EXODE 19 : 1 À 25 + ***EXODUS 19 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

18/07/2015 09:50

EXODE 19 : 1 À 25 + ***

1 ¶  Le troisième mois après leur sortie du pays d’Égypte, les enfants d’Israël arrivèrent ce jour-là au désert de Sinaï.

19:1-40:38 Ce passage mentionne les activités d’Israël pendant son séjour d’environ 11 mois au Sinaï (cf. #Ex 19: 1 avec #No 10:11).

2  Étant partis de Rephidim, ils arrivèrent au désert de Sinaï, et ils campèrent dans le désert ; Israël campa là, vis-à-vis de la montagne.

3  Moïse monta vers Dieu : et l’Éternel l’appela du haut de la montagne, en disant : Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d’Israël:

du haut de la montagne. C’est l’accomplissement du signe particulier que l’Éternel avait donné à Moïse lorsqu’il se trouvait encore en Madian (#Ex 3:12) pour certifier qu’il l’avait effectivement envoyé: il se trouvait avec le peuple au pied de la montagne de Dieu.

la maison de Jacob …  enfants d’Israël. En employant cette double désignation, le Seigneur rappelait aux Israélites leur humble commencement en tant que descendants d’Abraham par Isaac et Jacob et leur statut actuel de nation (enfants = peuple).

19:3-8 Les Israélites pouvaient discerner le schéma habituel, sous forme raccourcie, d’un traité de suzeraineté (relation souverain-vassal) dans les paroles de Dieu: un préambule (v. #Ex 19: 3), un prologue historique (v. #Ex 19: 4), certaines stipulations (v. #Ex 19: 5a) et des bénédictions (vv. #Ex 19:5b-6a). L’acceptation de l’assemblée solennelle était normalement rapportée dans le document du traité final. Ici, elle suit la présentation du traité (vv. #Ex 19:7-8).

4  Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Égypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle et amenés vers moi.

portés sur des ailes d’aigle. C’est à l’aide d’une métaphore particulièrement appropriée que Dieu décrivit l’exode et le voyage jusqu’au Sinaï. L’aigle porte son petit hors du nid sur ses ailes et lui apprend à voler, le rattrapant si nécessaire sur ses ailes déployées. Moïse, dans son dernier cantique, employa la même métaphore en parlant des soins de Dieu pour Israël et releva que seul l’Éternel pouvait accomplir une telle chose (#De 32:11-12).

5  Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi ;

19:5-6 Trois titres «  une propriété personnelle » (littéralement), « un royaume de sacrificateurs » et « une nation sainte » - sont attribués à Israël, mais à la condition qu’il obéisse à l’Éternel et garde son alliance. Ils résumaient les bénédictions divines que les Israélites pourraient expérimenter: appartenir en propre à Dieu, le représenter sur la terre et être mis à part pour lui afin de servir ses objectifs. Ils développaient, d’un point de vue ethnique et moral, ce que cela signifiait d’avoir été « amenés » vers lui. L’affirmation « toute la terre est à moi » faisait ressortir le caractère unique et la souveraineté de l’Éternel et devait encourager les Israélites à rejeter toutes les prétentions des soi-disant dieux des nations. Il ne s’agissait pas que de la supériorité de puissance d’un dieu sur un autre, dans le cas d’Israël, il s’agissait du choix et de la puissance du seul Seigneur! Voir #1Pi 2:9 où Pierre utilise les mêmes titres à propos du royaume spirituel des rachetés.

6  vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël.

7  Moïse vint appeler les anciens du peuple, et il mit devant eux toutes ces paroles, comme l’Éternel le lui avait ordonné.

8  Le peuple tout entier répondit : Nous ferons tout ce que l’Éternel a dit. Moïse rapporta les paroles du peuple à l’Éternel.

Le peuple tout entier répondit. Informé par les anciens des détails de cette alliance bilatérale et conditionnelle (« si vous écoutez …  vous » au v. 5), le peuple réagit de façon positive et avec enthousiasme. L’Éternel ne considéra pas cette réponse comme une promesse en l’air (cf. #De 5:27-29).

9 ¶  Et l’Éternel dit à Moïse : Voici, je viendrai vers toi dans une épaisse nuée, afin que le peuple entende quand je te parlerai, et qu’il ait toujours confiance en toi. Moïse rapporta les paroles du peuple à l’Éternel.

qu’il ait toujours confiance en toi. L’Éternel mentionna leur prochaine rencontre afin de contrecarrer par avance toute accusation qui prétendrait que Moïse aurait lui-même compilé la loi et n’aurait pas rencontré le Seigneur sur la montagne. Après cette puissante manifestation de l’Éternel, le peuple témoigna une grande déférence à Moïse.

10  Et l’Éternel dit à Moïse : Va vers le peuple ; sanctifie-les aujourd’hui et demain, qu’ils lavent leurs vêtements.

sanctifie-les. Pour souligner le sérieux de cette étape, Dieu accorda deux jours de préparation au peuple. La rencontre avec Dieu nécessite une préparation intérieure qui, dans ce cas, fut représentée par des actes extérieurs de purification.

11  Qu’ils soient prêts pour le troisième jour ; car le troisième jour l’Éternel descendra, aux yeux de tout le peuple, sur la montagne de Sinaï.

12  Tu fixeras au peuple des limites tout à l’entour, et tu diras : Gardez-vous de monter sur la montagne, ou d’en toucher le bord. Quiconque touchera la montagne sera puni de mort.

19:12-13 On ne pouvait mieux souligner la nécessité de s’approcher du Dieu saint de façon appropriée qu’en infligeant la peine de mort à celui qui violerait les limites arbitraires qu’il avait fixées autour de la montagne. Même les animaux ne pouvaient pas empiéter sur ce lieu sacré (cf. #Hé 12:20).

13  On ne mettra pas la main sur lui, mais on le lapidera, ou on le percera de flèches : animal ou homme, il ne vivra point. Quand la trompette sonnera, ils s’avanceront près de la montagne.

14  Moïse descendit de la montagne vers le peuple ; il sanctifia le peuple, et ils lavèrent leurs vêtements.

15  Et il dit au peuple : Soyez prêts dans trois jours ; ne vous approchez d’aucune femme.

ne vous approchez d’aucune femme. Afin d’être purs pour la cérémonie (cf. #Lé 15:16-18).

16 ¶  Le troisième jour au matin, il y eut des tonnerres, des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne ; le son de la trompette retentit fortement ; et tout le peuple qui était dans le camp fut saisi d’épouvante.

des coups de tonnerre, des éclairs. Cette manifestation surnaturelle et visible de la présence de Dieu sur la montagne, avec les épais nuages et le son de la trompette qui l’accompagnaient, donna aux spectateurs une impression forte de la majesté et de la puissance de Dieu: ils tremblèrent, y compris Moïse (#Hé 12:21). Quelque chose d’inhabituel se passait, et il ne s’agissait pas d’un phénomène volcanique naturel, comme certains commentateurs l’ont supposé.

17  Moïse fit sortir le peuple du camp, à la rencontre de Dieu ; et ils se placèrent au bas de la montagne.

18  La montagne de Sinaï était toute en fumée, parce que l’Éternel y était descendu au milieu du feu ; cette fumée s’élevait comme la fumée d’une fournaise, et toute la montagne tremblait avec violence.

19  Le son de la trompette retentissait de plus en plus fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix.

20  Ainsi l’Éternel descendit sur la montagne de Sinaï, sur le sommet de la montagne ; l’Éternel appela Moïse sur le sommet de la montagne. Et Moïse monta.

21  L’Éternel dit à Moïse : Descends, fais au peuple la défense expresse de se précipiter vers l’Éternel, pour regarder, de peur qu’un grand nombre d’entre eux ne périssent.

22  Que les sacrificateurs, qui s’approchent de l’Éternel, se sanctifient aussi, de peur que l’Éternel ne les frappe de mort.

23  Moïse dit à l’Éternel : Le peuple ne pourra pas monter sur la montagne de Sinaï, car tu nous en as fait la défense expresse, en disant : Fixe des limites autour de la montagne, et sanctifie-la.

24  L’Éternel lui dit : Va, descends ; tu monteras ensuite avec Aaron ; mais que les sacrificateurs et le peuple ne se précipitent point pour monter vers l’Éternel, de peur qu’il ne les frappe de mort.

les sacrificateurs. La loi n’ayant pas été donnée, aucun sacerdoce n’avait encore été établi en Israël. Ces sacrificateurs étaient sans doute les premiers-nés de chaque famille qui officiaient comme sacrificateurs familiaux, puisqu’ils avaient été consacrés à l’Éternel (cf. #Ex 13: 2 ; #Ex 24: 5). Les Lévites assumeraient cette fonction plus tard (#No 3:45).

25  Moïse descendit vers le peuple, et lui dit ces choses.

 

EXODUS 19 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

1 ¶ In the third month after leaving Egypt, the Israelites arrived that day at Sinai desert.

19: 1-40: 38 This passage mentions Israel's activities during his stay of about 11 months in Sinai (cf. #Ex 19: 1 with #No 10:11).

2 Being left Rephidim, they came to the desert of Sinai, and had pitched in the wilderness; Israel encamped there, vis-a-vis the mountain.

3 And Moses went up to God: and the LORD called to him from the mountain, saying, Thus shalt thou say to the house of Jacob, and tell the children of Israel:

the top of the mountain. It is the fulfillment of the particular sign that the LORD commanded Moses when he was still in Midian (#Ex 3:12) to certify that it had actually sent: he was with the people in foot of the mountain of God.

the house of Jacob ... the Israelites. By using this double designation, the Lord reminded the Israelites their humble beginning as descendants of Abraham through Isaac and Jacob and their current status Nation (children = people).

19: 3-8 The Israelites could discern the usual pattern, in shortened form, of a treaty of sovereignty (sovereign-vassal relationship) in the words of God: a preamble (v #Ex. 19: 3), a historical prologue (v #Ex. 19: 4), certain provisions (v #Ex. 19: 5a) and blessings (vv #Ex. 19: 5b-6a). The acceptance of the solemn assembly was normally reported in the document of the final treaty. Here it follows the presentation of the Treaty (#Ex vv. 19: 7-8).

4 You have seen what I did unto the Egyptians, and how I bare you on eagles' wings and brought you to myself.

carried on eagles wings. It is using a particularly apt metaphor that God described the exodus and the journey to Sinai. The eagle carries her out of the nest on his wings and teaches him to fly, catching it if necessary on its wings. Moses in his last song, employed the same metaphor in speaking of God's care for Israel and noted that only the Lord could do such a thing (# of 32: 11-12).

5 Now if you obey my voice, and if you keep My covenant, then you unto me above all people: for all the earth is mine;

19: 5-6 Three titles "personal property" (literally), "a kingdom of priests" and "a holy nation" - are assigned to Israel, but on condition that he obey the Lord and keep His covenant . They summarized the divine blessings that the Israelites could experiment: to belong properly to God, represent on earth and to be set apart for it to serve its objectives. They developed, ethnic and moral point of view, what it meant to have been "brought" to him. The statement "all the earth is mine" brought out the uniqueness and sovereignty of the Lord and should encourage the Israelites to dismiss all the claims of the so-called gods of the nations. It was not that the power of superiority of one god over another, in the case of Israel, it was the choice and the power of the Lord alone! See # 1 Peter 2: 9 where Peter uses the same title about the spiritual realm of the redeemed.

6 you will be for me a kingdom of priests and a holy nation. These are the words which thou shalt speak unto the children of Israel.

7 Moses came and called the elders of the people, and set before them all these words which the Lord had commanded him.

8 And all the people answered, We will do everything the LORD has said. Moses returned the words of the people unto the LORD.

And all the people answered. Informed by the ancient details of this bilateral alliance and conditional ("if you listen ... you" in v. 5), the people respond positively and enthusiastically. The Lord did not consider this response as a promise in the air (see # of 5: 27-29).

9 ¶ And the LORD said unto Moses, Behold, I come unto thee in a thick cloud, that the people may hear when I speak with you, and he always trust you. Moses returned the words of the people unto the LORD.

he always trust you. The Lord mentioned their next meeting to counter in advance any accusation which claims that Moses himself had compiled the law and would not have met the Lord on the mountain. After this powerful manifestation of the Lord, the people showed great deference to Moses.

10 And the LORD said unto Moses, Go unto the people; sanctify them today and tomorrow, and let them wash their clothes.

sanctify them. To underline the seriousness of this stage, God gave two days of preparation to the people. The encounter with God requires an interior preparation which, in this case, was represented by external acts of purification.

11 And be ready for the third day; for the third day the LORD will come down in the sight of all the people upon mount Sinai.

12 You shall set limits to the people round about, saying, 'Beware to climb the mountain, or touch its border. Whoever touches the mountain shall be put to death.

19: 12-13 We could better emphasize the need to approach the holy God properly in imposing the death penalty to those who violate the arbitrary limits he had set around the mountain. Even the animals could not encroach on the sacred place (see # Hey 12:20).

13 We will not put hands on him, but we shall certainly stone, or one of the arrows pierce animal or man, he shall not live. When the trumpet shall sound, they come up to the mountain.

14 Moses came down from the mountain to the people; sanctified the people, and they washed their clothes.

15 And he said to the people, Be ready in three days; do you approach any woman.

do you approach any woman. To be pure for the ceremony (see # Lev 15: 16-18).

¶ 16 The third day in the morning, there were thunders and lightnings, and a thick cloud on the mountain; the sound of the trumpet exceeding loud; and all the people that was in the camp trembled.

thunder and lightning. This supernatural and visible manifestation of the presence of God on the mountain, with thick clouds and the sound of the trumpet who accompanied him, gave the audience an impression of the majesty and power of God, they trembled, including Moses (# Heb 24:21). Something unusual was happening, and he was not a natural volcanic phenomenon, as some commentators have supposed.

17 Moses led out of the camp of the people, to meet God; and they stood at the foot of the mountain.

18 Mount Sinai was all in smoke because the Lord descended upon it in fire; its smoke ascended as the smoke of a furnace, and the whole mountain shook violently.

19 The sound of the trumpet grew louder and stronger. Moses spoke, and God answered him by voice.

20 And the LORD came down on Mount Sinai, to the top of the mountain; Yahweh called Moses to the mountain top. And Moses went up.

21 The LORD said to Moses, Go down, charge the people fighting rush to the LORD to gaze, lest that many of them perish.

22 Let the priests, who approach the LORD, sanctify themselves, lest the LORD break forth upon them.

23 Moses said to the LORD, The people can not come up to mount Sinai: for thou hast made us express prohibition, saying, Set bounds around the mountain, and sanctify it.

24 And the Lord said unto him, Go, get thee down; bring Aaron up with you; But the priests and the people will not rush to come up to the LORD, lest he break forth upon them.

the priests. The law was not given, no priest had yet been established in Israel. These priests were undoubtedly the firstborn of each family who officiated as priests family, since they had been dedicated to the Lord (cf. #Ex 13: 2; #Ex 24: 5). The Levites assume this function later (#No 3:45).

25 Moses went down to the people, and said these things.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact