1 SAMUEL 30 : 1 à 31 *** + 1 SAMUEL 30 : 1 to 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

21/08/2016 13:11

1 SAMUEL 30 : 1 à 31 *** +
 

1 ¶  Lorsque David arriva le troisième jour à Tsiklag avec ses gens, les Amalécites avaient fait une invasion dans le midi et à Tsiklag. Ils avaient détruit et brûlé Tsiklag,

 

Tsiklag. Akisch, le roi de Gath (#1S 27:6), avait donné Tsiklag (dans le Néguev) à David, et celui-ci y résidait temporairement avec ses 600 hommes. C’était depuis cette base qu’il attaquait les peuplades voisines (#1S 27:8-11).

 

Amalécites. Récoltant les conséquences à la fois du refus de Saül de détruire complètement les Amalécites (#1S 15) et de leurs propres attaques contre eux (#1S 27:8), David et ses hommes furent victimes d’un raid au cours duquel les Amalécites enlevèrent leurs femmes et leurs troupeaux avant de brûler la ville.

 

2  après avoir fait prisonniers les femmes et tous ceux qui s’y trouvaient, petits et grands. Ils n’avaient tué personne, mais ils avaient tout emmené et s’étaient remis en route.

3  David et ses gens arrivèrent à la ville, et voici, elle était brûlée ; et leurs femmes, leurs fils et leurs filles, étaient emmenés captifs.

4  Alors David et le peuple qui était avec lui élevèrent la voix et pleurèrent jusqu’à ce qu’ils n’eussent plus la force de pleurer.

5  Les deux femmes de David avaient été emmenées, Achinoam de Jizreel, et Abigaïl de Carmel, femme de Nabal.

6  David fut dans une grande angoisse, car le peuple parlait de le lapider, parce que tous avaient de l’amertume dans l’âme, chacun à cause de ses fils et de ses filles. Mais David reprit courage en s’appuyant sur l’Éternel, son Dieu.

 

angoisse …  amertume. La réalité du grand malheur qui les frappa à leur retour fit sombrer David dans le désespoir et poussa les hommes méchants à émettre l’idée perfide de le lapider. N’ayant pas consulté l’Éternel avant de partir soutenir Akisch, David avait besoin de revenir à Dieu.

 

en s’appuyant sur l’Éternel, son Dieu. C’était la clé pour David en tant qu’homme selon le cœur de Dieu (cf. #1S 13: 14 ; #Ac 13: 22).

 

7 ¶  Il dit au sacrificateur Abiathar, fils d’Achimélec : Apporte-moi donc l’éphod ! Abiathar apporta l’éphod à David.

 

Abiathar apporta l’éphod. L’éphod du sacrificateur contenait l’urim et le thummim au moyen desquels on recherchait précisément la volonté divine. L’angoisse du moment fit oublier à David les mauvaises intentions de ses hommes et le ramena à Dieu, désespéré qu’il était de savoir ce qu’il voulait qu’il fasse.

 

8  Et David consulta l’Éternel, en disant : Poursuivrai-je cette troupe ? l’atteindrai-je ? L’Éternel lui répondit: Poursuis, car tu atteindras, et tu délivreras.

9  Et David se mit en marche, lui et les six cents hommes qui étaient avec lui. Ils arrivèrent au torrent de Besor, où s’arrêtèrent ceux qui restaient en arrière.

 

30:9-10

au torrent de Besor. David arriva probablement près d’un torrent situé à environ 20 km au sud de Tsiklag. Cette rivière saisonnière alimentée par la région de Beer-Schéba se jetait dans la Méditerranée. À la fin de la saison des pluies (janvier-avril), c’était un torrent particulièrement tumultueux, ce qui expliquerait la difficulté pour certains soldats de le traverser.

 

10  David continua la poursuite avec quatre cents hommes ; deux cents hommes s’arrêtèrent, trop fatigués pour passer le torrent de Besor.

11  Ils trouvèrent dans les champs un homme égyptien, qu’ils conduisirent auprès de David. Ils lui firent manger du pain et boire de l’eau,

12  et ils lui donnèrent un morceau d’une masse de figues sèches et deux masses de raisins secs. Après qu’il eut mangé, les forces lui revinrent, car il n’avait point pris de nourriture et point bu d’eau depuis trois jours et trois nuits.

13  David lui dit : A qui es-tu, et d’où es-tu ? Il répondit : Je suis un garçon égyptien, au service d’un homme amalécite, et voilà trois jours que mon maître m’a abandonné parce que j’étais malade.

14  Nous avons fait une invasion dans le midi des Kéréthiens, sur le territoire de Juda et au midi de Caleb, et nous avons brûlé Tsiklag.

 

dans le midi des Kéréthiens. Benaja, fils de Jehojada, était le chef des Kéréthiens et des Péléthiens (#2S 8:18), qui sont presque toujours mentionnés ensemble. Ils s’enfuiraient de Jérusalem avec David (#2S 15: 18) et poursuivraient Schéba, le fils de Bicri, avec Joab (#2S 20: 7). Ils seraient triés sur le volet par David pour assister à l’onction de Salomon comme roi. Les Kéréthiens semblent être venus de Crète et avoir fait partie de la garde royale (#2S 23: 20, #2S 23: 23).

 

au midi de Caleb. Caleb, fils de Jephunné, était l’un des douze espions choisis pour examiner le pays et l’un des deux seuls à en avoir donné un rapport favorable (#No 13:6-30). Cette région avait été attribuée à sa famille (#Jos 14:13-14).

 

15  David lui dit : Veux-tu me faire descendre vers cette troupe ? Et il répondit : Jure-moi par le nom de Dieu que tu ne me tueras pas et que tu ne me livreras pas à mon maître, et je te ferai descendre vers cette troupe.

16  Il lui servit ainsi de guide. Et voici, les Amalécites étaient répandus sur toute la contrée, mangeant, buvant et dansant, à cause du grand butin qu’ils avaient enlevé du pays des Philistins et du pays de Juda.

 

du grand butin. Les Amalécites avaient en leur possession non seulement le butin de Tsiklag, mais aussi celui de leurs nombreuses attaques. Après sa victoire sur eux (vv. #1S 30:17-18), David rendit à Tsiklag ce qui lui appartenait (vv. #1S 30:19, #1S 30:26) et envoya le reste par tout Juda (vv. #1S 30:26-31).

 

17  David les battit depuis l’aube du jour jusqu’au soir du lendemain, et aucun d’eux n’échappa, excepté quatre cents jeunes hommes qui montèrent sur des chameaux et s’enfuirent.

 

quatre cents jeunes hommes. Au vu de la bataille de Moïse contre Amalek (#Ex 17:8-16), de l’échec de Saül (#1S 15) et de l’opposition de Mardochée (#Est 3:1, #Est 3:10-13), il est évident que les Amalécites étaient des hommes méchants qui haïssaient le peuple de Dieu et ne se laissaient pas faire.

 

18  David sauva tout ce que les Amalécites avaient pris, et il délivra aussi ses deux femmes.

19  Il ne leur manqua personne, ni petit ni grand, ni fils ni fille, ni aucune chose du butin, ni rien de ce qu’on leur avait enlevé: David ramena tout.

 

ne leur manqua …  rien. Malgré les manquements dont ils avaient récemment fait la preuve, Dieu se montra plus que généreux en prenant bien soin des femmes, des enfants, des troupeaux et des biens de David et de ses hommes.

 

20  Et David prit tout le menu et le gros bétail ; et ceux qui conduisaient ce troupeau et marchaient à sa tête disaient: C’est ici le butin de David.

21 ¶  David arriva auprès des deux cents hommes qui avaient été trop fatigués pour le suivre, et qu’on avait laissés au torrent de Besor. Ils s’avancèrent à la rencontre de David et du peuple qui était avec lui. David s’approcha d’eux, et leur demanda comment ils se trouvaient.

22  Tous les hommes méchants et vils parmi les gens qui étaient allés avec David prirent la parole et dirent : Puisqu’ils ne sont pas venus avec nous, nous ne leur donnerons rien du butin que nous avons sauvé, sinon à chacun sa femme et ses enfants ; qu’ils les emmènent, et s’en aillent.

 

hommes …  vils. Dès le début de sa fuite, David était devenu le chef de ceux qui étaient dans la détresse, qui étaient mécontents ou qui avaient des créanciers (#1S 22: 2), c’est-à-dire de ceux qui étaient probablement les derniers à manifester de la bonté et de la miséricorde aux autres. La même expression hébraïque est utilisée pour les fils d’Eli (#1S 2:12), pour ceux qui mettaient en doute la capacité de Saül à régner (#1S 10:27), pour Nabal (décrit ainsi par son serviteur et par sa propre épouse, 25:17, 25), pour David lorsqu’il sera maudit par Schimeï (#2S 16: 7), pour Schéba le fils de Bicri qui soulèvera une révolte contre David (#2S 20: 1) et pour ceux qui seront rejetés comme des épines par David (#2S 23: 6).

 

23  Mais David dit : N’agissez pas ainsi, mes frères, au sujet de ce que l’Éternel nous a donné ; car il nous a gardés, et il a livré entre nos mains la troupe qui était venue contre nous.

24  Et qui vous écouterait dans cette affaire ? La part doit être la même pour celui qui est descendu sur le champ de bataille et pour celui qui est resté près des bagages : ensemble ils partageront.

25  Il en fut ainsi dès ce jour et dans la suite, et l’on a fait de cela jusqu’à ce jour une loi et une coutume en Israël.

 

une loi et une coutume. Malgré l’opposition que cela suscitait chez certains de ses hommes, David fit de la pratique de la bonté et de l’équité une loi pour le peuple.

 

26  De retour à Tsiklag, David envoya une partie du butin aux anciens de Juda, à ses amis, en leur adressant ces paroles : Voici pour vous un présent sur le butin des ennemis de l’Éternel !

 

30:26-31 Accoutumé à l’adversité et à une vie de fugitif, David était conscient du rôle important que de nombreuses personnes avaient joué pour assurer sa sécurité et son bien-être. Étant le bénéficiaire d’une telle bonté, il ne manqua pas l’occasion de rendre la pareille. Il serait erroné de penser qu’il cherchait à régler des dettes ou à obtenir du soutien; il partageait ce qu’il avait reçu, exprimant sa reconnaissance pour la générosité et l’appui dont il avait bénéficié. Les Amalécites avaient en leur possession non seulement le butin de Tsiklag, mais aussi celui de leurs nombreuses attaques. Après sa victoire sur eux (vv. #1S 30:17-18), David rendit à Tsiklag ce qui lui appartenait (vv. #1S 30:19, #1S 30:26) et envoya le reste par tout Juda (vv. #1S 30:26-31).

 

27  Il fit ainsi des envois à ceux de Béthel, à ceux de Ramoth du midi, à ceux de Jatthir,

28  à ceux d’Aroër, à ceux de Siphmoth, à ceux d’Eschthemoa,

29  à ceux de Racal, à ceux des villes des Jerachmeélites, à ceux des villes des Kéniens,

30  à ceux de Horma, à ceux de Cor-Aschan, à ceux d’Athac,

31  à ceux d’Hébron, et dans tous les lieux que David et ses gens avaient parcourus.

 

1 SAMUEL 30 : 1 to 31 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ When David came to Ziklag on the third day with his people, the Amalekites had invaded the south and Ziklag. They destroyed and burned Ziklag

 

Ziklag. Achish the king of Gath (# 1S 27: 6) gave Ziklag (in the Negev) to David, and it temporarily resided there with 600 men. It was from this base he attacked the neighboring tribes (# 1S 27: 8-11).

 

Amalekites. Reaping the consequences of both the refusal of Saul to completely destroy the Amalekites (1S # 15) and their own attacks against them (# 1S 27: 8) David and his men were victims of a raid where the Amalekites took off their women and their cattle before burning the city.

 

2 and had taken captive the women and all who were there, small and great. They did not kill anyone, but they had everything taken away and went on their way.

3 David and his men came to the city, and behold, it was burned; and their wives, their son and their daughters, were taken captive.

4 Then David and the people that were with him lifted their voices and wept until they had no more power to weep.

5 David's two wives were taken captives, Ahinoam of Jezreel and Abigail of Carmel, Nabal's wife.

6 David was greatly distressed because the people spoke of stoning him, because all the people was bitter in soul, each because of his son and his daughters. But David strengthened himself pressing the LORD his God.

 

... anxiety bitterness. The reality of the misfortune that struck them on their return gave David to sink into despair and evil men pushed to issue the false idea of ​​stoning him. Who did not consult the Lord before going support Achish, David needed to return to God.

 

relying on the Lord his God. That was the key to David as a man after the heart of God (cf. # 1S 13: 14; #AC 13: 22).

 

7 ¶ And he said to the priest Abiathar son of Ahimelech, Bring me the ephod! Abiathar brought the ephod to David.

 

Abiathar brought the ephod. The priest's ephod containing the Urim and Thummim by which we specifically sought the divine will. The anxiety of the moment was forgotten to David evil intentions of his men and brought back to God, he was desperate to know what he wanted it to do.

 

8 And David inquired of the LORD, saying, Shall I pursue this troop? I overtake? The Lord answered him, Pursue, for you will reach, and you will save.

9 And David went, he and the six hundred men who were with him. They came to the brook Besor, where those who stopped were left behind.

 

30: 9-10

to the brook Besor. David probably came near a stream located about 20 km south of Ziklag. This seasonal river fed by the Beersheba region flowed into the Mediterranean. At the end of the rainy season (January to April), it was a particularly tumultuous torrent, which would explain the difficulty for some soldiers to cross.

 

10 David pursued, he and four hundred men; two hundred men stopped, too tired to cross the brook Besor.

11 They found an Egyptian in the field, and brought him to David. They made him eat bread and drink water,

12 and they gave him a piece of a cake of figs, and two clusters of raisins. After he ate, he regained his strength, for he had eaten no bread, nor drunk water for three days and three nights.

13 David said to him: Who are you, and where are you? He said, I am an Egyptian boy, serving an Amalekite, and three days ago my master left me because I was sick.

14 We made a raid on the South of the Cherethites, the territory of Judah and the South of Caleb, and we burned Ziklag.

 

in the South of the Cherethites. Benaiah son of Jehoiada was over the Cherethites and Pelethites (# 2S 8:18), which are almost always mentioned together. They flee from Jerusalem with David (2S # 15: 18) and pursue Sheba the son of Bichri, with Joab (2S # 20: 7). They were handpicked by David to witness the anointing of Solomon as king. And the captains seem to have come from Crete and have been part of the royal guard (# 2S 23: 20 # 2 S 23: 23).

 

the south of Caleb. Caleb son of Jephunneh was one of the chosen twelve spies to see the land and one of only two to have given a favorable report (#No 13: 6-30). This region was attributed to his family (#Jos 14: 13-14).

 

15 David said to him, Wilt thou bring me down to this company? And he said, Swear to me by God's name that you will not kill me and you will not deliver me to my master, and I will bring you down to this troop.

16 He brought him guide. And here, the Amalekites were spread over all the ground, eating, drinking and dancing, because of the great spoil they had taken from the Philistines and the land of Judah.

 

the great spoil. The Amalekites had in their possession not only the spoil of Ziklag, but also their numerous attacks. After his victory over them (vv # 1S. 30: 17-18), David went to Ziklag that belonged to him and the rest sent by all Judah (vv (vv # 1S 30:19, 30:26 # 1S.). # 1S 30: 26-31).

 

17 David smote them from the twilight until the following evening, and none of them escaped, except four hundred young men who rode on camels and fled.

 

four hundred young men. Given the battle against Amalek Moses (#Ex 17: 8-16), the failure of Saul (1S # 15) and the opposition of Mordecai (#Est 3: 1, #Est 3: 10- 13), it is clear that the Amalekites were the evil man who hated God's people and will not let do.

 

18 David recovered all that the Amalekites had taken, and rescued his two wives.

19 He did not fail them, neither small nor great, neither son nor daughter, nor anything spoil, nor anything that they had taken to them: David recovered all.

 

nothing lacking to them ... nothing. Despite the shortcomings they had recently proved God was more than generous in taking care of women, children, livestock and property of David and his men.

 

20 And David took all the flocks and herds; and those who led this flock and walked to her said, This is David's spoil.

21 ¶ And David came to the two hundred men who had been too exhausted to follow, and who had been left at the brook Besor. They advanced to meet David and the people that were with him. David approached them and asked them how they were.

22 all the wicked men and base among the people who went with David spake and said, Because they went not with us, we will not give them anything of the spoil that we have recovered, except to every man his wife and children; they lead them away, and depart.

 

... vile men. From the beginning of his flight, David became the leader of those who were in distress who were unhappy or who was in debt (1S # 22: 2), that is to say, those were probably the last to show kindness and mercy to others. The same Hebrew expression is used for the son of Eli (# 1S 2:12) to those who questioned the ability of Saul to reign (# 1S 10:27) to Nabal (described by his servant and his own wife, 25:17, 25) for David when he will be cursed by Shimei (2S # 16: 7), for sheba the son of Bichri who raise a revolt against David (2S # 20: 1) and for those which are rejected as thorns David (# 2S 23: 6).

 

23 But David said: Do not do so, my brethren, about what the Lord has given us; who has preserved us, and delivered into our hands the troop that came against us.

24 Who will listen to you in this matter? The share must be the same for the one who descended on the battlefield and for the one who stays by the baggage: they shall share.

25 It was so from that day and thereafter, and we made it to this day a law and an ordinance for Israel.

 

law and custom. Despite opposition it aroused among some of his men, David made the practice of kindness and equity legislation for the people.

 

26 came to Ziklag, David sent part of the spoil to the elders of Judah, to his friends by sending them saying, Behold a present for you of the spoil of the enemies of the LORD!

 

30: 26-31 Accustomed to adversity and to fugitive life, David was aware of the important role that many people had played to ensure their safety and welfare. Being the recipient of such goodness, he did not miss the opportunity to reciprocate. It would be wrong to think he was trying to settle debts or to get support; he shared what he had received, expressing gratitude for the generosity and support he received. The Amalekites had in their possession not only the spoil of Ziklag, but also their numerous attacks. After his victory over them (vv # 1S. 30: 17-18), David went to Ziklag that belonged to him and the rest sent by all Judah (vv (vv # 1S 30:19, 30:26 # 1S.). # 1S 30: 26-31).

 

27 He did so shipments to those in Bethel, to those in Ramoth of the South, those of Jattir,

28 to those in Aroer, and to those of Siphmoth, to those in Eshtemoa,

29 in Racal, to those cities of the Jerahmeelites, those cities of the Kenites,

30 to those in Hormah, to those of Cor-Ashan, those of Athac,

31 to those in Hebron, and in all the places that David and his men had traveled.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact