GENÈSE 15 : 1 À 21 + ***GENESIS 15 : 1 à 21 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

10/03/2015 16:30

GENÈSE 15 : 1 À 21 + ***

1 ¶  Après ces événements, la parole de l’Éternel fut adressée à Abram dans une vision, et il dit : Abram, ne crains point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande.

je suis ton bouclier. Dieu servit de divin protecteur à Abram (cf. #Ps 7:11 ; #Ps 84:10).

2 ¶  Abram répondit : Seigneur Éternel, que me donneras-tu ? Je m’en vais sans enfants ; et l’héritier de ma maison, c’est Éliézer de Damas.

Je m’en vais sans enfants. En réponse à l’encouragement et à l’exhortation de Dieu (v. #Ge 15: 1), Abram exprima son trouble: comment la promesse de Dieu de lui donner de nombreux descendants (#Ge 13: 16) et une grande nation (#Ge 12: 2) pourrait-elle se réaliser sans enfants?

Éliézer de Damas. Pour Abram, la réalisation de la promesse de Dieu tardait; ainsi, l’adoption d’un serviteur comme héritier mâle  une coutume bien connue en Mésopotamie - était humainement parlant le meilleur arrangement possible, de plus officiellement reconnu, pour qu’elle se réalise.

3  Et Abram dit : Voici, tu ne m’as pas donné de postérité, et celui qui est né dans ma maison sera mon héritier.

15:3-5 La question « que me donneras-tu? » (v. #Ge 15: 2) se transforma en accusation « tu ne m’as pas donné! » (v. #Ge 15: 3). L’Éternel rejeta la solution proposée par Abram (v. #Ge 15: 4), juste avant de réitérer sa promesse d’une descendance innombrable (v. #Ge 15: 5).

4  Alors la parole de l’Éternel lui fut adressée ainsi : Ce n’est pas lui qui sera ton héritier, mais c’est celui qui sortira de tes entrailles qui sera ton héritier.

5  Et après l’avoir conduit dehors, il dit : Regarde vers le ciel, et compte les étoiles, si tu peux les compter. Et il lui dit : Telle sera ta postérité.

Cf. #Ro 4:18.

6  Abram eut confiance en l’Éternel, qui le lui imputa à justice.

eut confiance …  imputa à justice. L’apôtre Paul cita ces mots pour illustrer la supériorité de la foi sur les œuvres et l’opposer à elles (#Ro 4:3, #Ro 4:9, #Ro 4:22 ; #Ga 3:6 ; #Ja 2:23). Abram fut justifié par la foi!

7 ¶  L’Éternel lui dit encore : Je suis l’Éternel, qui t’ai fait sortir d’Ur en Chaldée, pour te donner en possession ce pays.

pour te donner en possession ce pays. Il est clairement révélé ici qu’un territoire bien délimité (voir vv. 18-21) est intimement lié aux nombreux descendants d’Abram, selon le dessein de Dieu et l’alliance conclue avec le patriarche, et confirmation en est donnée de manière irrévocable et incontestable dans une cérémonie solennelle (vv. #Ge 15:9-21).

8  Abram répondit : Seigneur Éternel, à quoi connaîtrai-je que je le posséderai ?

à quoi connaîtrai-je que je le posséderai? Ce n’est pas une accusation voilée face à un accomplissement qui tarde, mais une demande sincère en vue d’être informé et rassuré. En réponse, Dieu confirme son alliance avec Abram au cours d’une cérémonie remarquable (vv. #Ge 15:9-21).

9  Et l’Éternel lui dit : Prends une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe.

coupa par le milieu. Ce rituel était couramment pratiqué lorsqu’il s’agissait de conclure une alliance. Les parties engagées marchaient entre les morceaux d’animaux en affirmant qu’il leur arriverait la même chose si elles rompaient l’alliance (voir #Jér 34:18-19).

10  Abram prit tous ces animaux, les coupa par le milieu, et mit chaque morceau l’un vis-à-vis de l’autre ; mais il ne partagea point les oiseaux.

11  Les oiseaux de proie s’abattirent sur les cadavres ; et Abram les chassa.

12 ¶  Au coucher du soleil, un profond sommeil tomba sur Abram ; et voici, une frayeur et une grande obscurité vinrent l’assaillir.

sommeil. Dieu fit dormir Abram, car l’alliance n’impliquait aucun engagement de sa part. Il n’aurait pas à marcher entre les morceaux (voir v. 17).

13  Et l’Éternel dit à Abram : Sache que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera point à eux ; ils y seront asservis, et on les opprimera pendant quatre cents ans.

15:13-14 En ratifiant l’alliance, l’Éternel assurait à Abram que ses descendants occuperaient le pays, même si un pénible détour par l’Égypte repousserait l’accomplissement de cette promesse jusqu’à une période située bien après sa mort. Cf. #Ac 7:6-7.

quatre cents ans. Nombre approximatif. Ils y séjourneront en fait 430 ans (cf. #Ex 12: 40).

14  Mais je jugerai la nation à laquelle ils seront asservis, et ils sortiront ensuite avec de grandes richesses.

15  Toi, tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré après une heureuse vieillesse.

16  A la quatrième génération, ils reviendront ici ; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble.

l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble. Ce fut un report du jugement qui entraîna ce retard dans l’accomplissement de l’alliance. Le jugement de l’Égypte (v. #Ge 15: 14) marquerait le départ des descendants d’Abram pour le pays promis, et le jugement des Cananéens (définis plus largement, sur un plan ethnique, comme des Amoréens) marquerait leur entrée dans ce pays.

17 ¶  Quand le soleil fut couché, il y eut une obscurité profonde ; et voici, ce fut une fournaise fumante, et des flammes passèrent entre les animaux partagés.

fournaise fumante …  flammes. Cf. #Ex 13: 21. Ces manifestations symbolisaient la présence de Dieu qui promettait solennellement, par un serment divin, d’accomplir ses promesses à Abram en passant, seul, au milieu des animaux partagés (vv. #Ge 15:9-11).

18  En ce jour-là, l’Éternel fit alliance avec Abram, et dit : Je donne ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d’Égypte jusqu’au grand fleuve, au fleuve d’Euphrate,

15:18-21

depuis le fleuve …  au fleuve d’Euphrate. L’Écriture décrit de façon à la fois générale (#Ex 23: 31 ; #No 13: 21 ; #De 11:24 ; #1R 8:65 ; #2R 14: 25 ; #Esa 27:12) et détaillée (#No 34:1-12 ; #Jos 15:1-12 ; #Ez 47:15-20 ; cf. #Ez 48:1, #Ez 48:28) le pays promis, avec une concentration particulière sur l’ancien Canaan. Une délimitation géographique si précise ne permet, à mon avis, aucune redéfinition de la promesse de Dieu qui affaiblirait cette précision. Le « fleuve d’Égypte » était probablement le Wadi el-Arish, qui marquait la frontière sud de Juda.

Kéniens …  Jébusiens. Énumération des différents peuples qui habitaient le pays. Une description si détaillée de Canaan témoigne à nouveau du caractère bien défini du pays promis par Dieu.

 

19  le pays des Kéniens, des Keniziens, des Kadmoniens,

20  des Héthiens, des Phéréziens, des Rephaïm,

21  des Amoréens, des Cananéens, des Guirgasiens et des Jébusiens.

 

GENESIS 15 : 1 à 21 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

¶ 1 After these things the word of the Lord came to Abram in a vision, and he said Abram, fear not; I am thy shield, and thy exceeding great reward.

I am your shield. God served divine protector Abram (cf. #PS 7:11; #PS 84:10).

¶ 2 Abram said, Lord GOD, what will you give me? I go childless; and the heir of my house is Eliezer of Damascus.

I go childless. In response to encouragement and exhortation of God (v #Ge. 15: 1), Abram expressed his confusion: how God's promise to give him many descendants (#Ge 13: 16), and a great nation (#Ge 12: 2) Could happen without children?

Eliezer of Damascus. For Abram, the realization of God's promise was slow; and, adopting a servant as male heir a well-known custom in Mesopotamia - humanly speaking the best arrangement, more officially recognized, to make it happen.

3 And Abram said, Behold, to me thou hast given no seed, and one born in my house is my heir.

15: 3-5 The question "what will you give me? "(V #Ge. 15: 2) turned into accusation" you have not given me! "(V #Ge. 15: 3). The LORD rejected the solution proposed by Abram (v #Ge. 15: 4), just before reiterating his promise to innumerable descendants (v #Ge. 15: 5).

4 Then the word of the LORD came to him: It is not be thine heir, but a son coming from your own body will be your heir.

5 And he brought him forth abroad, and said, Look now toward heaven, and tell the stars, if you can count them. And he said, So shall thy seed be.

See #Ro 4:18.

6 And he believed in the LORD; and he reckoned to him as righteousness.

And he believed ... imputed for righteousness. The apostle Paul quoted these words to illustrate the superiority of faith over works and oppose them (#Ro 4: 3, #Ro 4: 9, 4:22 #Ro; #Ga 3: 6; #Ja 2:23). Abram was justified by faith!

¶ 7 The LORD said to him, I am the LORD, who brought you out of Ur of the Chaldeans to give you this land in possession.

to give you in possession of this country. It is clearly revealed here that a well-defined territory (see vv. 18-21) is closely linked to many descendants of Abram, according to the plan of God and the covenant with the patriarch, and confirmation is given so irrevocable and undeniable in a solemn ceremony (#Ge vv. 15: 9-21).

8 Abram said, Lord GOD, whereby shall I know that I shall inherit it?

what shall I know that I shall inherit it? This is not a veiled accusation facing an accomplishment that is slow but sincere request to be informed and reassured. In response, God confirms his covenant with Abram in a remarkable ceremony (#Ge vv. 15: 9-21).

9 And the LORD said, Take an heifer of three years, a goat of three years old, a ram three years old, a turtledove, and a young pigeon.

cut in the middle. This ritual was commonly practiced when it came to an alliance. Obligated parties walked between the pieces of animals by saying that the same thing happen to them if they broke the covenant (see # Jer 34: 18-19).

10 Abram took all these, and divided them in the midst, and laid each piece one vis-à-vis the other; but he did not cut the birds.

11 Birds of prey came down on the carcasses, Abram drove them away.

¶ 12 At sunset, a deep sleep fell upon Abram; and behold, a horror of great darkness fell upon him.

sleep. God made Abram to sleep because the alliance did not imply any commitment on its part. He would not have to walk between songs (v. 17).

13 And the Lord said to Abram, Know that your descendants will be strangers in a land that is not theirs; they will be enslaved and oppressed four hundred years.

15: 13-14 By ratifying the covenant, the Lord assured Abraham that his descendants would occupy the country, although a painful detour Egypt would reject the fulfillment of this promise until a period long after his death located . #AC Cf. 7: 6-7.

four hundred years. Approximate number. They would stay there actually 430 years (see #Ex 12: 40).

14 But I will punish the nation whom they shall serve, and then they come out with great substance.

15 And thou shalt go to thy fathers in peace, thou shalt be buried in a good old age.

16 In the fourth generation they shall come hither; for the iniquity of the Amorites is not yet full.

the iniquity of the Amorites is not yet full. It was a postponement of the trial which resulted in the delay in the fulfillment of the covenant. The judgment of Egypt (v #Ge. 15: 14) mark the departure of Abram's descendants to the promised land, and the judgment of the Canaanites (defined more broadly, an ethnic level, as the Amorites) mark their entry in this country.

¶ 17 When the sun went down, there was a darkness; and, behold, it was a smoking furnace, and a flaming torch passed between those pieces.

... smoking furnace flames. See #Ex 13: 21. These events symbolized the presence of God who promised solemnly, by a divine oath to fulfill his promises to Abram way, alone, in the middle of shared animals (vv #Ge. 15: 9 11).

18 In that day the LORD made a covenant with Abram, saying, I have given this land to your seed, from the river of Egypt unto the great river, the river Euphrates,

15: 18-21

from the river ... the river Euphrates. Scripture describes how both general (#Ex 23: 31; #No 13: 21; # of 11:24; 8:65 # 1R, 2R # 14: 25; #Esa 27:12) and detailed ( # no 34: 1-12; #Jos 15: 1-12; #Ez 47: 15-20; cf. #Ez 48: 1, 48:28 #Ez) the promised land, with a particular focus on the former Canaan. Geographical boundaries so precise it possible, in my opinion, no redefinition of the promise of God that would weaken the clarification. The "river of Egypt" was probably the Wadi el-Arish, which marked the southern border of Judah.

Kenites ... Jebusites. Enumeration of the different peoples who inhabited the country. Such a detailed description of Canaan demonstrates again the well-defined nature of the land promised by God.

 

19 the Kenites, the Kenizzites, the Kadmonites,

20 the Hittites, the Perizzites, the Rephaim,

21 the Amorites, the Canaanites, the Girgashites, and the Jebusites.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact