1 THESSALONICIENS 2 : 01 À 20 *** + 1 Thessalonians 2 : 01 to 20 + NOTES : JOHN MACARTHUR

26/02/2016 17:05

1 THESSALONICIENS 2 : 01 À 20 *** +
 

1 ¶  Vous savez vous-mêmes, frères, que notre arrivée chez vous n’a pas été sans résultat.

n’a pas été sans résultat. Le ministère de Paul parmi les Thessaloniciens avait été si fructueux que non seulement de nombreuses personnes avaient été sauvées et une Église dynamique fondée, mais l’Église continuait de grandir et de porter du fruit, même après le départ de l’apôtre (cf. #1Th 1:5-8).

 

2  Après avoir souffert et reçu des outrages à Philippes, comme vous le savez, nous prîmes de l’assurance en notre Dieu, pour vous annoncer l’Évangile de Dieu, au milieu de bien des combats.

reçu des outrages à Philippes. Paul et Silas avaient été brutalisés à Philippes avant leur venue à Thessalonique (cf. #Ac 16:19-24, #Ac 16: 37). Ils avaient souffert physiquement en étant battus et incarcérés (#Ac 16:22-24). Ils avaient dû porter le poids de fausses accusations (#Ac 16:20-21) et avaient été illégalement condamnés, en dépit de leur citoyenneté romaine (#Ac 16: 37).

bien des combats. À Thessalonique, Paul et ses collaborateurs avaient dû subir les mêmes attaques qu’à Philippes. Accusés à tort de trahison (#Ac 17: 7), ils avaient à nouveau été l’objet d’intimidations à caractère physique (#Ac 17:5-6).

 

3  Car notre prédication ne repose ni sur l’erreur, ni sur des motifs impurs, ni sur la fraude ;

l’erreur …  des motifs impurs …  la fraude. Paul emploie trois mots différents pour affirmer l’authenticité de son ministère et se situer à l’opposé des caractéristiques des faux docteurs. Il affirme tout d’abord que son message était vrai, et non basé sur l’erreur ou le mensonge. Sa manière de vivre était pure, et non sexuellement souillée. Sa manière d’exercer le ministère reposait sur l’authenticité, et non sur la tromperie.

 

4  mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l’Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs.

Dieu nous a jugés dignes. Il est possible qu’un faux docteur se soit introduit au sein de l’Église dans le but de discréditer le ministère de Paul. Cela expliquerait l’insistance de l’apôtre, aux versets #1Th 2:1-12, sur la source divine de son appel, l’approbation de Dieu, sa propre intégrité et son dévouement à l’égard des fidèles. Cf. #Ac 9:15 ; #Ac 16:9-10.

 

5  Jamais, en effet, nous n’avons usé de paroles flatteuses, comme vous le savez ; jamais nous n’avons eu la cupidité pour mobile, Dieu en est témoin.

2:5-6

paroles flatteuses. Paul apporte une triple garantie de la pureté de ses motivations dans le ministère:

1° il n’a pas été un prédicateur doucereux et n’a pas tenté de donner une bonne impression afin d’exercer plus d’influence pour son profit personnel;

2° en affirmant être pauvre et travailler jour et nuit (cf. verset  #1Th 2:9), il ne cherche pas à acquérir des richesses aux dépens des croyants grâce à son ministère;

3° il n’a pas fait usage de sa position élevée d’apôtre pour chercher une gloire personnelle, mais uniquement celle de Dieu (cf. #1Co 10:31).

 

6  Nous n’avons point cherché la gloire qui vient des hommes, ni de vous ni des autres ; nous aurions pu nous produire avec autorité comme apôtres de Christ,

apôtres de Christ. Ce pluriel a pour but d’inclure Paul dans le groupe des douze et de souligner ainsi son autorité unique. Silvain et Timothée, quant à eux, étaient des apôtres (au sens de messagers) de l’Église (cf. #Ro 16: 7 ; #Ph 2:25).

 

7 ¶  mais nous avons été pleins de douceur au milieu de vous. De même qu’une nourrice prend un tendre soin de ses enfants,

2:7-8

une nourrice. Paul avait sans doute à l’esprit le portrait que Moïse avait fait de lui-même, celui d’un nourricier qui portait Israël (cf. #No 11:12). Il fit la même comparaison affectueuse à l’égard des Corinthiens (cf. #2Co 12:14-15) et des Galates (cf. #Ga 4:19). L’affection de Paul pour les Thessaloniciens était de la même nature que celle d’une mère prête à sacrifier sa vie pour son enfant; elle était conforme à l’attitude de Christ: il s’est sacrifié pour ceux qui allaient naître de nouveau dans la famille de Dieu (cf. #Mt 20: 28).

8  nous aurions voulu, dans notre vive affection pour vous, non seulement vous donner l’Évangile de Dieu, mais encore nos propres vies, tant vous nous étiez devenus chers.

9  Vous vous rappelez, frères, notre travail et notre peine : nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous, nous vous avons prêché l’Évangile de Dieu.

nuit et jour à l’œuvre. Paul donne une explication plus détaillée en #2Th 3:7-9: il n’avait pas réclamé d’argent aux Thessaloniciens, mais vécu de ce qu’il gagnait lui-même ainsi que des dons des Philippiens (#Ph 4:16). Ses motivations ne pouvaient donc en aucun cas être sujettes à des critiques, contrairement aux pratiques des faux docteurs, qui réclamaient constamment de l’argent (cf. #1Pi 5:2).

l’Évangile de Dieu. Cf. #Ro 1:1. La bonne nouvelle venant de Dieu et transmise par Paul comprenait les vérités suivantes:

1° l’autorité et la véracité de l’Écriture (v. #1Th 2:13);

2° la divinité de Christ (#Ro 10:9-13);

3° l’état de péché de toute l’humanité (#Ro 3:23);

4° la mort et la résurrection de Christ (#1Co 15:4-5);

5° le salut par la grâce de Dieu, par le moyen de la foi (#Ep 2:8-9).

Paul offre un résumé de l’Évangile en #1Co 15:1-5.

 

10  Vous êtes témoins, et Dieu l’est aussi, que nous avons eu envers vous qui croyez une conduite sainte, juste et irréprochable.

Vous êtes témoins. Sous la loi de Moïse, il fallait au moins deux ou trois témoins pour attester de la véracité d’un fait (#No 35:30 ; #De 17: 6 ; #De 19: 15 ; #2Co 13: 1). Ici, Paul prend à témoin les Thessaloniciens et Dieu lui-même de son attitude sainte dans le ministère (cf. #2Co 1:12).

 

11  Vous savez aussi que nous avons été pour chacun de vous ce qu’un père est pour ses enfants, (2-12) vous exhortant, vous consolant, vous conjurant

12  de marcher d’une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.

exhortant …  consolant …  conjurant. L’emploi de ces trois mots a pour but de souligner la relation paternelle de Paul avec les Thessaloniciens, qui étaient ses enfants dans la foi. Ils décrivent l’attention personnelle d’un père (cf. #1Co 4:14-15).

à son royaume et à sa gloire. Cette expression a trait à la sphère du salut éternel (cf. #Col 1:13-14), qui culmine dans la splendeur des cieux.

 

13 ¶  C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez.

la parole de Dieu. Le message apporté par Paul de la part de Dieu est mis sur le même plan que l’A.T. (#Mr 7:13). C’était le message enseigné par les apôtres (#Ac 4:31 ; #Ac 6:2), prêché par Pierre aux non-Juifs (#Ac 11:1) et communiqué par Paul au cours de ses trois voyages missionnaires (le premier, #Ac 13: 5, #Ac 13: 7, #Ac 13: 44, #Ac 13:48-49 ; le deuxième, #Ac 16: 32 ; #Ac 17: 13 ; #Ac 18: 11 ; le troisième, #Ac 19: 10). Cf. #Col 1:25.

qui agit. La Parole de Dieu agit de multiples manières: elle sauve (#Ro 10:17 ; #1Pi 1:23), enseigne et instruit (#2Ti 3:16-17), dirige (#Ps 119:105), conseille (#Ps 119:24), redonne la vie (#Ps 119:154), assure le rétablissement (#Ps 19:8), avertit et récompense (#Ps 19: 12), nourrit (#1Pi 2:2), juge (#Hé 4:12), sanctifie (#Jn 17: 17), libère (#Jn 8:31-32), enrichit (#Col 3:16), protège (#Ps 119:11), fortifie (#Ps 119:28), donne la sagesse (#Ps 119:97-100), réjouit le cœur (#Ps 19: 9), assure la prospérité (#Jos 1:8-9). Tous ces effets sont résumés au #Ps 19:8-10.

 

14  Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Églises de Dieu qui sont en Jésus-Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu’elles ont soufferts de la part des Juifs.

imitateurs. Les Thessaloniciens n’étaient pas uniquement les imitateurs de Paul et du Seigneur (cf. #1Th 1:6), mais aussi des Églises de Judée, dans le sens où elles aussi étaient persécutées à cause de Christ (cf. #Ac 4:1-4 ; #Ac 5:26 ; #Ac 8:1). Ils buvaient tous la coupe de souffrance de Christ (#Mt 26:39) et marchaient sur les traces des prophètes de l’A.T. (#Mt 21:33-46 ; #Lu 13: 34).

 

15  Ce sont ces Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes,

qui ont fait mourir le Seigneur Jésus. Il n’y a aucun doute sur la responsabilité des chefs juifs dans la mort de leur Messie, même si ce sont les Romains qui ont mis en œuvre son exécution. Ce sont eux qui ont fait comparaître Jésus et réclamé sa mort (cf. #Lu 23:1-24, #Lu 23:34-38), tout comme ils ont tué les prophètes (cf. #Mt 23: 37 ; #Ac 7:51-52).

2:15-16

ennemis de tous les hommes. Alors que Dieu veut que tous les hommes soient sauvés (#1Ti 2:4 ; #2P 3:9), les Juifs hostiles à l’Évangile ne voulaient pas qu’on puisse trouver le salut en Christ (v. #1Th 2:16). Paul avait autrefois participé au blasphème qui consistait à empêcher la prédication de la bonne nouvelle (cf. #1Ti 1:12-17).

 

16  nous empêchant de parler aux païens pour qu’ils soient sauvés, en sorte qu’ils ne cessent de mettre le comble à leurs péchés. Mais la colère a fini par les atteindre.

la colère a fini par les atteindre. La manifestation de la colère de Dieu (cf. #1Th 1:10 ; #1Th 5:9) contre les Juifs qui « ne cessent de mettre le comble à leurs péchés » (cf. #Mt 23: 32 ; #Ro 2:5) et qui remplissent ainsi la coupe de la colère peut correspondre à plusieurs événements:

1° d’un point de vue historique, à l’exil à Babylone (#Ez 8:1-11:2);

2° d’un point de vue prophétique, à la destruction de Jérusalem en l’an 70;

3° d’un point de vue eschatologique, à la seconde venue de Christ pour le jugement (#Ap 19);

4° d’un point de vue sotériologique, à la colère éternelle de Dieu contre les non-croyants.

Celle-ci est certaine, si bien que l’on peut en parler comme d’un fait déjà accompli, à la manière de l’apôtre Jean (cf. #Jn 3:18, #Jn 3:36). Le contexte plaide en faveur de cette dernière interprétation.

 

17 ¶  Pour nous, frères, après avoir été quelque temps séparés de vous, de corps mais non de cœur, nous avons eu d’autant plus ardemment le vif désir de vous voir.

séparés de vous. Paul avait été séparé de ses enfants spirituels par la force (cf. #Ac 17:5-9). Son instinct maternel (verset #1Th 2:7) et paternel (verset #1Th 2:11) avait été douloureusement heurté. Les Thessaloniciens étaient devenus de véritables orphelins après son départ précipité.

 

18  Aussi voulions-nous aller vers vous, du moins moi Paul, une et même deux fois ; mais Satan nous en a empêchés.

Satan nous en a empêchés. Satan, dont le nom signifie « adversaire », tente sans relâche de mettre à mal l’Église que Christ a promis de construire (cf. #Mt 16: 18). La Bible dit qu’il était présent dans les Églises de Jérusalem (#Ac 5:1-10), de Smyrne (#Ap 2:9-10), de Pergame (#Ap 2:13), de Thyatire (#Ap 2:24), de Philadelphie (#Ap 3:9), d’Éphèse (#1Ti 3:6-7) et de Corinthe (#2Co 2:1-11). Il contrariait les projets de Paul, tel un ennemi qui ralentit l’avancée du camp militaire opposé. Il y a probablement une allusion à la caution offerte par Jason (#Ac 17: 9), si elle équivalait à une promesse que Paul ne reviendrait plus à Thessalonique.

 

19  Qui est, en effet, notre espérance, ou notre joie, ou notre couronne de gloire ? N’est-ce pas vous aussi, devant notre Seigneur Jésus, lors de son avènement ?

couronne de gloire. La Bible parle de la vie éternelle comme d’une couronne qui récompense la victoire d’un athlète. Elle est décrite comme une:

1° couronne incorruptible qui célèbre la victoire du salut sur la corruption (#1Co 9:25);

2° couronne de justice qui célèbre la victoire du salut sur l’injustice (#2Ti 4:8);

3° couronne incorruptible de la gloire qui célèbre la victoire du salut sur l’impureté (#1Pi 5:4);

4° couronne de vie qui célèbre la victoire du salut sur la mort (#Ja 1:12 ; #Ap 2:10);

5° couronne de gloire qui célèbre la victoire du salut sur Satan et sur la persécution des croyants (dans ce passage).

lors de son avènement. Le mot grec pour « avènement » (parousia) signifie littéralement « présence ». Il peut s’appliquer:

1° à une présence réelle (#Ph 2:12);

2° au moment de l’arrivée (#1Co 16: 17);

3° à une venue attendue (#2Co 7:6).

Concernant l’avenir, il peut désigner soit la venue de Christ au moment de l’enlèvement (#1Th 4:15), soit sa seconde venue avant son règne de mille ans (#Mt 24: 37 ; #Ap 19:11-20:6). L’épître contient quatre mentions explicites de la venue de Christ (voir aussi 3:13; 4:15; 5:23) et une allusion indirecte (#1Th 1:10). D’après le contexte, Paul renvoie ici à la venue de Christ pour l’enlèvement de l’Église.

 

20  Oui, vous êtes notre gloire et notre joie.

 

1 Thessalonians 2 : 01 to 20 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ You yourselves know, brethren, that you arrive at you was not without results.

has not been without result. Paul's ministry among the Thessalonians had been so successful that not only many people had been rescued and one based dynamic Church, but the Church continued to grow and bear fruit, even after the departure of the Apostle (cf. # 1 Thessalonians 1: 5-8).

2 Having suffered and been insulted in Philippi, as you know, we were bold in our God to speak unto you the gospel of God with much contention.

been shamefully treated at Philippi. Paul and Silas were beaten in Philippi before they came to Thessalonica (cf. #AC 16: 19-24, #AC 16: 37). They had suffered physically being beaten and jailed (#AC 16: 22-24). They had to carry the weight of false accusations (#AC 16: 20-21) and had been illegally sentenced, despite their Roman citizenship (#AC 16: 37).

much contention. In Thessaloniki, Paul and his staff had to undergo the same attacks at Philippi. Accused of treason wrong (#AC 17: 7), they had again been physical nature intimidation (#AC 17: 5-6).

3 For our exhortation is not based on the error, nor of uncleanness, nor in guile;

error ... impure motives ... fraud. Paul uses three different words to affirm the authenticity of his ministry and will be the opposite of the characteristics of false teachers. He first says that his message was true, and not based on the error or lie. His way of life was pure, and not sexually defiled. His way to minister based on authenticity, not deception.

4 But as God has deemed us worthy to entrust us with the gospel, even so we speak; not as pleasing men, but to please God who tests our hearts.

God has deemed us worthy. It is possible that a false teacher will be introduced within the Church in order to discredit Paul's ministry. This would explain the insistence of the apostle, in verses # 1 Thessalonians 2: 1-12, the divine source of its appeal, the approval of God, his own integrity and his dedication to the faithful. #AC Cf. 9:15; #AC 16: 9-10.

5 Never, indeed, we have using words of flattery, as you know; Never have we had a cloak of covetousness, God is witness.

2: 5-6

flattering words. Paul brings a triple guarantee of the purity of his motives in ministry:

1 ° it was not a smooth preacher and did not attempt to give a good impression to exert more influence for personal gain;

2. claiming to be poor and work day and night (see verse # 1 Thessalonians 2: 9), he does not seek to acquire wealth at the expense of believers through his ministry;

3. he has not made use of its high position of apostle to seek personal glory, but only of God (cf. 1 Cor 10:31 #).

6 We have not seeking glory from men, either from you or from others, we could have happen with authority as apostles of Christ,

apostles of Christ. This plural is intended to include him in the group of twelve and thus underline its unique authority. Silvanus and Timothy, meanwhile, were apostles (as messengers) of the Church (cf. #Ro 16: 7; #Ph 2:25).

¶ 7 but we were gentle among you. Also as a nurse tender care of his children,

2: 7-8

a nanny. Paul probably had in mind the portrait that Moses had made of himself, the one who wore a foster Israel (cf. #No 11:12). He did the same affectionate comparison against Corinthians (cf. # 2 Cor 12: 14-15) and the Galatians (cf. #Ga 4:19). Paul's love for the Thessalonians was of the same nature as that of a mother willing to sacrifice her life for her child; it was consistent with the attitude of Christ sacrificed himself for those who were born again into the family of God (cf. #Mt 20: 28).

8 we wanted in our deep affection for you, not only give you the gospel of God but also our own souls, because you had become dear to us.

9 You remember, brethren, our labor and toil night and day at work might not burden any of you, we preached unto you the gospel of God.

night and day at work. Paul gives a more detailed explanation # 2 Thessalonians 3: 7-9: He had not asked for money to the Thessalonians, but lived what he earned himself, gifts of the Philippians (4:16 #Ph ). His motives were not in any case be subject to criticism, contrary to the practices of false teachers, who constantly demanded money (see # 1 Peter 5: 2).

the gospel of God. #Ro Cf. 1: 1. The good news from God and transmitted by Paul understood these truths

1. the authority and truthfulness of Scripture (v # 1 Thessalonians 2:13.)

2. the divinity of Christ (#Ro 10: 9-13);

3. sinfulness of all humanity (#Ro 3:23);

4. the death and resurrection of Christ (# 1 Cor 15: 4-5);

5. salvation by God's grace, through faith (#EP 2: 8-9).

Paul summarizes the gospel in # 1 Corinthians 15: 1-5.

10 You are witnesses, and so is God, that we had toward you who believe a holy and righteous and blameless.

You are witnesses. Under the law of Moses, he had at least two or three witnesses to attest to the truth of a fact (#No 35:30; # of 17: 6; # of 19: 15; # 2 Corinthians 13: 1). Here Paul takes witness to the Thessalonians and God himself from his holy attitude in ministry (cf. 2 Cor 1:12 #).

11 You also know that we have been for each of you as a father to his children (2-12) admonishing, comforting you and charged you

12 to walk in a manner worthy of God, who calls you into his kingdom and glory.

urging ... comforting ... conjuring. The use of these three words is intended to emphasize the paternal relationship with Paul Thessalonians were his children in the faith. They describe the personal attention of a father (see # 1 Corinthians 4: 14-15).

to his kingdom and glory. This expression refers to the sphere of eternal salvation (cf. #Col 1: 13-14), which culminates in the splendor of heaven.

13 ¶ This is why we give thanks to God that when you received the word of God, we did hear you, you accepted it not as the word of men, but as it s 'is in truth, the word of God who works in you who believe.

the Word of God. The message brought by Paul from God is on the same plane as the A.T. (#Mr 7:13). That was the message taught by the apostles (4:31 #AC; #AC 6: 2), Peter preached to the Gentiles (#AC 11: 1) and communicated by Paul during his three missionary journeys (the first, #AC 13: 5, #AC 13: 7, #AC 13: 44 #AC 13: 48-49; the second, #AC 16: 32; #AC 17: 13; #AC 18: 11; the third, #AC 19: 10). See #Col 1:25.

who acts. The Word of God works in many ways: it saves (#Ro 10:17; 1 Peter 1:23 #) sign and educated (# 2Ti 3: 16-17), runs (#PS 119: 105), recommends (# Ps 119: 24), gives life (#PS 119: 154), ensures recovery (#PS 19: 8), and warns reward (#PS 19: 12), feeds (# 1 Peter 2: 2), judge ( # Hey 4:12), sanctified (#Jn 17: 17), releases (#Jn 8: 31-32), enriched (#Col 3:16), protects (#PS 119: 11), strengthens (119 #PS : 28), gives wisdom (#PS 119: 97-100), rejoices the heart (#PS 19: 9), ensures prosperity (#Jos 1: 8-9). All these effects are summarized in #ps 19: 8-10.

14 For you, brethren, became imitators of God's churches which are in Christ Jesus in Judea, because you too have suffered from your own countrymen the same evils as they did the part of the Jews.

imitators. The Thessalonians were not only followers of Paul and the Lord (cf. # 1 Thessalonians 1: 6), but also the churches of Judea, in the sense that they too were persecuted for Christ (cf. #AC 4: 1-4; #AC 5:26; #AC 8: 1). They all drank the cup of suffering Christ (#Mt 26:39) and following in the footsteps of the prophets of A.T. (#Mt 21: 33-46; #Lu 13: 34).

15 These are the Jews who killed the Lord Jesus and the prophets, and have persecuted us; and they please not God, and are contrary to all men,

who killed the Lord Jesus. There is no doubt about the responsibility of the Jewish leaders in the death of their Messiah, even if it was the Romans who implemented its execution. It is they who have made Jesus appear and called for his death (cf. #Lu 23: 1-24, #Lu 23: 34-38), just as they killed the prophets (cf. #Mt 23: 37; #AC 7: 51-52).

2: 15-16

enemies of all mankind. While God wants all men to be saved (# 1 Tim 2: 4; # 2 Pet 3: 9), the Jews hostile to the Gospel did not want that we can find salvation in Christ (v # 1 Thessalonians 2:. 16). Paul had previously participated in the blasphemy which was to prevent the preaching of the gospel (see # 1 Tim 1: 12-17).

16 forbidding us to speak to the Gentiles that they may be saved, that they continue to fill up their sins. But the wrath is come upon them.

anger has come upon them. The manifestation of God's wrath (see # 1 Thessalonians 1:10 # 1 Thessalonians 5: 9) against the Jews "continue to fill up their sins" (cf. #Mt 23: 32; 2 #Ro: 5) and thus fulfill the cup of wrath can correspond to several events:

1 from a historical point of view, to the Babylonian exile (#Ez 8: 1-11: 2);

2. a prophetic point of view, to the destruction of Jerusalem in AD 70;

3. an eschatological perspective, the second coming of Christ in judgment (#Ap 19);

4. a soteriological perspective, the eternal wrath of God against the unbelievers.

This is certain, so we can speak of it as an already accomplished fact, like the Apostle John (cf. #Jn 3:18 #Jn 3:36). The context argues for the latter interpretation.

17 ¶ But we, brethren, having been some time separated from you in body but not in heart, we had even more ardently keen desire to see you.

separated from you. Paul had been separated from his spiritual children by force (cf. #AC 17: 5-9). Her maternal instinct (v # 1 Thessalonians 2: 7) and paternal (verse # 1 Thessalonians 2:11) had been painfully struck. The Thessalonians had become veritable orphaned after his sudden departure.

18 Wherefore we would have come unto you, even I Paul, once and twice; but Satan hindered us.

Satan hindered us. Satan, whose name means "adversary", is trying relentlessly to undermine the Church that Christ promised to build (see #Mt 16: 18). The Bible says that he was present in the Churches of Jerusalem (#AC 5: 1-10), Smyrna (#Ap 2: 9-10), Pergamon (#Ap 2:13) Thyatira (#Ap 2:24), Philadelphia (#Ap 3: 9), Ephesus (# 1 Tim 3: 6-7) and Corinth (# 2 Corinthians 2: 1-11). This annoyed Paul projects as an enemy that slows the advance of opposing military camp. There is probably an allusion to the surety offered by Jason (#AC 17: 9), if it amounted to a promise that Paul would never return to Thessaloniki.

19 Who, indeed, our hope, or joy, or crown of rejoicing? Is it not you, before our Lord Jesus at his coming?

crown of glory. The Bible speaks of eternal life as a crown which rewards the victory of an athlete. It is described as:

1 incorruptible crown that celebrates the victory of salvation on Corruption (# 1 Cor 9:25);

2 crown of righteousness, which celebrates the victory of salvation on injustice (# 2Ti 4: 8);

3 crown of glory that celebrates the victory of salvation on the impurity (# 1 Peter 5: 4);

4. crown of life that celebrates the victory of salvation over death (#Ja 1:12; #Ap 2:10);

5. crown of glory that celebrates the victory of salvation on Satan and the persecution of believers (in this way).

at his coming. The Greek word for "coming" (parousia) literally means "presence." It can be applied:

1 to a real presence (#Ph 2:12);

2 ° at the time of arrival (# 1 Cor 16: 17);

3 to an expected arrival (# 2Co 7: 6).

Regarding the future, it may designate the coming of Christ at the time of the kidnapping (# 1 Thessalonians 4:15) or his second coming before his thousand-year reign (#Mt 24: 37; #Ap 19: 11- 20: 6). The book contains four explicit references to the coming of Christ (see 3:13; 4:15; 5:23) and an indirect allusion (# 1 Thessalonians 1:10). In context, Paul here refers to the coming of Christ for the rapture of the Church.

20 Yes, you are our glory and joy.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact