2 THESSALONICIENS 2 : 01 À 17 *** + 2 Thessalonians 2 : 01 to 17 + NOTES : JOHN MACARTHUR

09/03/2016 16:27

2 THESSALONICIENS 2 : 01 À 17 *** +
 

1 ¶  Pour ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,

l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ. C’est la cinquième fois que la venue de Christ est mentionnée dans les lettres aux Thessaloniciens (cf. #1Th 2:19 ; #1Th 3:13 ; #1Th 4:15 ; #1Th 5:23). Elle est présentée ici comme « notre réunion avec lui ». Cette expression véhicule l’idée que tous les croyants seront réunis au Seigneur Jésus et se rapporte de toute évidence à l’enlèvement de l’Église décrit en #1Th 4:13-18 et #Jn 14:1-3 (cf. #Hé 10:25 pour la seconde occurrence de cette expression dans le N.T.). Les Thessaloniciens vivaient dans l’attente de cet événement (cf. #1Th 1:10 ; #1Th 3:13 ; #1Th 5:9).

 

2  de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu’on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.

laisser facilement ébranler. Le même verbe a été utilisé pour parler d’un tremblement de terre (#Ac 16: 26) et d’un bateau à l’ancre qui file ses amarres au cœur de la tempête. Accompagné du verbe « troubler », il décrit l’état d’agitation et d’effroi qui avait gagné toute l’Église. Les croyants étaient complètement désemparés parce qu’ils s’attendaient à ce que l’enlèvement  la réunion avec le Seigneur - ait lieu avant le jour du Seigneur. Ils s’attendaient à être enlevés dans la gloire et à atteindre le repos céleste, et non à devoir vivre la persécution et subir la colère divine. Paul leur avait certainement enseigné qu’ils échapperaient au jour du Seigneur (#1Th 5:2-5 ; cf. #Ap 3:10), mais, perturbés par la persécution dont ils étaient victimes, ils croyaient que ce moment était déjà arrivé. De plus, ils avaient reçu des messages qui allaient dans le même sens et qui augmentaient leur confusion. Paul nomme trois sources possibles de ces messages: « inspiration », « parole » et « lettre ». Le mot « inspiration » est utilisé très certainement par rapport à un faux prophète qui affirmait posséder la révélation divine, comme en #1Jn 4:1-3 ; une « parole » peut désigner un sermon ou un discours, tandis que la « lettre » devait être un texte écrit. Ces fausses informations avaient produit un effet dévastateur puissant, du fait que ceux qui les propageaient en attribuaient la paternité à l’apôtre Paul (« qui semblerait venir de nous »). Les personnes qui enseignaient aux Thessaloniciens qu’ils étaient en train de vivre le jour du Seigneur affirmaient que cet enseignement venait de l’apôtre, qui l’aurait entendu, prêché et écrit. Ainsi, leur mensonge se prévalait d’une prétendue approbation apostolique. Bouleversés par ces nouvelles, les Thessaloniciens avaient sombré dans la crainte et l’angoisse. Ils s’attendaient certainement à ce que l’enlèvement ait lieu avant le jour du Seigneur; dans le cas contraire, ils se seraient réjouis, car leurs épreuves auraient signifié que le retour de Christ était proche. L’authenticité apostolique de cette lettre était d’une importance décisive dans la dénonciation et l’éradication de l’erreur. Conscient de cela, Paul prit soin de la conclure par des mots écrits de sa propre main (#2Th 3:17 ; cf. #Ga 6:11).

le jour du Seigneur. L’idée que le jour du Seigneur avait déjà eu lieu était en opposition avec ce que Paul leur avait enseigné auparavant concernant l’enlèvement. C’est cette erreur doctrinale, source de tant de difficultés pour les Thessaloniciens, qui est corrigée par l’apôtre aux versets  #2Th 2:3-12. Il démontre que ce jour n’est pas encore venu et qu’il sera précédé de certains événements, en particulier de l’apparition de « l’homme impie » (v. #2Th 2:3).

 

3 ¶  Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,

2:3-4

l’apostasie. Le jour du Seigneur ne peut avoir lieu avant l’abandon d’une conviction professée auparavant, la rupture d’une allégeance ou d’un engagement. (Ce terme désignait une rébellion d’ordre militaire, politique ou religieux.) Sur la base de preuves linguistiques de valeur discutable, certains commentateurs ont cru voir dans ce mot une allusion à un « départ » dans le sens de l’enlèvement. Cependant, le contexte vise clairement une défection religieuse, qui est décrite plus en détail au verset  4. Le langage employé indique un événement particulier, et non l’apostasie générale présente dans tous les temps. Paul doit penser à la grande apostasie, un événement précis d’une ampleur incommensurable, l’acte de rébellion ultime. Pour bien définir ce moment, il faut identifier le personnage qui y jouera le rôle central. Certains manuscrits portent « l’homme d’impiété » (littéralement « de transgression de la loi »), d’autres « l’homme de péché », mais il n’y a pas de réelle différence du point de vue du sens, puisque le péché est transgression de la loi (cf. #1Jn 3:4). Dans le livre de Daniel, il est décrit comme « un chef qui viendra » (#Da 9:26) et « une autre petite corne » (#Da 7:8); Jean l’appelle « la bête » (#Ap 13:2-10, #Ap 13: 18), et la plupart le connaissent comme l’Antichrist. Le contexte et le langage employés l’identifient clairement à une personne qui existera réellement dans l’avenir et qui accomplira les prédictions de l’Écriture à son sujet. Il est aussi qualifié de « fils de la perdition », un terme appliqué à Judas Iscariot (#Jn 17: 12). L’apostasie n’est rien d’autre que l’abomination qui se produira au milieu de la période de la tribulation et qui est annoncée prophétiquement en #Da 9:27 ; #Da 11:31 et #Mt 24: 15. Cet homme ne sera pas Satan, bien que Satan soit la force spirituelle qui le contrôle et le dirige (verset  #2Th 2:9) et que ses motivations soient celles du diable (cf. #Esa 14:13-14). Paul parle de l’acte précis d’apostasie ultime qui révèle l’Antichrist final et qui initie le cours des événements précédant l’arrivée du jour du Seigneur. On peut penser qu’il semblera apporter un soutien à la religion, de sorte que Dieu et Christ n’apparaissent pas comme ses ennemis jusqu’à l’apostasie finale. Il exaltera sa propre personne et s’opposera à Dieu: il s’installera dans le temple, le lieu d’adoration de Dieu, se déclarera lui-même Dieu et exigera que le monde entier l’adore. Cet acte de déification de sa personne, d’origine satanique, est la grande apostasie, qui est un acte de rébellion à l’égard de Dieu. Durant la première moitié de la tribulation (trois ans et demi), il maintiendra des relations avec Israël. Cependant, il y mettra fin (#Da 9:27), et les trois années et demie suivantes de son règne seront marquées par une persécution intense (cf. #Da 7:25 ; #Da 11:36-39 ; #Mt 24:15-21 ; #Ap 13:1-8), qui débouchera sur le jour du Seigneur.

 

4  l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.

5  Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ?

je vous disais. L’imparfait utilisé ici indique une action répétée dans le passé. Apparemment, Paul leur avait présenté à de nombreuses reprises les détails du plan de Dieu pour l’avenir. Dans ce passage, il leur rappelle les éléments qui mettent en évidence l’erreur des faux docteurs au sujet du jour du Seigneur. Il leur avait déjà dit plusieurs fois auparavant que la révélation de l’Antichrist devait précéder le jour du Seigneur. Puisque le premier de ces événements ne s’était pas encore produit, le second ne pouvait avoir lieu non plus.

 

6  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps.

retient. Grâce aux enseignements antérieurs, les Thessaloniciens savaient déjà ce qui retenait la venue de l’Antichrist; c’est pourquoi Paul n’en donne pas le détail dans cette lettre. Ce silence a fait naître plusieurs suggestions quant à la force qui retient l’Antichrist (versets #2Th 2:6-7), notamment:

1° le gouvernement des hommes;

2° la prédication de l’Évangile;

3° les liens qui empêchent Satan d’agir;

4° la providence de Dieu;

5° l’État d’Israël;

6° l’Église;

7° le Saint-Esprit;

8° l’archange Michel.

Quelle que soit la puissance qui retient l’Antichrist  décrit aux versets #2Th 2:3-4, #2Th 2:8-10 - de se révéler dans toute son apostasie, à l’apogée du mal, elle doit être supérieure au pouvoir des hommes ou même des anges. La puissance qui retient Satan, qui empêche son apostasie finale et la révélation de son faux christ ne peut être que d’origine divine. Seule la puissance de Dieu est en mesure de retenir Satan, afin que l’homme impie, le fils de la perdition, ne puisse venir avant que lui-même ne le permette. Dieu, qui domine sur Satan, décide du moment où il retirera la puissance qui retient l’Antichrist et laissera ce dernier se révéler; il choisit un temps convenable, comme cela a été le cas pour la révélation de Christ (cf. #Ga 4:4).

 

7  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.

le mystère de l’iniquité. Cet esprit d’iniquité est déjà répandu dans la société (cf. #1Jn 3:4 ; #1Jn 5:17), mais il demeure un mystère dans la mesure où il n’est pas encore manifesté dans toute sa plénitude. Sa révélation finale aura lieu lors de l’avènement de celui qui, mettant le comble à son opposition ouverte contre Dieu, commettra le blasphème suprême: il usurpera la place que Dieu a réservée à Jésus-Christ et se prendra lui-même pour Dieu sur la terre. L’esprit d’un tel homme est déjà à l’œuvre (cf. #1Jn 2:18 ; #1Jn 4:3), mais la personne dans laquelle il s’incarnera n’est pas encore manifestée.

disparu. Le verbe n’a pas le sens d’un déplacement dans l’espace, comme un départ (il ne peut donc se rapporter à l’enlèvement de l’Église), mais plutôt celui d’une « mise à l’écart ». Une idée semblable  celle de la suppression d’un obstacle - est exprimée en #Col 2:14 qui parle de nos péchés, enlevés comme la barrière qu’ils forment entre Dieu et nous. Ce frein sera en place jusqu’à la révélation de l’Antichrist, au milieu de la tribulation. Il lui restera alors 42 mois pour régner (#Da 7:25 ; #Ap 13: 5).

 

8  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement.

alors paraîtra. Au moment qu’il aura choisi, au milieu de la tribulation, Dieu enlèvera les entraves qui retiennent Satan. Celui-ci, à l’œuvre depuis longtemps à travers l’esprit d’iniquité (verset  #2Th 2:7), aura finalement la voie libre pour accomplir son désir d’imiter Dieu: il lui sera permis de s’incarner dans un homme qui accomplira sa volonté comme Jésus a accompli celle de Dieu. Cela fait partie du plan de Dieu en vue de la consommation du mal et du jugement qui interviendra le jour du Seigneur.

le Seigneur Jésus détruira. La mort de cet homme et de son collaborateur, le faux prophète, sera le fruit d’une intervention de Dieu (cf. #Da 7:26 ; #Ap 17: 11). Ces deux ouvriers du mal seront jetés vivants dans l’étang de feu qui ne s’éteint pas, et ils y seront à jamais séparés de Dieu (#Ap 19: 20 ; #Ap 20: 10).

son avènement. L’aspect de la venue du Seigneur évoqué ici n’est pas l’enlèvement de l’Église, mais le jugement qui aura lieu lorsque le Seigneur vaincra les forces de Satan et établira son royaume millénaire (#Ap 19:11-21).

 

9  L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,

2:9-10

cet impie. Il accomplira des prodiges pour attirer l’attention sur lui-même et sur sa puissance surnaturelle. Toute son œuvre sera basée sur le mensonge; par tromperie, il réussira à persuader le monde de l’adorer et l’entraînera avec lui dans la perdition. Sa montée et ses agissements sont décrits plus en détail en #Ap 13:1-18.

 

10  et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.

ceux qui périssent. Son influence est limitée et ne s’exerce que sur ceux qui sont perdus; ce sont eux qui se laisseront prendre à ses mensonges (cf. #Mt 24: 24 ; #Jn 8:41-44). Ils périront dans le mensonge parce que Satan les a rendus aveugles à la vérité de l’Évangile et au salut que celui-ci apporte. Cf. #Jn 3:19-20 ; #2Co 4:4.

 

11  Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,

une puissance d’égarement. Les personnes qui préfèrent l’amour du mensonge et du péché à l’Évangile de vérité recevront de Dieu leur salaire, comme tous les pécheurs. Dieu lui-même enverra un jugement qui scellera leur destin: ils se trouveront sous une influence trompeuse, afin qu’ils continuent de croire ce qui est faux. Ils accepteront le mal en tant que bien et le mensonge en tant que vérité. C’est ainsi que Dieu utilisera Satan et l’Antichrist comme les instruments de son jugement (cf. #1R 22:19-23).

 

12  afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

condamnés. Dieu a toujours jugé la rébellion volontaire des hommes en les laissant se perdre dans l’impureté et les passions dégradantes (#Ro 1:24-28). Il en sera de même dans les derniers jours: il scellera, dans sa souveraineté, le sort de ceux qui s’obstinent à suivre Satan et son christ factice. À toute époque, le jugement de ceux qui persistent à rejeter la vérité consiste à les laisser subir les conséquences de leur péché.

 

13 ¶  Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité.

2:13-14

le salut …  la sanctification. De même que l’Antichrist se distingue par certains traits particuliers (versets  #2Th 2:10-12), ceux qui sont sauvés révèlent eux aussi un caractère propre. Paul passe en revue les caractéristiques du salut, notant au passage que les croyants sont « bien-aimés du Seigneur », choisis pour le salut depuis l’éternité (cf. #Ap 13: 8 ; #Ap 17: 8), séparés du péché par l’Esprit et appelés à la gloire éternelle, c’est-à-dire appelés à partager « la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ ». Ici, l’apôtre s’attache surtout à rappeler aux Thessaloniciens qu’ils n’ont pas lieu de s’alarmer ni de s’inquiéter (verset  #2Th 2:2) à la pensée qu’ils auraient manqué l’enlèvement et qu’ils vivraient ainsi le jour du jugement; ils sont destinés à la gloire et non au jugement, et ils ne connaîtront pas le sort de ceux qui seront séduits et jugés ce jour-là.

 

14  C’est à quoi il vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ.

15  Ainsi donc, frères, demeurez fermes, et retenez les instructions que vous avez reçues, soit par notre parole, soit par notre lettre.

demeurez fermes, et retenez. Cette exhortation très claire invite à une réaction appropriée face aux grandes vérités que Paul vient d’exposer. L’agitation devait céder la place à la force et à la fermeté. À un enseignement erroné, il fallait opposer l’adhésion fidèle à la vérité.

 

16 ¶  Que notre Seigneur Jésus-Christ lui-même, et Dieu notre Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné par sa grâce une consolation éternelle et une bonne espérance,

2:16-17

Que notre Seigneur. Ces paroles sont un exemple des nombreuses bénédictions qui marquent les lettres de Paul. Ici, il en appelle à la puissance de Dieu fondée sur son amour et sur sa grâce, véritable source de l’encouragement et de la force (cf. #2Th 3:5, #2Th 3:16).

 

17  consolent vos cœurs, et vous affermissent en toute bonne œuvre et en toute bonne parole !

 

2 Thessalonians 2 : 01 to 17 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Concerning the coming of our Lord Jesus Christ and our meeting with him, we beseech you, brethren,

the coming of our Lord Jesus Christ. This is the fifth time that the coming of Christ is mentioned in the letters to the Thessalonians (see # 1 Thessalonians 2:19; 1 Thessalonians 3:13 #; # 1 Thessalonians 4:15; 1 Thessalonians 5:23 #). It is presented here as "our meeting with him." This expression conveys the idea that all believers will be united to the Lord Jesus and refers obviously to the removal of the Church described in # 1 Thessalonians 4: 13-18 and #Jn 14: 1-3 (see # Hey 10:25 for the second occurrence of this term in the NT). The Thessalonians lived in expectation of this event (see # 1 Thessalonians 1:10; 1 Thessalonians 3:13 #; # 1 Thessalonians 5: 9).

 

2 not to be quickly shaken in your mind, or not to be troubled, neither by spirit, nor by word, nor by letter as from us, as that the day of the Lord was already there.

leave quickly shaken. The same word was used to talk of an earthquake (#AC 16: 26) and a boat at anchor who file its moorings in the heart of the storm. Accompanied by the word "disturb", he described the agitation and terror state that won the whole Church. Believers were completely clueless because they expected that the removal of meeting with the Lord - should take place before the day of the Lord. They expected to be removed in the glory and reach the heavenly rest and not have to live the persecution and suffer the wrath of God. Paul was certainly taught them that they would escape the Lord's Day (# 1 Thessalonians 5: 2-5; cf. #Ap 3:10), but disturbed by the persecution they suffered, they believed that the moment had already happened . In addition, they had received messages that were going in the same direction and increased their confusion. Paul names three possible sources of these messages: "inspiration", "word" and "letter". The word "inspiration" is certainly used against a false prophet who claimed to have divine revelation, as in # 1 Jn 4: 1-3; a "word" can refer to a sermon or a speech, while the "letter" was to be a written text. These false information had produced a powerful devastating effect, that those who propagated attributed the authorship to the Apostle Paul ( "who seem to come from us"). People who taught the Thessalonians that they were experiencing the Lord's day claimed that the instruction came from the Apostle, who would have understood, preached and wrote. Thus, their falsehood prevailed an alleged apostolic approval. Shocked by this news, the Thessalonians had sunk in fear and anxiety. They certainly expected that the removal takes place before the day of the Lord; otherwise, they would have rejoiced, because their trials would have meant that the return of Christ was near. The apostolic authenticity of the letter was of decisive importance in exposing and eradicating the error. Aware of this, Paul took pains to conclude with words written in his own hand (# 2 Thess 3:17; cf. 6:11 #Ga).

the Lord's day. The idea that the Lord's day had already taken place was in opposition to what Paul had taught them before the abduction. It is this doctrinal error, the source of so many difficulties for the Thessalonians, which is corrected by the apostle in verses # 2 Thess 2: 3-12. It demonstrates that that day has not come yet and it will be preceded by certain events, especially the appearance of the "man of sin" (v # 2 Thess 2: 3.).

 

3 ¶ Let no man deceive you by any means; because it requires that the apostasy comes first, and we've seen seem the man of sin, the son of perdition;

2: 3-4

apostasy. The day of the Lord shall not take place before the abandonment of a belief professed before the rupture of an allegiance or commitment. (This term designated a military rebellion, political or religious.) Based on linguistic evidence of questionable value, some commentators have believed to see in this word alludes to a "start" in the direction of removal. However, the context is clearly a religious defection, which is further described in verse 4. The language indicates a particular event, not the present general apostasy in all time. Paul must think of the great apostasy, a specific event of immeasurable magnitude, the ultimate act of rebellion. To define this point, it is necessary to identify the person who will play the central role. Some manuscripts have "man of impiety" (literally "transgression of the law"), other "man of sin", but there is no real difference in meaning perspective, since sin is transgression of the law (cf. 1 Jn # 3: 4). In the book of Daniel, he is described as "a prince that shall come" (#Da 9:26) and "a little horn" (#Da 7: 8); John calls it "the beast" (#Ap 13: 2-10, #Ap 13: 18), and most know him as the Antichrist. The context and language used to clearly identify a person that actually exist in the future and who will fulfill the predictions of Scripture about it. It is also called the "son of perdition", a term applied to Judas Iscariot (#Jn 17: 12). Apostasy is nothing other than the abomination that will occur in the middle of the tribulation period, which is prophetically announced in #Da 9:27; #Da #Mt 11:31 ET 24: 15 This man will not be Satan, while Satan is the spiritual force that controls and directs (verse # 2 Thess 2: 9) and that his motivations are those of the devil (cf. . #Esa 14: 13-14). Paul speaks of the specific act of ultimate apostasy that reveals the final Antichrist and that initiates the course of events preceding the arrival of the Lord's day. One may think that it will seem to provide support to religion, so that God and Christ do not appear as enemies to the final apostasy. He will exalt himself and will oppose God, he settled in the temple, place of worship of God, will declare himself God and demand that the world adores. This act of deification of his person, of satanic origin, is the great apostasy, which is an act of rebellion against God. During the first half of the tribulation (three years), it will maintain relations with Israel. However, it will cease (#Da 9:27), and the three following years, and half of his reign will be marked by intense persecution (cf. #Da 7:25; #Da 11: 36-39; 24 #Mt : 15-21; #Ap 13: 1-8), which will lead to the Lord's day.

 

4 who opposes and exalts himself above all that is called God or is worshiped, so that he sits in the temple of God, proclaiming himself God.

5 Do not you remember that I told you these things when I was still with you?

I told you. The imperfect used herein means a repeated action in the past. Apparently Paul had presented them on numerous occasions the details of God's plan for the future. In this passage, it reminds them of the items that highlight the error of the false teachers on the Lord's day. They had already said many times before that the revelation of the Antichrist was to precede the day of the Lord. Since the first event had not yet occurred, the second could not take place either.

 

6 And now ye know what withholdeth that he might be revealed in his time.

holds. Thanks to previous teachings, the Thessalonians already knew what was keeping the coming of the Antichrist; This is why Paul does not give in detail in this letter. This silence has raised several suggestions on the force holding the Antichrist (verses # 2 Thess 2: 6-7), including:

1 the government of men;

2. the preaching of the Gospel;

3 links that prevent Satan to act;

4. God's providence;

5. State of Israel;

6. Church;

7 ° the Holy Spirit;

8. Archangel Michael.

Whatever the power that holds the Antichrist described in verses # 2 Thess 2: 3-4, # 2 Thess 2: 8-10 - to be revealed in all its apostasy, at the height of evil, it must be greater in power men or even angels. The power that holds Satan, preventing his final apostasy and the revelation of his false christ can only be of divine origin. Only the power of God is able to retain Satan, that man of sin, the son of perdition, could come before itself allows. God, who rules over Satan decides when it will withdraw the power that holds the Antichrist and let it be; chooses an appropriate time, as was the case with the revelation of Christ (cf. #Ga 4: 4).

 

7 For the mystery of iniquity doth already work; it requires only that one who holds it has disappeared.

the mystery of iniquity. This spirit of lawlessness is already prevalent in society (cf. 1 Jn 3 # 4, # 1 John 5:17), but it remains a mystery to the extent that it is not yet manifest in all its fullness. His final revelation will take place at the coming of one who, putting the finishing touch to his open opposition against God, commit the ultimate blasphemy: it usurp the place that God has reserved for Jesus Christ and take himself to God Earth. The spirit of such a man is already at work (see # 1 Jn 2:18; 1 Jn # 4: 3), but the person in which he will play is not yet manifested.

faded away. The verb has no sense of movement in space, as a starting (so it can not relate to the rapture of the church), but rather that of a "shelved" . A similar idea that the removal of a barrier - is expressed in 2:14 #Col that speaks of our sins removed as they form the barrier between God and us. This brake will be in place until the revelation of the Antichrist, in the midst of tribulation. It will then remain to him 42 months to rule (#Da 7:25; #Ap 13: 5).

 

8 And then shall that wicked, whom the Lord shall consume with the breath of his mouth, and shall destroy with the brightness of his coming.

then appear. At the time he chose, in the midst of tribulation, God will remove barriers that hold Satan. The latter, at work long through the spirit of iniquity (verse # 2 Thess 2: 7), will finally have a clear path to fulfill his desire to imitate God: he shall be allowed to incarnate in a man who exercises his will as Jesus fulfilled God's. This is part of God's plan for the consumption of evil and judgment that take place on the Lord's day.

the Lord shall consume. The death of this man and his collaborator, the false prophet will be the result of an intervention of God (cf. 7:26 #Da; #Ap 17: 11). These two workers of evil will be cast alive into the lake of fire that is not quenched, and they will be forever separated from God (#Ap 19: 20; #Ap 20: 10).

His coming. The appearance of the coming of the Lord mentioned here is not the rapture of the Church, but the judgment will take place when the Lord will defeat the forces of Satan and establish His millennial kingdom (#Ap 19: 11-21) .

 

9 The coming of the lawless one will be by the power of Satan with all kinds of miracles and signs and lying wonders,

2: 9-10

the lawless. He will do wonders to draw attention to himself and his supernatural power. All his work is based on lies; by deceit, he managed to persuade the world to worship him and lead him to perdition. Its rise and its actions are described in more detail in #Ap 13: 1-18.

 

10 and with all deceit of unrighteousness in them that perish; because they received not the love of the truth to be saved.

those who are perishing. Its influence is limited and only exercised on those who are lost; it is they who take leave to his lies (cf. #Mt 24: 24; #Jn 8: 41-44). They shall perish in a lie because Satan made them blind to the truth of the Gospel and the salvation that he brings. #Jn Cf. 3: 19-20; # 2 Corinthians 4: 4.

 

11 God shall send them strong delusion, that they should believe a lie

strong delusion. People who prefer the love of falsehood and sin to the truth of God's Gospel receive their salary, like all sinners. God himself will send a judgment that will seal their fate: they will be under a misleading influence, so they continue to believe what is false. They accept evil as good and falsehood as truth. This is how God will use Satan and the Antichrist as the instruments of his judgment (see # 1R 22: 19-23).

 

12 so that all who have not believed the truth but had pleasure in unrighteousness.

convicted. God has always judged the voluntary rebellion men leaving them lost in impurity and degrading passions (#Ro 1: 24-28). It will be the same in the last days it will seal in its sovereignty, the fate of those who obstinately follow Satan and his false christ. At any time, the judgment of those who persist in rejecting the truth is to let them suffer the consequences of their sin.

 

13 ¶ But we, brethren beloved of the Lord, we are bound to give thanks to God, because God chose you from the beginning for salvation through sanctification of the Spirit and through belief in the truth .

2: 13-14

the hi ... sanctification. Just as the Antichrist is characterized by certain particular traits (vs. # 2 Thess 2: 10-12), those who are saved also reveal a character. Paul reviews the characteristics of salvation, noting that believers are "beloved of the Lord," chosen for salvation from eternity (cf. #Ap 13: 8; #Ap 17: 8), separated from sin by the Spirit and called to eternal glory, that is to say, called to share in "the glory of our Lord Jesus Christ." Here the apostle attaches especially to remind the Thessalonians that they have no cause for alarm or worry (verse # 2 Thess 2: 2) at the thought that they would have missed the abduction and they live and the day of judgment; they are for the glory, not the trial, and they will not know the fate of those who will be deceived and judged on that day.

 

14 Whereunto he called you by our gospel, to the obtaining of the glory of our Lord Jesus Christ.

15 Therefore, brethren, stand fast, and hold the traditions which ye have been taught, whether by word, or our epistle.

stand fast, and hold. This clear exhortation calls for an appropriate response to the great truths that Paul just explained. Agitation should give way to the force and firmness. At a wrong education, it was necessary to oppose the faithful adherence to the truth.

 

16 ¶ Now our Lord Jesus Christ himself and God our Father, who loved us, and hath given us by God eternal comfort and good hope,

2: 16-17

Our Lord. These words are an example of the many blessings that mark the letters of Paul. Here he appeals to God's power based on his love and his grace, true source of encouragement and strength (see # 2 Thessalonians 3: 5, # 2 Thessalonians 3:16).

 

17 comfort your hearts and establish you in every good work and good word!

 

.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact