16 LES MÉCHANTS VIGNERONS

05/08/2014 17:59

16 LES PARABOLES DE JÉSUS

 

LES MÉCHANTS VIGNERONS

 

MATTHIEU 21 : 33 À 45

33 ¶  Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.

34  Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne.

35  Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième.

36  Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière.

37  Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils.

38  Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage.

39  Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.

40  Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ?

41  Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte.

42  Jésus leur dit : N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux ?

43  C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.

44  Celui qui tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé.

45  Après avoir entendu ses paraboles, les principaux sacrificateurs et les pharisiens comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait,

NOTES DE JOHN MACARTHUR

21:33

une vigne …  un pressoir. Voir #Esa 5:2. Jésus fit clairement allusion à ce passage de l’A.T., qui était familier aux chefs religieux. La « vigne » est un symbole fréquent de la nation juive dans l’Écriture. Ici, le maître, représentant Dieu, s’occupe de sa vigne avec beaucoup de soin avant de la louer à des vignerons, qui représentaient les chefs religieux.

21:34

ses serviteurs. Les prophètes de l’A.T.

21:35

battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième. Matthieu a tendance à simplifier et à fusionner les détails. Marc précise que les trois serviteurs viennent séparément, et que les vignerons « battent » le premier, « lapident » le deuxième et « tuent » le troisième (#Mr 12:2-5). C’est ainsi que les chefs religieux juifs ont traité de nombreux prophètes de l’A.T. (#1R 22: 24 ; #2Ch 24 :20-21 ; #2Ch 36:15-16 ; #Né 9:26 ; #Jér 2:30).

21:37

mon fils. Cette personne représente le Seigneur Jésus-Christ, qu’ils tuèrent (vv. #Mt 21:38-39), ce qui attira sur eux le jugement divin (v. #Mt 21:  41).

21:41

affermera la vigne à d’autres vignerons. Une fois de plus, les chefs religieux juifs prononcèrent leur propre jugement. Leur verdict à l’encontre des méchants vignerons représentait aussi le jugement de Christ contre eux (v. #Mt 21: 43). Le royaume et tous les avantages spirituels accordés à Israël seraient maintenant octroyés à « d’autres vignerons », qui symbolisent l’Église (v. #Mt 21: 43), constituée essentiellement de non-Juifs (cf. #Ro 11:11).

21:42

La pierre …  rejetée. Ce rejet correspond à la crucifixion, tandis que le rétablissement de la pierre « principale de l’angle » annonce la résurrection.

la principale de l’angle. Aux yeux d’une personne non avertie, cette citation du #Ps 118:22-23 semble sans rapport avec la parabole qui la précède. Et pourtant: Jésus cite ces vv. tirés d’un psaume messianique pour montrer que le Fils qui a été tué et jeté hors de la vigne est aussi la pierre « principale de l’angle » dans le plan de rédemption de Dieu.

21:43

une nation qui en rendra les fruits. L’Église. Pierre appela l’Église « une nation sainte » (#1Pi 2:9).

21:44

cette pierre. Christ est une « pierre d’achoppement et un rocher de scandale » pour les non-croyants (#Esa 8:14 ; #1Pi 2:9). Le prophète le dépeignit comme une grande pierre qui se détacha de la montagne « sans le secours d’aucune main », puis qui s’abattit sur les royaumes du monde et les écrasa (#Da 2:44-45). Qu’une poterie tombe sur une pierre, ou que ce soit l’inverse, le résultat est le même. Cette parole suggère que les deux attitudes à l’égard de Christ, l’inimitié autant que l’indifférence, sont aussi mauvaises l’une que l’autre. Ceux qui s’en rendent coupables sont menacés par le jugement.

21:45

comprirent que c’était d’eux que Jésus parlait. Christ employa tellement d’images messianiques familières (vv. #Mt 21: 42-44) que leur signification ne pouvait échapper aux principaux sacrificateurs ni aux pharisiens.

 

MARC 12 : 1 À 12

1 ¶  Jésus se mit ensuite à leur parler en paraboles. Un homme planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.

2  Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour recevoir d’eux une part du produit de la vigne.

3  S’étant saisis de lui, ils le battirent, et le renvoyèrent à vide.

4  Il envoya de nouveau vers eux un autre serviteur ; ils le frappèrent à la tête, et l’outragèrent.

5  Il en envoya un troisième, qu’ils tuèrent ; puis plusieurs autres, qu’ils battirent ou tuèrent.

6  Il avait encore un fils bien-aimé ; il l’envoya vers eux le dernier, en disant : Ils auront du respect pour mon fils.

7  Mais ces vignerons dirent entre eux : Voici l’héritier ; venez, tuons-le, et l’héritage sera à nous.

8  Et ils se saisirent de lui, le tuèrent, et le jetèrent hors de la vigne.

9  Maintenant, que fera le maître de la vigne ? Il viendra, fera périr les vignerons, et il donnera la vigne à d’autres.

10  N’avez-vous pas lu cette parole de l’Écriture : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ;

11  C’est par la volonté du Seigneur qu’elle l’est devenue, Et c’est un prodige à nos yeux ?

12  Ils cherchaient à se saisir de lui, mais ils craignaient la foule. Ils avaient compris que c’était pour eux que Jésus avait dit cette parabole. Et ils le quittèrent, et s’en allèrent.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

12:1-12 Jésus raconta cette parabole pour mettre les principaux sacrificateurs et les anciens au défi et révéler ainsi leur hypocrisie.

12:1

leur. C’est-à-dire les principaux sacrificateurs, les scribes et les anciens (cf. #Mr 11:27).

paraboles. Méthode courante dans le judaïsme pour enseigner. Jésus l’adoptait pour cacher la vérité aux incrédules tout en l’exposant à ses disciples (cf. v. #Mr 4:11.

vigne. On en voit beaucoup dans cette région. Les collines étaient couvertes de vignes, car le vin constituait l’épine dorsale de l’économie. La vigne symbolise ici Israël (cf. #Ps 80:9-17 ; #Esa 5:1-7 ; #Jér 2:21). Jésus utilisa #Esa 5:1-2 comme base pour cette image.

une haie. Littéralement une « barrière ». C’était sans doute un mur de pierre ou une haie d’épines qui visait à former une protection.

pressoir. Les raisins étaient écrasés par le pressoir et le jus coulait vers le bassin inférieur par une gargouille. On pouvait alors le conserver dans des outres ou des jarres.

tour. Structure qui avait un triple objet:

1° elle servait de poste de surveillance;

2° elle fournissait un abri pour les ouvriers;

3° elle était utilisée pour stocker les graines et les outils.

l’afferma à des vignerons. Jésus compléta ainsi l’image tirée d’#Esa 5:1-2. Le propriétaire passait un accord avec des hommes qu’il jugeait aptes à s’occuper de sa vigne, et qui devaient payer un pourcentage défini au préalable (le loyer) du produit de la vigne. Le reste du produit leur revenait pour avoir cultivé la vigne. Les « vignerons » représentaient les chefs juifs.

12:2

temps de la récolte. Mieux traduit que par « temps des vendanges ». La récolte ne pouvait se faire que cinq ans après la plantation de la vigne (cf. #Lé 19: 23-25).

serviteur. Tous les serviteurs de cette parabole représentent les prophètes de l’A.T.

12:6

fils bien-aimé. Le fils représente Jésus-Christ

12:7

l’héritage sera à nous. Les vignerons étaient cupides; parce qu’ils voulaient garder pour eux la vigne et toute la récolte, sans reculer devant rien pour y parvenir, ils complotèrent de tuer le fils du propriétaire. Jésus avait rassemblé un tel nombre de partisans que les chefs juifs croyaient que la seule façon de maintenir leur position et leur puissance sur le peuple consistait à le tuer (cf. #Jn 11:48).

12:9

fera périr les vignerons. L’exécution des vignerons prophétisait la destruction de Jérusalem (70 apr. J.-C.) et de la nation d’Israël. Selon Matthieu, ce verdict vint en réponse de la part des souverains sacrificateurs, des scribes et des anciens.

donnera la vigne à d’autres. Cela fut accompli par l’établissement de l’Église de Christ et de ses responsables, qui furent pour la plupart des non-Juifs.

12:10-11 Cette prophétie messianique est une citation du #Ps 118:22-23 d’après la LXX. Jésus continua son enseignement sous forme parabolique, mais ici son royaume est considéré comme un bâtiment plutôt qu’une vigne. Ce qu’il faut comprendre, c’est que le fils repoussé et la pierre rejetée représentent Christ.

12:10

La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient. Les maçons rejetaient toutes les pierres tant qu’ils n’en avaient pas trouvé une aux lignes parfaitement droites. Elle servait alors de pierre d’angle, indispensable à la symétrie et à la stabilité de l’édifice. Dans cette métaphore employée par Jésus, il est lui-même la pierre que les maçons (les chefs religieux juifs) ont rejetée (ils l’ont crucifié). Mais le Christ ressuscité est effectivement la pierre angulaire (cf. #Ac 4:10-12 ; #1Pi 2:6-7

12:12

pour eux. Les souverains sacrificateurs, les scribes et les anciens étaient parfaitement conscients que Christ condamnait leurs actes, mais cela n’éveillait que leur haine, aucune repentance.

 

LUC 20 : 9 À 19

9 ¶  Il se mit ensuite à dire au peuple cette parabole : Un homme planta une vigne, l’afferma à des vignerons, et quitta pour longtemps le pays.

10  Au temps de la récolte, il envoya un serviteur vers les vignerons, pour qu’ils lui donnent une part du produit de la vigne. Les vignerons le battirent, et le renvoyèrent à vide.

11  Il envoya encore un autre serviteur ; ils le battirent, l’outragèrent, et le renvoyèrent à vide.

12  Il en envoya encore un troisième ; ils le blessèrent, et le chassèrent.

13  Le maître de la vigne dit : Que ferai-je ? J’enverrai mon fils bien-aimé ; peut-être auront-ils pour lui du respect.

14  Mais, quand les vignerons le virent, ils raisonnèrent entre eux, et dirent : Voici l’héritier ; tuons-le, afin que l’héritage soit à nous.

15  Et ils le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent. Maintenant, que leur fera le maître de la vigne ?

16  Il viendra, fera périr ces vignerons, et il donnera la vigne à d’autres. Lorsqu’ils eurent entendu cela, ils dirent : A Dieu ne plaise !

17  Mais, jetant les regards sur eux, Jésus dit : Que signifie donc ce qui est écrit : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ?

18  Quiconque tombera sur cette pierre s’y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé.

19  Les principaux sacrificateurs et les scribes cherchèrent à mettre la main sur lui à l’heure même, mais ils craignirent le peuple. Ils avaient compris que c’était pour eux que Jésus avait dit cette parabole.

NOTES DE JOHN MACARTHUR

20:9

au peuple. Luc est le seul à noter que la parabole fut adressée à l’ensemble du peuple et non seulement aux chefs religieux.

20:13

fils bien-aimé. Luc et Marc reprennent tous deux cette expression qui indique clairement que le fils de la parabole représente Christ.

20:16

fera périr ces vignerons. Il s’agit vraisemblablement d’une allusion à la destruction de Jérusalem.

donnera la vigne à d’autres. (les temps des nations.) Cette expression est propre à Luc. Elle englobe l’époque qui va de l’exil d’Israël (vers 586 av. J.-C., à Babylone; cf. #2R 25) à son rétablissement dans le royaume (#Ap 20:1-6). Cette période est celle de la domination ou de la menace à l’égard de Jérusalem par les non-Juifs, selon la volonté de Dieu. Elle se caractérise aussi par de grands privilèges spirituels accordés aux nations non juives (cf. #Esa 66:12 ; #Mal 1:11 ; #Mt 24: 14 ; #Mr 13: 10).

A Dieu ne plaise! Luc seul fait mention de cette réaction hostile de la part de la foule. La réponse suggère qu’ils comprirent fort bien le sens de la parabole.

20:17 Une citation de #Ps 118:22.

20:18

Quiconque tombera …  sur qui elle tombera. Cette expression est une citation de #Esa 8:13-15, qui parle de l’Éternel. Comme tant d’autres passages de l’A.T. qui s’appliquent à Christ, celui-ci prouve qu’il était l’Éternel incarné. 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact