2 ROIS 02 : 1 à 25 *** + 2 KINGS 02 : 1 to 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

31/01/2017 06:54

2 ROIS  02 : 1 à 25 *** +
 

1 ¶  Lorsque l’Éternel fit monter Élie au ciel dans un tourbillon, Élie partait de Guilgal avec Élisée.

 

dans un tourbillon. Allusion à l’orage particulier au cours duquel Élie fut enlevé au ciel (v. #2R 2:11). La présence de l’Éternel est associée au tourbillon en #Job 38:1 ; #Job 40:1 ; #Jér 23: 19 ; #Jér 25:32 ; #Jér 30:23 ; #Za 9:14.

 

Guilgal. Certains pensent qu’il s’agit de la ville située à l’ouest du Jourdain, près de Jéricho (cf. #Jos 4:19 ; #Jos 5:9), mais la proximité de Béthel (v. #2R 2:2) et le relatif éloignement de Jéricho (v. #2R 2:4) semblent indiquer qu’il s’agit plutôt de la ville située dans la région montagneuse d’Éphraïm, à environ 11 km au nord de Béthel.

 

Élisée. L’histoire de ce prophète, successeur d’Élie, commence en #1R 19: 16 et continue jusqu’à sa mort en #2R 13: 20.

 

2  Élie dit à Élisée : Reste ici, je te prie, car l’Éternel m’envoie jusqu’à Béthel. Élisée répondit : L’Éternel est vivant et ton âme est vivante ! je ne te quitterai point. Et ils descendirent à Béthel.

 

Béthel. Ville de Benjamin, à environ 18 km au nord de Jérusalem, où se trouvait un important centre cultuel idolâtrique d’Israël.

 

3  Les fils des prophètes qui étaient à Béthel sortirent vers Élisée, et lui dirent: Sais-tu que l’Éternel enlève aujourd’hui ton maître au-dessus de ta tête ? Et il répondit : Je le sais aussi ; taisez-vous.

 

Les fils des prophètes. C’était un groupe de prophètes qui se rencontraient et vivaient ensemble, dans la mesure du possible, pour étudier, s’encourager et servir.

 

enlève. Le même terme est utilisé pour l’enlèvement au ciel d’Hénoc en #Ge 5:24. La question posée par ces hommes laisse entendre que le Seigneur leur avait révélé le départ imminent d’Élie. La réaction d’Élisée, qui ne voulait rien entendre à ce sujet (« taisez-vous »), confirme que ce départ lui avait aussi été révélé (cf. v. #2R 2:5).

 

au-dessus de ta tête. Allusion à l’habitude qu’avaient les étudiants de s’asseoir aux pieds de leur maître qui, lui, se tenait sur une plate-forme. Élie ne serait bientôt plus le supérieur d’Élisée; ce dernier passerait du rôle d’assistant à celui de chef des prophètes.

 

4  Élie lui dit : Élisée, reste ici, je te prie, car l’Éternel m’envoie à Jéricho. Il répondit : L’Éternel est vivant et ton âme est vivante ! je ne te quitterai point. Et ils arrivèrent à Jéricho.

 

Jéricho. Ville située à environ 22 km au sud-est de Béthel, dans la vallée du Jourdain (cf. #Jos 2:1 ; #Jos 6:1). Élisée accompagna Elie jusque-là (cf. v. #2R 2:6).

 

5  Les fils des prophètes qui étaient à Jéricho s’approchèrent d’Élisée, et lui dirent : Sais-tu que l’Éternel enlève aujourd’hui ton maître au-dessus de ta tête ? Et il répondit : Je le sais aussi ; taisez-vous.

6  Élie lui dit : Reste ici, je te prie, car l’Éternel m’envoie au Jourdain. Il répondit : L’Éternel est vivant et ton âme est vivante ! je ne te quitterai point. Et ils poursuivirent tous deux leur chemin.

7  Cinquante hommes d’entre les fils des prophètes arrivèrent et s’arrêtèrent à distance vis-à-vis, et eux deux s’arrêtèrent au bord du Jourdain.

8  Alors Élie prit son manteau, le roula, et en frappa les eaux, qui se partagèrent çà et là, et ils passèrent tous deux à sec.

 

les eaux, qui se partagèrent. Élie enroula son manteau et frappa l’eau du Jourdain. Immédiatement, les eaux se séparèrent, permettant aux deux prophètes de traverser le fleuve à pied sec. L’acte d’Élie rappelle celui de Moïse lorsqu’il ouvrit un chemin à travers la mer Rouge avec son bâton (#Ex 14:21-22), ainsi que la séparation des eaux du Jourdain lorsque Israël entra dans le pays promis (#Jos 3:14-17). Cette traversée amena le prophète sur les rives orientales du Jourdain, dans la région où Moïse était mort (#De 34:1-6).

 

9 ¶  Lorsqu’ils eurent passé, Élie dit à Élisée : Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d’avec toi. Élisée répondit : Qu’il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit !

 

une double portion. En Israël, le fils aîné héritait d’une double part des biens de son père, avec le droit de lui succéder (#De 21: 17). Élisée ne demandait pas simplement à succéder à Élie dans son ministère prophétique, puisque l’Éternel avait déjà annoncé cette succession en #1R 19:16-21. Il ne désirait pas non plus exercer un ministère supérieur à celui de son maître, même s’il allait effectivement accomplir deux fois plus de miracles que lui. Ce qu’il demandait apparemment, c’était de pouvoir succéder à Élie dans le service prophétique, comme Dieu l’avait promis, mais en étant rempli d’une puissance spirituelle qui dépasserait ses propres capacités et lui permettrait ainsi d’assumer ses responsabilités. Il désirait que la puissance dont Élie avait bénéficié continue à se manifester à travers lui.

 

10  Elie dit : Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d’avec toi, cela t’arrivera ainsi ; sinon, cela n’arrivera pas.

 

une chose difficile. Puisque seul Dieu peut donner la puissance spirituelle, Élie n’avait pas la capacité de répondre à la demande d’Élisée. S’il pouvait assister à son départ, ce serait le signe que Dieu lui-même exaucerait sa requête.

 

11  Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Élie monta au ciel dans un tourbillon.

 

char de feu …  chevaux de feu. Un char tiré par des chevaux était le moyen de transport le plus rapide et le plus puissant de l’époque. Ainsi, le char et les chevaux symbolisaient la puissante protection de Dieu, qui assurait véritablement la sécurité d’Israël (v. #2R 2:12). Les royaumes terrestres dépendaient de leur force militaire pour assurer leur défense (avec leurs chars et chevaux). Bien qu’étant seul, le prophète Élie avait, grâce à la puissance divine, contribué plus que tous les préparatifs militaires imaginables à la protection de sa nation.

 

12  Élisée regardait et criait : Mon père ! mon père ! Char d’Israël et sa cavalerie ! Et il ne le vit plus. Saisissant alors ses vêtements, il les déchira en deux morceaux,

 

Mon père. Les prophètes considéraient le chef de leur groupe comme leur père spirituel. Ce titre de respect, réservé à une personne en position d’autorité (#Ge 45:8 ; #Jug 17: 10), serait plus tard appliqué à Élisée (#2R 6:21 ; #2R 13: 14).

 

13 ¶  et il releva le manteau qu’Élie avait laissé tomber. Puis il retourna, et s’arrêta au bord du Jourdain ;

 

le manteau qu’Elie. Le manteau d’Élie, ramassé par Élisée, l’authentifiait comme son successeur spirituel légitime.

 

14  il prit le manteau qu’Elie avait laissé tomber, et il en frappa les eaux, et dit : Où est l’Éternel, le Dieu d’Élie ? Lui aussi, il frappa les eaux, qui se partagèrent çà et là, et Élisée passa.

 

les eaux, qui se partagèrent. Muni du manteau, Élisée répéta le geste d’Élie (v. #2R 2:8) pour séparer d’un seul coup les eaux du Jourdain, ce qui lui permit de traverser à pied sec. Cela confirmait qu’il avait reçu de Dieu la même puissance que son maître.

 

15  Les fils des prophètes qui étaient à Jéricho, vis-à-vis, l’ayant vu, dirent : L’esprit d’Élie repose sur Élisée ! Et ils allèrent à sa rencontre, et se prosternèrent contre terre devant lui.

 

se prosternèrent. Ce geste symbolisait leur soumission à la prééminence d’Élisée en tant que prophète en Israël.

 

16  Ils lui dirent : Voici, il y a parmi tes serviteurs cinquante hommes vaillants ; veux-tu qu’ils aillent chercher ton maître ? Peut-être que l’esprit de l’Éternel l’a emporté et l’a jeté sur quelque montagne ou dans quelque vallée. Il répondit: Ne les envoyez pas.

 

Les prophètes savaient qu’à la mort les âmes entraient en présence de Dieu, alors que les corps restaient sur terre. Par égard pour le corps d’Élie, ils voulurent le retrouver afin de lui offrir les soins appropriés. Élisée savait que son corps n’était pas resté là, puisqu’il avait vu son ascension corporelle (v. #2R 2:11), à l’inverse des autres; c’est pourquoi il répondit par la négative.

 

17  Mais ils le pressèrent longtemps ; et il dit : Envoyez-les. Ils envoyèrent les cinquante hommes, qui cherchèrent Elie pendant trois jours et ne le trouvèrent point.

 

longtemps. Littéralement « jusqu’à avoir honte ». En #2R 8:11 et #Jug 3:25, l’expression évoque le sentiment d’embarras provoqué par la pression incessante d’une demande. Ayant lui-même de la peine à croire ce qu’il avait vu, Élisée fut gêné pour les prophètes, connaissant l’inutilité de leur recherche (v. #2R 2:18). Cf. #1R 18: 12.

 

18  Lorsqu’ils furent de retour auprès d’Élisée, qui était à Jéricho, il leur dit : Ne vous avais-je pas dit : N’allez pas ?

19 ¶  Les gens de la ville dirent à Élisée: Voici, le séjour de la ville est bon, comme le voit mon seigneur ; mais les eaux sont mauvaises, et le pays est stérile.

20  Il dit : Apportez-moi un plat neuf, et mettez-y du sel. Et ils le lui apportèrent.

 

2:20-21

 

plat …  sel. Le sel purifie l’eau, mais cette petite quantité ne pouvait pas purifier toute la source. En revanche, l’emploi du sel dans un plat neuf symbolisait la purification miraculeuse des eaux. L’assainissement de la source de Jéricho par Élisée libéra cette ville de la malédiction prononcée par Josué, la rendant à nouveau habitable pour les humains (cf. #Jos 6:26 ; #1R 16: 34).

 

21  Il alla vers la source des eaux, et il y jeta du sel, et dit : Ainsi parle l’Éternel : J’assainis ces eaux ; il n’en proviendra plus ni mort, ni stérilité.

22  Et les eaux furent assainies, jusqu’à ce jour, selon la parole qu’Élisée avait prononcée.

23  Il monta de là à Béthel ; et comme il cheminait à la montée, des petits garçons sortirent de la ville, et se moquèrent de lui. Ils lui disaient : Monte, chauve ! monte, chauve !

 

adolescents. Ces jeunes proches de la vingtaine (cf. #Ge 22: 12 ; #Ge 37:2 ; #1R 20:14-15) étaient des infidèles et des idolâtres.

 

chauve. La calvitie était considérée comme déshonorante (cf. #Esa 3:17, #Esa 3:24). Il se peut qu’Élisée ait été naturellement chauve ou qu’il se soit rasé en signe de consécration au service prophétique. Il peut aussi s’agir d’une simple insulte sans rapport avec la réalité. Quoi qu’il en soit, ces jeunes se moquaient du prophète de l’Éternel et l’insultaient en lui suggérant d’imiter l’enlèvement d’Élie (« monte »).

 

24  Il se retourna pour les regarder, et il les maudit au nom de l’Éternel. Alors deux ours sortirent de la forêt, et déchirèrent quarante-deux de ces enfants.

 

il les maudit. Puisque ces jeunes d’une vingtaine d’années (le même terme hébreu est utilisé à propos de Salomon en #1R 3:7) faisaient preuve d’un tel mépris envers lui, le prophète de l’Éternel, Élisée pria son Dieu de sanctionner leur rébellion. Le châtiment qu’il leur infligea était justifié, car ridiculiser Élisée équivalait à ridiculiser l’Éternel lui-même. La sévérité de la punition reflétait la gravité de la faute. Ce jugement terrible était aussi un avertissement que Dieu adressait à tous ceux qui tenteraient d’entraver le ministère du prophète nouvellement investi.

 

25  De là il alla sur la montagne du Carmel, d’où il retourna à Samarie.

 

montagne du Carmel. Élisée associa ainsi son ministère prophétique aux prises de position d’Élie contre le culte de Baal.

 

Samarie. La capitale du royaume du nord, située au centre de Canaan (cf. #1R 16: 24).

 

 

2 KINGS  02 : 1 to 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ And when Jehovah brought up Elijah to heaven in a whirlwind, Elijah went from Gilgal with Elisha.

 

In a whirlwind. An allusion to the particular storm during which Elijah was taken to heaven (v. # 2R 2:11). The presence of the Lord is associated with the whirlwind in # 38: 1; #Job 40: 1; Jer. 23:19; Jer. 25:32; # Jer. 30:23; #Za 9:14.

 

Guilgal. Some think it is the city to the west of the Jordan near Jericho (cf. #Jos 4:19; #Jos 5: 9), but the proximity of Bethel (v. # 2R 2: 2) and the relative distance from Jericho (v. # 2R 2: 4) seem to indicate that it is rather the city located in the mountainous region of Ephraim, about 11 km north of Bethel.

 

Elisha. The story of this prophet, Elijah's successor, begins in # 1R 19:16 and continues until his death in # 2R 13:20.

 

2 Elijah said to Elisha, "Stay here, I pray thee, for the LORD hath sent me unto Bethel. Elisha said, "The Lord is alive and your soul is alive! I will not leave you. And they went down to Bethel.

 

Bethel. Town of Benjamin, about 18 km north of Jerusalem, where was an important idolatrous cult center of Israel.

 

3 And the sons of the prophets that were at Bethel went out unto Elisha, and said unto him, Knowest thou that the Lord hath taken away thy master from thy head? And he said, I know it also; shut up.

 

The sons of the prophets. It was a group of prophets who met and lived together, to the extent possible, to study, encourage and serve.

 

Remove. The same term is used for the removal to heaven of Enoch in # Gen 5:24. The question posed by these men suggests that the Lord had revealed to them the imminent departure of Elijah. The reaction of Elisha, who did not want to hear anything about it ("shut up"), confirms that this departure had also been revealed to him (cf. # 2R 2: 5).

 

Above your head. An allusion to the students' habit of sitting at the feet of their master, who stood on a platform. Elijah would soon be no longer the superior of Elisha; The latter would pass from the role of assistant to that of chief of the prophets.

 

4 Elijah said unto him, Elisha, stay here, I pray thee, for the LORD hath sent me to Jericho. And he said, The LORD liveth, and thy soul is alive. I will not leave you. And they came to Jericho.

 

Jericho. City located about 22 km southeast of Bethel, in the Jordan Valley (see #Jos 2: 1; #Jos 6: 1). Elisha accompanied Elijah to that time (cf. # 2R 2: 6).

 

5 And the sons of the prophets that were at Jericho came unto Elisha, and said unto him, Knowest thou that the Lord hath taken away thy master from thy head? And he said, I know it also; shut up.

6 And Elijah said unto him, Stay here, I pray thee: for the LORD hath sent me unto the Jordan. And he said, The LORD liveth, and thy soul is alive. I will not leave you. And they both went their way.

7 And fifty men of the sons of the prophets came and stood at a distance from one another, and the two of them stood by the Jordan.

8 Then Elijah took his robe, rolled it, and smote the waters, which were divided up and down, and they both went dry.

 

The waters, which were divided. Elijah wrapped his cloak and struck the water of the Jordan. Immediately, the waters separated, allowing the two prophets to cross the river on dry foot. The act of Elijah recalls that of Moses when he opened a way across the Red Sea with his staff (#Ex 14: 21-22), as well as the separation of the waters of the Jordan when Israel entered the promised land # 3: 14-17). This journey brought the prophet to the eastern shores of the Jordan, in the region where Moses was dead (# 34: 1-6).

 

9 ¶ And when they had passed, Elijah said unto Elisha, Ask what thou wilt that I should do unto thee before I am taken away from thee. And Elisha said, Let there be upon me, I pray thee, a double portion of thy spirit.

 

A double portion. In Israel, the eldest son inherited a double share of his father's property, with the right to succeed him (# 21.17). Elisha did not simply ask to succeed Elijah in his prophetic ministry, since the Lord had already announced this succession in # 1R 19: 16-21. Nor was he desirous of exercising a higher ministry than his master, even if he was actually going to do twice as many miracles as he did. What he apparently wanted was to be able to succeed Elijah in prophetic service, as God had promised, but to be filled with a spiritual power that would surpass his own abilities and enable him to assume his responsibilities . He wanted the power Elijah had enjoyed to continue to manifest through him.

 

10 Elijah said: You ask a difficult thing. But if you see me while I am taken away from you, this will happen to you; Otherwise, it will not happen.

A difficult thing. Since only God can give spiritual power, Elijah did not have the ability to respond to Elisha's request. If he could attend his departure, it would be a sign that God himself would fulfill his request.

 

11 As they continued to walk as they spoke, behold, a chariot of fire and horses of fire separated them from one another, and Elijah went up into heaven in a whirlwind.

 

Char of fire ... horses of fire. A horse-drawn tank was the fastest and most powerful means of transport of the time. Thus the chariot and the horses symbolized the powerful protection of God, which truly assured the safety of Israel (see # 2R 2:12). The land kingdoms depended on their military strength for their defense (with their chariots and horses). Although he was alone, the prophet Elijah, thanks to divine power, contributed more than all conceivable military preparations to the protection of his nation.

 

12 Elisha looked and cried, "Father! my father ! Chariot of Israel and its cavalry! And he no longer saw him. Seizing his clothes, he tore them in two pieces,

 

My father. The prophets regarded the leader of their group as their spiritual father. This title of respect, reserved for a person in a position of authority (#Ge 45: 8; #Jug 17:10), would later be applied to Elisha (# 2R 6:21; # 2R 13:14).

 

13 ¶ And he lifted up the mantle that Elijah had dropped. Then he returned, and stopped by the Jordan;

 

The mantle that Elijah. The mantle of Elijah, picked up by Elisha, authenticated him as his legitimate spiritual successor.

 

14 And he took the mantle which Elijah had dropped, and smote the waters, and said, Where is the LORD God of Elijah? He also struck the waters, which were divided up and down, and Elisha passed by.

 

The waters, which were divided. Equipped with the mantle, Elisha repeated the gesture of Elijah (2 Kings 2: 8) to separate the waters of the Jordan in one fell swoop, which allowed him to cross on dry foot. This confirmed that he had received from God the same power as his master.

 

15 And the sons of the prophets that were at Jericho, facing him, saw him, and said, The spirit of Elijah rests upon Elisha. And they went to meet him, and bowed themselves to the ground before him.

 

Prostrated themselves. This gesture symbolized their submission to the pre-eminence of Elisha as a prophet in Israel.

 

16 And they said to him, Behold, there are among your servants fifty valiant men; Do you want them to seek your master? Perhaps the spirit of the Lord has carried him away and thrown him on some mountain or valley. And he said, Do not send them.

 

The prophets knew that at death souls came into the presence of God, while bodies remained on earth. Out of respect for Elijah's body, they wanted to find him in order to offer him proper care. Elisha knew that his body had not remained there, since he had seen his bodily ascension (v. # 2R 2:11), unlike the others; Therefore he replied in the negative.

 

17 But they pressed him long; And he said, Send them. They sent the fifty men, who sought Elias for three days and did not find him.

 

long time. Literally "to be ashamed." In # 2R 8:11 and #Jug 3:25, the expression evokes the feeling of embarrassment caused by the unceasing pressure of a request. Having himself some difficulty in believing what he had seen, Elisha was embarrassed for the prophets, knowing the uselessness of their search (v. # 2R 2:18). See # 1R 18:12.

 

18 When they returned to Elisha, who was in Jericho, he said to them, Did I not say to you, 'Do not go?'

19 And the men of the city said unto Elisha, Behold, the sojourn of the city is good, as my lord seeth; But the waters are evil, and the land is barren.

20 He said, Bring me a new dish, and put salt there. And they brought it to him.

 

2: 20-21

 

Dish ... salt. Salt purifies water, but this small amount could not purify the whole source. On the other hand, the use of salt in a new dish symbolized the miraculous purification of waters. The cleansing of the spring of Jericho by Elisha liberated this city from the curse pronounced by Joshua, making it habitable again for humans (cf. #Jos 6:26; # 1R 16:34).

 

21 He went to the spring of the waters, and threw salt into it, and said, Thus saith the LORD; There will be no more death, nor sterility.

22 And the waters were cleansed up to this day, according to the word which Elisha had spoken.

23 And he went up from thence to Bethel; And as he was walking up the hill, little boys came out of the city, and laughed at him. They said to her, Go up, bald! Go up, bald!

Adolescents. These young people in their twenties (cf # Ge 22:12; # 37: 2; # 1R 20: 14-15) were infidels and idolaters.

 

bald. Baldness was considered dishonorable (cf. #Esa 3:17, #Esa 3:24). Elisha may have been naturally bald or shaved as a sign of consecration to prophetic service. It can also be a simple insult unrelated to reality. Be that as it may, the young men laughed at the prophet of the Lord and insulted him by suggesting that he should imitate the rapture of Elijah.

 

24 He turned to look at them, and cursed them in the name of the LORD. Then two bears came out of the forest, and tore forty-two of these children.

 

He curses them. Since these 20-year-olds (the same Hebrew term was used about Solomon in # 1R 3: 7) showed such contempt for him, the prophet of the Lord, Elisha prayed to his God Sanction their rebellion. The punishment he inflicted on them was justified, for ridiculing Elisha was tantamount to ridiculing the Lord himself. The severity of the punishment reflected the gravity of the fault. This awful judgment was also a warning that God addressed to all who tried to hinder the ministry of the newly invested prophet.

 

25 From there he went to Mount Carmel, from where he returned to Samaria.

 

Mountain of Carmel. Elisha thus associated his prophetic ministry with the positions of Elijah against the worship of Baal.

 

Samaria. The capital of the northern kingdom, located in the center of Canaan (see # 1R 16: 24).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact