EXODE 13 : 1 À 22 + *** EXODUS 13 : 1 à 22 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

08/07/2015 10:14

EXODE 13 : 1 À 22 + ***

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

2  Consacre-moi tout premier-né, tout premier-né parmi les enfants d’Israël, tant des hommes que des animaux : il m’appartient.

Consacre-moi tout premier-né. Puisque les premiers-nés d’Israël, aussi bien des hommes que des animaux, n’avaient pas été touchés par la dixième plaie, il était juste qu’ils soient mis à part pour Dieu. Notons la précision: « Il m’appartient. » D’autres directives liées à la vie en Canaan des premiers-nés mâles furent aussi transmises (vv. #Ex 13:11-16). Ce commandement divin était intiment lié au jour du départ (#Ex 12:51 « ce même jour ») et à la fête des pains sans levain (v. #Ex 13: 3 « ce jour » et v. 4 « aujourd’hui, dans le mois des épis »). Voir #Lu 2:7, où Christ est désigné comme le premier-né de Marie.

13:2-10 Cette explication supplémentaire liait le départ des Israélites à la promesse divine d’entrer et de résider dans un nouveau pays où la commémoration de l’exode devrait être observée chaque année, au cours d’une fête de sept jours. L’enseignement pédagogique donné à cette occasion n’était pas à négliger (vv. #Ex 13: 8, #Ex 13: 16).

3  Moïse dit au peuple : Souvenez-vous de ce jour, où vous êtes sortis d’Égypte, de la maison de servitude ; car c’est par sa main puissante que l’Éternel vous en a fait sortir. On ne mangera point de pain levé.

4  Vous sortez aujourd’hui, dans le mois des épis.

5  Quand l’Éternel t’aura fait entrer dans le pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Héviens et des Jébusiens, qu’il a juré à tes pères de te donner, pays où coulent le lait et le miel, tu rendras ce culte à l’Éternel dans ce même mois.

6  Pendant sept jours, tu mangeras des pains sans levain ; et le septième jour, il y aura une fête en l’honneur de l’Éternel.

7  On mangera des pains sans levain pendant les sept jours ; on ne verra point chez toi de pain levé, et l’on ne verra point chez toi de levain, dans toute l’étendue de ton pays.

8  Tu diras alors à ton fils: C’est en mémoire de ce que l’Éternel a fait pour moi, lorsque je suis sorti d’Égypte.

pour moi, lorsque je. Cette application toute personnelle de l’œuvre de Dieu appartenait à la génération qui vécut l’exode. Les générations suivantes ne pourraient que dire « pour nous, lorsque nous … » au sens de « notre nation », mais sans oublier ce que signifiait l’intervention de Dieu en ce jour si important dans l’histoire de la nation. Remarquons la formulation personnelle, elle aussi, de la loi concernant le premier-né (v. #Ex 13: 15, « j’offre en sacrifice …  je rachète tout premier-né de mes fils »).

9  Ce sera pour toi comme un signe sur ta main et comme un souvenir entre tes yeux, afin que la loi de l’Éternel soit dans ta bouche ; car c’est par sa main puissante que l’Éternel t’a fait sortir d’Égypte.

Les membres des générations suivantes allaient traduire cette expression proverbiale et figurée (cf. #Pr 3:3 ; #Pr 6:21) dans une réalité matérielle: les phylactères, des boîtes de prière en cuir à attacher autour du bras gauche et de la tête, qui contiennent 4 fragments de parchemin où sont inscrits des passages de la loi (#Ex 13:1-16 ; #De 6:4-9 ; #De 11:13-21). C’était en fait une manière de dire que leur conduite devait être celle de personnes aptes à se rappeler précisément les exigences de la loi divine. L’Éternel qui les avait délivrés leur avait aussi fourni des normes de vie!

10  Tu observeras cette ordonnance au temps fixé d’année en année.

11 ¶  Quand l’Éternel t’aura fait entrer dans le pays des Cananéens, comme il l’a juré à toi et à tes pères, et qu’il te l’aura donné,

12  tu consacreras à l’Éternel tout premier-né, même tout premier-né des animaux que tu auras : les mâles appartiennent à l’Éternel.

13  Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l’âne ; et, si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de l’homme parmi tes fils.

14  Et lorsque ton fils te demandera un jour : Que signifie cela ? tu lui répondras : Par sa main puissante, l’Éternel nous a fait sortir d’Égypte, de la maison de servitude ;

15  et, comme Pharaon s’obstinait à ne point nous laisser aller, l’Éternel fit mourir tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, depuis les premiers-nés des hommes jusqu’aux premiers-nés des animaux. Voilà pourquoi j’offre en sacrifice à l’Éternel tout premier-né des mâles, et je rachète tout premier-né de mes fils.

16  Ce sera comme un signe sur ta main et comme des fronteaux entre tes yeux ; car c’est par sa main puissante que l’Éternel nous a fait sortir d’Égypte.

17 ¶  Lorsque Pharaon laissa aller le peuple, Dieu ne le conduisit point par le chemin du pays des Philistins, quoique le plus proche ; car Dieu dit : Le peuple pourrait se repentir en voyant la guerre, et retourner en Égypte.

par le chemin du pays des Philistins. Les voyageurs avaient deux options: le chemin de la mer ou celui du désert de Schur. Plusieurs forteresses égyptiennes, en contact constant avec l’Égypte, s’alignaient le long du premier itinéraire, qui était le plus direct et le plus court. Plus au nord, le territoire des Philistins représentait aussi une menace militaire. Le manque de préparation au combat qui caractérisait Israël balaya la première option, et Dieu choisit la seconde (v. #Ex 13: 18 ; #Ex 15: 22). De toute façon, il avait ordonné à Moïse de conduire le peuple à Horeb (ou Sinaï), la montagne de Dieu (#Ex 3:1), et de ne pas l’emmener immédiatement en Canaan (#Ex 3:12).

18  Mais Dieu fit faire au peuple un détour par le chemin du désert, vers la mer Rouge. Les enfants d’Israël montèrent en armes hors du pays d’Égypte.

la mer Rouge. Ou « mer des Roseaux » ou « marais de joncs ». La difficulté de localiser précisément les noms associés à la traversée de la mer Rouge (voir #Ex 14: 2) a suscité de nombreux débats sur l’endroit de la traversée. Quatre itinéraires sont généralement proposés, qui passent:

1° au nord-est de la région du Delta, mais il aurait fallu emprunter le chemin de la mer, et cela n’aurait pas nécessité un voyage de trois jours depuis Mara (#Ex 15:22-23);

2° à l’extrême nord du golfe de Suez, mais cela exclut une entrée dans le désert de Schur (#Ex 15: 22);

3° aux abords du lac Timsah, le prolongement méridional de l’actuel lac Menzaleh, mais c’est probablement à plus de trois jours de Mara;

4° dans la région des lacs Amers, ce qui correspond à l’itinéraire le plus probable, puisqu’il satisfait aux objections soulevées à propos des autres solutions en termes de géographie et de temps.

19  Moïse prit avec lui les os de Joseph ; car Joseph avait fait jurer les fils d’Israël, en disant : Dieu vous visitera, et vous ferez remonter avec vous mes os loin d’ici.

les os de Joseph. Afin d’honorer leur promesse et d’assumer leurs responsabilités (#Ge 50:24-26), les Israélites prirent avec eux le cercueil de Joseph. environ 360 ans plus tôt, celui-ci avait annoncé l’exode et donné des directives pour que ses os soient transportés dans le pays promis, montrant ainsi la certitude qu’il avait d’un départ d’Israël pour Canaan (cf. #Ge 50:24-26 ; #Hé 11:22). Après les années d’errance dans le désert, les restes de Joseph atteignirent enfin leur lieu de repos à Sichem (#Jos 24: 32).

20  Ils partirent de Succoth, et ils campèrent à Etam, à l’extrémité du désert.

Etham, à l’extrémité du désert. Le nom hébreu pour ce lieu peut être une transcription du mot égyptien Khetem qui signifie « forteresse ». Une ligne de forteresses  s’étirait de la Méditerranée au golfe du Suez. Même si l’emplacement exact ainsi désigné demeure inconnu, ce lieu se trouvait certainement à la frontière entre la région désertique et l’est de l’Égypte.

21  L’Éternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider dans leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu’ils marchassent jour et nuit.

colonne de nuée …  colonne de feu. Par ce moyen, Dieu conduisait son peuple. C’était une colonne unique, de nuée le jour et de feu la nuit (cf. #Ex 14: 24), associée à l’ange de Dieu (#Ex 14: 19 ; #Ex 23:20-23) ou à l’ange de la présence de Dieu (#Esa 63:8-9). De cette même colonne, le Seigneur parlait à Moïse (#Ex 33:9-11).

22  La colonne de nuée ne se retirait point de devant le peuple pendant le jour, ni la colonne de feu pendant la nuit.

 

EXODUS 13 : 1 à 22 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 The Lord spoke to Moses, saying:

2 Sanctify unto me all the firstborn, all the firstborn among the children of Israel, both man and beast: it is mine.

Consecrate to me every firstborn. Since the firstborn of Israel, both men and animals, were not affected by the tenth plague, he was just that they are set apart for God. Note the clarification: "It is mine. "Further guidance related to life in Canaan the firstborn males were also transmitted (#Ex vv. 13: 11-16). This divine command was intimately linked to the day of departure (24:51 #Ex "same day") and the Feast of Unleavened Bread (v #Ex. 13: 3 "date" and v 4 "today. in the month of Abib "). See #Lu 2: 7, where Christ is designated as the first born of Mary.

13: 2-10 This additional explanation linked to the departure of the Israelites God's promise to enter and reside in a new country where the commemoration of the exodus should be observed every year during a seven-day festival. The educational instruction given on this occasion was not to neglect (#Ex vv. 13: 8, #Ex 13: 16).

3 And Moses said to the people: Remember this day in which you came out of Egypt, from the house of bondage; for with a strong hand the Lord brought you out. We will not eat leavened bread.

4 This day you go in the month Abib.

5 When the LORD brings you into the land of the Canaanites, Hittites, Amorites, Hivites and Jebusites, which he swore to thy fathers to give thee, a land flowing with milk and honey, you This shalt worship the Lord in the same month.

6 Seven days you shall eat unleavened bread; and on the seventh day there will be a festival in honor of the Lord.

7 They shall eat unleavened bread for seven days; is not seen with thee leavened bread, and it is seen with thee leaven in all thy borders.

8 You shall tell your son: It is because of what the Lord did for me when I came out of Egypt.

for me, when I. This very personal application of God's work belonged to the generation that lived the exodus. Later generations could only say "for us when we ..." under "our nation", but without forgetting what it meant God's intervention in this important day in the history of the nation. Note the personal formulation, too, of the law concerning the firstborn (v #Ex. 13: 15, "I sacrifice ... I redeem every firstborn of my son").

9 It will be for you as a sign on your hand and as a memorial between your eyes, that the law of the Lord be in your mouth; for with a strong hand the Lord brought you out of Egypt.

Members of the following generations would translate this proverbial expression and figurative (cf. #Pr 3: 3; #Pr 6:21) in a material reality: the phylacteries, leather prayer boxes attached around the left arm and head, which contain 4 fragments of parchment inscribed with passages of the law (#Ex 13: 1-16; # of 6: 4-9; # of 11: 13-21). It was actually a way of saying that their conduct had to be that of persons able to accurately recall the requirements of the divine law. The Lord who had delivered them had also provided standards of life!

10 You shall keep this ordinance in its season from year to year.

11 ¶ When the LORD shall bring thee into the land of the Canaanites, as he swore to thee and thy fathers, and shall give it thee,

12 thou shalt set apart unto the LORD all the firstborn, even every firstborn animal which you have; the males shall be the LORD.

13 You shall redeem with a lamb every firstborn donkey; and if you do not redeem it, break its neck. You shall redeem all the firstborn of man among thy son.

14 And when your son asks you one day: What is this? you shall say to him, By strength of hand the Lord brought us out of Egypt, from the house of bondage;

15 and, when Pharaoh would hardly let us go, the LORD slew all the firstborn in the land of Egypt, from the firstborn of men and the firstborn of animals. This is why I sacrifice to the LORD all the firstborn males, I redeem every firstborn of my son.

16 It will be like a sign on your hand and as frontlets between your eyes; for with a strong hand the Lord brought us out of Egypt.

¶ 17 When Pharaoh let the people go, God did not lead them by way of the Philistines, although that was near; for God said the people repent when they see war, and return to Egypt.

by the way of the land of the Philistines. The travelers had two options: the path of the sea or the wilderness of Shur. Several Egyptian fortresses in constant touch with Egypt, were aligned along the first route, which was the most direct and shortest. Further north, the land of the Philistines also represented a military threat. The lack of combat readiness that characterized Israel swept the first option, and God chose the second (v #Ex 13: 18; #Ex. 15: 22). Anyway, he commanded Moses to lead the people at Horeb (or Sinai), the mountain of God (#Ex 3: 1), and not to take him immediately to Canaan (#Ex 3:12).

18 But God led the people around by the desert road toward the Red Sea. The children of Israel went up armed out of the land of Egypt.

the Red Sea. Or "Sea of ​​Reeds" or "marsh reeds." The difficulty to precisely locate the names associated with the crossing of the Red Sea (see #Ex 14: 2) has generated much debate about the place of the crossing. Four routes are usually offered, passing:

1 northeast of the Delta region, but it would have taken down the path to the sea, and it would not have required a three-day journey from Mara (#Ex 15: 22-23);

2 ° in the extreme north of the Gulf of Suez, but excludes an entry in the wilderness of Shur (#Ex 15: 22);

3 near Lake Timsah, the southern extension of the current Lake Manzala, but it's probably more than three days of Mara;

4 ° in the Bitter Lakes region, which corresponds to the most likely route as it meets the objections raised about other solutions in terms of geography and time.

19 Moses took with him the bones of Joseph; because Joseph had made him swear the son of Israel, saying, God will surely visit you, and you shall carry up my bones with you away from here.

Joseph's bones. To honor their promise and to fulfill their responsibilities (#Ge 50: 24-26), the Israelites took with them the coffin of Joseph. about 360 years earlier, he had announced the exodus and gave directions to his bones are transported into the promised land, showing that he had the certainty of Israel's departure for Canaan (see # Ge 50: 24-26; Heb 11:22 #). After years of wandering in the desert, the remains of Joseph finally reached their resting place at Shechem (#Jos 24: 32).

20 They traveled from Succoth, and encamped in Etam, at the edge of the wilderness.

Etham at the edge of the wilderness. The Hebrew name for this place can be a transcript of Khetem Egyptian word meaning "fortress". A line of fortresses stretching from the Mediterranean to the Gulf of Suez. Although the exact location is unknown so designated, this place certainly was on the border between the desert region and eastern Egypt.

21 And the Lord went before them by day in a pillar of cloud to lead them the way; and by night in a pillar of fire to give them light, to go by day and night.

pillar of cloud ... pillar of fire. By this means God was leading his people. It was a single column of cloud by day and fire by night (cf. #Ex 14: 24), associated with the angel of God (#Ex 14: 19; #Ex 23: 20-23) or the angel of God's presence (#Esa 63: 8-9). In this column, the Lord spoke to Moses (#Ex 33: 9-11).

22 The pillar of cloud did not depart from before the people by day, nor the pillar of fire by night.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact