JEAN 21: 1 À 25 + *** JOHN 21 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

12/08/2015 09:36

JEAN 21: 1 À 25 + ***

 

 1 ¶  Après cela, Jésus se montra encore aux disciples, sur les bords de la mer de Tibériade. Et voici de quelle manière il se montra.

 

mer de Tibériade. Autre nom de la mer de Galilée que l’on trouve seulement en Jn (voir #Jn 6:1).

21:1-25 Épilogue ou appendice de l’Évangile de Jean. Alors que 20:30-31 constitue la conclusion de l’ensemble du 4e Évangile, l’information placée ici, à la fin de son œuvre, fait pendant à son prologue de 1:1-18. L’essentiel de l’épilogue sert à répondre à cinq questions restées sans réponse au ch. #Jn 20.

1° Jésus cesserait-il de fournir aux siens ce dont ils ont besoin (cf. #Jn 20: 17)? Cette question trouve réponse aux vv. #Jn 21:1-14.

2° Qu’adviendrait-il de Pierre, qui avait renié par trois fois Christ avant de prendre honteusement la fuite? La dernière scène avec Pierre était en #Jn 20:6-8, où Jean et lui-même constataient que le tombeau était vide; or, à cette occasion, seul Jean avait cru (#Jn 20: 8). La réponse à cette question se trouve aux vv. #Jn 21:15-17.

3° Qu’adviendrait-il des disciples, maintenant qu’ils étaient privés de leur Maître? La réponse figure aux vv. #Jn 21:18-19.

4° Jean allait-il mourir? Jésus apporte la réponse aux vv. #Jn 21:20-23.

5° Pourquoi Jean ne rapporta-t-il pas les autres faits et gestes de Jésus? Jean répond aux vv. #Jn 21:24-25.

 

2  Simon Pierre, Thomas, appelé Didyme, Nathanaël, de Cana en Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres disciples de Jésus, étaient ensemble.

 

Simon Pierre. Dans toutes les listes d’apôtres, il est cité le premier, ce qui indique qu’il était, en quelque sorte, le chef du groupe (p. ex. #Mt 10:2).

 

3  Simon Pierre leur dit : Je vais pêcher. Ils lui dirent : Nous allons aussi avec toi. Ils sortirent et montèrent dans une barque, et cette nuit-là ils ne prirent rien.

 

Je vais pêcher. L’explication la plus raisonnable au départ de Pierre et des autres pour aller pêcher en Galilée, c’est qu’ils obéissaient au commandement de Jésus de venir à sa rencontre dans cette région (#Mt 28:16). En attendant que Jésus leur apparaisse, ils s’occupaient à pêcher, selon leur ancienne manière de gagner leur vie.

 

4  Le matin étant venu, Jésus se trouva sur le rivage ; mais les disciples ne savaient pas que c’était Jésus.

 

Cela pourrait constituer un nouvel exemple où Jésus empêche que ses disciples le reconnaissent tout de suite (#Jn 20:14-15 ; cf. #Lu 24: 16).

 

5  Jésus leur dit : Enfants, n’avez-vous rien à manger ? Ils lui répondirent : Non.

6  Il leur dit : Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer, à cause de la grande quantité de poissons.

7  Alors le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : C’est le Seigneur ! Et Simon Pierre, dès qu’il eut entendu que c’était le Seigneur, mit son vêtement et sa ceinture, car il était nu, et se jeta dans la mer.

 

le disciple que Jésus aimait. Jean reconnut immédiatement dans cet étranger le Seigneur ressuscité, car lui seul pouvait avoir cette connaissance et cette puissance surnaturelles (v. #Jn 21: 6). Pierre, sous le coup d’une impulsion, se jeta hors de la barque pour rejoindre le Seigneur.

 

8  Les autres disciples vinrent avec la barque, tirant le filet plein de poissons, car ils n’étaient éloignés de terre que d’environ deux cents coudées.

 

deux cents coudées. Environ 100 m du rivage.

 

9  Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain.

 

poisson …  pain. Apparemment, le Seigneur créa ce petit-déjeuner comme lors de la multiplication des pains (#Jn 6:1-13).

 

10  Jésus leur dit : Apportez des poissons que vous venez de prendre.

11  Simon Pierre monta dans la barque, et tira à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons ; et quoiqu’il y en eût tant, le filet ne se rompit point.

 

cent cinquante-trois. La mention par Jean de ce nombre précis prouve qu’il a été témoin oculaire des événements dont il parle (#1Jn 1:1-4). En fournissant ici le poisson, Jésus indiquait qu’il continuerait à pourvoir aux besoins de ses disciples (voir #Ph 4:19 ; #Mt 6:25-33).

 

12  Jésus leur dit : Venez, mangez. Et aucun des disciples n’osait lui demander : Qui es-tu ? sachant que c’était le Seigneur.

13  Jésus s’approcha, prit le pain, et leur en donna ; il fit de même du poisson.

14  C’était déjà la troisième fois que Jésus se montrait à ses disciples depuis qu’il était ressuscité des morts.

 

la troisième fois. Cette « troisième fois » renvoie seulement aux apparitions rapportées dans l’Évangile de Jean; la première se trouve en #Jn 20:19-23 et la deuxième en #Jn 20:26-29.

 

15 ¶  Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci ? Il lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes agneaux.

 

m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Ou « m’aimes-tu plus que tu n’aimes ceux-ci », avec une allusion probable aux poissons (v. #Jn 21: 11) qui représentaient la profession de pêcheur de Pierre; en effet, il avait repris son ancien emploi en attendant Jésus (voir v. 3). Jésus voulait que Pierre l’aime au point d’abandonner ce qui lui était familier et de se consacrer exclusivement à devenir un pêcheur d’hommes (#Mt 4:19). « Ceux-ci » peut aussi renvoyer aux autres disciples, puisque Pierre avait prétendu qu’il serait plus consacré que tous les autres (#Mt 26:33).

 

Pais mes agneaux. Le verbe « paître » évoque l’idée d’une consécration au service du Seigneur comme un berger auxiliaire qui s’occupe du troupeau de Dieu (voir #1Pi 5:1-4). L’idée est ici de nourrir régulièrement les brebis et d’en prendre soin. Le premier devoir du messager de Jésus-Christ est d’enseigner la Parole de Dieu (#2Ti 4:2). #Ac 1:1-12:2 relate l’obéissance de Pierre à cet ordre de mission.

 

21:15-17 Le sens de cette section tourne autour de l’usage de deux synonymes pour « aimer ». En termes d’interprétation, lorsque deux synonymes sont placés à proximité l’un de l’autre, une différence de sens, même légère, est soulignée. Quand Jésus demande à Pierre s’il l’aime, il utilise un verbe qui implique une consécration totale. Pierre répond avec un terme qui exprime son amour pour Jésus, mais sans impliquer cette consécration. Ce n’est pas qu’il répugne à lui exprimer un amour plus grand, mais il se rappelle avoir fait preuve de désobéissance et avoir renié le Seigneur. Peut-être, est-il désormais réticent à se lancer dans de grandes déclarations, du fait que, par le passé, il n’a pas tenu ses engagements. Jésus fait ainsi comprendre à Pierre qu’il attend un dévouement inconditionnel en lui redemandant si son amour pour lui est absolu. L’essentiel du message, c’est que Jésus exige un engagement total de ses disciples. Leur amour pour lui doit le placer au-dessus de tout autre objet d’amour. Jésus confronta Pierre à la question de l’amour, parce qu’il voulait qu’il dirige les autres apôtres (#Mt 16: 18); mais, pour être un berger efficace, il devait avoir pour motivation première de donner l’exemple d’un amour absolu pour son Seigneur.

 

16  Il lui dit une seconde fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre lui répondit : Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis.

17  Il lui dit pour la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu ? Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait dit pour la troisième fois : M’aimes-tu ? Et il lui répondit : Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis.

 

Pierre fut attristé. La troisième fois que Jésus pose sa question à Pierre, il utilise le verbe employé par celui-ci dans ses réponses, verbe qui désigne moins qu’un total dévouement; il met ainsi en doute le degré d’amour que le disciple pense pouvoir revendiquer. Les leçons que Jésus enseignait ainsi à Pierre brisaient toute prétention de sa part; il put, dès lors, s’attacher à une juste compréhension de lui-même, basée non pas sur ses paroles ou ses actes, mais sur l’omniscience du Seigneur (cf. #Jn 2:24-25).

 

18  En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais plus jeune, tu te ceignais toi-même, et tu allais où tu voulais ; mais quand tu seras vieux, tu étendras tes mains, et un autre te ceindra, et te mènera où tu ne voudras pas.

 

21:18-19 Prophétie du martyre de Pierre. L’appel lancé par Jésus à une entière consécration signifiait aussi que la consécration de Pierre entraînerait sa mort (#Mt 10:37-39). Quand un chrétien suit Christ, il doit être prêt à souffrir et à mourir (#Mt 16:24-26). Pendant trois décennies, Pierre servit le Seigneur et attendit la mort qui lui était réservée (#2P 1:12-15); il écrivit cependant que les souffrances et la mort au service du Seigneur glorifient Dieu (#1Pi 4:14-16). La tradition de l’Église rapporte que Pierre subit le martyre sous l’empereur Néron (vers 67-68 apr. J.-C.), crucifié la tête en bas, parce qu’il refusa d’être crucifié comme son Seigneur.

 

19  Il dit cela pour indiquer par quelle mort Pierre glorifierait Dieu. Et ayant ainsi parlé, il lui dit : Suis-moi.

20 ¶  Pierre, s’étant retourné, vit venir après eux le disciple que Jésus aimait, celui qui, pendant le souper, s’était penché sur la poitrine de Jésus, et avait dit : Seigneur, qui est celui qui te livre ?

 

21:20-22 La prophétie de Jésus concernant le martyre de Pierre pousse ce dernier à demander ce qu’il adviendra de Jean (« le disciple que Jésus aimait », voir #Jn 13: 23). Il pose peut-être cette question à cause de la profonde inquiétude que lui cause l’avenir de ce disciple, un ami intime. Le Seigneur lui répond: « Suis-moi » pour lui faire comprendre que son souci majeur devrait être non pas le sort de Jean, mais la persévérance dans la consécration au Seigneur et à son service. Son service pour Christ devrait constituer sa seule passion, dont rien ne pourrait le distraire.

 

21  En le voyant, Pierre dit à Jésus : Et celui-ci, Seigneur, que lui arrivera-t-il ?

22  Jésus lui dit : Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? Toi, suis-moi.

 

21:22-23

jusqu’à ce que je vienne. Que Jean vive jusqu’à sa seconde venue ou non, ce n’était pas l’affaire de Pierre: il devait se contenter de vivre dans la fidélité, sans se comparer à d’autres.

 

23  Là-dessus, le bruit courut parmi les frères que ce disciple ne mourrait point. Cependant Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait point ; mais : Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ?

24  C’est ce disciple qui rend témoignage de ces choses, et qui les a écrites. Et nous savons que son témoignage est vrai.

 

ce disciple qui rend témoignage. Jean fut personnellement témoin des événements qu’il rapporte. Le « nous » désigne probablement l’auteur lui-même (voir #Jn 1:14 ; #1Jn 1:1-4 ; #3Jn 12 ), mais on peut aussi l’interpréter comme renvoyant au témoignage collectif des apôtres.

 

25  Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait.

 

Jean explique qu’il n’a pas voulu être exhaustif, mais sélectif, dans son témoignage. Bien que partielle, la vérité révélée dans l’Évangile de Jean suffit à amener quelqu’un à la foi dans le Messie et Fils de Dieu (#Jn 14: 26 ; #Jn 16: 13).

 

 

JOHN 21 : 1 à 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

 

1 ¶ After these things Jesus shewed himself again to the disciples on the shores of the Sea of ​​Galilee. And here is how it appeared.

 

Sea of ​​Tiberias. Another name for the Sea of ​​Galilee which is found only in John (see #Jn 6: 1).

21: 1-25 Epilogue or appendix of the Gospel of John. While 20: 30-31 constitutes the conclusion of the entire fourth Gospel, the information placed here in the end of his work, done during his prologue of 1: 1-18. Most of the epilogue serves to answer five questions remained unanswered c. #Jn 20.

1. Jesus he would cease to provide his people what they need (cf. #Jn 20: 17)? This question is response to vv. #Jn 21: 1-14.

2. What would happen to Peter, who had denied Christ three times before taking shamefully run away? The last scene with Peter was #Jn 20: 6-8, where John and himself constataient that the tomb was empty; gold, on this occasion, only John had believed (#Jn 20: 8). The answer to this question is found in vv. #Jn 21: 15-17.

3. What would the disciples, now that they were deprived of their Master? The response is given in vv. #Jn 21: 18-19.

4. Jean was he going to die? Jesus provides the answer in vv. #Jn 21: 20-23.

5. Why does not John he told the other facts and actions of Jesus? Jean meets vv. #Jn 21: 24-25.

 

2 Simon Peter, Thomas called Didymus, Nathanael of Cana in Galilee, the son of Zebedee, and two other disciples of Jesus were together.

 

Simon Peter. In all lists of apostles, it is the first city, which indicates that he was, in a way, the group leader (eg #Mt 10:.. 2).

 

3 Simon Peter said to them: I go a fishing. They said to him, We also go with thee. They went out and got into a boat, and that night they caught nothing.

 

I am going fishing. The most reasonable explanation from Peter and the other to fish in Galilee, that they obeyed Jesus' command to come to meet him in this region (#Mt 28:16). While waiting for Jesus to appear, they were engaged in fishing, according to their old way of living.

 

4 The morning was come, Jesus stood on the shore; but the disciples knew not that it was Jesus.

 

This could be another example where Jesus prevents his disciples recognize immediately (#Jn 20: 14-15; cf. #Lu 24: 16).

 

5 Jesus said to them: Children, have you any meat? They answered him, No.

6 He said to them, Cast the net on the right side of the boat and you will find. They cast therefore, and they could not remove, because of the large amount of fish.

7 That disciple whom Jesus loved said to Peter, It is the Lord! Simon Peter, when he heard that it was the Lord, he put his coat belt, for he was naked, and threw himself into the sea.

 

the disciple whom Jesus loved. John immediately recognized in the stranger the risen Lord, for he alone could have this knowledge and supernatural power (#Jn v. 21: 6). Peter, under the influence of an impulse, threw himself out of the boat to reach the Lord.

 

8 The other disciples came in the boat, dragging the net full of fish, for they were not far from land, but about two hundred cubits.

 

two hundred cubits. About 100 m from shore.

 

9 When they landed, they saw a fire of coals there, and fish laid thereon, and bread.

 

fish ... bread. Apparently, the Lord created this breakfast as in the multiplication of the loaves (#Jn 6: 1-13).

 

10 Jesus said to them, Bring of the fish you just caught.

11 Simon Peter went up, and drew the net to land full of hundred fifty-three large fish; and though there were so many, the net was not torn.

 

hundred fifty-three. The mention of this by Jean specific number proves that he was an eyewitness of the events of which he speaks (# 1 Jn 1: 1-4). By providing the fish here, Jesus indicated that he would continue to provide for the needs of his disciples (see #Ph 4:19; #Mt 6: 25-33).

 

12 Jesus said to them: Come and dine. And none of the disciples dared ask him, Who art thou? knowing it was the Lord.

13 Jesus came and took the bread and gave it to them; he did the same fish.

14 This was now the third time Jesus showed himself to his disciples after he was raised from the dead.

 

the third time. This "third time" only refers to the apparitions reported in the Gospel of John; the first is in #Jn 20: 19-23 and the second #Jn 20: 26-29.

 

15 ¶ And when they had dined, Jesus saith to Simon Peter, Simon, son of John, do you love me more than they love me? He answered, Yes, Lord, you know I love you. Jesus said to him, Feed my lambs.

 

do you love me more than they love me? Or "do you love me more than you love them," with a likely allusion to fish (#Jn v. 21: 11) representing the Stone of fishermen; indeed, he had resumed his old job until Jesus (v. 3). Jesus wanted Peter to love him as to abandon what was familiar to him and to devote himself exclusively to become a fisher of men (#Mt 4:19). "They" can also refer to the other disciples, because Peter had claimed that he would be more devoted than any other (#Mt 26:33).

 

Feed my lambs. The verb "graze" evokes the idea of ​​a consecration to the service of the Lord as an auxiliary shepherd who takes care of the flock of God (see 1 Peter # 5: 1-4). The idea here is to regularly feed the sheep and care for them. The first duty of the messenger of Jesus Christ is to teach the Word of God (# 2Ti 4: 2). #AC 1: 1-12: 2 describes the obedience of Peter to this order of mission.

 

21: 15-17 The meaning of this section revolves around the use of two synonyms for "love." In terms of performance, when two synonyms are placed in proximity to one another, a sense of difference, however slight, is underlined. When Jesus asks Peter if he loves her, he uses a verb that implies a total consecration. Peter answers with a term that expresses his love for Jesus, but without involving this consecration. It is not that he is reluctant to express a greater love, but he remembers having shown disobedience and have denied the Lord. Perhaps, he is now reluctant to embark on broad statements, because, in the past, it did not keep its commitments. Jesus makes it clear to Peter and he expects unconditional dedication shed by her if her love for him is absolute. The essential message is that Jesus demands a total commitment of his disciples. Their love for him should place it above any other object of love. Jesus confronted Peter the question of love, because he wanted it directs the other apostles (#Mt 16: 18); but to be an effective shepherd he was a primary motivation to set an example of an absolute love for his Lord.

 

16 He saith to him again: Simon, son of John, do you love me? Peter answered him: Yes, Lord, you know I love you. Jesus saith unto him, Feed my sheep.

17 He said to him the third time, Simon, son of John, do you love me? Peter was grieved because he had said to him the third time: Do you love me? And he answered him, Lord, you know everything; you know that I love you. Jesus saith unto him, Feed my sheep.

 

Peter was grieved. The third time Jesus asks his question to Peter, he uses the verb used by him in his answers, unless a verb that means total dedication; and he questions the degree of love that the disciple think I can claim. The lessons that Jesus taught and Pierre broke any claim on his part; he could therefore be given to a correct understanding of himself, based not on his words or actions, but on the omniscience of the Lord (cf. #Jn 2: 24-25).

 

18 Verily, verily, I say unto you, when you were younger, you girded yourself and walked where you would; but when you grow old, you will stretch out your hands, and another shall gird thee, and carry thee whither thou wouldst not.

 

21: 18-19 Prophecy of Peter's martyrdom. The call of Jesus to an entire consecration also meant that the consecration of his death would lead Pierre (#Mt 10: 37-39). When a Christian follows Christ, he must be ready to suffer and die (#Mt 16: 24-26). For three decades, Peter served the Lord and waited for death before Him (# 2P 1: 12-15); However he wrote that the suffering and death upon the Lord glorify God (# 1 Peter 4: 14-16). The tradition of the Church says that Peter was martyred under the Emperor Nero (67-68 to A.D.), crucified upside down because he refused to be crucified as his Lord.

 

19 He said this signifying by what death he should glorify God. And having said this, he said to him: Follow me.

20 ¶ Then Peter, turning about, seeth the disciple whom Jesus loved, the one who at the supper had leaned on Jesus' breast, and said, Lord, who is thy book?

 

21: 20-22 Jesus' prophecy concerning the martyrdom of Peter pushes it to ask what will happen to John ("the disciple whom Jesus loved", see #Jn 13: 23). He poses this question perhaps because of the deep concern him because the future of this disciple, a friend. The Lord replied: "Follow me" to make him understand that his main concern should not be the fate of John, but perseverance in the consecration to the Lord and to His service. His service to Christ should be his only passion, which nothing could distract him.

 

21 Seeing him, Peter said to Jesus: And this one, Lord, what will happen to him?

22 Jesus said unto him, If I will that he tarry till I come, what is that to thee? You, follow me.

 

21: 22-23

until I come. John live to his second coming or not, this was not the case of Peter: he had to be content to live in fidelity, without comparing themselves to others.

 

23 Whereupon spread abroad among the brethren, that that disciple should not die. Yet Jesus did not say to him that he should not see death; but, If I will that he tarry till I come, what is that to thee?

24 This is the disciple who testifies to these things and who wrote them. And we know that his testimony is true.

 

this disciple who testifies. John was personally witnessed the events he relates. The "we" probably refers to the author himself (see #Jn 1:14; 1 Jn # 1: 1-4; 3Jn # 12), but it can also be interpreted as referring to the collective testimony of the apostles.

 

25 Jesus did many other things; if they were written in detail, I do not think the world itself could not contain the books that would be written.

 

John explains that he did not want to be exhaustive, but selective in his testimony. Although partial, the truth revealed in the Gospel of John is enough to bring someone to faith in the Messiah and Son of God (#Jn 14: 26; #Jn 16: 13).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact