DEUTÉRONOME 20 : 1 à 20 *** + DEUTERONOMY 20 : 1 to 20 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

17/02/2016 09:57

DEUTÉRONOME 20 : 1 à 20 *** +
 

1 ¶  Lorsque tu iras à la guerre contre tes ennemis, et que tu verras des chevaux et des chars, et un peuple plus nombreux que toi, tu ne les craindras point ; car l’Éternel, ton Dieu, qui t’a fait monter du pays d’Égypte, est avec toi.

tu ne les craindras point. Au cours de la bataille, les Israélites ne devraient jamais craindre les chevaux ni les chars de leurs ennemis, parce que l’issue du combat ne dépendrait pas de la simple force militaire. L’ordre de ne pas avoir peur reposait sur la puissance et la fidélité de Dieu, qu’il avait déjà prouvées à Israël en le délivrant de l’Égypte.

20:1-20 L’humanité des principes que prescrivait la loi mosaïque en temps de guerre était en contraste absolu avec la brutalité et la cruauté qui étaient de règle chez les autres nations.

 

2  A l’approche du combat, le sacrificateur s’avancera et parlera au peuple.

20:2-4

le sacrificateur …  parlera au peuple. Le rôle du sacrificateur, lors des batailles, était de rappeler les promesses, la présence et la puissance de Dieu aux soldats et de les fortifier dans la foi. S’ils manquaient de confiance dans la capacité de l’Éternel à combattre pour eux, cela affecterait la force de leur volonté et ils deviendraient peureux. La victoire dépendait de leur foi en Dieu.

 

3  Il leur dira : Écoute, Israël ! Vous allez aujourd’hui livrer bataille à vos ennemis. Que votre cœur ne se trouble point ; soyez sans crainte, ne vous effrayez pas, ne vous épouvantez pas devant eux.

4  Car l’Éternel, votre Dieu, marche avec vous, pour combattre vos ennemis, pour vous sauver.

5  Les officiers parleront ensuite au peuple et diront : Qui est-ce qui a bâti une maison neuve, et ne s’y est point encore établi ? Qu’il s’en aille et retourne chez lui, de peur qu’il ne meure dans la bataille et qu’un autre ne s’y établisse.

20:5-8

Qu’il s’en aille et retourne chez lui. Ces quatre motifs d’exemption du service militaire illustrent un principe: celui dont le cœur n’était pas motivé pour cela ne devait pas y aller. Ceux qui avaient l’esprit occupé ailleurs ou avaient peur pouvaient quitter l’armée et rentrer chez eux, puisqu’ils seraient inutiles dans la bataille et seraient même une source de découragement pour les autres (verset  #De 20:8).

 

6  Qui est-ce qui a planté une vigne, et n’en a point encore joui ? Qu’il s’en aille et retourne chez lui, de peur qu’il ne meure dans la bataille et qu’un autre n’en jouisse.

7  Qui est-ce qui a fiancé une femme, et ne l’a point encore prise ? Qu’il s’en aille et retourne chez lui, de peur qu’il ne meure dans la bataille et qu’un autre ne la prenne.

8  Les officiers continueront à parler au peuple, et diront : Qui est-ce qui a peur et manque de courage ? Qu’il s’en aille et retourne chez lui, afin que ses frères ne se découragent pas comme lui.

9  Quand les officiers auront achevé de parler au peuple, ils placeront les chefs des troupes à la tête du peuple.

10 ¶  Quand tu t’approcheras d’une ville pour l’attaquer, tu lui offriras la paix.

11  Si elle accepte la paix et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouvera te sera tributaire et asservi.

12  Si elle n’accepte pas la paix avec toi et qu’elle veuille te faire la guerre, alors tu l’assiégeras.

13  Et après que l’Éternel, ton Dieu, l’aura livrée entre tes mains, tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée.

14  Mais tu prendras pour toi les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui sera dans la ville, tout son butin, et tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que l’Éternel, ton Dieu, t’aura livrés.

15  C’est ainsi que tu agiras à l’égard de toutes les villes qui sont très éloignées de toi, et qui ne font point partie des villes de ces nations-ci.

16  Mais dans les villes de ces peuples dont l’Éternel, ton Dieu, te donne le pays pour héritage, tu ne laisseras la vie à rien de ce qui respire.

17  Car tu dévoueras ces peuples par interdit, les Héthiens, les Amoréens, les Cananéens, les Phéréziens, les Héviens, et les Jébusiens, comme l’Éternel, ton Dieu, te l’a ordonné,

18  afin qu’ils ne vous apprennent pas à imiter toutes les abominations qu’ils font pour leurs dieux, et que vous ne péchiez point contre l’Éternel, votre Dieu.

19  Si tu fais un long siège pour t’emparer d’une ville avec laquelle tu es en guerre, tu ne détruiras point les arbres en y portant la hache, tu t’en nourriras et tu ne les abattras point ; car l’arbre des champs est-il un homme pour être assiégé par toi ?

20  Mais tu pourras détruire et abattre les arbres que tu sauras ne pas être des arbres servant à la nourriture, et en construire des retranchements contre la ville qui te fait la guerre, jusqu’à ce qu’elle succombe.

20:10-15

offriras la paix. Comme les villes situées à l’extérieur de Canaan ne se trouvaient pas sous le jugement qui réclamait leur destruction totale, les Israélites pouvaient leur proposer un traité de paix. Si la ville se soumettait à eux, ses habitants devenaient des sujets et devaient payer un tribut. En cas de refus, Israël devait assiéger la ville et s’en emparer, tuer les hommes et prendre le reste des habitants et les animaux comme butin de guerre. Le principe, c’était que la proclamation de la paix devait précéder le jugement (cf. #Mt 10:11-15).

 

DEUTERONOMY 20 : 1 to 20 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ When thou goest out to war against your enemies and see horses and chariots, and a people more numerous than thou, thou shalt not fear them; for the LORD your God, who brought you up out of Egypt, is with you.

thou shalt not fear them. During the battle, the Israelites should never fear the horses or chariots of their enemies, because the outcome of the fight would not depend on mere military force. The order not to fear based on the power and faithfulness of God, he had already proven to Israel by delivering Egypt.

20: 1-20 Humanity principles that laid the Mosaic law in time of war was in stark contrast to the brutality and cruelty which were the rule in other nations.

 

2 With the approach of battle, that the priest shall approach and speak to the people.

20: 2-4

... the priest speak to the people. The role of the priest in battle, was to recall the promises, the presence and power of God to the soldiers and to strengthen them in faith. If they lacked confidence in Jehovah's ability to fight for them, it would affect the strength of their will and they become fearful. The victory depended on their faith in God.

 

3 He will say: Hear, O Israel! You will now do battle with your enemies. Let not your heart be troubled; do not worry, do not be terrified, do not be alarmed before them.

4 For the Lord your God goes with you to fight your enemies, to save you.

5 The officers shall speak to the people, saying, Who is it that has built a new house, and hath not dedicated it? Let him go and return unto his house, lest he die in the battle and another dedicate it.

20: 5-8

Let him go back to his house. These four reasons for exemption from military service illustrate a principle: one whose heart was not motivated for this was not to go. Those who mind otherwise occupied or were afraid could leave the army and return home, since they would be useless in battle and would even be a source of discouragement for others (# of verse 20: 8).

 

6 Who is he that hath planted a vineyard, and hath not yet eaten? Let him go and return unto his house, lest he die in the battle and another man use.

7 Who is it that hath betrothed a woman, and hath not taken her? Let him go and return unto his house, lest he die in the battle and another man take her.

8 The officers shall speak further to the people, and say, Who is it that is afraid and fainthearted? Let him go and return unto his house, lest his brethren's heart melt like him.

9 When the officers have finished speaking to the people, they shall make captains of the armies to lead the people.

10 ¶ When you approach a town to attack it, you shall offer him peace.

11 If she agrees peace and open unto thee, all the people that it will find you dependent and enslaved.

12 If she does not accept peace with you, but will make war against thee, then thou shalt besiege.

13 And when the LORD thy God hath delivered it into thine hands, thou shalt smite every male thereof with the sword.

14 And you shall take for you women, children, cattle, everything will be in the city, all its spoil, and thou shalt eat the spoils of your enemies that the LORD thy God hath given thee.

15 This is how you will act in respect of all the cities which are very far off from thee, which are not of the cities of these nations.

16 But of the cities of these peoples which the Lord thy God giveth thee for an inheritance, thou shalt save alive nothing that breathes.

17 For thou utterly destroy these peoples destruction, the Hittites, Amorites, Canaanites, Perizzites, Hivites, and the Jebusites, as the Lord your God has commanded you,

18 so they do not teach you to do all the abominations they do for their gods, and you sin against the LORD your God.

19 If you make a long besiege you in a city with which you are at war, you shall not destroy its trees by wielding an ax, you may eat and you abattras them; because the tree of the field is there a man to be besieged by you?

20 But you can destroy and cut down trees that you will know not trees for food, and build bulwarks against the city that makes war with you, until it fall.

20: 10-15

shall offer peace. As cities located outside of Canaan were not located under the judgment which demanded their total destruction, the Israelites could offer them a peace treaty. If the city submitted to them, its inhabitants became subjects and had to pay tribute. In case of refusal, Israel was to besiege the city and capture, kill the men and take the rest of the people and animals as war booty. The principle was that the proclamation of peace must precede the judgment (cf. #Mt 10: 11-15).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact