DEUTÉRONOME 22 : 1 à 30 *** + DEUTERONOMY 22 : 1 to 30 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

21/02/2016 13:29

DEUTÉRONOME 22 : 1 à 30 *** +
 

1 ¶  Si tu vois s’égarer le bœuf ou la brebis de ton frère, tu ne t’en détourneras point, tu les ramèneras à ton frère.

22:1-4

détourneras. L’Israélite ne devait pas fermer les yeux face à une perte si évidente. C’était son devoir de rattraper le bien perdu et de le ramener à son voisin.

22:1-26:19 Si le premier devoir était d’aimer Dieu (cf. #De 6:5), il était immédiatement suivi de l’amour du prochain (cf. #Mt 22:37-40). Dans cette section, le principe de l’amour du prochain est appliqué aux relations familiales et sociales.

 

2  Si ton frère n’habite pas près de toi, et que tu ne le connaisses pas, tu recueilleras l’animal dans ta maison et il restera chez toi jusqu’à ce que ton frère le réclame ; et alors tu le lui rendras.

3  Tu feras de même pour son âne, tu feras de même pour son vêtement, tu feras de même pour tout objet qu’il aurait perdu et que tu trouverais ; tu ne devras point t’en détourner.

4  Si tu vois l’âne de ton frère ou son bœuf tombé dans le chemin, tu ne t’en détourneras point, tu l’aideras à le relever.

5 ¶  Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme ; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu.

un habillement d’homme …  des vêtements de femme. Cette règle, n’apparaissant qu’ici dans le Pentateuque, interdisait à un homme de porter des parures ou des vêtements féminins et à une femme de porter des vêtements masculins. Le terme « abomination » décrivait aussi l’opinion de Dieu sur l’homosexualité (#Lé 18: 22 ; #Lé 20: 13). Ce qui est spécifiquement proscrit ici, c’est le travestisme. Les distinctions créationnelles entre l’homme et la femme devaient être préservées sans exception (cf. #Ge 1:27).

 

6  Si tu rencontres dans ton chemin un nid d’oiseau, sur un arbre ou sur la terre, avec des petits ou des œufs, et la mère couchée sur les petits ou sur les œufs, tu ne prendras pas la mère et les petits,

un nid d’oiseau. Présente ici seulement dans le Pentateuque, celle loi montrait que Dieu se souciait des besoins à long terme de son peuple. En laissant la liberté à la mère des petits, on ne tuait pas la source d’une future nourriture.

 

7  tu laisseras aller la mère et tu ne prendras que les petits, afin que tu sois heureux et que tu prolonges tes jours.

8  Si tu bâtis une maison neuve, tu feras une balustrade autour de ton toit, afin de ne pas mettre du sang sur ta maison, dans le cas où il en tomberait quelqu’un.

balustrade. À nouveau, il s’agit de la seule mention de cette règle dans le Pentateuque. Dans l’Israël antique, le toit des maisons était plat et accessible par un escalier extérieur. Pour éviter les chutes, il fallait poser une barrière autour du toit. C’était une preuve d’amour envers ceux qui risquaient de se blesser ou d’être tués en tombant.

 

9  Tu ne sèmeras point dans ta vigne diverses semences, de peur que tu ne jouisses ni du produit de ce que tu auras semé ni du produit de la vigne.

diverses semences. Le but de cette législation semble être de conserver des récoltes saines en gardant les graines séparées les unes des autres.

 

10  Tu ne laboureras point avec un bœuf et un âne attelés ensemble.

un bœuf et un âne attelés ensemble. Selon les lois alimentaires déjà prescrites (#De 14:1-8), le bœuf était un animal « pur » contrairement à l’âne. De plus, il est difficile d’imaginer un sillon droit tracé par ces deux animaux réunis, compte tenu de leur tempérament, de leur instinct naturel et de leurs caractéristiques physiques. Comme avec la semence (verset #De 22: 9), Dieu voulait protéger la nourriture de son peuple.

 

11  Tu ne porteras point un vêtement tissé de diverses espèces de fils, de laine et de lin réunis ensemble.

vêtement …  de laine et de lin. De tels mélanges caractérisaient peut-être des pratiques idolâtriques.

 

12  Tu mettras des franges aux quatre coins du vêtement dont tu te couvriras.

franges. Voir le but de ces franges en #No 15:38-40.

 

13 ¶  Si un homme, qui a pris une femme et est allé vers elle, éprouve ensuite de l’aversion pour sa personne,

22:13-21 Un Israélite qui mettait en doute la virginité de sa jeune épouse devait être capable de porter son accusation devant les « anciens de la ville ». Si les parents fournissaient la preuve de la virginité de leur fille et révélaient ainsi que l’accusation était fausse, le mari devait payer une amende et avait l’interdiction de répudier sa femme. Si, au contraire, sa non-virginité était prouvée, elle devait être mise à mort.

22:13-30 Cette section aborde la vie familiale (cf. #Lé 18:1-30 ; #Lé 20:10-21).

 

14  s’il lui impute des choses criminelles et porte atteinte à sa réputation, en disant : J’ai pris cette femme, je me suis approché d’elle, et je ne l’ai pas trouvée vierge, — 

15  alors le père et la mère de la jeune femme prendront les signes de sa virginité et les produiront devant les anciens de la ville, à la porte.

les signes de sa virginité. Peut-être, un vêtement ou un drap de lit taché du sang de la nuit de noces.

 

16  Le père de la jeune femme dira aux anciens : J’ai donné ma fille pour femme à cet homme, et il l’a prise en aversion ;

17  il lui impute des choses criminelles, en disant : Je n’ai pas trouvé ta fille vierge. Or voici les signes de virginité de ma fille. Et ils déploieront son vêtement devant les anciens de la ville.

18  Les anciens de la ville saisiront alors cet homme et le châtieront ;

19  et, parce qu’il a porté atteinte à la réputation d’une vierge d’Israël, ils le condamneront à une amende de cent sicles d’argent, qu’ils donneront au père de la jeune femme. Elle restera sa femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu’il vivra.

sicles. Ce mot ne se trouve pas dans le texte hébreu, mais le contexte le suggère. Un sicle pesant entre 12 et 16 grammes selon les estimations, l’amende s’élevait donc à plus d’un kilo d’argent.

 

20  Mais si le fait est vrai, si la jeune femme ne s’est point trouvée vierge,

21  on fera sortir la jeune femme à l’entrée de la maison de son père ; elle sera lapidée par les gens de la ville, et elle mourra, parce qu’elle a commis une infamie en Israël, en se prostituant dans la maison de son père. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.

22  Si l’on trouve un homme couché avec une femme mariée, ils mourront tous deux, l’homme qui a couché avec la femme, et la femme aussi. Tu ôteras ainsi le mal du milieu d’Israël.

22:22-29 En cas d’adultère, les deux partenaires pris en flagrant délit devaient être mis à mort. Si un homme commettait l’adultère avec une femme promise en mariage à un autre et qu’elle était consentante, cela conduisait à la mort des deux personnes (versets #De 22:23-24). En cas de viol, seul l’homme était puni de mort (versets #De 22:25-27). Si la femme était une vierge non encore promise en mariage, alors l’homme devait payer une amende, l’épouser et la garder avec lui aussi longtemps qu’il vivrait (versets #De 22:28-29).

 

23  Si une jeune fille vierge est fiancée, et qu’un homme la rencontre dans la ville et couche avec elle,

24  vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.

25  Mais si c’est dans les champs que cet homme rencontre la jeune femme fiancée, lui fait violence et couche avec elle, l’homme qui aura couché avec elle sera seul puni de mort.

26  Tu ne feras rien à la jeune fille ; elle n’est pas coupable d’un crime digne de mort, car il en est de ce cas comme de celui où un homme se jette sur son prochain et lui ôte la vie.

27  La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les champs, a pu crier sans qu’il y ait eu personne pour la secourir.

28  Si un homme rencontre une jeune fille vierge non fiancée, lui fait violence et couche avec elle, et qu’on vienne à les surprendre,

29  l’homme qui aura couché avec elle donnera au père de la jeune fille cinquante sicles d’argent ; et, parce qu’il l’a déshonorée, il la prendra pour femme, et il ne pourra pas la renvoyer, tant qu’il vivra.

30  Nul ne prendra la femme de son père, et ne soulèvera la couverture de son père.

Nul ne prendra la femme de son père. En aucun cas, un homme ne devait épouser la femme de son père ni avoir des relations sexuelles avec elle. Il est probablement question d’une belle-mère, même si l’inceste était aussi proscrit (cf. #Lé 18:6-8).

 

DEUTERONOMY 22 : 1 to 30 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ If you see stray ox or sheep of your brother, you did hide yourself, you will bring back them to your brother.

22: 1-4

turn aside. The Israelite must not close its eyes to a loss so obvious. It was his duty to make up for lost property and return it to its neighbor.

22: 1-26: 19 If the first duty was to love God (# of 6: 5), it was immediately followed by love of neighbor (cf. #Mt 22: 37-40). In this section, the principle of love of neighbor is applied to family and social relationships.

2 If your brother does not live near you, and you do not know him, you gather the animals in your house and it shall be with you until your brother seek after; and then you return it to him.

3 You shall do with his donkey, you shall do with his garment, you will do the same for any object he has lost and you find; you'll have no point to turn away.

4 If you see the ass of your brother or his ox fallen on the road, you do not hide yourself, you will help to raise.

¶ 5 A woman shall not wear men's clothing, and a man put on a woman's clothing; for whoever does these things is detestable to the LORD your God.

men's clothing ... women's clothing. This rule only here appearing in the Pentateuch, forbade a man to wear ornaments or female clothes and a woman to wear men's clothes. The term "abomination" as described God's opinion on homosexuality (# Lev 18: 22; # Lev 20: 13). What is specifically outlawed here is transvestism. The creational distinctions between man and woman should be preserved without exception (cf. #Ge 1:27).

6 If you meet in your way a bird's nest, in a tree or on the ground, with young ones or eggs and the mother sitting on the young or on the eggs, do not take the mother with the young:

a bird's nest. Present here only in the Pentateuch, the law showed that God was concerned about the long-term needs of its people. Leaving freedom to the mother of small, one does not kill the source of future food.

7 you let the mother go, and you shall take only small, to make you happy and that you may prolong your days.

8 If you build a new house, you shall make a parapet for your roof, so as not to put blood on your house, if any man fall from.

balustrade. Again, this is the only mention of this rule in the Pentateuch. In ancient Israel, the roof of the houses was flat and accessible by an outside staircase. To avoid falls, he had put a fence around the roof. It was a proof of love towards those who might be injured or killed by falling.

9 You shall not sow your vineyard with diverse seed, lest you jouisses nor the product of what you have sown and the fruit of the vine.

various seeds. The purpose of this legislation appears to be to maintain healthy crops by keeping the seeds separated from each other.

10 Thou shalt not plow with an ox and an ass together.

an ox and an ass together. According to the already prescribed dietary laws (# of 14: 1-8), the beef was a "pure" animal unlike the donkey. Moreover, it is difficult to imagine a straight furrow traced by these two animals together and given their temperament, their natural instinct and their physical characteristics. As with the seed (# of verse 22: 9) God wanted to protect the food from his people.

11 Thou shalt not wear a garment of various species son, wool and linen together.

... garment of wool and linen. Such mixtures can be characterized idolatrous practices.

12 You shall make fringes on the corners of the garment with which you cover yourself.

fringes. See the purpose of these fringes #No 15: 38-40.

13 ¶ If a man, who took a wife and goes in to her, then felt an aversion to his person,

22: 13-21 An Israelite who questioned the virginity of his young wife had to be able to wear his charge before the "elders of the city." If parents provided proof of virginity of their daughter and revealed as well that the accusation was false, the husband had to pay a fine and was prohibited to divorce his wife. If, on the contrary, its non-virginity proven, it would be put to death.

22: 13-30 This section discusses family life (see # Lev 18: 1-30; # Lev 20: 10-21).

14 if he blames her criminal things and undermines his reputation, saying, I took this woman, I approached her, and I have not found a virgin -

15 then the father and mother of the young woman take the signs of her virginity to the elders of the city, at the door.

the signs of her virginity. Perhaps, clothing or a bed sheet stained with the blood of the wedding night.

16 The father of the young woman shall say to the elders, I gave my daughter to this man, and he hateth her;

17 he blames her shameful things, saying, I have not found your virgin. Now here are the signs of virginity of my daughter. And they shall spread the garment before the elders of the city.

18 The elders of that city shall take that man and chastise him;

19 and because he has damaged the reputation of a virgin of Israel, they fine him a hundred shekels of silver, and give them to the father of the young woman. She shall be his wife; he may not put her away all his days.

shekels. This word is not found in the Hebrew text, but the context suggests. A shekel weighing between 12 and 16 grams estimated the fine therefore amounted to more than a kilo of silver.

20 But if this thing is true, if the woman did not find her a virgin,

21 they shall bring out the young woman at the entrance to the house of his father; it shall be stoned by the people of the city, and she dies because she hath wrought folly in Israel, to play the whore in her father's house. You must purge the evil from among you.

22 If we find a man lying with a married woman, both shall die, the man that lay with the woman, and the woman also. You shall purge the evil from Israel.

22: 22-29 In case of adultery, both partners caught must be put to death. If a man committed adultery with a woman betrothed to another and she consented, it led to the death of two persons (# of verses 22: 23-24). In cases of rape, one man was put to death (# of verses 22: 25-27). If the woman was a virgin not yet betrothed, so the man had to pay a fine, marry her and keep her with him as long as he lived (# of verses 22: 28-29).

23 If a young virgin is betrothed, and a man find her in the city and lies with her,

24 you shall bring them both to the gate of the city, you will stone them, and they will die, the girl not to have shouted in the city, and the man to have dishonored the wife of his neighbor. You must purge the evil from among you.

25 But if it is in the fields that man find a betrothed damsel, and does violence lie with her, the man that lay with her shall death.

26 You shall do nothing to the girl; she is not guilty of a crime worthy of death, for it is in this case as when a man rises against his neighbor and kills him.

27 The girl betrothed, that he found her in the field, was able to shout without there was none to save her.

28 If a man meets a virgin who is not betrothed, and does violence lie with her, and they be found;

29 the man that lay with her shall give to the father of the girl fifty shekels of silver; and, because he has dishonored, he shall take to wife, and he may not put her away all his days.

30 man shall not take his father's wife, and shall not uncover his father.

Man shall not take his father's wife. In any case, a man was to marry the woman of his father and have sex with her. It is probably a question of a stepmother, even if incest was also outlawed (see # Lev 18: 6-8).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact