HÉBREUX 12 : 01 À 29** + HEBREWS 12 : 01 to 29 + NOTES : JOHN MACARTHUR

12/05/2016 10:37

HÉBREUX 12 : 01 À 29** +
 

1 ¶  Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d’une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte,

 

donc. Mot de transition crucial, car il permet une conclusion emphatique (cf. #1Th 4:8) de la section qui débute en #Hé 10:19.

 

témoins. Les morts du ch. #Hé 11 attestent de la valeur et de la bénédiction que l’on retire d’une vie par la foi. La motivation sous-jacente au désir de « courir » ne se trouve pas dans l’espoir de recevoir des louanges de la part des saints qui sont au ciel. Le coureur est plutôt inspiré par l’exemple édifiant que ceux-ci ont donné de leur vivant. Cette grande « nuée » n’est pas composée de spectateurs, mais plutôt de croyants qui, par l’exemple de leur vie passée, encouragent leurs successeurs à s’inspirer d’eux (cf. #Hé 11:2, #Hé 11:4-5, #Hé 11:33, #Hé 11:39).

 

rejetons. Exhortation adressée à ceux qui, parmi les Hébreux, professaient Christ mais ne faisaient pas preuve d’un engagement total dans la foi. Ils n’avaient pas encore commencé la course qui débute à la réception du salut. L’auteur les invite donc à accepter le salut en Christ et à se lancer dans la course.

 

tout fardeau. Il ne s’agit pas du « péché », mentionné juste après, mais du poids encombrant du système lévitique qui pesait sur les épaules des Hébreux et les étouffait de son légalisme. L’athlète se débarrasse de tout vêtement qui n’est pas strictement nécessaire pendant la course. Les choses extérieures sur lesquelles se concentre le système lévitique non seulement gênent les mouvements du coureur, mais elles l’« enveloppent », de sorte qu’il s’y trouve comme pris au piège.

 

le péché. Dans ce contexte, il est surtout question ici du péché d’incrédulité: le refus de se détourner des sacrifices imposés par le Lévitique pour se tourner vers le sacrifice parfait que Christ a déjà accompli (cf. #Jn 16:8-11), mais aussi d’autres péchés chers au non-croyant.

 

persévérance. C’est la détermination sans faille à aller de l’avant, sans céder à la tentation de relâcher votre effort ou d’abandonner (cf. #1Co 9:24-25).

 

carrière. Le terme grec désigne la lutte, le concours sportif. Cette métaphore sportive présente la vie dans la foi comme exigeante et nécessitant de durs efforts. Le mot grec utilisé ici a donné en français le mot agonie.

 

2  ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l’ignominie, et s’est assis à la droite du trône de Dieu.

 

ayant les regards. Il leur est demandé de regarder à Jésus comme à l’objet de leur foi et comme à leur salut (cf. #Hé 11:26-27 ; #Ac 7:55-56 ; #Ph 3:8).

 

qui suscite. Le terme désigne littéralement un initiateur ou un exemple prééminent.

 

mène à la perfection. Le terme comporte l’idée d’amener à une complétude absolue (cf. #Jn 19: 30).

 

la joie. Jésus a persévéré, si bien qu’il a pu se réjouir d’avoir accompli la volonté de son Père et d’être élevé (cf. #Hé 1:9 ; #Ps 16:9-11 ; #Lu 10:21-24).

 

à la droite. La droite est la place du pouvoir, de l’autorité et de l’honneur (cf. verset #Hé 1:13 ; #Ro 8:34 ; #1Pi 3:22). C’est aussi une position de subordination, qui implique que le Fils est sous l’autorité du Père (cf. #1Co 15:27-28). La place que Christ a prise, c’est le trône de Dieu (#Hé 8:1 ; #Hé 10:12 ; #Hé 12:2) où il règne en qualité de Seigneur souverain. Cette image dépeint un Sauveur victorieux, non un martyr défait. Si l’idée principale est ici l’intronisation de Christ, le fait qu’il est assis peut aussi signifier que son œuvre expiatoire est achevée.

 

3  Considérez, en effet, celui qui a supporté contre sa personne une telle opposition de la part des pécheurs, afin que vous ne vous lassiez point, l’âme découragée.

 

Considérez …  celui. Jésus est l’exemple suprême d’un être prêt à souffrir par obéissance à Dieu. Il a été confronté à « l’opposition » (mot grec de la même famille que « contradiction » en #Lu 2:34), y compris au supplice de la croix. Tous ceux qui le suivent se trouvent confrontés à la même opposition (#Ac 28:22 ; #Ga 6:17 ; #Col 1:24 ; #2Ti 3:12).

 

lassiez …  découragée. Les pressions, l’épuisement et les persécutions qu’endurent les croyants (cf. #Ga 6:9) ne sont rien en regard de ce que Christ a dû endurer.

 

4 ¶  Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.

 

jusqu’au sang. Aucun des Hébreux n’avait connu un épuisement ou une persécution qui l’ait confronté à la mort ou au martyre. Puisque Etienne (#Ac 7:60), Jacques (#Ac 12:1) et d’autres (cf. #Ac 9:1 ; #Ac 22: 4 ; #Ac 26:10) connurent le martyre à Jérusalem, les destinataires de l’épître ne devaient pas y habiter.

 

5  Et vous avez oublié l’exhortation qui vous est adressée comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas le châtiment du Seigneur, Et ne perds pas courage lorsqu’il te reprend ;

 

12:5-6 L’auteur rappelle et explique ici le sens de #Pr 3:11-12: les épreuves et les souffrances auxquelles les croyants sont confrontés viennent de Dieu, qui s’en sert pour les éduquer et les corriger. Elles prouvent l’amour de Dieu pour ses enfants (cf. #2Co 12:7-10).

 

6  Car le Seigneur châtie celui qu’il aime, Et il frappe de la verge tous ceux qu’il reconnaît pour ses fils.

 

frappe de la verge. Allusion au châtiment du fouet, sévère et douloureux, qui était courant parmi les Juifs à l’époque (cf. #Mt 10:17 ; #Mt 23: 34).

 

7  Supportez le châtiment : c’est comme des fils que Dieu vous traite ; car quel est le fils qu’un père ne châtie pas ?

 

12:7-8

fils. Puisque tous sont imparfaits et ont besoin de discipline et de correction, tous les authentiques enfants de Dieu souffriront à un moment ou à un autre, d’une façon ou d’une autre.

 

8  Mais si vous êtes exempts du châtiment auquel tous ont part, vous êtes donc des enfants illégitimes, et non des fils.

 

illégitimes. C’est la seule fois que ce mot grec apparaît dans le N.T., mais il est employé dans la littérature ancienne à propos des enfants nés d’esclaves ou de concubines. Il y a peut-être une allusion à Agar et à Ismaël (#Ge 16), la concubine et le fils illégitime d’Abraham.

 

9  D’ailleurs, puisque nos pères selon la chair nous ont châtiés, et que nous les avons respectés, ne devons-nous pas à bien plus forte raison nous soumettre au Père des esprits, pour avoir la vie ?

 

nous soumettre. Le respect de Dieu entraîne la soumission à sa volonté et à sa loi, et ceux qui se prêtent de bon cœur à ces épreuves en retireront une vie plus abondante, plus riche (cf. #Ps 119:165).

 

Père des esprits. On pourrait traduire « Père de notre esprit » pour établir le contraste avec nos « pères selon la chair », c’est-à-dire nos pères humains (littéralement « pères de notre chair »).

 

10  Nos pères nous châtiaient pour peu de jours, comme ils le trouvaient bon ; mais Dieu nous châtie pour notre bien, afin que nous participions à sa sainteté.

 

notre bien. Nos pères humains étant imparfaits, leur châtiment ne peut qu’être imparfait, alors que Dieu étant parfait, sa discipline est parfaite et vise toujours le bien spirituel de ses enfants.

 

11  Il est vrai que tout châtiment semble d’abord un sujet de tristesse, et non de joie ; mais il produit plus tard pour ceux qui ont été ainsi exercés un fruit paisible de justice.

 

exercés. Même mot qu’en #Hé 5:14 .

 

fruit …  de justice. C’est la même expression qu’en #Ja 3:18.

 

12  Fortifiez donc vos mains languissantes Et vos genoux affaiblis ;

 

12:12-13 L’auteur reprend la métaphore de la course des versets 1-3 (cf. #Pr 4:25-27) et cite le texte d’#Esa 35:3 pour décrire l’état des personnes soumises à la discipline: elles sont pareilles à un coureur épuisé dont les bras tombent et les genoux flageolent. Lorsque le croyant rencontre des circonstances difficiles, il ne doit pas se laisser abattre. Il doit plutôt endurer ces souffrances patiemment et trouver un second souffle pour pouvoir continuer la course.

12:12-17 Ce passage exhorte les croyants à agir en fonction des vérités exposées précédemment. Une vérité que l’on connaît mais à laquelle on n’obéit pas devient un jugement plutôt qu’un bienfait (cf. #Hé 13: 22).

 

13  et suivez avec vos pieds des voies droites, afin que ce qui est boiteux ne dévie pas, mais plutôt se raffermisse.

14  Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

 

Recherchez …  la sanctification. Comme l’expose l’épître, cela revient à:

1° s’approcher de Dieu avec une foi pleine et entière et une conscience pure (#Hé 10:14, #Hé 10:22);

2° accepter Christ comme Sauveur et comme sacrifice pour le péché, qui introduit le pécheur dans la communion avec Dieu.

 

Les non-croyants n’auront pas envie d’accepter Christ si, par leur vie, les croyants ne démontrent pas les qualités voulues par Dieu, notamment la paix et la sainteté (cf. #Jn 13: 35 ; #1Ti 4:3 ; #1Pi 1:16).

 

15  Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés ;

 

Veillez. Les croyants doivent veiller sur leur vie afin de rendre un témoignage caractérisé par la paix et la sainteté et de discerner qui ils pourraient aider, dans leur entourage, à recevoir le salut.

 

se prive de la grâce de Dieu. Il s’agit littéralement d’arriver trop tard et de rester sur la touche. C’est une nouvelle allusion aux Juifs de cette assemblée qui n’étaient qu’intellectuellement convaincus; malgré leur connaissance de l’Évangile et leur intérêt pour Christ, ils n’en demeuraient pas moins à la limite de l’apostasie.

 

racine d’amertume. C’est l’attitude de l’apostat, dont l’influence est néfaste au sein de l’assemblée. Cf. #De 29:18.

 

16  à ce qu’il n’y ait ni impudique, ni profane comme Ésaü, qui pour un mets vendit son droit d’aînesse.

 

débauché. Dans ce contexte, il s’agit de l’immoralité sexuelle en général. L’apostasie est souvent en relation directe avec l’immoralité (cf. #2P 2:10, #2P 2:14, #2P 2:18 ; #Jude 8, #Jude 16, #Jude 18).

12:16-17 Voir #Ge 25:29-34 ; #Ge 27:1-39. Ésaü désirait recevoir la bénédiction de Dieu, mais il ne voulait pas de Dieu. Il regretta son erreur mais ne se repentit pas de sa conduite. Ésaü est un exemple des hommes qui pèchent en toute conscience contre Dieu et auxquels il n’est pas accordé de deuxième chance du fait de leur connaissance de la vérité et de leur endurcissement (cf. #Hé 6:6 ; #Hé 10:26). Ésaü était le type même du « profane ».

 

17  Vous savez que, plus tard, voulant obtenir la bénédiction, il fut rejeté, quoiqu’il la sollicitât avec larmes ; car son repentir ne put avoir aucun effet.

18 ¶  Vous ne vous êtes pas approchés d’une montagne qu’on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête,

 

Voir #Ex 19:12-13 ; #De 4:11 ; #De 5:22.

 

12:18-29 L’auteur se lance dans un développement fondé sur la rencontre d’Israël avec Dieu au mont Sinaï (voir #Ex 19:1-20:2 ; #De 4:10-24).

 

19  ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l’entendirent demandèrent qu’il ne leur en fût adressé aucune de plus,

 

retentissement de la trompette. Voir #Ex 19: 16, #Ex 19: 19 ; #De 4:12.

 

20  car ils ne supportaient pas cette déclaration : Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée.

 

Citation d’#Ex 19:12-13 (cf. #Ex 20: 19 ; #De 5:23-24).

 

21  Et ce spectacle était si terrible que Moïse dit : Je suis épouvanté et tout tremblant !

 

Citation de #De 9:19.

 

22  Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges,

 

montagne de Sion. Par opposition au mont Sinaï, où Dieu transmit la loi mosaïque  rébarbative et terrifiante - la montagne de Sion, dans ce contexte, ne renvoie pas à la montagne qui se dresse près de Jérusalem mais à la Jérusalem céleste, la résidence de Dieu, attirante et accueillante. Personne n’était en mesure de plaire à Dieu selon les conditions données au mont Sinaï, car il fallait accomplir parfaitement la loi (#Ga 3:10-12). Sion, en revanche, est accessible à tous ceux qui viennent à Dieu au travers de Jésus-Christ (cf. #Ps 132:13-14 ; #Esa 46:13 ; #Za 2:10 ; #Ga 4:21-31).

 

la montagne de Sion …  la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste. Synonymes du ciel. Pour une description plus détaillée de la cité de Dieu, la Jérusalem céleste.

 

myriades. C’est-à-dire 10 000. Voir #Ap 5:11-12.

 

chœur. Le terme désignait le rassemblement de populations pour une fête publique. Les myriades d’anges dans le ciel se rassemblent pour se réjouir autour du trône de Dieu.

 

23  de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection,

 

assemblée des premiers-nés. Ou « Église des premiers-nés ». Jésus-Christ est le premier-né par excellence. L’Église se compose des croyants cohéritiers de Christ, qui a la prééminence parmi de nombreux frères (#Ro 8:17, #Ro 8:29).

L’expression correspond à une prééminence de position ou à un titre, non à un ordre chronologique. Christ n’a pas été le premier à naître sur terre, mais il détient la plus haute position de souveraineté. En tant que premier-né, il a aussi été mis à part pour le service de Dieu et, du fait de sa prééminence, il a légitimement droit à l’héritage (cf. v. #Hé 1:2 ; #Ge 43:33 ; #Ex 13: 2 ; #Ex 22: 29 ; #De 21: 17 ; #Ps 89:28).

 

justes parvenus à la perfection. (cf. #Hé 11:40). Ce sont les saints de l’A.T., à la différence de « l’assemblée des premiers nés », qui est constituée des croyants de la nouvelle alliance.

 

24  de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel.

 

médiateur.  (cf. #Hé 8:6-10 ; #Hé 9:15).

 

parle mieux. Le sacrifice d’Abel était agréable à Dieu parce qu’il l’avait offert avec foi et dans l’obéissance (cf. #Hé 11:4), mais il n’avait aucun pouvoir d’expiation. Seul le sang de Jésus était suffisant pour purifier du péché (cf. #1Jn 1:7) et apporter la rédemption (#Hé 9:12), le pardon (#Hé 9:26) et le salut complet (#Hé 10:10, #Hé 10:14).

 

que celui d’Abel. Le sang du sacrifice d’Abel ne fournissait qu’une couverture temporaire, tandis que le sang du sacrifice de Christ proclame le pardon éternel (cf. #Col 1:20).

 

25  Gardez-vous de refuser d’entendre celui qui parle ; car si ceux-là n’ont pas échappé qui refusèrent d’entendre celui qui publiait les oracles sur la terre, combien moins échapperons-nous, si nous nous détournons de celui qui parle du haut des cieux,

 

refusèrent d’entendre. le même mot grec sert à décrire la conduite des Israélites sur le mont Sinaï (traduit « demandèrent que »).

 

combien moins. Les conséquences de l’apostasie sont extrêmement graves. Le jugement auquel on peut s’attendre et la terreur que l’on peut en concevoir dépassent largement ce que l’on pouvait redouter sur le mont Sinaï.

 

26  lui, dont la voix alors ébranla la terre, et qui maintenant a fait cette promesse : Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel.

Citation d’#Ag 2:6.

 

12:26-27

ébranla alors la terre. Au mont Sinaï, Dieu fit trembler la terre. Depuis Sion, il ébranlera les cieux, l’univers tout entier (cf. #Esa 13: 13 ; #Esa 34:4 ; #Esa 65:17, #Esa 65:22 ; #2P 3:10-13 ; #Ap 6:12-14 ; #Ap 20: 11 ; #Ap 21: 1).

 

27  Ces mots : Une fois encore, indiquent le changement des choses ébranlées, comme étant faites pour un temps, afin que les choses inébranlables subsistent.

 

Toutes les choses physiques (« des choses ébranlées ») seront détruites; seules resteront les choses éternelles (« les choses inébranlables »).

 

28  C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, (12-29) avec piété et avec crainte,

 

royaume. Dieu créera « un nouveau ciel et une nouvelle terre …  la ville sainte, la nouvelle Jérusalem » (#Ap 21: 1, #Ap 21: 2), une réalité qui sera éternelle et indestructible.

 

montrons notre reconnaissance. Ou « attachons-nous à la grâce ».

 

avec piété et avec crainte. (cf. #Hé 5:7). Le second mot a trait à l’appréhension ressentie à l’idée de se trouver en présence de Dieu.

 

29  car notre Dieu est aussi un feu dévorant.

 

feu dévorant. Voir #De 4:24. La loi donnée au Sinaï prescrivait de nombreux et sévères châtiments, mais la punition est bien pire pour ceux qui rejettent l’offre de salut que Dieu fait au travers de son propre Fils, Jésus-Christ (cf. #Lu 3:16-17). Ce verset est à mettre en rapport avec #Hé 10:29-31.

 

 

HEBREWS 12 : 01 to 29 + NOTES : JOHN MACARTHUR

 

 

1 ¶ Therefore we also, since we are surrounded by so great a cloud of witnesses, lay aside every weight, and sin which so easily ensnares us, and let us run with perseverance the race that is set before us,

 

so. Forgot crucial transition because it allows an emphatic conclusion (see # 1 Thessalonians 4: 8) of the section beginning at 10:19 Hey #.

 

witnesses. The deaths of ch. Hey # 11 attest to the value and blessing that is removed from a life by faith. The motivation underlying the desire to "run" is not hoping to receive praise from the saints who are in heaven. The rider is rather inspired by the shining example that they gave in their lifetime. This large "cloud" is not composed of spectators, but to believers who, by the example of their past life, encouraging their followers to emulate them (cf. Heb 11 # 2, # Heb 11 4-5, 11:33 # Hey, Hey # 11:39).

 

offspring. Exhortation to those among the Hebrews professed Christ but did not demonstrate a total commitment in faith. They had not even started the race which starts at the reception of salvation. The author invites them to accept salvation in Christ and to engage in the race.

 

every weight. It is not a question of "sin", mentioned just after, but the bulky weight of the Levitical system that weighed on the shoulders of the Hebrews and stifled its legalism. The athlete gets rid of clothing that is not strictly necessary during the race. The external things that the Levitical system focuses not only hamper the movement of the rider, but the "wrap" so that it is there as trapped.

 

the sin. In this context, it is mostly talking about the sin of unbelief: refusing to turn away from sacrifices imposed by Leviticus to turn to the perfect sacrifice that Christ has already accomplished (cf. #Jn 16: 8-11) but also other expensive sins unbeliever.

 

perseverance. It is the unwavering determination to move forward, without yielding to the temptation to relax or abandon your effort (see # 1 Cor 9: 24-25).

 

career. The Greek word means wrestling, sports competitions. This sporting metaphor presents the life of faith as a demanding and require hard efforts. The Greek word used here gave the French word agony.

 

2 Looking unto Jesus the author and finisher of our faith; who for the joy set before him endured the cross, despising the shame, and is seated at the right of the throne of God .

 

with the looks. They are asked to look to Jesus as the object of their faith as their salvation (cf. Heb # 11: 26-27; #AC 7: 55-56; #Ph 3: 8).

 

which arouses. The term literally means an initiator or a pre-eminent example.

 

leads to perfection. The term includes the idea of ​​bringing to an absolute completeness (see #Jn 19: 30).

 

joy. Jesus persevered, so he could be happy to have fulfilled the will of his Father and to be raised (see # 1 Hey: 9; #PS 16: 9-11; #Lu 10: 21- 24).

 

to the right. The right is the place of power, authority and honor (cf. verse # Heb 1:13; #Ro 8:34; 1 Peter 3:22 #). It is also a subordinate position, which implies that the Son is under the authority of the Father (cf. # 1 Cor 15: 27-28). Instead that Christ has made, it is the throne of God (# Heb 8: 1; 10:12 Hey #; # Heb 12: 2) where he reigns as sovereign Lord. This image depicts a victorious Savior, not a defeated martyr. If the main idea here is the enthronement of Christ, that he is sitting can also mean that His atoning work is finished.

 

3 For consider, one that has supported himself against such opposition from sinners, so that you will not grow weary and lose heart.

 

Consider this .... Jesus is the supreme example of someone willing to suffer in obedience to God. He was confronted with the "opposition" (the Greek word of the same family as "contradiction" in #Lu 2:34), including the torture of the cross. All those who follow him are facing the same opposition (#AC 28:22; #Ga 6:17; #Col 1:24; # 2Ti 3:12).

 

weary ... discouraged. The pressures, depletion and persecution endured by the believers (cf. #Ga 6: 9) are nothing compared to what Christ endured.

 

4 ¶ You have not yet resisted unto blood, striving against sin.

 

up blood. None of the Hebrews had known exhaustion or persecution who had faced death or martyrdom. Since Etienne (#AC 7:60), Jacques (#AC 12: 1) and others (cf. #AC 9: 1; #AC 22: 4; 26:10 #AC) experienced martyrdom in Jerusalem, the recipients of the letter were not to live there.

 

5 And ye have forgotten the exhortation addressed to you as unto children, My son, despise not the chastening of the Lord, nor faint when thou art rebuked;

 

12: 5-6 The author recalls and explains here the meaning of #Pr 3: 11-12: the trials and sufferings that believers are facing are of God, who uses it to educate and correct. They show God's love for His children (see # 2 Cor 12: 7-10).

 

6 For the Lord disciplines those he loves, and he punishes everyone he receiveth son.

 

scourges. Referring to whipping, severe and painful, which was common among Jews at the time (cf. #Mt 10:17; #Mt 23: 34).

 

7 If ye endure chastening are like son, God deals with you; for what son is a father does not discipline?

 

12: 7-8

son. Since all are imperfect and need discipline and correction, all true children of God suffer at one time or another, in one way or another.

 

8 But if ye be without chastisement, whereof all are partakers, then are ye bastards, and not the son.

 

illegitimate. This is the only time this Greek word appears in the N.T., but it is used in ancient literature about children born to slaves or concubines. There is perhaps an allusion to Hagar and Ishmael (#Ge 16), the concubine and the illegitimate son of Abraham.

 

9 Furthermore, as our human fathers who disciplined us and we respected them, do we not much rather be in subjection unto the Father of spirits, and live?

 

submit. Respect for God involves submission to his will and his law, and those who lend a good heart these tests will reap a more abundant life, richer (see #PS 119: 165).

 

Father of spirits. Could be translated "Father of our spirits" to show the contrast with our "human fathers", that is to say our human fathers (literally "fathers of our flesh").

 

10 Our fathers disciplined us for a few days, as seemed good; but God disciplines us for our good, that we may share in his holiness.

 

our good. Our human fathers are imperfect, their punishment can only be imperfect, as God is perfect, his discipline is perfect and always seeks the spiritual welfare of his children.

 

11 It is true that all discipline seems a cause for sadness, not joy; but afterward it yields for those who have been trained by the peaceful fruit of righteousness.

 

exercised. Even that word # Heb 5:14.

 

... fruit of justice. This is the same expression that #Ja 3:18.

 

12 So Strengthen your weak hands and the feeble knees;

 

12: 12-13 The author uses the metaphor of the race verses 1-3 (cf. #Pr 4: 25-27) and cites the text of # Isa 35: 3 to describe the status of persons subject to discipline: they are like an exhausted runner whose arms fall and knees flageolent. When the believer encounters difficult circumstances, it should not be daunted. Rather, it must endure this suffering patiently and find a second wind to continue the race.

12: 12-17 This passage exhorts believers to act on the truths outlined earlier. A truth that we know but to which one does not obey becomes a judgment rather than a blessing (see # Heb 13: 22).

 

13 and for your feet straight paths, so that what is lame may not, but rather be healed.

14 Follow peace with all men, and holiness, without which no man shall see the Lord.

 

Look ... sanctification. As stated the letter, this means:

1 approach God with full faith and a good conscience (10:14 # Hey, Hey # 10:22);

2 ° accept Christ as Savior and sacrifice for sin, which introduces the sinner into communion with God.

 

Unbelievers will not want to accept Christ if for their lives, believers do not demonstrate the qualities required by God, including peace and holiness (cf. #Jn 13: 35; # 1Ti 4: 3 ; # 1 Peter 1:16).

 

15 Make sure that no one misses the grace of God; that no root of bitterness growing springing up cause trouble, and thereby many be defiled;

 

Watch. Believers should watch over their lives to make a testimony characterized by peace and holiness and to discern that they could help in their surroundings, to receive salvation.

 

one misses the grace of God. There's literally too late and sit on the sidelines. This is another allusion to the Jews of the meeting that were intellectually convinced; Despite their knowledge of the gospel and their interest in Christ, they did not remain less than the limit of apostasy.

 

root of bitterness. It is the attitude of the apostate, whose influence is harmful in the meeting. See # of 29:18.

 

16 that there be any fornicator, or profane person, as Esau, who for one meal sold his birthright.

 

debauchery. In this context, it comes to sexual immorality in general. Apostasy is often directly related to immorality (see # 2P 2:10 # 2P 2:14 # 2P 2:18; #Jude 8 #Jude 16 #Jude 18).

12: 16-17 See #Ge 25: 29-34; #Ge 27: 1-39. Esau wanted to receive the blessing of God, but he did not want God. He regretted his mistake but did not repent of his conduct. Esau is an example of men who sin against God conscientiously and to which he is not granted a second chance because of their knowledge of the truth and their hardness (see # Heb 6: 6; Heb 10:26 # ). Esau was the same type of "profane".

 

17 You know that afterward, wishing to inherit the blessing, he was rejected, though he sought it with tears; because his repentance could not have any effect.

18 ¶ You did not come to a mountain that might be touched and that burned with fire, nor of the cloud, nor of darkness, and tempest,

 

See #Ex 19: 12-13; # Of 4:11; # Of 5:22.

 

12: 18-29 The author embarks based development to meet Israel with God on Mount Sinai (see #Ex 19: 1-20: 2; # of 4: 10-24).

 

19 And the sound of the trumpet, and the voice of words, such as those who heard it begged them be spoken no more,

 

sound of a trumpet. See #Ex 19: 16 #Ex 19: 19; # Of 4:12.

 

20 because they did not endure that if a beast touch the mountain, it shall be stoned.

 

Quote of Ex # 19: 12-13 (cf. #Ex 20: 19; # of 5: 23-24).

 

21 And this show was so terrible that Moses said, I am terrified and trembling!

 

Quote # of 9:19.

 

22 But you have come to Mount Zion, the city of the living God, the heavenly Jerusalem, and to myriads of angels,

 

Mount Zion. In contrast to Mount Sinai, where God transmitted the grim and terrifying Mosaic Law - Mount Zion, in this context does not refer to the mountain that rises next to Jerusalem but the heavenly Jerusalem, the residence of God, attractive and welcoming. Nobody was able to please God according to the conditions given at Sinai, having to perfectly fulfill the law (#Ga 3: 10-12). Sion, however, is accessible to all those who come to God through Jesus Christ (cf. #PS 132: 13-14; 46:13 #Esa; #Za 2:10; #Ga 4: 21-31 ).

 

Mount Zion ... the city of the living God, the heavenly Jerusalem. sky synonymous. For a more detailed description of the city of God, the heavenly Jerusalem.

 

myriads. That is to say, 000. 10 See #Ap 5: 11-12.

 

choir. The term referred to the gathering of people for a public holiday. The myriads of angels in heaven gather to celebrate around the throne of God.

 

23 of the assembly of the firstborn enrolled in heaven, the judge who is the God of all, the righteous spirit made perfect,

 

assembly of the firstborn. Or "church of the firstborn". Jesus Christ is the firstborn par excellence. The Church consists of believers fellow heirs of Christ, who has the preeminence among many brethren (8:17 #Ro, #Ro 8:29).

The expression corresponds to a position of prominence or a title, not in chronological order. Christ was not the first to be born on earth, but it holds the highest position of sovereignty. As the first-born, he was also set apart for the service of God and, because of its prominence, it lawfully entitled to inheritance (cf. v # Heb. 1: 2; #Ge 43: 33; #Ex 13: 2; #Ex 22: 29; # of 21: 17; #PS 89:28).

 

righteous made perfect. (See # Heb 11:40). These are A.T the saints., Unlike "the assembly of the firstborn", which is composed of believers of the new covenant.

 

24 to Jesus the mediator of the new covenant, and the blood of sprinkling that speaks better than Abel.

 

mediator. (Cf. Heb # 8: 6-10; Heb 9:15 #).

 

speak better. Abel's sacrifice was pleasing to God because he had offered with faith and obedience (see # Heb 11: 4), but he had no power of atonement. Only the blood of Jesus was sufficient to purify from sin (cf. 1 Jn 1 # 7) and bring redemption (Heb 9:12 #), forgiveness (# Heb 9:26) and complete salvation (# Heb 10: 10 # Heb 10:14).

 

than that of Abel. Abel's sacrifice of blood provided only a temporary cover, while the blood sacrifice of Christ proclaims eternal forgiveness (cf. #Col 1:20).

 

25 See that you refuse not him who speaks; for if those did not escape who refused him who warned them on earth, much less shall we escape if we turn away from him who speaks from heaven,

 

refused to hear. the same Greek word is used to describe the conduct of the Israelites on Mount Sinai (translated "demanded that").

 

how much less. The consequences of apostasy are extremely serious. The judgment which can be expected and terror that one can conceive far beyond what might have been feared at Mount Sinai.

 

26 him whose voice then shook the earth, but now he has promised, Yet once more I shake not only the earth but also the heavens.

Quote of Ag # 2: 6.

 

12: 26-27

then shook the earth. At Mount Sinai, God made the earth tremble. From Sion, he will shake the heavens, the whole universe (cf. #Esa 13: 13; #Esa 34: 4; 65:17 #Esa, #Esa 65:22; # 2 Pet 3: 10-13; #Ap 6: 12-14; #Ap 20: 11; #Ap 21: 1).

 

27- The words Again, indicate changing things shaken, as being made for a time, so shaken may remain.

 

All physical things ( "the shaken things") will be destroyed; only remain the eternal things ( "not shaken").

 

28 Therefore, receiving an unshakable kingdom, let us have in making God a worship that is pleasing to him, (12-29) with reverence and awe,

 

kingdom. God will create "a new heaven and a new earth ... the holy city, new Jerusalem" (#Ap 21: 1, #Ap 21: 2), a reality that is eternal and indestructible.

 

show our gratitude. Or "we attach to grace."

 

with reverence and awe. (See # Heb 5: 7). The second word refers to the apprehension felt at the idea of ​​being in the presence of God.

 

29 For our God is a consuming fire.

 

consuming fire. See # of 4:24. The Law given at Sinai prescribed numerous and severe punishment, but the punishment is much worse for those who reject the offer of salvation that God made through His Son, Jesus Christ (cf. #Lu 3: 16-17 ). This verse is to liaise with # Heb 10: 29-31.

 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact