DEUTÉRONOME 2 : 1 à 37 *** + DEUTERONOMY 2 : 1 to 37 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

12/01/2016 13:55

DEUTÉRONOME 2 : 1 à 37 *** +
 

1 ¶  Nous nous tournâmes, et nous partîmes pour le désert, par le chemin de la mer Rouge, comme l’Éternel me l’avait ordonné ; nous suivîmes longtemps les contours de la montagne de Séir.

le chemin de la mer Rouge. Cf. #No 21: 4. Après avoir passé un certain temps à Kadès, les Israélites s’étaient mis en route, suivant l’ordre de l’Éternel à Moïse. Ils s’étaient éloignés du pays promis en prenant la direction du sud-est à partir de Kadès vers le golfe d’Akaba, sur la route de la mer Rouge. C’était ainsi qu’avait commencé leur errance, sur le point désormais de prendre fin.

contours de la montagne de Séir. Israël avait erré longtemps dans la région de Séir, la chaîne montagneuse d’Édom située au sud de la mer Morte et s’étendant jusqu’au flanc est de l’Araba.

2:1-23 Cette section traite des contacts avec les peuples apparentés aux Israélites: les Édomites (vv. #De 2:1-8), les Moabites (vv. #De 2:9-18) et les Ammonites (vv. #De 2:19-23).

 

2  L’Éternel me dit:

3  Vous avez assez suivi les contours de cette montagne. Tournez-vous vers le nord.

Tournez-vous vers le nord. En partant de Kadès, le peuple s’était dirigé vers le sud-est, à l’opposé du pays promis, jusqu’à ce que l’Éternel lui ordonne de faire demi-tour et de remonter vers le nord, dans la direction de Canaan.

 

4  Donne cet ordre au peuple : Vous allez passer à la frontière de vos frères, les enfants d’Ésaü, qui habitent en Séir. Ils vous craindront ; mais soyez bien sur vos gardes.

vos frères, les enfants d’Ésaü. Ésaü était le frère de Jacob (#Ge 25:25-26). Les Édomites, ses descendants, vivaient sur la montagne de Séir. Selon #No 20:14-21, ils avaient refusé de laisser Israël traverser leur pays. C’était la raison pour laquelle le peuple n’avait fait que contourner leur territoire en passant à l’est, comme le confirme le v. 8.

 

5  Ne les attaquez pas ; car je ne vous donnerai dans leur pays pas même de quoi poser la plante du pied : j’ai donné la montagne de Séir en propriété à Ésaü.

je ne vous donnerai dans leur pays. Dieu avait accordé un héritage aux descendants d’Ésaü (la montagne de Séir était leur possession). Le v. 9 affirme la même chose à propos des Moabites, et le v. 19 à propos des Ammonites.

 

6  Vous achèterez d’eux à prix d’argent la nourriture que vous mangerez, et vous achèterez d’eux à prix d’argent même l’eau que vous boirez.

7  Car l’Éternel, ton Dieu, t’a béni dans tout le travail de tes mains, il a connu ta marche dans ce grand désert. Voilà quarante années que l’Éternel, ton Dieu, est avec toi : tu n’as manqué de rien.

8 ¶  Nous passâmes à distance de nos frères, les enfants d’Ésaü, qui habitent en Séir, et à distance du chemin de la plaine, d’Elath et d’Etsjon-Guéber, puis nous nous tournâmes, et nous prîmes la direction du désert de Moab.

Elath …  Etsjon-Guéber. Deux villes situées au nord du golfe d’Akaba. Israël était passé à l’est d’Édom et de Moab lorsqu’il avait pris la direction du nord.

 

9  L’Éternel me dit : N’attaque pas Moab, et ne t’engage pas dans un combat avec lui ; car je ne te donnerai rien à posséder dans son pays : c’est aux enfants de Lot que j’ai donné Ar en propriété.

10  Les Emim y habitaient auparavant ; c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim.

Les Emim. Apparemment un terme moabite (cf. v. #De 2:11) signifiant « les terribles ». Ce peuple, nombreux et grand, occupait le pays de Moab avant les Moabites eux-mêmes.

 

11  Ils passaient aussi pour être des Rephaïm, de même que les Anakim ; mais les Moabites les appelaient Emim.

12  Séir était habité autrefois par les Horiens ; les enfants d’Ésaü les chassèrent, les détruisirent devant eux, et s’établirent à leur place, comme l’a fait Israël dans le pays qu’il possède et que l’Éternel lui a donné.

qu’il possède et que l’Éternel lui a donné. Les Horiens vivaient en différents lieux de Syrie et de Palestine. Ceux qui vivaient dans la région de Séir en avaient été chassés par les descendants d’Ésaü. Leur déplacement par les Édomites présentait des analogies avec la prise de possession de leur territoire par les Israélites.

13  Maintenant levez-vous, et passez le torrent de Zéred. Nous passâmes le torrent de Zéred.

Zéred. Un torrent qui venait, du sud-est, se jeter dans la mer Morte et qui semble avoir marqué la frontière sud de Moab. En contraste avec la désobéissance associée à Kadès, les Israélites avaient alors obéi à l’ordre de traverser le Zéred. Il y avait un nouvel esprit d’obéissance à l’Éternel parmi le peuple.

 

14  Le temps que durèrent nos marches de Kadès-Barnéa au passage du torrent de Zéred fut de trente-huit ans, jusqu’à ce que toute la génération des hommes de guerre eût disparu du milieu du camp, comme l’Éternel le leur avait juré.

trente-huit ans. C’est-à-dire de 1444 à 1406 av. J.-C. C’étaient les années séparant l’échec essuyé à Kadès de la belle obéissance affichée au bord du Zéred. Toute la génération rebelle qui s’était vu refuser l’accès au pays promis par le serment de l’Éternel avait trouvé la mort au cours de cette période.

 

15  La main de l’Éternel fut aussi sur eux pour les détruire du milieu du camp, jusqu’à ce qu’ils eussent disparu.

16  Lorsque tous les hommes de guerre eurent disparu par la mort du milieu du peuple,

17  l’Éternel me parla, et dit:

18  Tu passeras aujourd’hui la frontière de Moab, à Ar,

19  et tu approcheras des enfants d’Ammon. Ne les attaque pas, et ne t’engage pas dans un combat avec eux ; car je ne te donnerai rien à posséder dans le pays des enfants d’Ammon : c’est aux enfants de Lot que je l’ai donné en propriété.

20  Ce pays passait aussi pour un pays de Rephaïm ; des Rephaïm y habitaient auparavant, et les Ammonites les appelaient Zamzummim:

Zamzummim. Apparemment un terme utilisé par les Ammonites pour désigner leurs précurseurs dans le pays. Ils avaient les mêmes caractéristiques que les Anakim. L’Éternel les avait pourtant détruits et avait donné leur territoire aux Ammonites. Cette allusion historique avait de quoi encourager les Israélites: Dieu pouvait aussi vaincre les Anakim qui habitaient le pays de Canaan et leur donner cette terre.

 

21  c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim. L’Éternel les détruisit devant les Ammonites, qui les chassèrent et s’établirent à leur place.

22  C’est ainsi que fit l’Éternel pour les enfants d’Ésaü qui habitent en Séir, quand il détruisit les Horiens devant eux ; ils les chassèrent et s’établirent à leur place, jusqu’à ce jour.

23  Les Avviens, qui habitaient dans des villages jusqu’à Gaza, furent détruits par les Caphtorim, sortis de Caphtor, qui s’établirent à leur place.

Les Avviens. Les anciens habitants des villages du sud-ouest de la région d’Israël, le long de la côte méditerranéenne jusqu’à Gaza.

les Caphtorim. Il pourrait s’agir d’un premier groupe de Philistins venu envahir la côte palestinienne depuis la Crète (le terme de Caphtor pourrait renvoyer à cette île) afin de s’y installer après avoir vaincu les Avviens. Ils furent les précurseurs de l’invasion philistine plus importante datée d’environ 1200 av. J.-C.

 

24 ¶  Levez-vous, partez, et passez le torrent de l’Arnon. Vois, je livre entre tes mains Sihon, roi de Hesbon, l’Amoréen et son pays. Commence la conquête, fais-lui la guerre !

le torrent de l’Arnon. C’est-à-dire la frontière nord de Moab. Les Israélites avaient l’autorisation d’attaquer Sihon parce que les Amoréens ne leur étaient pas apparentés.

2:24-3:29 Moïse poursuit son survol historique en relatant en détail la défaite des deux rois amoréens, Sihon et Og, et la prise de leur territoire.

 

25  Je vais répandre dès aujourd’hui la frayeur et la crainte de toi sur tous les peuples qui sont sous le ciel ; et, au bruit de ta renommée, ils trembleront et seront saisis d’angoisse à cause de toi.

crainte de toi. Dès le début de la conquête, Dieu inspira la peur d’Israël aux nations ennemies.

26  J’envoyai, du désert de Kedémoth, des messagers à Sihon, roi de Hesbon, avec des paroles de paix. Je lui fis dire:

Kedémoth. Littéralement « régions orientales ». Désert situé probablement à quelques kilomètres au nord de la rivière qu’était l’Arnon et près de la frontière est du pays des Amoréens.

 

27  Laisse-moi passer par ton pays ; je suivrai la grande route, sans m’écarter ni à droite ni à gauche.

Laisse-moi passer. Moïse avait demandé la permission de traverser paisiblement le territoire de Sihon, comme il l’avait fait pour les Édomites (#No 20: 17).

 

28  Tu me vendras à prix d’argent la nourriture que je mangerai, et tu me donneras à prix d’argent l’eau que je boirai ; je ne ferai que passer avec mes pieds.

29  C’est ce que m’ont accordé les enfants d’Ésaü qui habitent en Séir, et les Moabites qui demeurent à Ar. Accorde-le aussi, jusqu’à ce que je passe le Jourdain pour entrer au pays que l’Éternel, notre Dieu, nous donne.

30  Mais Sihon, roi de Hesbon, ne voulut point nous laisser passer chez lui ; car l’Éternel, ton Dieu, rendit son esprit inflexible et endurcit son cœur, afin de le livrer entre tes mains, comme tu le vois aujourd’hui.

rendit son esprit inflexible. Le refus de Sihon d’accéder à la requête d’Israël était tout à fait conscient et conforme à sa propre volonté. Dieu n’avait fait que confirmer ce qui se trouvait déjà dans son cœur  à savoir une attitude toute d’arrogance contre l’Éternel et contre son peuple - afin de pouvoir le vaincre au cours de la bataille et donner son pays à Israël.

 

31  L’Éternel me dit : Vois, je te livre dès maintenant Sihon et son pays.

32  Sihon sortit à notre rencontre, avec tout son peuple, pour nous combattre à Jahats.

Jahats. Site de la bataille entre Sihon et les Israélites, probablement quelques kilomètres au nord de Kedémoth (v. #De 2:26).

 

33  L’Éternel, notre Dieu, nous le livra, et nous le battîmes, lui et ses fils, et tout son peuple.

34  Nous prîmes alors toutes ses villes, et nous les dévouâmes par interdit, hommes, femmes et petits enfants, sans en laisser échapper un seul.

35  Seulement, nous pillâmes pour nous le bétail et le butin des villes que nous avions prises.

36  Depuis Aroër sur les bords du torrent de l’Arnon, et la ville qui est dans la vallée, jusqu’à Galaad, il n’y eut pas de ville trop forte pour nous : l’Éternel, notre Dieu, nous livra tout.

37  Mais tu n’approchas point du pays des enfants d’Ammon, de tous les bords du torrent de Jabbok, des villes de la montagne, de tous les lieux que l’Éternel, notre Dieu, t’avait défendu d’attaquer.

 

DEUTERONOMY 2 : 1 to 37 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 We found ourselves, and we set off into the wilderness by the way of the Red Sea, as the Lord commanded me; we long followed the contours of Mount Seir.

the way of the Red Sea. See #No 21: 4. After spending some time at Kadesh, the Israelites had set out the commandment of the Lord to Moses. They were far from the land promised by taking the direction of the southeast from Kadesh to the Gulf of Aqaba, on the road to the Red Sea. That was how they had begun wandering about now ended.

contours of Mount Seir. Israel had wandered long in the region of Seir, the mountain range of Edom in the south of the Dead Sea and extending to the east side of Araba.

2: 1-23 This section contacts with people related to the Israelites, the Edomites (# of vv. 2: 1-8), the Moabites (# of vv. 2: 9-18) and the Ammonites (vv. # of 2: 19-23).

2 The LORD said to me:

3 You quite follow the contours of the mountain. Look to the north.

Look to the north. Starting from Kadesh, the people went towards the southeast, away from the promised land, until the Lord tells him to turn around and go north in the direction Canaan.

4 And command the people, Ye are to pass through the border of your brethren the children of Esau, who dwell in Seir. They will fear you; but be well on your guard.

your brethren the children of Esau. Esau was the brother of Jacob (#Ge 25: 25-26). The Edomites, his descendants lived on Mount Seir. According #No 20: 14-21, they had refused to let Israel pass through their country. That was why the people had only around their territory by passing to the east, as confirmed by v. 8.

5 Meddle not with them; because I do not even in their country give you of rest for the sole of the foot because I have given Mount Seir to Esau owned.

I will not give you of their land. God had given the inheritance of the descendants of Esau (Mount Seir was their possession). V. 9 says the same thing about the Moabites, and v. 19 about the Ammonites.

6 You buy them with money the food you eat, and buy meat of them for money price the water you drink.

7 For the LORD thy God hath blessed thee in all the work of your hands; he knows your walking through this great wilderness. These forty years the LORD thy God is with thee: thou hast lacked nothing.

¶ 8 We passed by from our brethren the children of Esau, who dwell in Seir, from the way of the plain from Elath and Ezion Geber, then we turned, and passed by the way the desert of Moab.

Elath ... Eziongaber. Two cities located north of the Gulf of Aqaba. Israel had passed east of Edom and Moab when he took the north.

9 The Lord said to me: Do not attack Moab, and does not engage you in a fight with him; for I will not give thee to possess in their country: it is the children of Lot I have given Ar property.

10 The Emim lived there before; it was a people great and many, and tall as the Anakim.

The Emim. Apparently an end Moabite (v. # Of 2:11) meaning "terrible." These people, and many large, occupied the land of Moab before the Moabites themselves.

11 They also were accounted giants, as the Anakims; but the Moabites call them Emim.

12 Seir was once inhabited by the Horites; the children of Esau succeeded them, destroyed them before them, and dwelt in their place, as Israel did in the land of his possession, which the Lord gave him.

his possession, which the Lord gave him. The Horites lived in different parts of Syria and Palestine. Those who lived in the region of Seir were driven by the descendants of Esau. Their displacement by the Edomites had analogies with taking possession of their territory by the Israelites.

13 Now rise up, and pass over the brook Zered. We went over the brook Zered.

Zered. A torrent that came from south-east, emptying into the Dead Sea and that seems to have marked the southern border of Moab. In contrast to the disobedience associated with Kadesh, the Israelites had then obeyed the order to cross the Zered. There was a new spirit of obedience to the Lord among the people.

14 The time of our marches lasted Kadesh Barnea to the passage of brook Zered was thirty-eight years, until the entire generation of fighting men had disappeared from the camp, as the LORD had their sworn.

thirty eight years. That is to say from 1444-1406 BC. AD These were the years between the defeat suffered at Kadesh the beautiful obedience displayed at the edge of Zered. All the rebellious generation who had been denied access to the country promised by oath to the Lord had died during this period.

15 The hand of the LORD was against them, to destroy them from among the host, until they were consumed.

16 When all the men of war were consumed and dead from among the people,

17 the Lord spoke to me and said,

18 You shall put the border of Moab today, to Ar,

19 and you come near the Ammonites. Does not attack, and do not engage you in a fight with them; for I will give anything to possess the land of the Ammonites, that is the children of Lot I have given property.

20 That also was accounted a land of giants; Rephaim lived there before, and the Ammonites call them Zamzummim:

Zamzummim. Apparently a term used by the Ammonites to designate their precursors in the country. They had the same characteristics as the Anakim. Yet the Lord had destroyed and gave their land to the Ammonites. This historical allusion was enough to encourage the Israelites, God could also defeat the Anakim who lived in the land of Canaan and give them this land.

21 it was a great, many people and tall as the Anakim. The Lord destroyed them before the Ammonites, who drove them out and settled in their place.

22 Thus said the Lord for the children of Esau who dwell in Seir, when he destroyed the Horites before them; they succeeded them and settled in their place to this day.

23 Avvites, who lived in villages as far as Gaza, were destroyed by the Caphtorim, out of Caphtor, who settled in their place.

The Avvites. The ancient inhabitants of the southwestern villages of the region of Israel along the Mediterranean coast to Gaza.

Caphtorim. It could be a first group of Philistines came to invade the Palestinian coast from Crete (Caphtor the term could refer to this island) to settle after defeating the Avvites. They were the precursors of the largest Philistine invasion dated about 1200 BC. AD

24 ¶ Arise, take your journey, and pass over the river Arnon. See, I have given into thine hand Sihon king of Heshbon, the Amorite, and his country. Begin to possess, with him in war!

the river Arnon. That is to say, the northern border of Moab. The Israelites were permitted to attack Sihon because the Amorites were not related to them.

2: 24-3: 29 And Moses continues his historical overview by recounting in detail the defeat of the two kings of the Amorites, Sihon and Og, and the taking of their land.

25 will I begin today fright and fear of you on all the nations under heaven; and at the sound of your fame, and will tremble in anguish because of you.

fear of you. From the beginning of the conquest, God inspired fear of Israel to enemy nations.

26 I sent messengers from the wilderness of Kedemoth, messengers to Sihon king of Heshbon with words of peace. I made him say:

Kedemoth. Literally "Eastern regions". Desert probably located a few kilometers north of the river Arnon, and that was near the border of the country of the Amorites.

27 Let me pass through your land; I will follow the main road without turn neither to the right nor to the left.

Let me pass. Moses had asked for permission to peacefully cross the territory of Sihon, as he had done for the Edomites (#No 20: 17).

28 Thou shalt sell me food for money that I may eat, and give me with money I drink water; I will pass through on my feet.

29 This is what gave me the children of Esau who dwell in Seir, and the Moabites who dwell in Ar. Grant it, too, until I pass over the Jordan into the land which the LORD our God gives us.

30 But Sihon king of Heshbon would not let us pass by him; for the Lord your God made his inflexible spirit and hardened his heart to deliver him into your hand, as you see today.

delivered its inflexible mind. The refusal of Sihon access to Israel's request was fully aware and in line with his own will. God had only confirmed what was already in his heart to know a completely arrogant attitude against the Lord and against his people - in order to defeat him in battle and give his country to Israel.

31 The LORD said to me, See, I now you Sihon and his country.

32 Sihon came out against us with all his people, to battle at Jahaz.

Jahaz. Site of the battle between the Israelites and Sihon, probably a few kilometers north of Kedemoth (v. # Of 2:26).

33 The LORD our God delivered him, and we smote him, and his son, and all his people.

34 We took all his cities, and we utterly destroyed them, men, women, and children without left him alone.

35 Only we pillâmes for us cattle and the spoil of the cities which we took.

36 From Aroer on the bank of the river Arnon, and the city that is in the valley, even to Gilead, there was not one city too strong for us: the LORD our God gave us all .

37 But you approchas the land of the children of Ammon, all edges of the river Jabbok, the cities of the mountain, all the places which the Lord our God has commanded you to attack.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact