JOUR 50 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

01/10/2018 00:10

JOUR 50 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

 

ACTES 10 ET 11

 

ACTES 10 * 1 à 48


1 ¶  Il y avait à Césarée un homme nommé Corneille, centenier dans la cohorte dite italienne.

centenier. L’un des soixante officiers d’une légion romaine, qui commandaient chacun une centaine d’hommes.

Un officier romain ayant sous ses ordres (cf. v. #Mt 8:9) une centaine d’hommes. Luc précise que le centenier fit appel à Jésus par le truchement des anciens des Juifs (#Lu 7:3-6) parce qu’il ne se sentait pas digne de s’adresser lui-même au Seigneur (v. #Mt 8:8 ; cf. #Lu 7:7). Matthieu ne mentionne pas d’intermédiaires.

cohorte dite italienne. Dix cohortes de six cents hommes chacune formaient une légion.

 

2  Cet homme était pieux et craignait Dieu, avec toute sa maison ; il faisait beaucoup d’aumônes au peuple, et priait Dieu continuellement.

craignait Dieu. Un terme technique employé par les Juifs pour parler des non-Juifs qui avaient abandonné leur religion païenne afin d’embrasser le culte du Dieu vivant. Ils suivaient les pratiques et l’éthique de l’A.T., sans devenir des prosélytes à part entière du judaïsme par la circoncision. Corneille allait recevoir la connaissance salvatrice de Dieu en Christ.

 

3  Vers la neuvième heure du jour, il vit clairement dans une vision un ange de Dieu qui entra chez lui, et qui lui dit : Corneille !

la neuvième heure. Trois heures de l’après-midi.

 

4  Les regards fixés sur lui, et saisi d’effroi, il répondit : Qu’est-ce, Seigneur ? Et l’ange lui dit : Tes prières et tes aumônes sont montées devant Dieu, et il s’en est souvenu.

il s’en est souvenu. Les prières, la dévotion, la foi et la bonté de Corneille constituaient une offrande de bonne odeur qui s’était élevée vers Dieu.

 

5  Envoie maintenant des hommes à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ;

6  il est logé chez un certain Simon, corroyeur, dont la maison est près de la mer.

7  Dès que l’ange qui lui avait parlé fut parti, Corneille appela deux de ses serviteurs, et un soldat pieux d’entre ceux qui étaient attachés à sa personne ;

8  et, après leur avoir tout raconté, il les envoya à Joppé.

9 ¶  Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.

sur le toit …  pour prier. Les toits plats des maisons avaient servi à toutes sortes de cultes (#2R 23:12 ; #Jér 19: 13 ; #Jér 32:29).

sixième heure. C’est-à-dire midi.

 

10  Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.

11  Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre,

12  et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.

tous les quadrupèdes. C’est-à-dire des animaux purs et impurs. Afin de distinguer les Israélites de leurs voisins idolâtres, Dieu avait mis en place des restrictions alimentaires particulières en matière de consommation des animaux (cf. #Lé 11:25-26).

 

13  Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange.

tue et mange. En instaurant la nouvelle alliance et en appelant l’Église, Dieu avait mis fin aux restrictions alimentaires (cf. #Mr 7:19).

 

14  Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.

de souillé ni d’impur. C’est-à-dire impur par essence ou par accident.

 

15  Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.

Dieu a déclaré pur. Dieu avait fait bien plus qu’abolir les restrictions alimentaires de l’A.T.: à travers la mort de Christ qui s’était offert en sacrifice pour tous les hommes, il avait rendu possible l’unité de l’Église, unité entre les Juifs, symbolisés par les animaux purs, et les non-Juifs, représentés par les animaux impurs.

 

16  Cela arriva jusqu’à trois fois ; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.

 

17  Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant informés de la maison de Simon, se présentèrent à la porte,

18  et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre.

19 ¶  Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent ;

20  lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.

21  Pierre donc descendit, et il dit à ces hommes : Voici, je suis celui que vous cherchez ; quel est le motif qui vous amène ?

22  Ils répondirent : Corneille, centenier, homme juste et craignant Dieu, et de qui toute la nation des Juifs rend un bon témoignage, a été divinement averti par un saint ange de te faire venir dans sa maison et d’entendre tes paroles.

averti par un saint ange. Cf. vv. #Ac 10:3-6.

 

23  Pierre donc les fit entrer, et les logea. Le lendemain, il se leva, et partit avec eux. Quelques-uns des frères de Joppé l’accompagnèrent.

les fit entrer. Les Juifs qui se respectaient n’invitaient pas chez eux de personnes étrangères à leur nation, et encore moins les soldats de l’armée romaine qu’ils haïssaient.

Quelques-uns des frères. Six croyants juifs (#Ac 11:12), désignés par l’expression « les fidèles circoncis » au v. 45.

 

24  Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait, et avait invité ses parents et ses amis intimes.

25  Lorsque Pierre entra, Corneille, qui était allé au-devant de lui, tomba à ses pieds et se prosterna.

26  Mais Pierre le releva, en disant : Lève-toi ; moi aussi, je suis un homme.

moi aussi, je suis un homme. Cf. #Ac 14:11-15 ; #Ap 22:8-9. Seul le Dieu trinitaire est digne de recevoir l’adoration.

 

27  Et conversant avec lui, il entra, et trouva beaucoup de personnes réunies.

28  Vous savez, leur dit-il, qu’il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d’entrer chez lui ; mais Dieu m’a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur.

il est défendu. Littéralement « sans règle ». Sa vie durant, Pierre avait scrupuleusement respecté les normes et les traditions juives. Son commentaire révèle qu’il acceptait les nouveaux principes selon lesquels les Juifs ne devaient plus considérer les non-Juifs comme impurs.

 

29  C’est pourquoi je n’ai pas eu d’objection à venir, puisque vous m’avez appelé ; je vous demande donc pour quel motif vous m’avez envoyé chercher.

30  Corneille dit : Il y a quatre jours, à cette heure-ci, je priais dans ma maison à la neuvième heure ; et voici, un homme vêtu d’un habit éclatant se présenta devant moi,

 

31  (10-30) et dit : (10-31) Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes aumônes.

32  Envoie donc à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre ; il est logé dans la maison de Simon, corroyeur, près de la mer.

33  Aussitôt j’ai envoyé vers toi, et tu as bien fait de venir. Maintenant donc nous sommes tous devant Dieu, pour entendre tout ce que le Seigneur t’a ordonné de nous dire.

34 ¶  Alors Pierre, ouvrant la bouche, dit : En vérité, je reconnais que Dieu ne fait point acception de personnes,

Dieu ne fait point de favoritisme. Ce principe est enseigné aussi bien dans l’A.T. (#De 10:17 ; #2Ch 19: 7 ; #Job 34:19) que dans le N.T. (#Ro 2:11 ; #Ro 3:29-30 ; #Ja 2:1). La réalité de cette vérité prenait une nouvelle dimension pour Pierre.

 

35  mais qu’en toute nation celui qui le craint et qui pratique la justice lui est agréable.

agréable. Ce mot grec désigne quelque chose qui reçoit une manifestation favorable du plaisir que Dieu éprouve à son égard.

 

36  Il a envoyé la parole aux fils d’Israël, en leur annonçant la paix par Jésus-Christ, qui est le Seigneur de tous.

annonçant la paix. Par sa mort sacrificielle, Christ a payé le prix du péché et ainsi établi la paix entre l’homme et Dieu.

 

37  Vous savez ce qui est arrivé dans toute la Judée, après avoir commencé en Galilée, à la suite du baptême que Jean a prêché ;

baptême que Jean a prêché. Cf. #Ac 1:22 ; #Ac 13: 24 ; #Ac 18: 25 ; #Ac 19: 34

 

38  vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui.

comment Dieu a oint …  Jésus. Cf. #Ac 4:27. Allusion au début du ministère terrestre de Jésus (cf. #Mt 3:13-17 ; #Lu 3:21-22).

 

39  Nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem. Ils l’ont tué, en le pendant au bois.

40  Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu’il apparût,

41  non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui, après qu’il fut ressuscité des morts.

aux témoins choisis. Après la résurrection, Jésus ne s’est montré qu’aux élus (cf. #1Co 15:5-8).

 

42  Et Jésus nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester que c’est lui qui a été établi par Dieu juge des vivants et des morts.

43  Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

croit en lui. La foi en Christ est l’unique moyen d’être sauvé;  cf. #Jn 3:14-17 ; #Jn 6:69 ; #Ro 10:11: #Ga 3:22 ; #Ep 2:8-9).

 

44 ¶  Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.

45  Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.

les fidèles circoncis. Cf. #Ac 11:2. Les chrétiens d’origine juive.

46  Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu. (10-47) Alors Pierre dit:

langues. Des langues connues et non des paroles extatiques. Ces langues que l’Esprit donna étaient un signe de jugement en raison de l’incrédulité d’Israël. Elles marquaient aussi l’ouverture du royaume de Dieu à toutes les nations, tout en soulignant le passage d’Israël à l’Église. Le parler en langues n’est mentionné qu’à deux autres reprises dans les Actes (#Ac 10:46 ; #Ac 19: 6).

Il est probable que, pour attester de la réalité de cet événement, les nouveaux croyants purent parler en langues, comme le firent auparavant ceux de la Pentecôte et, plus tard, les non-Juifs (#Ac 10:46) et les disciples de Jean (#Ac 19: 6). Au fur et à mesure que les Samaritains, les non-Juifs et les croyants de l’ancienne alliance s’ajoutaient à l’Église, l’unité de celle-ci devenait une évidence. Une nation (Israël) ne pouvait plus à elle seule demeurer le témoin de Dieu. Ce rôle était désormais confié à l’Église, composée de Juifs, de non-Juifs, de Samaritains métissés et de saints de l’A.T., qui devinrent tous les croyants du N.T. (#Ac 19:1-7). Afin de démontrer cette unité, il était primordial que l’inclusion de chaque nouveau groupe s’accompagne d’une certaine réplique de ce qui s’était produit à la Pentecôte avec les croyants juifs, notamment de la présence des apôtres et d’une indication manifeste, par le moyen du parler en langues, de la venue de l’Esprit (#Ac 2:5-12).

 

47  Peut-on refuser l’eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit aussi bien que nous ?

48  Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux.




ACTES 11 * 1 à 30

 

1 ¶  Les apôtres et les frères qui étaient dans la Judée apprirent que les païens avaient aussi reçu la parole de Dieu.

2  Et lorsque Pierre fut monté à Jérusalem, les fidèles circoncis lui adressèrent des reproches,

3  en disant : Tu es entré chez des incirconcis, et tu as mangé avec eux.

tu as mangé avec eux. Les croyants d’origine juive étaient outragés par une telle transgression de leurs coutumes. Il leur était difficile de concevoir que Jésus pouvait aussi être le Seigneur des croyants d’origine païenne.

 

4  Pierre se mit à leur exposer d’une manière suivie ce qui s’était passé. (11-5) Il dit:

11:4-14 Cf. #Ac 10:1-23 , #Ac 10:28-33.

 

5  J’étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j’eus une vision : un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu’à moi.

6  Les regards fixés sur cette nappe, j’examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel.

7  Et j’entendis une voix qui me disait : Lève-toi, Pierre, tue et mange.

8  Mais je dis : Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d’impur n’est entré dans ma bouche.

9  Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.

10  Cela arriva jusqu’à trois fois ; puis tout fut retiré dans le ciel.

11  Et voici, aussitôt trois hommes envoyés de Césarée vers moi se présentèrent devant la porte de la maison où j’étais.

12  L’Esprit me dit de partir avec eux sans hésiter. Les six hommes que voici m’accompagnèrent, et nous entrâmes dans la maison de Corneille.

13  Cet homme nous raconta comment il avait vu dans sa maison l’ange se présentant à lui et disant: Envoie à Joppé, et fais venir Simon, surnommé Pierre,

14  qui te dira des choses par lesquelles tu seras sauvé, toi et toute ta maison.

ta maison. Tous ceux qui se trouvaient sous l’autorité et la protection de Corneille et qui étaient en mesure de comprendre le message de l’Évangile et de croire en Jésus (cf. #Ac 16: 15, #Ac 16: 31). Cela n’inclut pas de petits enfants.

 

15  Lorsque je me fus mis à parler, le Saint-Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement.

au commencement. Dieu avait confirmé la réalité du salut des non-Juifs par le même phénomène que celui qui avait eu lieu à la Pentecôte.

 

16  Et je me souvins de cette parole du Seigneur : Jean a baptisé d’eau, mais vous, vous serez baptisés du Saint-Esprit.

 

baptisés du Saint-Esprit. Les apôtres durent attendre jusqu’au jour de la Pentecôte, mais depuis lors, tous les croyants reçoivent le baptême du Saint-Esprit au moment du salut;  cf. #Ro 8:9 ; #1Co 6:19-20 ; #Tit 3:5-6).

 

17  Or, puisque Dieu leur a accordé le même don qu’à nous qui avons cru au Seigneur Jésus-Christ, pouvais-je, moi, m’opposer à Dieu ?

18  Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu’ils aient la vie.

Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu’ils aient la vie. Cette affirmation est l’une des plus choquantes de toute l’histoire juive, mais elle correspond à un événement qui avait été annoncé par les prophéties de l’A.T. (#Esa 42:1-6 ; #Esa 49:6 ).

 

19 ¶  Ceux qui avaient été dispersés par la persécution survenue à l’occasion d’Etienne allèrent jusqu’en Phénicie, dans l’île de Chypre, et à Antioche, annonçant la parole seulement aux Juifs.

Phénicie. La région côtière au nord de la Judée, qui comprenait les ports commerciaux de Tyr et de Sidon.

Chypre. La troisième plus grande île de la Méditerranée, après la Sicile et la Sardaigne. Elle est située à environ 100 km à l’ouest de la côte syrienne.

Antioche. Ville située à environ 320 km au nord de Sidon. C’était une métropole du paganisme, la troisième plus grande ville de l’Empire romain après Rome et Alexandrie.

 

20  Il y eut cependant parmi eux quelques hommes de Chypre et de Cyrène, qui, étant venus à Antioche, s’adressèrent aussi aux Grecs, et leur annoncèrent la bonne nouvelle du Seigneur Jésus.

hommes de Chypre et de Cyrène. Chypre. Saul et Barnabas avaient plusieurs raisons de choisir cette île comme point de départ de leur voyage missionnaire. Patrie de Barnabas, accessible depuis Antioche en deux jours de voyage, elle comprenait un grand nombre d’habitants juifs.

Les habitants de Cyrène, une ville d’Afrique du nord. Simon, l’homme qui fut réquisitionné pour porter la croix de Jésus, était originaire de Cyrène (#Lu 23: 26).

Grecs. Terme qui pouvait désigner les non-Juifs en général. Certains manuscrits portent « Hellénistes »

Hellénistes …  Hébreux. Les « Hellénistes » étaient les Juifs issus de la diaspora, les « Hébreux », la population juive originaire d’Israël. L’intégration par les Hellénistes de certains éléments de la culture grecque les rendait suspects aux yeux des Juifs nés en Israël.

 

21  La main du Seigneur crurent et se convertirent était avec eux, et un grand nombre de personnes au Seigneur.

main du Seigneur. Cette image renvoie à la puissance de Dieu qui s’exprime dans le jugement (cf. #Ex 9:33 ; #De 2:15 ; #Jos 4:24 ; #1S 5:6 ; #1S 7:13) et dans la bénédiction (#Esd 7:9 ; #Esd 8:18 ; #Né 2:8, #Né 2:18). Dans ce passage, il est question de bénédiction.

 

22  Le bruit en parvint aux oreilles des membres de l’Église de Jérusalem, et ils envoyèrent Barnabas jusqu’à Antioche.

Barnabas. Lévite. Luc présente Barnabas comme un modèle parmi ceux qui donnèrent de leurs biens. Originaire de l’île de Chypre, Barnabas était un membre de la tribu des Lévites (la tribu des sacrificateurs). Il allait devenir l’associé de Paul et un personnage marquant dans la suite du livre (cf. #Ac 9:26-27 ; #Ac 11:22-24, #Ac 11:30 ; #Ac 13:1-15:2).

En tant que Juif de Chypre, il était proche des fondateurs de l’Église d’Antioche en raison de ses origines culturelles similaires.

 

23  Lorsqu’il fut arrivé, et qu’il eut vu la grâce de Dieu, il s’en réjouit, et il les exhorta tous à rester d’un cœur ferme attachés au Seigneur.

24  Car c’était un homme de bien, plein d’Esprit-Saint et de foi. Et une foule assez nombreuse se joignit au Seigneur.

25  Barnabas se rendit ensuite à Tarse, pour chercher Saul ;

Tarse. La ville natale de Paul. C’était une ville importante de la province romaine de Cilicie, située sur les rives du fleuve Cydnus, à proximité de la frontière avec l’Asie Mineure et la Syrie. Elle était un centre marchand et un pôle du savoir à cette époque. Les quais du Cydnus abondaient en échoppes, tandis que son université comptait, avec celles d’Athènes et d’Alexandrie, parmi les meilleures du monde romain.

pour chercher Saul. Ce ne devait pas être une tâche facile. Plusieurs années s’étaient écoulées depuis que Saul avait fui Jérusalem (#Ac 9:30). Il avait probablement été déshérité et avait dû quitter sa maison à cause de sa nouvelle allégeance à Christ (#Ph 3:8).

 

26  et, l’ayant trouvé, il l’amena à Antioche. Pendant toute une année, ils se réunirent aux assemblées de l’Église, et ils enseignèrent beaucoup de personnes. Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.

chrétiens. Un terme de dérision signifiant « du parti de Christ ». Cf. #Ac 26:28 ; #1Pi 4:16.

 

27 ¶  En ce temps-là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche.

prophètes. C’est-à-dire les prédicateurs du N.T. (cf. #1Co 14: 32 ; #Ep 2:20 ; Ils jouèrent un rôle essentiel dans l’Église apostolique. Ils prêchaient la Parole de Dieu et étaient responsables de l’enseignement dans des assemblées locales à l’époque de l’Église naissante. Ils recevaient parfois de nouvelles révélations à caractère pratique (cf. #Ac 11:28 ; #Ac 21: 10), mais celles-ci s’arrêtèrent avec la fin des dons temporaires qui devaient servir de signes. Leur ministère fut aussi remplacé par celui des pasteurs enseignants et des évangélistes.

 

28  L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude.

Agabus. L’un des prophètes qui servaient à Jérusalem; des années plus tard, il jouerait un rôle important dans le ministère de Paul (#Ac 21:10-11).

une grande famine. Plusieurs auteurs anciens (Tacite [Annales XI.43], Josèphe [Antiquités XX.ii.5] et Suétone [Claude 18]) mentionnent de grandes famines survenues dans la région vers 45-46 apr. J.-C.

toute la terre. La famine toucha des contrées situées au-delà des frontières d’Israël.

Claude. Empereur de Rome de 41 à 54.

 

29  Les disciples résolurent d’envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée.

30  Ils le firent parvenir aux anciens par les mains de Barnabas et de Saul.

 anciens. C’est la première mention des hommes qui occupaient la fonction de responsables dans les diverses assemblées (#Ac 15: 4, #Ac 15: 6, #Ac 15:22-23 ; #Ac 16: 4 ; #Ac 21: 18). C’était un collège d’hommes pieux chargés de conduire l’Église, et ils allaient bientôt jouer un rôle de plus en plus important, à la suite des apôtres et des prophètes, qui avaient, eux, un rôle fondateur (cf. #Ep 2:20 ; #Ep 4:11).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact