37 LA VEUVE ET LE JUGE

17/12/2014 09:59

LES PARABOLES DE JÉSUS

 

37 LA VEUVE ET LE JUGE

 

LUC 18 : 1 à 8

1 ¶  Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher.

2  Il dit : Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne.

3  Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire : Fais-moi justice de ma partie adverse.

4  Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même : Quoique je ne craigne point Dieu et que je n’aie d’égard pour personne,

5  néanmoins, parce que cette veuve m’importune, je lui ferai justice, afin qu’elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête.

6  Le Seigneur ajouta : Entendez ce que dit le juge inique.

7  Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard ?

8  Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

NOTES DE JOHN MACARTHUR

18: 1

toujours prier. Un thème fréquent dans les épîtres de Paul. Cf. #Ro 1:9-10 ; #Ro 12: 12 ; #Ep 6:18 ; #1Th 5:17 ; #2Th 1:11.

ne point se relâcher. Il faut persévérer malgré les difficultés et les afflictions de la vie, et en dépit des signes d’un jugement tout proche (décrit dans le passage précédent).

18: 2

qui ne craignait point Dieu et qui n’avait d’égard pour personne. Cet homme est foncièrement mauvais, puisque Christ le qualifie d’« inique » (v. #Lu 18: 6 ; le même mot grec décrit l’économe de 16: 8). Le juge ne représente pas Dieu, mais il permet de créer un effet de contraste avec lui: si un homme aussi injuste finit par réagir aux demandes insistantes, Dieu, qui est justice et même plus  amour et miséricorde sera bien plus prompt à répondre!

18: 5

me casser la tête. Littéralement « me frapper sous les yeux ». Même s’il n’agit pas par compassion pour la veuve ou par respect pour Dieu, le juge cède, simplement pour ne plus être ennuyé par les plaintes incessantes.

18: 6

Entendez ce que dit le juge inique. Autrement dit, écoutez et entendez la leçon de cette histoire: Dieu, qui agit toujours avec justice et qui est rempli de compassion pour les croyants qui souffrent, répondra sans aucun doute aux cris de ses bien-aimés lorsqu’ils l’appellent à l’aide (v. #Lu 18: 7).

18: 8

promptement. Sa réponse peut tarder à venir, mais il a de bonnes raisons pour patienter (cf. #2P 3:8-9); le moment venu, sa vengeance est rapide.

trouvera-t-il la foi. Cette question suggère qu’à son retour la foi se fera plutôt rare, comme du temps de Noé (#Lu 17: 26), où seulement huit personnes furent sauvées. La période qui précédera immédiatement son retour sera caractérisée par la persécution, l’apostasie et l’incrédulité (#Mt 24: 9-13, #Mt 24: 24).

AUTRES NOTES

À moins d’un endurcissement ou d’une légèreté que je ne veux pas supposer chez mes lecteurs, il me semble impossible qu’ils pensent au retour du Seigneur sans élever leur cœur à Dieu par la prière. Et comme nous devons vivre avec cette pensée habituelle   {==> "Lu 12: 39"}, il en résulte que la prière doit être l’état constant du chrétien. Pour nous faire sentir encore une fois la nécessité d’y persévérer, le Seigneur emploie une parabole pleine d’énergie. Si le juge inique se laisse vaincre par les instances d’une pauvre veuve, que ne fera pas Dieu, tout amour et justice, pour ses élus ? Ceux-ci ont à souffrir de la part d’un monde incrédule ; mais le Seigneur finira par prendre leur défense d’une manière éclatante. C’est notamment ce qu’il fera, le jour de sa venue, jour de gloire pour les siens et de confusion pour leurs adversaires. Maintenant, il use de longanimité envers ces derniers, soit parce qu’il a au milieu d’eux des élus à manifester, soit parce que les élus déjà manifestés ne cessent de prier en faveur de leurs ennemis. Mais si Dieu montre ici-bas une telle patience envers le monde, à cause de ses élus, le jugement du monde et la délivrance finale des fidèles doivent éclater avec d’autant plus d’évidence quand l’heure en aura sonné.

« Au reste, ajoute le Seigneur, lorsque le Fils de l’homme sera venu, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Non « de la foi » comme disent la plupart des traductions. — Encore une parole prophétique dont le sens précis est difficile à saisir, par la raison qu’elle n’est pas accomplie. Peut-être signifie-t-elle simplement que, quel que soit le moment où le Seigneur viendra, la foi n’aura pas pris possession de tous les cœurs sur la face du globe, malgré des prophéties qui pouvaient sembler annoncer le contraire. Tout comme nous disons que la paix ne se trouve pas ici-bas, quoiqu’il y ait pourtant bien des âmes où, par la grâce de Dieu, elle règne, de même, il est vrai de dire que la foi n’est pas de ce monde, et que, jusqu’à la fin, il y aura de la foi sur la terre, mais non pas la foi.

AUTRES NOTES

1-5 Jésus présenta le cas d’une veuve qui fit appel à un juge inique pour qu’il lui rende justice. Ce dernier ne craignait pas Dieu et n’avait d’égard pour personne (verset 2). Il était méchant et traitait les hommes sans justice ni pitié. Il attendait de la veuve qu’elle lui paie un pot-de-vin mais elle était trop pauvre. Sa seule manière d’obtenir justice était d’être persévérante jusqu’à ce qu’elle obtienne, finalement, gain de cause.

       Jésus a raconté cette parabole pour que nous imitions cette veuve par une prière persévérante, sans céder au découragement (verset 1).

    6-8 Ensuite Jésus compara le juge inique à Dieu. Si un magistrat méchant et injuste a été capable de rendre justice à la veuve, à combien plus forte raison un Dieu compatissant et miséricordieux défendra-t-Il le droit de ses élus qui crient à Lui ! Ne doutons pas. Il leur fera promptement justice. De cette parabole, tirons deux leçons principales. Premièrement, comme le juge inique, Dieu ne répondra peut-être pas immédiatement à notre requête. Il veut que chacun d’entre nous fasse l’expérience d’une certaine mesure d’injustice et de persécution, afin de mettre sa foi à l’épreuve (voir #Ro 5:3-4 ; #Ja 1:2-4 ; #1P 1:6-7 et les commentaires). Il désire également que nous partagions les souffrances de Christ dans cette existence, afin d’être à même de partager sa gloire dans la vie à venir (voir #Ro 8:17 ; #1P 4:12-13). Par conséquent, lorsque Dieu nous laisse subir de l’injustice pendant un certain temps, c’est pour notre bien (voir #Ro 8:28).

       Pourquoi alors Jésus dit-Il que Dieu s’occupe des élus afin qu’ils obtiennent promptement justice ? Le temps de Dieu et le nôtre ne sont pas les mêmes. Mille ans sont comme un jour pour Dieu (#2P 3:8). Ici, le mot promptement veut dire « au moment opportun ». Dieu ne repoussera pas indéfiniment son intervention.

       La deuxième chose à retenir de cette parabole est que nous devons persévérer dans la prière. Dieu veut que nous persistions même si la réponse ne vient pas immédiatement. Il désire que nous soyons persévérants (voir #Lu 11:5-8).

       Pourquoi Dieu le désire-t-Il ? Pour que nous démontrions notre foi, spécialement dans les temps de persécutions, lorsqu’elle est mise à l’épreuve. Jésus a dit : « Celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé » (#Mr 13: 13). Nous devons continuer de crier à Dieu avec foi, sans jamais douter qu’Il nous fera finalement justice. Il ne le fera peut-être pas dans cette existence, mais assurément dans la vie éternelle.

       Cet enseignement n’est cependant pas uniquement valable pour les temps de persécutions. Nous devons aussi persévérer dans la prière le reste du temps. Y a-t-il un ami ou un parent pour qui tu pries ? Tu n’obtiens pas de réponse ? Continue de prier.

       Es-tu troublé par un péché ou une mauvaise habitude dont tu n’arrives pas à triompher ? Continue de prier. N’abandonne pas. En fin de compte, au bon moment, Dieu répondra à tes requêtes.

      Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ? (verset 8). Rencontrera-t-Il des hommes qui persévèrent dans la prière, même s’ils affrontent la persécution et la mort ? Dans les derniers temps, avant le retour de Christ, de grandes difficultés fondront sur les hommes. En ce temps-là, beaucoup abandonneront la foi (#Mt 24: 10, Bible en Français courant). Christ ne trouvera-t-Il personne qui Lui soit demeuré fidèle ?

Les élus sont ceux qui ont été choisis par Dieu, qui croient en Christ.

AUTRES NOTES

* La parabole de la veuve et du juge inique (#1-8). #1-8 Tous les « enfants de Dieu » prient. Ce texte nous exhorte à persévérer dans la prière, afin de recevoir les miséricordes spirituelles promises par le Seigneur.

La persévérance de la veuve a été plus forte que la ténacité du juge inique ; elle aurait cependant pu craindre que son insistance lui soit néfaste … 

Quand notre prière est fervente, elle satisfait notre Dieu. Même jusqu’au « temps de la fin », on rencontrera malheureusement une certaine faiblesse dans la foi … 

AUTRES NOTES

Cette parabole veut montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. C’est vrai d’une manière générale pour tous les hommes et pour toutes les sortes de prières. Mais ici, la prière vise la délivrance dans les temps d’épreuve. Il faut prier sans se relâcher durant toute la période qui sépare les deux venues du Seigneur.

#2-3 Le récit met en scène un juge inique qui ne craignait pas Dieu et n’avait d’égard pour personne, et une veuve aux prises avec une certaine partie adverse. La veuve venait constamment le supplier de lui rendre justice et de la soustraire ainsi au traitement inhumain que lui infligeait son adversaire.

#4-5 Le juge était insensible à la validité de son cas. Qu’elle soit injustement traitée ne le motivait pas en sa faveur. Mais devant son insistance, il finit par céder et par prendre les décisions nécessaires. L’importunité et la persévérance de la veuve lui valurent gain de cause.

#6-7 Le Seigneur expliqua alors à ses disciples que si un juge inique se mettait en peine pour une pauvre veuve à cause de son importunité, à combien plus forte raison Dieu interviendrait-Il en faveur de ses élus ! Les élus désignent peut-être plus particulièrement le reste fidèle d’Israël sous la tribulation, mais l’expression s’applique sans doute aussi à tous les croyants opprimés de tous les temps ; la raison pour laquelle Dieu n’est pas intervenu depuis longtemps est qu’Il use de patience envers les hommes ne voulant pas qu’aucun périsse.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact