DEUTÉRONOME 19 : 1 à 21 *** + DEUTERONOMY 19 : 1 to 21 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

15/02/2016 09:56

DEUTÉRONOME 19 : 1 à 21 *** +
 

1 ¶  Lorsque l’Éternel, ton Dieu, aura exterminé les nations dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays, lorsque tu les auras chassées et que tu habiteras dans leurs villes et dans leurs maisons,

19:1-23:14 Les lois que Moïse développa dans cette partie du Deutéronome traitent largement de l’ordre social et communautaire. Elles insistent sur les relations interpersonnelles.

19:1-13 #No 35:9-34 explique le but des villes de refuge.

 

2  tu sépareras trois villes au milieu du pays dont l’Éternel, ton Dieu, te donne la possession.

trois villes. Trois villes de refuge supplémentaires devaient être mises à part en Canaan après la conquête du pays (voir #Jos 20: 7 pour l’obéissance d’Israël à ce commandement). Moïse en avait déjà désigné trois sur la rive est du Jourdain (cf. #De 4:41-43).

 

3  Tu établiras des routes, et tu diviseras en trois parties le territoire du pays que l’Éternel, ton Dieu, va te donner en héritage. Il en sera ainsi afin que tout meurtrier puisse s’enfuir dans ces villes.

4  Cette loi s’appliquera au meurtrier qui s’enfuira là pour sauver sa vie, lorsqu’il aura involontairement tué son prochain, sans avoir été auparavant son ennemi.

5  Un homme, par exemple, va couper du bois dans la forêt avec un autre homme ; la hache en main, il s’élance pour abattre un arbre ; le fer échappe du manche, atteint le compagnon de cet homme, et lui donne la mort. Alors il s’enfuira dans l’une de ces villes pour sauver sa vie,

6  de peur que le vengeur du sang, échauffé par la colère et poursuivant le meurtrier, ne finisse par l’atteindre s’il y avait à faire beaucoup de chemin, et ne frappe mortellement celui qui ne mérite pas la mort, puisqu’il n’était point auparavant l’ennemi de son prochain.

7  C’est pourquoi je te donne cet ordre : Tu sépareras trois villes.

8  Lorsque l’Éternel, ton Dieu, aura élargi tes frontières, comme il l’a juré à tes pères, et qu’il t’aura donné tout le pays qu’il a promis à tes pères de te donner, — 

9  pourvu que tu observes et mettes en pratique tous ces commandements que je te prescris aujourd’hui, en sorte que tu aimes l’Éternel, ton Dieu, et que tu marches toujours dans ses voies, — tu ajouteras encore trois villes à ces trois-là,

ajouteras encore trois villes. Si les Israélites avaient été fidèles aux ordres de l’Éternel, il aurait élargi leur territoire jusqu’aux frontières promises dans l’alliance conclue avec Abraham (#Ge 15:18-21). Dans ce cas, trois autres villes de refuge auraient été nécessaires, portant leur nombre total à neuf.

 

10  afin que le sang innocent ne soit pas répandu au milieu du pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage, et que tu ne sois pas coupable de meurtre.

11  Mais si un homme s’enfuit dans une de ces villes, après avoir dressé des embûches à son prochain par inimitié contre lui, après l’avoir attaqué et frappé de manière à causer sa mort,

12  les anciens de sa ville l’enverront saisir et le livreront entre les mains du vengeur du sang, afin qu’il meure.

13  Tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu feras disparaître d’Israël le sang innocent, et tu seras heureux.

14 ¶  Tu ne reculeras point les bornes de ton prochain, posées par tes ancêtres, dans l’héritage que tu auras au pays dont l’Éternel, ton Dieu, te donne la possession.

les bornes de ton prochain. Ces « bornes » étaient des pierres permettant d’identifier le propriétaire du terrain. Déplacer la borne d’un voisin équivalait à lui voler sa propriété (cf. #Pr 22: 28 ; #Pr 23: 10).

 

15  Un seul témoin ne suffira pas contre un homme pour constater un crime ou un péché, quel qu’il soit ; un fait ne pourra s’établir que sur la déposition de deux ou de trois témoins.

déposition de deux ou de trois témoins. Le principe selon lequel il fallait plus d’un témoin pour convaincre quelqu’un de culpabilité faisait office de garde-fou contre la tentation de porter une fausse accusation contre un compatriote. Le fait d’avoir plus d’un témoin garantissait une plus grande exactitude et une meilleure objectivité (cf. #De 17: 6 ; #Mt 18:15-17 ; #2Co 13: 1).

 

16  Lorsqu’un faux témoin s’élèvera contre quelqu’un pour l’accuser d’un crime,

19:16-19

un faux témoin. Si un seul témoin portait une accusation contre quelqu’un, le cas devait être soumis au tribunal central des sacrificateurs et juges. Si, après enquête, l’accusation se révélait infondée, l’accusateur devait recevoir la punition qui aurait été appropriée pour le crime dont il avait chargé son prochain.

 

17  les deux hommes en contestation comparaîtront devant l’Éternel, devant les sacrificateurs et les juges alors en fonctions.

18  Les juges feront avec soin des recherches. Le témoin est-il un faux témoin, a-t-il fait contre son frère une fausse déposition,

19  alors vous le traiterez comme il avait dessein de traiter son frère. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.

20  Les autres entendront et craindront, et l’on ne commettra plus un acte aussi criminel au milieu de toi.

entendront et craindront. Lorsque les Israélites apprendraient le sort du faux témoin, cela leur servirait d’avertissement contre la tentation de donner un faux témoignage au tribunal.

 

21  Tu ne jetteras aucun regard de pitié : œil pour œil, dent pour dent, main pour main, pied pour pied.

œil pour œil. Ce principe de justice légale (appelé « loi du talion ») fut instauré pour encourager à infliger une juste punition dans des cas où l’on pouvait être tenté de se montrer trop indulgent ou, au contraire, trop sévère. Jésus s’opposa aux Juifs de son époque qui avaient fini par utiliser cette loi à des fins de vengeance personnelle, hors du contexte judiciaire (cf. #Mt 5:38-42).

 

DEUTERONOMY 19 : 1 to 21 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ When the LORD thy God shall cut off the nations which the LORD thy God giveth thee, when thou hast driven and you dwell in their cities and in their houses,

19: 1-23: 14 The laws Moses developed in this part of Deuteronomy widely deal with the social and community order. They insist on interpersonal relationships.

19: 1-13 #No 35: 9-34 explains the purpose of the cities of refuge.

2 Thou shalt separate three cities in the land which the LORD thy God giveth thee to possess.

three cities. Three additional cities of refuge were to be set aside in Canaan after the conquest of the country (see #Jos 20: 7 for Israel's obedience to this command). Moses had already appointed three on the east bank of the Jordan (see # of 4: 41-43).

3 You shall prepare the roads, and you diviseras into three parts the territory of the land which the LORD thy God giveth thee for an inheritance. It will be so that every slayer may flee thither.

4 This law will apply to the murderer who flees there to save his life, when he has unintentionally killed his neighbor without having previously been his enemy.

5 One man, for example, will cut wood in the forest with another man; ax in hand, he rushed to fell a tree; iron escapes from the handle, reached the companion of the man, and gave him the death. Then he flees into one of these cities to save his life,

6 lest the avenger of blood, heated by anger pursue the slayer, will eventually reach if there were to be a long way, and strikes him mortally one who does not deserve death, since was not before the enemy of his neighbor.

7 Therefore I command thee, Thou shalt separate three cities.

8 When the LORD thy God shall enlarge thy borders, as he swore to your fathers, and he has given you all the land he promised to your fathers to give you -

9 provided that you observe and might straighten out all these commandments which I command you today, so that you love the Lord your God and to walk always in his ways - you add three cities to these three -the,

add three cities. If the Israelites had been faithful to the commands of the Lord, he would have expanded their territory to the borders promised in the covenant with Abraham (#Ge 15: 18-21). In this case, three other cities of refuge would have been necessary, bringing the total to nine.

10 That innocent blood be not shed in thy land which the LORD thy God giveth thee for an inheritance, and that you're not guilty of murder.

11 But if a man flees into one of these cities, having laid wait for his next enmity against him, having attacked and beaten so as to cause his death,

12 the elders of his city shall send and fetch and deliver him into the hand of the avenger of blood, that he may die.

13 You shall not shall thine eye pity him, you will make Israel disappear innocent blood, and you will be happy.

14 ¶ Thou shalt not remove thy neighbor terminals, put by your forefathers in the heritage you have in the land which the LORD thy God giveth thee to possess.

terminals of your neighbor. These "markers" were stones to identify the owner of the land. Move the terminal to a neighbor amounted to steal his property (cf. #Pr 22: 28; #Pr 23: 10).

15 One witness shall not rise against a man for any crime or sin, whatsoever; a fact can be established only on the testimony of two or three witnesses.

testimony of two or three witnesses. The principle that it was more than one witness to convince someone of guilt served as a safeguard against the temptation to make a false accusation against a fellow countryman. Having more than one witness guarantee greater accuracy and greater objectivity (see # of 17: 6; #Mt 18: 15-17; 2 Cor # 13: 1).

16 If a false witness rise up against someone to accuse him of a crime,

19: 16-19

a false witness. If only one witness was an accusation against someone, the case should be submitted to the central court of the priests and judges. If, after investigation, the prosecution proved unfounded, the accuser was to receive the punishment that would have been appropriate for the crime he had asked his neighbor.

17 the two men contesting appear before the LORD, before the priests and judges then in office.

18 The judges shall make diligent research. Is the witness a false witness, he made against his brother, false testimony,

19 then you will treat as he had thought to do to his brother. You must purge the evil from among you.

20 The others hear, and fear, and we do not commit such a crime in thee.

hear, and fear. When the Israelites would learn the fate of the false witness, this warning would serve them against the temptation to give false testimony in court.

21 You shall thine eye pity no eye for an eye, tooth for tooth, hand for hand, foot for foot.

an eye for an eye. This principle of legal justice (called "law of retaliation") was established to encourage them to inflict a just punishment in cases where one could be tempted to be too indulgent or, conversely, too severe. Jesus opposed the Jews of his day that had ended up using this law for purposes of personal revenge outside the judicial context (cf. #Mt 5: 38-42).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact