1 SAMUEL 16 : 1 à 23 *** + 1 SAMUEL 16 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

01/08/2016 11:42

1 SAMUEL 16 : 1 à 23 *** +
 

1 ¶  L’Éternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Je l’ai rejeté, afin qu’il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d’huile, et va ; je t’enverrai chez Isaï, Bethléhémite, car j’ai vu parmi ses fils celui que je désire pour roi.

 

Isaï, Bethléhémite. Le nouveau roi choisi par Dieu pour Israël (et, finalement, le Messie, #Ge 3:15 ; #No 24: 17 ; #1S 2:10 ; #Ps 2) viendrait de la tribu de Juda (Isaï, cf. #Ru 4:12, #Ru 4:22 ; #Ge 49:10) et de Bethléhem en Juda (cf. #Mi 5:1 ; #Mt 2:2-6).

 

vu …  celui que je désire pour roi. Le roi devait être choisi et donné par Dieu (#De 17: 15), qui établit toutes choses en fonction de sa volonté (#Esa 40:14), et non selon les désirs humains (#1S 8:5-6 ; #2S 2:8-9).

16:1-31:13 La troisième partie du livre raconte le déclin de Saül ainsi que le choix et la préparation de David pour la royauté. Le ch. #1S 16 commence avec les pleurs de Samuel pour Saül, pleurs pareils à ceux que l’on verse lors d’un deuil. La mort de Saül (#1S 31:1-13) conclut cette dernière partie du livre.

 

2  Samuel dit : Comment irai-je ? Saül l’apprendra, et il me tuera. Et l’Éternel dit : Tu emmèneras avec toi une génisse, et tu diras : Je viens pour offrir un sacrifice à l’Éternel.

 

Saül …  me tuera. Le déséquilibre émotionnel de Saül était déjà connu en Israël. Il est ironique que la première réaction de Samuel ait été d’exprimer sa crainte de Saül au lieu de se réjouir en apprenant que Dieu allait pourvoir aux besoins du peuple (et finalement de toutes les nations; p. ex., #1R 8:41-43). Le chemin qui menait de Rama à Bethléhem passait par Guibea de Saül (cf. #1S 10:26 ; #1S 11:14).

 

Je viens pour offrir un sacrifice. Avant l’érection du temple de l’Éternel à Jérusalem (#De 12:11), on pouvait offrir un sacrifice dans n’importe quelle ville.

 

3  Tu inviteras Isaï au sacrifice ; je te ferai connaître ce que tu dois faire, et tu oindras pour moi celui que je te dirai.

 

oindras. La première onction de David devait être accomplie par Samuel pour symboliser sa reconnaissance/son ordination par Dieu (cf. #1S 2:10). Les deux onctions suivantes (#2S 2:7 ; #2S 5:3) l’établiraient publiquement comme roi, sur Juda puis sur Israël.

 

4  Samuel fit ce que l’Éternel avait dit, et il alla à Bethléhem. Les anciens de la ville accoururent effrayés au-devant de lui et dirent : Ton arrivée annonce-t-elle quelque chose d’heureux ?

 

anciens de la ville …  effrayés. Les anciens, et sans doute tout Israël, avaient appris que Samuel avait exécuté Agag (#1S 15: 33). Israël associait encore le « voyant » ou prophète à la fonction, pas si ancienne, de « juge ».

 

5  Il répondit : Oui ; je viens pour offrir un sacrifice à l’Éternel. Sanctifiez-vous, et venez avec moi au sacrifice. Il fit aussi sanctifier Isaï et ses fils, et il les invita au sacrifice.

 

Sanctifiez-vous. L’adoration de Yahvé devait toujours être précédée d’une purification, à la fois des vêtements extérieurs et de l’être intérieur (#Ex 19: 10, #Ex 19: 14 ; #1Jn 1:9).

 

6 ¶  Lorsqu’ils entrèrent, il se dit, en voyant Éliab : Certainement, l’oint de l’Éternel est ici devant lui.

 

Éliab. Littéralement « mon Dieu est Père ». Puisque Éliab fut le premier des fils d’Isaï à frapper l’œil de Samuel, c’était certainement un jeune homme impressionnant de par son apparence extérieure.

7  Et l’Éternel dit à Samuel : Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l’ai rejeté. L’Éternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Éternel regarde au cœur.

 

son apparence …  hauteur de sa taille. Dieu dut rappeler à Samuel que celui qu’il oindrait ne serait pas choisi à cause de son apparence. Ce fut une notion difficile à saisir au début pour le prophète, habitué qu’il était à un roi dont les seules qualités étaient d’ordre physique.

 

l’Éternel regarde au cœur. Le concept hébreu du « cœur » englobe les émotions, la volonté, l’intelligence et les désirs. La vie d’un homme reflète son cœur (cf. #Mt 12:34-35).

 

8  Isaï appela Abinadab, et le fit passer devant Samuel ; et Samuel dit : L’Éternel n’a pas non plus choisi celui-ci.

 

Abinadab. Littéralement « mon Père est noble ». Samuel, désormais plus sensible à la direction de l’Esprit de Dieu, discerna rapidement qu’Abinadab n’était pas l’oint de Dieu.

 

9  Isaï fit passer Schamma ; et Samuel dit : L’Éternel n’a pas non plus choisi celui-ci.

 

Schamma. Littéralement « l’Éternel écoute (ou entend) ». Voir le v. 8.

 

10  Isaï fit passer ses sept fils devant Samuel ; et Samuel dit à Isaï : L’Éternel n’a choisi aucun d’eux.

 

sept de ses fils. Isaï avait huit fils, David compris. La mention de sept fils seulement en #1Ch 2:13 doit signifier que l’un d’eux mourut par la suite, sans que l’auteur des Chroniques ne cherche à le préciser.

 

11  Puis Samuel dit à Isaï : Sont-ce là tous tes fils ? Et il répondit : Il reste encore le plus jeune, mais il fait paître les brebis. Alors Samuel dit à Isaï : Envoie-le chercher, car nous ne nous placerons pas avant qu’il ne soit venu ici.

 

le plus jeune …  fait paître les brebis. La faveur/le choix de Dieu tombe souvent sur le plus jeune et le plus méprisé de tous (cf. Jacob, Joseph, Gédéon). Bien qu’étant le plus jeune, David serait le « premier-né » en Israël (#Ps 89:28). Ses humbles débuts comme berger et son autorité de roi par la suite préfiguraient Jésus, le berger et roi d’Israël suprême.

 

12  Isaï l’envoya chercher. Or il était blond, avec de beaux yeux et une belle figure. L’Éternel dit à Samuel : Lève-toi, oins-le, car c’est lui !

 

blond …  beaux yeux …  belle figure. Le roi choisi par Dieu était beau, même si cela n’avait pas été la raison qui avait motivé ce choix. Son apparence était peut-être illuminée par la foi sincère en l’Éternel et la joie qui l’habitaient. Voir aussi 17: 42.

 

13  Samuel prit la corne d’huile, et l’oignit au milieu de ses frères. L’esprit de l’Éternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. Samuel se leva, et s’en alla à Rama.

 

l’oignit au milieu de ses frères. La première onction de David eut lieu au sein de sa famille et dans sa maison. La seconde surviendrait devant sa tribu, Juda, et la troisième devant la nation d’Israël.

 

L’Esprit de l’Éternel saisit David. Cette expression, courante dans l’A.T., renvoyait à un revêtement de puissance en vue de tâches assignées par Dieu (cf. #1S 10:6, #1S 10:11 ; #1S 11:6 ; #1S 19: 20, #1S 19: 23 ; #2S 23: 2 ; #2Ch 20: 14 ; #Esa 11:2 ; #Esa 61:1 ; #Ez 11:5 ; #Ez 37:1). L’onction de David était le symbole extérieur d’une œuvre intérieure divine. L’œuvre du Saint-Esprit ne consista pas à le régénérer, mais à le rendre capable de jouer son rôle dans le plan de Dieu pour Israël (cf. Saül, 10:6). Après son péché avec Bath-Schéba (#2S 11:1-12:2), David pria: « Ne me retire pas ton Esprit saint » (#Ps 51:13).

 

14 ¶  L’esprit de l’Éternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l’Éternel.

 

L’Esprit de l’Éternel se retira de Saül. Dès le début de l’accession au trône de David, le lent et douloureux déclin de Saül commença (cf. #1S 18: 12). Saül n’était en réalité plus roi d’Israël depuis que le Saint-Esprit s’était retiré de lui (#1S 15: 28), mais il occupa le trône encore bien des années.

 

agité. Saül, déjà enclin par lui-même aux jugements douteux et à la crainte des hommes, commença à subir le jugement de Dieu sous la forme de dépressions périodiques, d’accès de colère et d’hallucinations, tout cela provoqué et aggravé par l’esprit mauvais. Le N.T. relate plusieurs cas où le jugement divin consista à livrer des hommes à des démons ou à Satan (cf. #Ac 5:1-3 ; #1Co 5:1-7 ; #1Ti 1:18-20). Dieu utilise aussi Satan ou les démons pour contribuer à l’affermissement des croyants fidèles. Voir #Job 1:1-2:6 ; #Mt 4:1ss; #Lu 22:31-32 ; #2Co 12:7-10.

 

un mauvais esprit. Dans sa souveraineté, Dieu permit qu’un mauvais esprit tourmente Saül (cf. #Jug 9:23 ; #1R 22:19-23 ; #Job 1:6-12) afin de préparer l’accession au trône de David. Cet esprit, un messager de Satan, doit être distingué d’un état émotionnel de trouble dû à un péché personnel ou aux conséquences fâcheuses des actes mauvais des autres (par exemple, un esprit de jalousie, #No 5:14). Ce démon dut attaquer Saül de l’extérieur, puisqu’il n’y a aucun indice qu’il demeurait en lui.

 

15  Les serviteurs de Saül lui dirent : Voici, un mauvais esprit de Dieu t’agite.

16  Que notre seigneur parle ! Tes serviteurs sont devant toi. Ils chercheront un homme qui sache jouer de la harpe ; et, quand le mauvais esprit de Dieu sera sur toi, il jouera de sa main, et tu seras soulagé.

 

il jouera …  tu seras soulagé. Dieu utilisa le mal dont souffrait Saül pour introduire David à la cour du roi et le faire connaître à Israël.

 

17  Saül répondit à ses serviteurs : Trouvez-moi donc un homme qui joue bien, et amenez-le-moi.

18  L’un des serviteurs prit la parole, et dit : Voici, j’ai vu un fils d’Isaï, Bethléhémite, qui sait jouer ; c’est aussi un homme fort et vaillant, un guerrier, parlant bien et d’une belle figure, et l’Éternel est avec lui.

 

qui sait jouer …  belle figure. L’auteur de Samuel introduit David en le présentant comme un doux psalmiste (#2S 23: 1) avant de le présenter comme un guerrier. Même s’il allait prouver son habileté au combat, il était aussi un musicien doté d’un talent exceptionnel et jouissant d’une grande renommée.

 

l’Éternel est avec lui. Dans l’A.T. comme dans le N.T., on reconnaît les saints de Dieu à leurs fruits (#1S 2:26 ; #Lu 2:40). Certains Israélites pouvaient déjà voir le sceau de l’approbation divine sur David.

 

19  Saül envoya des messagers à Isaï, pour lui dire : Envoie-moi David, ton fils, qui est avec les brebis.

 

Envoie-moi David, ton fils. L’emploi du terme « fils » fait le lien avec le v. 1. La question des origines familiales de David gagnerait bientôt en importance auprès de Saül, lorsqu’il arrangerait son mariage avec sa fille Mical.

 

avec les brebis. L’humble et modeste activité de David est mise en évidence ici. Il avait donné la preuve de son humilité et de sa patience en retournant fidèlement à ses occupations ordinaires après avoir été oint par Samuel.

 

20  Isaï prit un âne, qu’il chargea de pain, d’une outre de vin et d’un chevreau, et il envoya ces choses à Saül par David, son fils.

21  David arriva auprès de Saül, et se présenta devant lui ; il plut beaucoup à Saül, et il fut désigné pour porter ses armes.

 

il plut beaucoup. Saül aima David pour ses capacités, mais, plus tard, il deviendrait jaloux et le haïrait lorsqu’il comprendrait qu’il était béni de l’Éternel (cf. #1S 18: 29).

 

porter ses armes. David fut probablement l’un des nombreux jeunes hommes intégrés à la garde de Saül.

 

22  Saül fit dire à Isaï : Je te prie de laisser David à mon service, car il a trouvé grâce à mes yeux.

23  Et lorsque l’esprit de Dieu était sur Saül, David prenait la harpe et jouait de sa main ; Saül respirait alors plus à l’aise et se trouvait soulagé, et le mauvais esprit se retirait de lui.

 

1 SAMUEL 16 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The LORD said to Samuel, How long will you mourn for Saul? I have rejected him from being king over Israel. Fill your horn with oil, and go; I am sending you to Jesse of Bethlehem, for I have seen among his son that I want to be king.

 

Jesse of Bethlehem. The new king chosen by God to Israel (and eventually the Messiah #Ge 3:15; #No 24: 17; # 1S 2:10; #PS 2) would come from the tribe of Judah (Jesse, see # Ru 4:12 #Ru 4:22; #Ge 49:10) and Bethlehem in Judah (cf. #Mi 5: 1; #Mt 2: 2-6).

 

saw ... that I want to be king. The king had to be chosen and given by God (# of 17: 15), which sets all things according to his will (#Esa 40:14), and not by human desires (# 1S 8: 5-6; # 2S 2: 8-9).

16: 1-31: 13 The third part of the book tells the decline of Saul and the selection and preparation of David for royalty. The CH. # 1S 16 starts with Samuel Saul crying, like tears to those being poured during a mourning. Saul's death (# 1S 31: 1-13) concludes this last part of the book.

 

2 Samuel said: How shall I go? Saul hears, he will kill me. And the Lord said, Take a heifer with you, and say, I have come to sacrifice to the LORD.

 

Saul ... kill me. Emotional imbalance of Saul was already known in Israel. It is ironic that the first reaction Samuel was expressing his fear of Saul instead of rejoice to learn that God would provide for the needs of the people (and ultimately all nations; eg, # 1R 8..: 41-43). The path that led Rama to Bethlehem passed through Gibeah of Saul (cf. 10:26 # 1S; # 1S 11:14).

 

I have to sacrifice. Before the erection of the temple of the Lord in Jerusalem (# of 12:11), sacrifice could be offered in any city.

 

3 And call Jesse to the sacrifice; I will show you what you should do, and you shall anoint for me the one I tell you.

 

anoint. The first anointing of David was to be accomplished by Samuel to symbolize appreciation / his ordination by God (cf. # 1S 2:10). The following two junctions (# 2S 2: 7; # 2S 5: 3) would establish publicly as king over Judah and Israel.

 

4 Samuel did what the Lord had said, and came to Bethlehem. The elders of the town trembled to meet him and said, Your arrival she announces something happy?

 

elders of the town ... scared. The old and probably all Israel learned that Samuel had executed Agag (# 1S 15: 33). Israel still associated the "seer" or prophet to the function, not so ancient, "judge".

 

5 And he said: Yes; I have come to sacrifice to the LORD. Sanctify yourselves, and come with me to the sacrifice. And he sanctified Jesse and his son, and called them to the sacrifice.

 

Sanctify yourselves. Worship of the Lord should always be preceded by a purification, both outerwear and inner (#Ex 19: 10 #Ex 19: 14; # 1 Jn 1: 9).

 

6 ¶ When they entered, he said, Eliab, Surely the Lord's anointed is before him.

 

Eliab. Literally "God is my Father." Since Eliab was the first of the son of Jesse to hit the eye of Samuel, it was certainly impressive young man by his appearance.

7 And the LORD said unto Samuel, Look not on his countenance, at the height of his stature, because I have rejected him. The Lord seeth not as man seeth; Man looks at the outward appearance, but the Lord looks at the heart.

 

... appearance or his height. God had to remind Samuel anoint than it would not be chosen because of his appearance. It was a difficult concept to grasp at first to the prophet, he was accustomed to a king whose only qualifications were physical.

 

the Lord looks at the heart. The Hebrew concept of "heart" includes emotions, will, intelligence and desires. The life of a man reflects his heart (cf. #Mt 12: 34-35).

 

8 Jesse called Abinadab and made him pass before Samuel And he said, The LORD has not chosen this one.

 

Abinadab. Literally "my Father is noble." Samuel, now more sensitive to the leading of the Spirit of God, quickly discerned qu'Abinadab was not God's anointed.

 

9 Then Jesse made Shammah to pass And he said, The LORD has not chosen this one.

 

Shammah. Literally "the Lord listening (or hear)." View v. 8.

 

10 Jesse made seven of his son before Samuel and Samuel said to Jesse, The LORD has not chosen these.

 

seven of his son. Jesse had eight son, David understood. The mention of seven only son # 1Ch 2:13 must mean that one of them died later, without the author of the Chronicles seeks to clarify that.

 

11 And Samuel said to Isai: Are here all thy son? And he said, There remains yet the youngest, but he is keeping the sheep. Samuel said to Jesse, Send for him, because we will not sit down till he come hither.

 

the youngest ... feed the sheep. Favor / God's choice often falls on the youngest and most despised of all (cf. Jacob, Joseph, Gideon). Although being the youngest, David would be the "firstborn" in Israel (#PS 89:28). Its humble beginnings as a shepherd and his royal authority later foreshadowed Jesus, the shepherd and king of Israel supreme.

 

12 Jesse sent for him. Now he was ruddy, with beautiful eyes and a beautiful figure. The LORD said to Samuel, Arise, anoint him, for this is he!

 

blond ... beautiful eyes ... beautiful figure. King chosen by God was beautiful, even if it was not the reason that motivated this choice. His appearance was perhaps illuminated by sincere faith in the Lord and joy that inhabited. See also 17: 42.

 

13 Then Samuel took the horn of oil and anointed him in the midst of his brothers. The spirit of the Lord came upon David from that day and thereafter. Samuel arose and went to Ramah.

 

anointed him in the midst of his brothers. The first anointing of David took place within his family and in his house. The second would occur before the tribe of Judah, and the third before the nation of Israel.

 

The Spirit of the Lord came upon David. This phrase, common in the OT referred to a power coating for tasks assigned by God (cf. # 1S 10: 6, 10:11 # 1S; # 1S 11: 6; # 1S 19: 20 # 1S 19: 23; 23 # 2S: 2; # 2Ch 20: 14; #Esa 11: 2; #Esa 61: 1; #Ez 11: 5; #Ez 37: 1). David's anointing was the outward symbol of an inner divine work. The work of the Holy Spirit was to not regenerate, but to enable him to play his part in God's plan for Israel (cf. Saul, 10: 6). After his sin with Bathsheba (2S # 11: 1-12: 2), David prayed, "Do not retire your Holy Spirit" (#PS 51:13).

 

14 ¶ The spirit of the Lord departed from Saul, who was troubled by an evil spirit from the Lord.

 

The Spirit of the Lord departed from Saul. From the beginning of the throne of David, the slow and painful decline of Saul began (see # 1S 18: 12). Saul really was not the king of Israel since the Holy Spirit had departed from him (1S # 15: 28), but it still occupied the throne for many years.

 

agitated. Saul, already inclined by himself to questionable judgments and the fear of men, began to suffer the judgment of God in the form of periodic depressions, tantrums and hallucinations, all caused and aggravated by the evil spirit. The N.T. recounts several cases where divine judgment was to deliver men to demons or Satan (cf. #AC 5: 1-3; # 1 Corinthians 5: 1-7; # 1 Tim 1: 18-20). God also uses Satan or demons to contribute to the strengthening of true believers. See #Job 1: 1-2: 6; #Mt 4: 1 ff; #Lu 22: 31-32; # 2 Corinthians 12: 7-10.

 

an evil spirit. In its sovereignty, God allowed an evil spirit tormenting Saul (cf. #Jug 9:23; # 1R 22: 19-23; #Job 1: 6-12) to prepare the throne of David. This spirit, a messenger of Satan, to be distinguished from an emotional state of disorder due to personal sin or evil consequences of evil acts of others (for example, a spirit of jealousy, #No 5:14). This demon had Saul attack from the outside, since there is no indication that it remained in him.

 

15 And Saul's servants said unto him, Behold, an evil spirit from God troubles you.

16 Let our lord! Thy servants are before thee. Seek out a man who can play the harp; and when the evil spirit from God is on you, he will play with his hand, and thou shalt be well.

 

he will play ... you will be relieved. God used the evil suffered Saul to introduce David to the king's court and make it known to Israel.

 

17 And Saul said to his servants, Find me a man who plays well and bring him to me.

18 One of the servants answered and said, Behold, I have seen a son of Jesse of Bethlehem who knows how to play; it is also a mighty man of valor, a warrior, speaking well and a beautiful figure, and the Lord is with him.

 

who can play ... beautiful figure. The author of Samuel David introduced by presenting it as a sweet psalmist (2S # 23: 1) before presenting him as a warrior. Although it would prove his fighting skills, he was also a musician with an exceptional talent and enjoying a great reputation.

 

the Lord is with him. In A.T. as in the N.T., the saints of God are recognized by their fruits (2:26 # 1S; #Lu 2:40). Some Israelites could already see the seal of divine approval on David.

 

19 Saul sent messengers to Jesse, saying, Send me David thy son, who is with the sheep.

 

Send me David thy son. Use of the term "son" made the connection with ver. 1. The issue of the family of David origins soon gain in importance with Saul when he would arrange his marriage with his daughter Michal.

 

with the sheep. The humble and modest David activity is highlighted here. He had given proof of his humility and patience faithfully returning to his ordinary occupations after being anointed by Samuel.

 

20 Jesse took an ass laden with bread, and a bottle of wine, and a kid, and sent them to Saul by David his son.

21 David came to Saul, and stood before him; it rained a lot to Saul, and he became his armor-bearer.

 

it rained a lot. Saul loved David for his abilities, but later he would become jealous and would hate him when he understand he was blessed of the Lord (cf. 1 S # 18: 29).

 

bear arms. David was probably one of the many young men built to guard Saul.

 

22 Saul sent to Jesse, I beg you to leave David in my service, for he has found favor in my eyes.

23 And when the spirit of God was upon Saul, David took the harp and played with his hand; So Saul comfortable and was relieved, and the evil spirit departed from him.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact