of land.

15 The trembling in the camp, in and among all the people; the garrison, and the spoilers, they also trembled; the country was troubled. It was like a terror of God.

 

the country was troubled. It is understandable that the earth shook. God actually came to the rescue of Jonathan and his armor bearer, causing panic among the Philistines. He intervened in the same way to help Saul if he had chosen the path of patience (see # 1S 13: 9).

 

¶ 16 The watchmen of Saul in Gibeah of Benjamin saw that the multitude melted away and went from side to side.

17 And Saul said to the people that were with him, Number please, and see who is gone from us. They had numbered, behold, Jonathan and the bearer of his weapons.

18 And Saul said to Ahijah, Bring the ark of God! - For at that time the ark of God was with the Israelites.

 

ark of God. The LXX speaks of the ephod in place of the ark; it seems more fair, since the ark was at Kirjathjearim, and the expression of c. 19 is better suited to the ephod (v # 1S. 14: 3).

 

19 While Saul talked to the priest, the tumult in the camp of the Philistines went on and increased; and Saul said to the priest, Withdraw your hand!

 

Withdraw your hand! Saul, in the stress of the situation, ordered the priest to stop his search for the divine.

 

20 And Saul and all the people that were with him assembled, and they advanced to the battle; and behold, every man's sword against each other, and the confusion was extreme.

21 There were among the Philistines before, the Hebrews who went up with them into the camp, where they were scattered, and they joined the Israelites who were with Saul and Jonathan.

 

Hebrews. They were deserters or Jewish mercenaries.

 

22 All the men of Israel who had hidden in the mountains of Ephraim, hearing that the Philistines fled, even they also continue in the battle.

 

Mount Ephraim. Large partially wooded area north and west of Michmash.

 

23 And the Lord saved Israel that day, and the battle passed beyond Beth-Aven.

 

The Lord saved Israel. The author uses language similar to that used about the exodus. Despite the disobedience of the king, God remained faithful to the Israelites and saved them from their enemies.

 

Aven. Literally "house of nothingness." Town located less than 2 km southwest of Michmash.

 

24 ¶ The day was tiring for the men of Israel. Saul had adjured the people, saying: Cursed be the man who eats food before evening, before I am avenged on my enemies! And no one tasted food.

 

fatiguing. Saul proved unable to assume its responsibilities by not even providing for the physical needs of his men, leaving them weak and tired.

 

Damn. This stupid oath Saul sought to draw a curse on him who eat before the fight. He spoke after the departure of Jonathan.

 

25 All the people came into a forest, where there was honey on the ground surface.

 

honey overground. Referring to the honeycomb that was found in the forest (v # 1S. 14: 27).

 

26 When the people entered the forest, behold the honey dropped; but no man put his hand to his mouth, for the people feared the oath.

27 Jonathan heard the oath his father had done to the people; he put forth the end of the staff that was in his hand, and dipped it in an honeycomb, and put his hand to his mouth; and his eyes were enlightened.

 

Jonathan heard. He was apparently left before the oath of Saul.

 

28 Then one of the people, addressing him, said: Thy father adjured the people, saying: Cursed be the man who eats food today! And the people were exhausted.

29 And Jonathan said, My father has troubled the land; So look how my eyes have brightened because I tasted a little of this honey.

 

My father has troubled the land. Jonathan saw that the oath Saul was stupid and interfered in reality Israel.

 

30 Certainly, if the people had eaten today of the spoil that he found among his enemies, the Philistines defeat would it not greater?

31 And they smote that day the Philistines from Michmash to Aijalon. The people were very tired,

 

Ajalon. Town located 24 km west of Michmash. It was the way the Philistines would have had to borrow to return home.

 

32 and he fell on the booty. He took sheep, cattle and calves, and slew them on the ground, and he ate with the blood.

 

ate with blood. Hungry because of the oath of Saul (v # 1S. 14: 24), the people disobeyed the law by eating raw meat without bleeding to death (see # Lev 17: 10-14).

 

33 Then Saul, and they said, Behold, the people sin against the LORD by eating with the blood. Saul said, You have transgressed; roll at the moment towards me a great stone.

34 And Saul said, Disperse yourselves among the people, and tell everyone to bring me his ox or his sheep, and slay them here. Then you eat, and do not sin against the Lord by eating with the blood. And during the night, each of the people brought his ox in his hand, and slew them on the stone.

35 Saul built an altar unto the LORD: it was the first altar that he built to Jehovah.

 

the first altar. This is the first, and only, altar built by Saul says that Scripture.

 

36 ¶ And Saul said, get down tonight after the Philistines, and spoil them until the morning light, and let us not leave a man of them. They said, Do whatever seems good to you. Then the priest said, Let us draw near here to God.

 

Let us draw near here to God. Ahijah the priest suggested to seek the Lord's will concerning decisions.

 

37 And Saul inquired of God, I go down after the Philistines? Will you deliver them into the hands of Israel? But at the moment he gave him no answer.

 

Saul inquired of God. Saul followed the advice of Ahijah.

 

He gave him no answer. Because of sin that Saul had caused in his army, God did not accede to his request. This kind of situation would happen again later (see # 1 S 28: 6).

 

38 Saul said, Draw near here, all you leaders of the people; and know and see how this sin has been committed today.

39 For the Lord, the deliverer of Israel, is alive! even when my son Jonathan, would the author, he would die. And among all the people answered him.

 

... For the Lord is alive! Not content with having delivered a first rash oath, Saul went on to a second, unintentionally putting the life of his own son in danger.

 

40 He said to all Israel: Put yourself on one side; and I and Jonathan my son will be on the other. And the people said unto Saul, Do what seems good to you.

41 And Saul said unto the LORD God of Israel! do know the truth. Jonathan and Saul were taken, and the people escaped.

 

designated. One could distinguish a man or a group of another by the draw. Jonathan was appointed guilty, although he acted innocently (v # 1S. 14: 27).

 

42 Saul said, Cast lots between me and Jonathan my son. And Jonathan was designated.

43 Saul said to Jonathan, Tell me what you did. Jonathan told him, and said, I tasted a little honey with the end of the rod that was in his hand: here I am, I will die.

44 And Saul said, God do all its rigor, if you do not die, Jonathan!

 

God do so .... They were the pride and concern for his authority and honor that motivated the desire to Saul to respect his wish.

 

45 The people said to Saul! Jonathan die, who hath wrought this great salvation in Israel? Far from there ! The LORD liveth it will not fall down a hair from his head, for it is with God that he acted this day. So the people rescued Jonathan, and he did not die.

 

with God that he acted. Unlike his father, Jonathan understood that God was fully sufficient for victory and had relied on him obediently.

 

46 Saul returned from following the Philistines; and the Philistines went home.

 

the Philistines went home. The Philistines were able to continue their retreat without obstacle.

 

¶ 47 After Saul took the kingdom over Israel, he made war on all sides all his enemies, against Moab, the Ammonites, Edom, the kings of Zobah, and the Philistines; and wherever he turned, he was victorious.

 

14: 47-48

Saul engaged in major military campaigns that widened the borders of Israel in all directions: to the south (Edom), the east (Moab and Ammon), the north (Zoba) and west (Philistines). The defeat of the Amalekites is related to c. # 1S 15.

 

48 He demonstrated his strength smote the Amalekites, and delivered Israel from the hand of those that spoiled them.

49 The son of Saul were Jonathan, Ishvi and Malchishua. His two daughters were: Merab the elder, and the younger Michal.

 

14: 49-51

Children that were Jonathan Saul and Michal both play an important role in the life of the next king, David. We know nothing about the wife of Saul nor her other children mentioned here.

 

50 The name of Saul's wife was Ahinoam daughter of Ahimaaz. The name of the head of his army was Abner the son of Ner, Saul's uncle.

 

Abner. He was a cousin of Saul who commanded his army (see # 1S 17: 55 # 1S 17: 59; # 1S 20: 25; # 1S 26: 14-15).

 

51 Kish, Saul's father, and Ner the father of Abner was the son of Abiel.

52 all the days of Saul there was sore war against the Philistines; and when Saul saw any mighty man, he took him into his service.

 

bitter war. The opposition of the Philistines was stubborn and continued, until the last days of the life of Saul (1S # 31: 1-3).

 

mighty man. Saul was looking good soldiers and included them in his personal company. David was one of them, and he perpetuated this practice during his reign (2S # 23: 8-39).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact