DEUTÉRONOME 8 : 1 à 20 *** +DEUTERONOMY 8 : 1 to 20 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

24/01/2016 17:09

DEUTÉRONOME 8 : 1 à 20 *** +
 

¶  Vous observerez et vous mettrez en pratique tous les commandements que je vous prescris aujourd’hui, afin que vous viviez, que vous multipliiez, et que vous entriez en possession du pays que l’Éternel a juré de donner à vos pères.

2  Souviens-toi de tout le chemin que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait faire pendant ces quarante années dans le désert, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour savoir quelles étaient les dispositions de ton cœur et si tu garderais ou non ses commandements.

Souviens-toi. Les Israélites devaient se remémorer ce que Dieu avait fait pour eux (cf. #De 5:15 ; #De 7:18 ; #De 8:18 ; #De 9:7 ; #De 15: 15 ; #De 16: 3, #De 16: 12 ; #De 24: 9, #De 24: 18 ; #De 25:17) et ne pas l’oublier (cf. #De 4:9, #De 4:23, #De 4:31 ; #De 6:12 ; #De 8:11, #De 8:14, #De 8:19 ; #De 9:7 ; #De 25:19 ; #De 26:13).

les dispositions de ton cœur. Les quarante années passées par les Israélites au désert avaient été un temps de mise à l’épreuve et de souffrance voulu par Dieu afin de révéler leur attitude fondamentale envers lui-même et envers ses commandements. Ainsi, il avait choisi de soutenir son peuple affamé en lui envoyant une nourriture inconnue jusqu’alors, la manne. Par cette intervention miraculeuse, il l’avait humilié et avait testé son obéissance.

 

3  Il t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Éternel.

manne, que tu ne connaissais pas. Le tout premier envoi de manne est relaté en #Ex 16: 15 et le dernier en #Jos 5:12.

l’homme ne vit pas de pain seulement. La nourriture accordée aux Israélites dans le désert l’avait été par décret divin. C’était sur l’ordre de Dieu qu’ils disposaient de la manne; en fin de compte, ce n’était donc pas grâce à elle qu’ils vivaient, mais grâce à la parole de Dieu (cf. #Mt 4:4 ; #Lu 4:4).

 

4  Ton vêtement ne s’est point usé sur toi, et ton pied ne s’est point enflé, pendant ces quarante années.

Ton vêtement ne s’est point usé. Ce miracle est aussi mentionné en #De 29:5.

 

5  Reconnais en ton cœur que l’Éternel, ton Dieu, te châtie comme un homme châtie son enfant.

l’Éternel, ton Dieu, te châtie. Le séjour des Israélites au désert était aussi considéré comme un temps où Dieu avait exercé la discipline envers les siens. Il avait cherché à corriger leur comportement capricieux pour les préparer à entrer dans le pays promis dans une attitude de docilité.

 

6  Tu observeras les commandements de l’Éternel, ton Dieu, pour marcher dans ses voies et pour le craindre.

8:6-10 Ce passage décrit les bénédictions abondantes dont Israël pourrait jouir dans le pays promis (cf. #De 7:7-9).

 

7  Car l’Éternel, ton Dieu, va te faire entrer dans un bon pays, pays de cours d’eaux, de sources et de lacs, qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes ;

un bon pays. Par opposition à la désolation du désert, les vv. #De 8:7-9 décrivent l’abondance de ce nouveau pays.

 

8  pays de froment, d’orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers ; pays d’oliviers et de miel ;

9  pays où tu mangeras du pain avec abondance, où tu ne manqueras de rien ; pays dont les pierres sont du fer, et des montagnes duquel tu tailleras l’airain.

fer …  airain. Le sud des montagnes du Liban et la région située à l’est de la mer de Galilée et au sud de la mer Morte contenaient du fer. A la fois le fer et l’airain se trouvaient dans la dépression au sud de la mer Morte.

 

10 ¶  Lorsque tu mangeras et te rassasieras, tu béniras l’Éternel, ton Dieu, pour le bon pays qu’il t’a donné.

11  Garde-toi d’oublier l’Éternel, ton Dieu, au point de ne pas observer ses commandements, ses ordonnances et ses lois, que je te prescris aujourd’hui.

Garde-toi d’oublier l’Éternel, ton Dieu. Le fait de disposer de nourriture en suffisance conduirait les Israélites à la satisfaction (vv. #De 8:10, #De 8:12). Or cette même satisfaction et un sentiment de sécurité pouvaient les amener à oublier Dieu, c’est-à-dire à ne plus penser à lui dans la vie quotidienne, et, par suite, à désobéir à ses commandements. Si, dans le désert, les Israélites étaient contraints de dépendre de Dieu pour leurs besoins vitaux les plus fondamentaux, ils pourraient être tentés de se laisser aller à un sentiment de totale indépendance dans le pays plein de richesses qui les attendait.

 

12  Lorsque tu mangeras et te rassasieras, lorsque tu bâtiras et habiteras de belles maisons,

13  lorsque tu verras multiplier ton gros et ton menu bétail, s’augmenter ton argent et ton or, et s’accroître tout ce qui est à toi,

14  prends garde que ton cœur ne s’enfle, et que tu n’oublies l’Éternel, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude,

ton cœur ne s’enfle. L’orgueil est ici considéré comme la racine de l’oubli. Une fois prospère, le peuple pourrait prétendre avoir acquis sa richesse par ses propres efforts et capacités (v. #De 8:17).

 

15  qui t’a fait marcher dans ce grand et affreux désert, où il y a des serpents brûlants et des scorpions, dans des lieux arides et sans eau, et qui a fait jaillir pour toi de l’eau du rocher le plus dur,

l’eau du rocher. Cf. #No 20:9-13.

 

16  qui t’a fait manger dans le désert la manne inconnue à tes pères, afin de t’humilier et de t’éprouver, pour te faire ensuite du bien.

pour te faire ensuite du bien. Dieu avait permis l’épreuve du désert afin d’apprendre à Israël à lui obéir. L’obéissance dont le peuple avait fait preuve lui avait permis de recevoir la bénédiction que représentait le pays promis. Ainsi, le but de Dieu, en fin de compte, était de lui faire du bien.

 

17  Garde-toi de dire en ton cœur : Ma force et la puissance de ma main m’ont acquis ces richesses.

18  Souviens-toi de l’Éternel, ton Dieu, car c’est lui qui te donnera de la force pour les acquérir, afin de confirmer, comme il le fait aujourd’hui, son alliance qu’il a jurée à tes pères.

19  Si tu oublies l’Éternel, ton Dieu, et que tu ailles après d’autres dieux, si tu les sers et te prosternes devant eux, je vous déclare formellement aujourd’hui que vous périrez.

Si tu oublies. Oublier Dieu, c’était ouvrir la porte au culte d’autres dieux, ce qui provoquerait à coup sûr leur destruction. Dieu les jugerait et les détruirait, tout comme il allait détruire les Cananéens à cause de leur idolâtrie.

 

20  Vous périrez comme les nations que l’Éternel fait périr devant vous, parce que vous n’aurez point écouté la voix de l’Éternel, votre Dieu.

 

DEUTERONOMY 8 : 1 to 20 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ You shall keep and you put into practice all the commandments which I command you today, that you may live, you and multiply, and go in and possess the land which the Lord swore to your fathers.

2 Remember all the way which the Lord thy God led thee these forty years in the wilderness, to humble you and test you, to know what was in your heart and whether you would keep His commandments or not.

Remember. The Israelites were to remember what God had done for them (cf. # of 5:15; 7:18 # of; # of 8:18; # of 9: 7; # of 15: 15; # of 16: 3 , # of 16: 12; # of 24: 9, # of 24: 18; # of 25:17) and do not forget (see # of 4: 9 # of 4:23, # of 4: 31; # of 6:12; # of 8:11, # of 8:14, 8:19 # of; # of 9: 7; # of 25:19; # of 26:13).

in thine heart. The past forty years by the Israelites in the wilderness had been a time of testing and pain willed by God to reveal their basic attitude towards himself and towards his commandments. So he chose to support his starving people by sending previously unknown food, the manna. By this miraculous intervention, he had humiliated and had tested her obedience.

3 He humbled you, he made you hungry, and fed thee with manna, which you did not know and had not known thy fathers, to teach you that Man does not live by bread alone, but man lives by everything that proceeds from the mouth of the LORD.

manna, which you did not know. The first shipment of manna is narrated in #Ex 16: 15 and the last in #Jos 5:12.

Man does not live by bread alone. The food given to the Israelites in the wilderness had been by divine decree. It was on the order of God that they had manna; Ultimately, it was not that they were living through it, but thanks to the word of God (cf. #Mt 4: 4; #Lu 4: 4).

4 Thy raiment waxed not old upon you, and your foot did not swell, these forty years.

Your clothes did not wear out. This miracle is also mentioned in # of 29: 5.

5 consider in thine heart that the LORD your God disciplines you as a man disciplines his son.

the LORD your God disciplines you. The stay of the Israelites in the desert was also seen as a time when God had exercised discipline to his. He had sought to correct their wayward behavior to prepare them to enter the land promised in an attitude of docility.

6 Thou shalt keep the commandments of the Lord your God, to walk in his ways, and to fear.

8: 6-10 This passage describes the abundant blessings that Israel might enjoy the promised land (see # of 7: 7-9).

7 For the LORD thy God bringeth thee into a good land, a land of brooks of water, of fountains and depths that spring out of valleys and hills;

a good country. In contrast to the desolation of the desert, vv. # Of 8: 7-9 describes the abundance of this new country.

8 a land of wheat, barley, vines and fig trees and pomegranates; land of olive trees and honey;

9 land wherein thou eat bread without scarceness, thou shalt not lack anything; a land whose stones are iron, and out of whose hills you may dig copper.

... iron brass. The southern mountains of Lebanon and the region east of the Sea of ​​Galilee and south of the Dead Sea contain iron. Both iron and brass were in the depression south of the Dead Sea.

10 ¶ When you eat and be full, you shall bless the Lord your God for the good land he has given you.

11 Beware that thou forget the Lord thy God, in not keeping his commandments, and his judgments and his statutes, which I command you today.

See thou forget the Lord thy God. The availability of sufficient food would lead the Israelites to the satisfaction (vv. # Of 8:10, # of 8:12). Now this same satisfaction and a sense of security could lead them to forget God, that is to say not to think of it in everyday life, and, consequently, to disobey His commandments. If, in the wilderness, the Israelites were forced to depend on God for their most basic vital needs, they may be tempted to indulge in a feeling of total independence in the country full of riches that awaited them.

12 When you have eaten and be full when you build fine houses and dwell,

13 when you see multiply thy herds and thy flocks, and thy silver and thy gold, and grow all that is yours,

14 Take care that your heart be lifted up, and thou forget the Lord thy God, who brought you out of Egypt, from the house of bondage,

your heart swells. Pride is here seen as the root of oblivion. Once prosperous, the people could claim to have acquired his wealth through his own efforts and abilities (v. # Of 8:17).

15 who led you through that great and terrible wilderness, where there were fiery serpents and scorpions, and thirsty ground or water, and has brought forth for you water from the flinty rock,

water from the rock. #No Cf. 20: 9-13.

16 Who fed thee in the wilderness with manna, which thy fathers, to humble you and test you, to do you good.

to do you good. God had allowed the test of desert to get to Israel to obey. Obedience whose people had shown had enabled him to receive the blessing promised that represented the country. Thus, the purpose of God, in the end, was to do him good.

17 And thou say in thine heart, My power and the might of mine hand hath gotten me this wealth.

18 Remember the Lord your God, for it is he that giveth thee power to get wealth, to confirm, as it does today, his covenant which he swore to your fathers.

19 If you forget the Lord thy God, and walk after other gods, if you serve them and worship them, I testify against you today that you shall surely perish.

If you forget. Forgetting God was opening the door to the worship of other gods, causing surely destroyed. God would judge them and destroy them, just as it would destroy the Canaanites because of their idolatry.

20 You shall perish like the nations the LORD destroyed before you, because you will not obey the voice of the LORD your God.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact