DEUTÉRONOME 15 : 1 à 23 *** + DEUTERONOMY 15 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

07/02/2016 14:10

DEUTÉRONOME 15 : 1 à 23 *** +
 

1 ¶  Tous les sept ans, tu feras relâche.

 

Tous les sept ans …  relâche. L’année sabbatique avait été instaurée et décrite en #Ex 23:10-11 et #Lé 25:1-7: le pays devait rester en jachère au cours de la septième année. Ce n’est qu’ici que Moïse prescrit, en outre, une remise des dettes. Sur la base des versets 9-11, la dette devait être définitivement et entièrement effacée; il ne s’agissait pas d’une simple annulation de paiement pour l’année en cours.

 

2  Et voici comment s’observera le relâche. Quand on aura publié le relâche en l’honneur de l’Éternel, tout créancier qui aura fait un prêt à son prochain se relâchera de son droit, il ne pressera pas son prochain et son frère pour le paiement de sa dette.

3  Tu pourras presser l’étranger ; mais tu te relâcheras de ton droit pour ce qui t’appartiendra chez ton frère.

Tu pourras presser l’étranger. La règle relative à la remise sabbatique des dettes ne concernait pas ceux qui séjournaient de façon temporaire dans le pays. L’étranger devait donc assumer le remboursement de ses dettes.

 

4  Toutefois, il n’y aura point d’indigent chez toi, car l’Éternel te bénira dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te fera posséder en héritage,

point d’indigent chez toi. Idéalement, la pauvreté pouvait être éradiquée du pays promis du fait de la bénédiction accordée par l’Éternel. L’accomplissement de cette bénédiction dépendait cependant du degré d’obéissance d’Israël. C’est ainsi que les versets #De 15:4-6 encouragent à lutter pour réduire la pauvreté tout en soulignant l’abondance avec laquelle Dieu pourvoirait aux besoins dans le pays promis.

 

5  pourvu seulement que tu obéisses à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en mettant soigneusement en pratique tous ces commandements que je te prescris aujourd’hui.

6  L’Éternel, ton Dieu, te bénira comme il te l’a dit, tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point ; tu domineras sur beaucoup de nations, et elles ne domineront point sur toi.

7  S’il y a chez toi quelque indigent d’entre tes frères, dans l’une de tes portes, au pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne, tu n’endurciras point ton cœur et tu ne fermeras point ta main devant ton frère indigent.

8  Mais tu lui ouvriras ta main, et tu lui prêteras de quoi pourvoir à ses besoins.

tu lui prêteras de quoi pourvoir. Les Israélites devaient adopter une attitude empreinte de chaleur et de générosité envers les pauvres de leur communauté: ils devaient leur donner de quoi subvenir à leurs besoins tout en étant conscients que de tels « prêts » ne seraient jamais remboursés.

 

9  Garde-toi d’être assez méchant pour dire en ton cœur : La septième année, l’année du relâche, approche ! Garde-toi d’avoir un œil sans pitié pour ton frère indigent et de lui faire un refus. Il crierait à l’Éternel contre toi, et tu te chargerais d’un péché.

10  Donne-lui, et que ton cœur ne lui donne point à regret ; car, à cause de cela, l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans tous tes travaux et dans toutes tes entreprises.

11  Il y aura toujours des indigents dans le pays ; c’est pourquoi je te donne ce commandement : Tu ouvriras ta main à ton frère, au pauvre et à l’indigent dans ton pays.

Il y aura toujours des indigents. Le point de vue est ici réaliste (par opposition au verset 4): la désobéissance dont Israël ferait preuve envers l’Éternel signifiait qu’il y aurait toujours des pauvres parmi la population. Jésus répéta cette évidence en #Mt 26:11.

 

12 ¶  Si l’un de tes frères hébreux, homme ou femme, se vend à toi, il te servira six années ; mais la septième année, tu le renverras libre de chez toi.

Si l’un de tes frères …  se vend. Dans le contexte des versets 1-11, cela pouvait constituer, en cas de défaut de paiement, une alternative pour le remboursement d’une dette; une période d’esclavage remplaçait le paiement. L’esclave hébreu servait son maître durant six ans puis était libéré la septième année.

 

13  Et lorsque tu le renverras libre de chez toi, tu ne le renverras point à vide ;

tu ne le renverras point à vide. Lorsqu’un esclave avait achevé son temps de service, son maître devait lui fournir les ressources nécessaires pour qu’il ne commence pas sa nouvelle vie dans la misère.

 

14  tu lui feras des présents de ton menu bétail, de ton aire, de ton pressoir, de ce que tu auras par la bénédiction de l’Éternel, ton Dieu.

15  Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d’Égypte, et que l’Éternel, ton Dieu, t’a racheté ; c’est pourquoi je te donne aujourd’hui ce commandement.

tu te souviendras. Les Israélites, auparavant esclaves en Égypte, devaient traiter leurs propres esclaves comme Dieu les avait traités.

 

16  Si ton esclave te dit : Je ne veux pas sortir de chez toi, — parce qu’il t’aime, toi et ta maison, et qu’il se trouve bien chez toi, — 

17  alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l’oreille contre la porte, et il sera pour toujours ton esclave. Tu feras de même pour ta servante.

un poinçon …  perceras l’oreille. Un esclave pouvait préférer, au vu des circonstances, rester avec la famille de son maître après ses six années d’esclavage. On lui perçait alors l’oreille, et il devenait serviteur à vie (cf. #Ex 21:5-6).

 

18  Tu ne trouveras point dur de le renvoyer libre de chez toi, car il t’a servi six ans, ce qui vaut le double du salaire d’un mercenaire ; et l’Éternel, ton Dieu, te bénira dans tout ce que tu feras.

le double du salaire d’un mercenaire. L’esclave avait double valeur pour son propriétaire parce qu’il accomplissait son service envers lui sans rien lui coûter, contrairement à l’ouvrier agricole qui recevait un salaire pour son travail.

 

19 ¶  Tu consacreras à l’Éternel, ton Dieu, tout premier-né mâle qui naîtra dans ton gros et dans ton menu bétail. Tu ne travailleras point avec le premier-né de ton bœuf, et tu ne tondras point le premier-né de tes brebis.

consacreras …  tout premier-né. Le premier-né d’un animal devait être consacré à l’Éternel. Il était offert en sacrifice au cours d’une fête annuelle, et celui qui l’offrait participait au repas sacrificiel (voir #De 14: 23).

ne tondras point. Le premier-né du bœuf ou du taureau ne devait pas travailler, et le premier-né de la brebis ou de la chèvre ne devait pas être tondu avant d’être offert en sacrifice.

 

20  Tu le mangeras chaque année, toi et ta famille, devant l’Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu’il choisira.

21  S’il a quelque défaut, s’il est boiteux ou aveugle, ou s’il a quelque autre difformité, tu ne l’offriras point en sacrifice à l’Éternel, ton Dieu.

défaut. Le premier-né d’un animal n’était pas accepté comme sacrifice s’il était imparfait. Il devait être traité comme tout autre animal non sacrificiel (cf. #De 12:15-16) et mangé à la maison (cf. #Mal 1:6-14).

 

22  Tu le mangeras dans tes portes ; celui qui sera impur et celui qui sera pur en mangeront l’un et l’autre, comme on mange de la gazelle et du cerf.

23  Seulement, tu n’en mangeras pas le sang ; tu le répandras sur la terre comme de l’eau.

 

DEUTERONOMY 15 : 1 to 23 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ every seven years thou shalt make a release.

Every seven years ... relentlessly. The sabbatical had been introduced and described #Ex 23: 10-11 and # Lev 25: 1-7: the country should remain fallow during the seventh year. It is here that Moses commanded, in addition, a remission of debts. Based on verses 9-11, the debt was to be definitively and entirely erased; it was not a simple cancellation of payment for the current year.

 

2 And behold how to observe the break. When we have issued releases in honor of the Lord, any creditor who has made a loan to his neighbor will loosen his right, he does not will press his neighbor and his brother for payment of its debt.

3 You could press abroad; but you shall release you from your right to that which is thine with thy brother.

You can press abroad. The rule on the Sabbath remission of debts do not concern those who were staying temporarily in the country. The stranger had to assume the debt repayment.

 

4 However, there will be no poor among you; for the LORD will bless you in the land which the LORD thy God giveth thee for an inheritance to possess,

poor among you. Ideally, poverty could be eradicated from the Promised Land because of the blessing given by the Lord. The fulfillment of this blessing, however, depended on the degree of Israel's obedience. Thus the # of verses 15: 4-6 encourages fight to reduce poverty while emphasizing the abundance with which God would supply the needs in the promised land.

 

5 Only if thou hearken unto the voice of the Lord your God, carefully putting all these commandments which I command you today.

6 The Lord your God will bless you as he promised thee: and thou shalt lend unto many nations, and thou shalt not borrow; thou shalt reign over many nations, but they shall not reign over thee.

7 If there be among you a poor man of one of thy brethren within any of thy gates in thy land which the Lord your God is giving you, you shall not harden your heart and you shall shut your item hand from thy poor brother.

8 But you shall open your hand and lend him sufficient for his needs.

surely lend him sufficient. The Israelites were to adopt an attitude of warmth and generosity to the poor in their community: they had to give them something to sustain themselves while being aware that such "loans" would never be repaid.

 

9 Beware of being pretty nasty to say in your heart: The seventh year, the year of release, is at hand Beware that eye be evil against your poor brother and give him nothing. He cry unto the LORD against thee, and thou be sin.

10 Give him your heart and gives him regret point; for because of this the LORD your God will bless you in all your work and in all your endeavors.

11 There will always be poor in the country; therefore I command thee, saying, Thou shalt open thine hand wide unto thy brother, to the poor and needy in your land.

There will always be poor. The view here is realistic (as opposed to verse 4): disobedience that Israel would exercise against the Lord meant that there would always be poor among the population. Jesus repeated this evidence in #Mt 26:11.

 

12 ¶ If any of your Hebrew brethren, man or woman, sells himself to you, he shall serve you six years; but the seventh year you shall let him go free from thee.

If one of your brothers ... sells. In the context of verses 1-11, it could be, in case of default, an alternative for repayment of a debt; a period of slavery replaced the payment. The Hebrew slave served his master for six years and was released in the seventh year.

 

13 And when you think of him go free from you, you do not let him go empty-handed;

you do not let him go empty-handed. When a slave had completed his service, his master had to provide the necessary resources so that it does not start his new life in misery.

 

14 you will make it out of thy flock, thy corn, of thy wine, for what you have the blessing of the LORD thy God.

15 Remember that you were slaves in Egypt and that the LORD your God redeemed you; that is why I give you today this commandment.

you'll remember. The Israelites, formerly slaves in Egypt, had to deal with their own slaves as God had treated them.

 

16 If your slave says to you, I will not go out from thee, - because he loveth thee and thy house, and he is well with thee, -

17 then you shall take an awl and thrust it through his ear against the door, and he shall be your slave forever. You will do the same for your maidservant.

a punch ... pierce the ear. A slave could choose, in the circumstances, staying with the family of his master after six years of slavery. then pierced her ear, and he became a servant for life (cf. #Ex 21: 5-6).

 

18 You shall not seem hard unto him away free from thee, because he has served you six years, which is twice the salary of a mercenary; and the LORD thy God shall bless thee in all that thou doest.

double the salary of a mercenary. The slave had double value to its owner because he performed his service to him cost him nothing, unlike the farm worker who received a salary for her work.

 

19 ¶ You shall consecrate to the LORD your God all the firstborn males that come of thy herds and of thy flock. You do no work with the firstborn of your ox, nor shall you tondras the firstborn of your sheep.

... sanctify every firstborn. The firstborn of an animal was to be devoted to the Lord. He was sacrificed during an annual festival, and the offerer participating in the sacrificial meal (see # of 14: 23).

not tondras. The firstborn ox or bull was not working, and the firstborn of a sheep or goat should not be mowed before being sacrificed.

 

20 Thou shalt eat it every year, you and your household, before the LORD thy God in the place he will choose.

21 If any blemish, if it is lame or blind, or has any ill blemish, you do sacrifice it to the LORD your God.

default. The firstborn of an animal sacrifice was not accepted as it was imperfect. It should be treated like any other non-sacrificial animal (cf. # of 12: 15-16) and eaten at home (cf. #Mal 1: 6-14).

 

22 Thou shalt eat it within thy gates; the unclean and the clean may eat of both, as you eat the gazelle and deer.

23 Only you shall not eat the blood; sprinkle it on the ground like water.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact