2 SAMUEL 04 : 1 à 12 *** + 2 SAMUEL 04 : 1 to 12 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

27/08/2016 08:42

2 SAMUEL 04 : 1 à 12 *** +
 

1 ¶  Lorsque le fils de Saül apprit qu’Abner était mort à Hébron, ses mains restèrent sans force, et tout Israël fut dans l’épouvante.

 

sans force …  épouvante. Cf. #2S 17: 2 ; #2Ch 15: 7. Isch-Boscheth et tout Israël étaient conscients que c’était Abner qui avait été la source de leur force et de leur stabilité. Les Israélites étaient effrayés car Isch-Boscheth n’avait plus de chef pour l’armée qui assurait son pouvoir.

 

2  Le fils de Saül avait deux chefs de bandes, dont l’un s’appelait Baana et l’autre Récab ; ils étaient fils de Rimmon de Beéroth, d’entre les fils de Benjamin. — Car Beéroth était regardée comme faisant partie de Benjamin,

 

fils de Benjamin. S’il est précisé que ces hommes étaient de la tribu de Benjamin (vv. #2S 4:2-3), c’est peut-être pour montrer la tension qui régnait à l’intérieur même de la maison de Saül et de son fils Isch-Boscheth. Les luttes de pouvoir commencèrent aussitôt après la mort d’Abner.

4:2-3

Beéroth …  Guitthaïm. Beéroth était une ville cananéenne qui appartenait à la tribu de Benjamin. Guitthaïm était un village qui faisait aussi partie de Benjamin.

 

3  et les Beérothiens s’étaient enfuis à Guitthaïm, où ils ont habité jusqu’à ce jour.

4  Jonathan, fils de Saül, avait un fils perclus des pieds ; et âgé de cinq ans lorsqu’arriva de Jizreel la nouvelle de la mort de Saül et de Jonathan ; sa nourrice le prit et s’enfuit, et, comme elle précipitait sa fuite, il tomba et resta boiteux ; son nom était Mephiboscheth.

 

Mephiboscheth. Sa mention ici vise peut-être à montrer que sa jeunesse et son handicap physique ne l’autorisaient pas à accéder au trône. Il devait avoir 12 ans à la mort d’Isch-Boscheth. À son propos, voir #2S 9:6-13 ; #2S 16:1-4 ; #2S 19:24-30 ; #2S 21: 7.

 

5  Or les fils de Rimmon de Beéroth, Récab et Baana, se rendirent pendant la chaleur du jour à la maison d’Isch-Boscheth, qui était couché pour son repos de midi.

 

4:5-6 Il était de coutume de fournir des céréales ainsi qu’une solde aux soldats placés sous votre commandement (v. #2S 4:2). Ceux-ci allèrent le tuer sous couvert des usages.

 

6  Ils pénétrèrent jusqu’au milieu de la maison, comme pour prendre du froment, et ils le frappèrent au ventre ; puis Récab et Baana, son frère, se sauvèrent.

7  Ils entrèrent donc dans la maison pendant qu’il reposait sur son lit dans sa chambre à coucher, ils le frappèrent et le firent mourir, et ils lui coupèrent la tête. Ils prirent sa tête, et ils marchèrent toute la nuit au travers de la plaine.

 

la plaine. Pour éviter d’être découverts, ces hommes voyagèrent par le chemin de l’Araba (cf. #2S 2:29), c’est-à-dire la vallée du Jourdain. Cette plaine s’étendait sur environ 50 km de Mahanaïm à Hébron.

 

8  Ils apportèrent la tête d’Isch-Boscheth à David dans Hébron, et ils dirent au roi : Voici la tête d’Isch-Boscheth, fils de Saül, ton ennemi, qui en voulait à ta vie ; l’Éternel venge aujourd’hui le roi mon seigneur de Saül et de sa race.

 

l’Éternel venge. Les meurtriers d’Isch-Boscheth vinrent annoncer à David que l’Éternel l’avait vengé. Comme l’Amalécite (#2S 1:2-15), ils allaient être surpris par sa réaction: il ne considérait pas leur geste comme la vengeance du Seigneur, mais comme l’assassinat d’un innocent.

 

9 ¶  David répondit à Récab et à Baana, son frère, fils de Rimmon de Beéroth : L’Éternel qui m’a délivré de tout péril est vivant !

 

L’Éternel qui m’a délivré de tout péril. Le contraste entre David et les deux meurtriers qui affirmaient avoir accompli l’œuvre divine en tuant Isch-Boscheth est frappant. Le roi loua l’Éternel pour son œuvre providentielle au travers de la vie de son rival et proclama que la délivrance venait de lui; puis il condamna les meurtriers d’Isch-Boscheth à mort, tout comme il avait fait exécuter l’Amalécite qui prétendait avoir tué Saül (#2S 1:15-16).

 

10  celui qui est venu me dire : Voici, Saül est mort, et qui croyait m’annoncer une bonne nouvelle, je l’ai fait saisir et tuer à Tsiklag, pour lui donner le salaire de son message ;

11  et quand des méchants ont assassiné un homme juste dans sa maison et sur sa couche, combien plus ne redemanderai-je pas son sang de vos mains et ne vous exterminerai-je pas de la terre ?

12  Et David ordonna à ses gens de les tuer ; ils leur coupèrent les mains et les pieds, et les pendirent au bord de l’étang d’Hébron. Ils prirent ensuite la tête d’Isch-Boscheth, et l’enterrèrent dans le sépulcre d’Abner à Hébron.

 

2 SAMUEL 04 : 1 to 12 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ When Saul's son heard that Abner was dead in Hebron, his hands were feeble, and all Israel was troubled.

 

... helpless terror. # 2S cf. 17: 2; # 2Ch 15: 7 Ishbosheth and all Israel were aware that it was Abner who had been the source of their strength and stability. The Israelites were frightened because Ishbosheth had no leader for the army which provided power.

 

2 Saul's son had two captains of bands, one named Baanah and the other Recab; they were son of Rimmon the Beerothite, of the son of Benjamin. - For Beeroth was regarded as belonging to Benjamin,

 

son Benjamin. While it is clear that these men were from the tribe of Benjamin (# 2S vv. 4: 2-3), it is perhaps to show the tension even within the house of Saul and his son Ishbosheth. Power struggles began immediately after the death of Abner.

4: 2-3

Beeroth ... Gittaim. Beeroth was a Canaanite city that belonged to the tribe of Benjamin. Gittaim was a village that was also part of Benjamin.

 

3 and Beerothites fled to Gittaim, and have lived to this day.

4 Jonathan, Saul's son, had a son lame of his feet He was five years old when Jezreel the news of the death of Saul and Jonathan; his nurse took him and fled, and as she made haste to flee, he fell and became lame his name was Mephibosheth.

 

Mephibosheth. Its mention here perhaps intended to show that his youth and physical handicap did not allow to the throne. He must have had 12 years to the death of Ishbosheth. In his remarks, see # 2S 9: 6-13; # 2S 16: 1-4; # 2S 19: 24-30; 2S # 21: 7.

 

5 Now the son of Rimmon the Beerothite, Rechab and Baanah, went in the heat of the day to the house of Ishbosheth, who lay on a bed at noon.

 

4: 5-6 It was customary to provide cereal and a balance to the soldiers under your command (# 2S v. 4: 2). They went to kill under cover of uses.

 

6 They went to the middle of the house, as if to take wheat, and they struck him in the stomach; and Rechab and Baanah his brother escaped.

7 They came into the house, he lay on his bed in his bedroom, they struck him and killed him, and cut off his head. They took his head, and they walked all night through the plain.

 

The plain. To avoid detection, the men traveled by the way of Araba (see # 2S 2:29), that is to say, the Jordan Valley. This plain extends approximately 50 km from Mahanaim to Hebron.

 

8 They brought the head of Ishbosheth to David in Hebron and said to the king: Behold the head of Ishbosheth the son of Saul thy enemy, who sought thy life; the LORD has avenged my lord the king from Saul and his race.

 

he avenges. The murderers of Ishbosheth came and told David that the Lord had avenged. As Amalekite (# 2S 1: 2-15), they would be surprised by his reaction: he did not consider their actions as revenge of the Lord, but as the murder of the innocent.

 

9 ¶ And David answered Rechab and Baanah his brother, the son of Rimmon the Beerothite The LORD who delivered me from all adversity alive!

 

The LORD who delivered me from all danger. The contrast between David and the two murderers who claimed to have done God's work by killing Ishbosheth is striking. The king praised the Lord for his providential work through the life of his rival and declared that the issue came from him; then he condemned the murderers of Ishbosheth to death, just as he had executed the Amalekite who claimed to have killed Saul (# 2S 1: 15-16).

 

10 one who came to me, Behold, Saul is dead, and who thought to tell me good news, I did seize and kill in Ziklag, to give him the salary of his message;

11 and when wicked men have killed a righteous man in his house upon his bed, how much more will demand I not his blood from your hands and do I not destroy the earth?

12 And David commanded his people to kill; they cut off their hands and feet, and hanged them beside the pool in Hebron. But they took the head of Ishbosheth, and buried in the tomb of Abner in Hebron.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact