2 JEAN 1 : 01 À 13 ** + 2 JOHN 1 : 01 to 13 + NOTES : JOHN MACARTHUR

19/06/2016 08:31

2 JEAN 1 : 01 À 13 ** +
 

1 ¶  L’ancien, à Kyria l’élue et à ses enfants, que j’aime dans la vérité, — et ce n’est pas moi seul qui les aime, mais aussi tous ceux qui ont connu la vérité, — 

 

L’ancien. Jean emploie ce titre pour souligner son âge avancé, l’autorité spirituelle qu’il exerce sur les assemblées d’Asie Mineure et la force de son témoignage: il a été le témoin oculaire de la vie de Jésus et l’a entendu prodiguer tous ses enseignements de vive voix (vv. #2Jn 4-6).

 

à Kyria l’élue et à ses enfants. Certains pensent que l’expression est métaphorique et désigne une Église locale particulière (« Kyria ») avec ses membres (« ses enfants »). Or, l’interprétation la plus naturelle de ce passage, celle qui s’accorde le plus avec le contexte, consiste à y voir une femme et ses enfants (au sens biologique) que Jean connaissait bien.

 

que j’aime dans la vérité. La vérité constitue la base de l’hospitalité chrétienne (vv. #2Jn 1-3). Jean insiste particulièrement sur l’importance de la vérité en répétant 5 fois ce terme dans les 4 vv. introductifs. La « vérité » désigne les bases, les fondements de la foi dont Jean a parlé dans sa première épître (saine foi en Christ, obéissance, amour), de même que les vérités exprimées dans cette lettre-ci (par exemple, vv. #2Jn 1:4-6). La vérité est la condition préalable nécessaire à l’unité et représente par conséquent la base de l’hospitalité.

 

2  à cause de la vérité qui demeure en nous, et qui sera avec nous pour l’éternité:

 

la vérité …  demeure en nous …  sera avec nous pour l’éternité. Il s’agit de la vérité cognitive de la Parole de Dieu (cf. #Col 3:16).

 

3  que la grâce, la miséricorde et la paix soient avec vous de la part de Dieu le Père et de la part de Jésus-Christ, le Fils du Père, dans la vérité et la charité !

 

la grâce, la miséricorde et la paix …  dans la vérité et l’amour. La succession des termes  de la grâce à la paix - reflète la succession des événements qui part de l’intervention de Dieu pour aboutir à la satisfaction finale de l’homme. Et c’est dans la sphère de la vérité et de l’amour que se situent les limites de cette triple bénédiction.

 

4  J’ai été fort réjoui de trouver de tes enfants qui marchent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu du Père.

 

enfants qui marchent dans la vérité, selon le commandement que nous avons reçu. L’exercice de l’hospitalité implique l’obéissance à la vérité (voir vv. #2Jn 1:5-6). Le verbe « marcher » renvoie à une marche permanente dans la vérité; il s’agit donc de faire de l’obéissance à la vérité un mode de vie.

 

5 ¶  Et maintenant, ce que je te demande, Kyria, — non comme te prescrivant un commandement nouveau, mais celui que nous avons eu dès le commencement, — c’est que nous nous aimions les uns les autres.

 

un commandement nouveau …  que nous nous aimions les uns les autres. Jean associe le commandement de l’amour et celui de la vérité (cf. #1Jn 2:7-11 ; #1Jn 4:7-12). Le verbe « aimer » renvoie à une pratique de l’amour qui a force d’habitude. Marcher à la fois dans l’amour et dans la vérité est l’attitude indispensable à l’exercice de l’hospitalité.

 

6  Et l’amour consiste à marcher selon ses commandements. C’est là le commandement dans lequel vous devez marcher, comme vous l’avez appris dès le commencement.

 

l’amour consiste à marcher selon ses commandements. Jean définit l’amour non comme un sentiment ou une émotion, mais comme l’obéissance aux commandements de Dieu. Ceux qui obéissent à la vérité telle qu’elle est contenue dans les commandements divins, fondements de la foi (#1Jn 2:3-11), sont décrits comme marchant dans l’amour. Cf. #Jn 14: 15, #Jn 14: 21 ; #Jn 15: 10.

 

7 ¶  Car plusieurs séducteurs sont entrés dans le monde, qui ne confessent point que Jésus-Christ est venu en chair. Celui qui est tel, c’est le séducteur et l’antéchrist.

 

plusieurs séducteurs. Voir #Mr 13:22-23 ; #1Ti 4:1-4 ; #2P 2:1ss; #1Jn 4:1. Dans les vv. #2Jn 7-11, Jean expose les limites de l’hospitalité chrétienne. Ce thème constitue le cœur de l’enseignement qu’il prodigue dans l’épître, et il est un prolongement des deux premiers points abordés. Puisque Satan se présente sous la forme d’un ange de lumière (#2Co 11:13-15), les croyants doivent se tenir sur leurs gardes pour ne pas tomber dans l’erreur, et ce grâce à leur connaissance intime de la vérité.

 

ne déclarent pas publiquement que Jésus-Christ est venu en chair. D’après le texte original, il est question ici d’une négation répétée des pleines divinité et humanité de Christ. Pour être biblique, une christologie doit affirmer que la nature de Jésus-Christ était à la fois pleinement humaine et pleinement divine, avec toutes les implications qui en découlent quant à l’accomplissement de son projet rédempteur. Les erreurs les plus graves dont se rendent coupables les fausses religions, les hérésies et les cultes de toute sorte sont dues par essence à un refus d’accepter la véritable nature de Jésus-Christ.

 

8  Prenez garde à vous-mêmes, afin que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail, mais que vous receviez une pleine récompense.

 

que vous ne perdiez pas le fruit de votre travail. Bien qu’une récompense soit par ailleurs promise aux chrétiens qui exercent l’hospitalité (par exemple, #Mt 10:41 ; #Mt 25:40 ; #Mr 9:41), il est ici question de la pleine récompense réservée au croyant pour tout le bien qu’il aura accompli (voir #1Co 3:10-17 ; #2Co 5:9-10). Un croyant peut perdre cette récompense s’il ne fait pas preuve de discernement en vérifiant, lorsqu’il s’associe à quelqu’un, s’il y a bien adhésion commune à la vérité (#Col 2:18-19 ; #Col 3:24-25). Il y a là un avertissement important: toutes les récompenses éternelles qu’un chrétien peut s’attendre à recevoir  du fait de sa perception pure de Christ et de son attachement fervent et efficace à lui dans l’Esprit - peuvent se trouver diminuées s’il favorise d’une quelconque manière la propagation de faux enseignements.

 

9  Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils.

 

ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a point Dieu. Si l’on n’est pas fidèle aux doctrines orthodoxes et fondamentales de la foi (vision juste de la personne et de l’œuvre de Christ, amour et obéissance), on prouve par-là que l’on n’est pas né de nouveau (#1Jn 2:23 ; #1Jn 3:6-10 ; #1Jn 4:20-21 ; #1Jn 5:1-3). Le verbe « demeurer » désigne une adhésion permanente. L’avertissement est clair: ces vérités fondamentales ne sauraient changer ni varier au gré des dernières tendances ou des conceptions philosophiques à la mode.

 

10 ¶  Si quelqu’un vient à vous et n’apporte pas cette doctrine, ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas : Salut !

 

ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! Cette interdiction de Jean ne concerne pas l’accueil de personnes avec lesquelles existerait un désaccord sur des points mineurs. Les faux docteurs dont il est question menaient régulièrement des campagnes destinées à détruire les bases, les vérités fondamentales, du christianisme. La seule attitude appropriée consiste alors, pour un croyant authentique, à rompre totalement avec les hérétiques. Aucune faveur, aucune aide (pas même une salutation) ne saurait leur être accordée. Les croyants ne devraient prêter assistance qu’à ceux qui proclament la vérité (vv. #2Jn 5-8).

 

11  car celui qui lui dit : Salut ! participe à ses mauvaises œuvres.

 

participe à ses mauvaises œuvres. Accorder l’hospitalité à de tels antéchrists (cf. #1Jn 2:22) ne peut que contribuer à la diffusion de leur hérésie et donner l’impression que l’on cautionne leur enseignement. Les actes de tout chrétien véritable se caractérisent par une fidélité sans faille à Dieu et à sa Parole, et à eux seuls.

 

12 ¶  Quoique j’eusse beaucoup de choses à vous écrire, je n’ai pas voulu le faire avec le papier et l’encre ; mais j’espère aller chez vous, et vous parler bouche à bouche, afin que notre joie soit parfaite.

 

le papier et l’encre. Le mot « papier » désigne une feuille de papyrus. 2 Jean tenait en entier sur une seule de ces feuilles. Le terme « encre » signifie aussi « noir » et désignait un mélange d’eau, de charbon de bois et de gomme de résine, dont on se servait pour écrire.

 

de vive voix. Littéralement « bouche à bouche ». Cf. #No 12:8, où Dieu dit parler à Moïse « bouche à bouche ».

 

afin que notre joie soit parfaite. Quand on accorde son hospitalité, on est béni d’une joie profonde (vv. #2Jn 12-13). Jean utilise la même formulation en #1Jn 1:4. Lorsque les croyants s’attachent à préserver une communion fraternelle conforme aux normes bibliques, il en découle une joie authentique dans l’Église, car les vérités de la Parole ont été préservées.

 

13  Les enfants de ta sœur l’élue te saluent.

 

Les enfants de ta sœur l’élue. Jean fait allusion aux neveux et / ou nièces de la femme (« l’élue ») à laquelle il s’est adressé au v. 1; ils lui avaient demandé de transmettre leurs salutations.

 

 

2 JOHN 1 : 01 to 13 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ The elder to the elect lady and her children, whom I love in truth - and not only me who loves them, but also all who know the truth -

 

Former. John uses this title to emphasize his advanced age, the spiritual authority he exercises over the churches of Asia Minor and the power of his witness: he was an eyewitness to Jesus' life and provide all heard his teachings in person (vv. 2Jn # 4-6).

 

to the elect lady and her children. Some think the expression is metaphorical and means a particular local church ( "Kyria") with its members ( "children"). However, the most natural interpretation of this passage, one that accords more with the context, is to see a woman and her children (in the biological sense) that John knew well.

 

I like the truth. The truth is the basis of Christian hospitality (vv. 2Jn # 1-3). John particularly emphasizes the importance of the truth by repeating five times this term in vv 4. Introductory. The "truth" is the foundation, the foundation of faith which John spoke in his first epistle (healthy faith in Christ, obedience, love) as well as the truths expressed in this letter below (eg, vv. # 2Jn 1: 4-6). The truth is the necessary precondition for the unity and therefore is the basis of hospitality.

 

2 because of the truth that abides in us and will be with us forever:

 

... the truth remains in us ... will be with us for eternity. This is of cognitive truth of the Word of God (cf. #Col 3:16).

 

3 Grace, mercy and peace to you from God the Father and from Jesus Christ, the Son of the Father, in truth and charity!

 

Grace, mercy and peace ... in truth and love. The succession of words of thanks to the peace - reflect the sequence of events from God's intervention to achieve the final satisfaction of man. And in the sphere of truth and love that are the limits of this triple blessing.

 

4 I rejoiced greatly that I found of thy children walking in truth, according to the commandment we have received from the Father.

 

children walking in truth, even as a command we received. The exercise of hospitality implies obedience to the truth (see vv # 2Jn. 1: 5-6). The verb "walk" refers to a permanent walking in the truth; So it comes to obedience to the truth lifestyle.

 

5 ¶ And now I ask you, Kyria - not as writing to thee a new commandment, but one we have had from the beginning - is that we love each other.

 

... A new commandment that we love one another. Jean combines the commandment of love and of truth (cf. 1 Jn # 2: 7-11; 1 John # 4: 7-12). The word "love" refers to a practice of love that force of habit. Walking in both love and truth is the essential attitude to the exercise of hospitality.

 

6 And love, that we walk after his commandments. This is the commandment which you have to walk, as you have heard from the beginning.

 

love, that we walk after his commandments. John defines love not as a feeling or emotion, but as obedience to God's commandments. Those who obey the truth as it is contained within the divine commandments, foundations of faith (# 1 Jn 2: 3-11), are described as walking in love. See #Jn 14: 15 #Jn 14: 21; #Jn 15: 10.

 

7 ¶ For many deceivers are entered into the world, who confess not that Jesus Christ is come in the flesh. He who is such is the deceiver and the antichrist.

 

many deceivers. See #Mr 13: 22-23; # 1 Tim 4: 1-4; # 2P 2: 1 ff; # 1 John 4: 1. In vv. # 2Jn 7-11, John sets out the extent of Christian hospitality. This theme is the heart of the teaching he lavishes in the letter, and it is an extension of the first two issues discussed. Since Satan comes as an angel of light (# 2Co 11: 13-15), believers must be on their guard not to fall into error, thanks to their intimate knowledge of the truth .

 

do not publicly declare that Jesus Christ is come in the flesh. According to the original text, we are talking of repeated denial of the full deity and humanity of Christ. To be biblical Christology must assert that the nature of Jesus Christ was both fully human and fully divine, with all the implications thereof as to the fulfillment of his redemptive plan. The most serious errors of which are guilty false religions, heresies and cults of all kinds are due essentially to a refusal to accept the true nature of Jesus Christ.

 

8 Look to yourselves, that you do not lose the fruit of your work, but that we receive a full reward.

 

that you do not lose the fruit of your labor. Although a reward is also promised to Christians who practice hospitality (eg #Mt 10:41; 25:40 #Mt; #Mr 9:41), we are talking about the full reward reserved for the believer for all the good he has done (see # 1 Corinthians 3: 10-17; 2 Cor # 5: 9-10). A believer can lose this reward if he does not exercise discretion checking when is partnering with someone, there are many common adherence to the truth (#Col 2: 18-19; # Col 3: 24-25). There is an important caveat: all eternal rewards a Christian can expect to receive because of its pure perception of Christ and his fervent attachment to him and efficient in the Spirit - can be reduced s' it promotes in any way spread false teachings.

 

9 Whoever transgresses and does not abide in the doctrine of Christ, hath not God; he who abides in the teaching has both the Father and the Son.

 

abideth not in the doctrine of Christ, hath not God. If one is not faithful to the orthodox and fundamental doctrines of the faith (just vision of the person and work of Christ, love and obedience), by then it proves that one is not born again (# 1 Jn 2:23; 1 Jn # 3: 6-10; 1 John # 4: 20-21; 1 John # 5: 1-3). The verb "remain" means a permanent membership. The warning is clear: these fundamental truths can not change or vary as the latest trends or philosophical fashion.

 

10 ¶ If anyone comes to you and bring not this doctrine, receive him not into your house, neither bid him: Hi!

 

receive him not into your house, neither bid him: Hi! This prohibition does not concern John of persons with whom would exist a disagreement on minor points. False teachers discussed regularly led campaigns to destroy the bases, the fundamental truths of Christianity. The only appropriate attitude then is for a true believer to break completely with heretics. No support, no help (not even a greeting) can not be accorded. Believers should provide assistance to those who proclaim the truth (vv. 2Jn # 5-8).

 

11 For he that said: Hi! with his evil works.

 

with his evil works. Give hospitality to such antichrists (cf. 1 Jn 2:22 #) can only help spread their heresy and give the impression that we endorse their teaching. Acts of all true Christians are characterized by an unwavering loyalty to God and his Word, and to them alone.

 

¶ 12 Although I had many things to write you, I have not wanted to do it with paper and ink; but I hope to come to you, and speak face to face, that our joy may be full.

 

paper and ink. The word 'paper' means a sheet of papyrus. 2 John stood entirely on one of these sheets. The term "ink" also means "black" and pointed to a mixture of water, charcoal and gum resin, which was used to write.

 

verbally. Literally "mouth to mouth". #No Cf. 12: 8, where God told Moses to speak "face to face".

 

that our joy may be full. When one gives hospitality, we are blessed with great joy (vv. 2Jn # 12-13). John uses the same formulation # 1 Jn 1: 4. When believers focus on preserving a fellowship consistent with biblical standards, the result is a genuine joy in the church, because the Word of truths have been preserved.

 

13 The children of your sister elected salute thee.

 

The children of your sister, the chosen one. John alludes to nieces and / or nephews of Women ( "the elect") to which it is addressed in v. 1; they had asked him to convey their greetings.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact