JOUR 64 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

15/10/2018 00:14

JOUR 64 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

 

ROMAINS 10 ET 11

 

ROMAINS 10 * 1 à 21

 

1 ¶  Frères, le vœu de mon cœur et ma prière à Dieu pour eux, c’est qu’ils soient sauvés.

prière à Dieu pour eux. L’appel qu’avait reçu Paul d’œuvrer comme apôtre des païens (#Ro 11:13 ; #Ac 9:15) n’affaiblissait pas ses prières continuelles (cf. #1Ti 2:1-3) pour le salut d’Israël (cf. #Ro 1:16 ; #Jn 4:22 ; #Ac 1:8) ni ses propres efforts d’évangélisation auprès des Juifs.

 

2  Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence:

zèle pour Dieu. Manifesté par une conformité légaliste à la loi et une forte opposition aux adversaires du judaïsme (#Ac 22: 3 ; #Ac 26:4-5 ; #Ga 1:13-14 ; #Ph 3:5-6).

 

3  ne connaissant pas la justice de Dieu, et cherchant à établir leur propre justice, ils ne se sont pas soumis à la justice de Dieu ;

ne connaissant pas la justice de Dieu. Ignorant à la fois la justice intrinsèque de Dieu révélée dans la loi et le reste de l’A.T. (ce qui aurait dû montrer aux Juifs leur propre injustice) et la justice qui vient de lui sur la base de la foi.

leur propre justice. Basée sur leur conformité à la loi de Dieu, et souvent sur les standards les moins exigeants de leurs propres traditions (#Mr 7:1-13).

 

4  car Christ est la fin de la loi, pour la justification de tous ceux qui croient.

Christ est la fin de la loi. Le mot grec « fin » peut signifier « accomplissement » ou « conclusion », mais il ne fait pas allusion ici au fait que Christ a parfaitement accompli la loi par son enseignement (#Mt 5:17-18) et sa vie sans péché (#2Co 5:21). Comme l’indique la suite du v., Paul explique que la foi en Christ comme Seigneur et Sauveur met fin à la quête futile de justice du pécheur qui tentait d’obtenir le salut en faisant des efforts personnels pour obéir à la loi (cf. #Ro 3:20-22 ; #Esa 64:5 ; #Col 2:13-14).

 

5  En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.

la justice qui vient de la loi. La possibilité de se tenir comme un juste devant Dieu sur la base de l’obéissance à la loi.

L’homme …  vivra par elles. Citation de #Lé 18: 5. Espérer une justice basée sur l’obéissance à la loi exige de se conformer parfaitement aux moindres de ses détails (#Ga 3:10 ; #Ja 2:10 ; cf. #De 27:26), ce qui est totalement impossible.

 

6  Mais voici comment parle la justice qui vient de la foi : Ne dis pas en ton cœur : Qui montera au ciel ? C’est en faire descendre Christ ;

10:6-7 Paul parle de la justice basée sur la foi comme si elle était une personne et met dans sa bouche une citation de #De 30:12-13. La justice de la foi n’exige pas une odyssée impossible à travers l’univers pour trouver Christ.

 

7  ou : Qui descendra dans l’abîme ? C’est faire remonter Christ d’entre les morts.

8  Que dit-elle donc ? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons.

La parole est près de toi. Citation de #De 30:14. Les déplacements des vv. 6-7 ne sont pas nécessaires parce que Dieu a clairement révélé le chemin du salut: il passe par la foi.

parole de la foi. Le message de la foi est le chemin qui mène à Dieu.

 

9  Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

confesses …  le Seigneur Jésus. Il ne suffit pas de reconnaître qu’il est Dieu et Seigneur de l’univers, puisque même les démons admettent cette vérité (#Ja 2:19). Il s’agit d’avoir personnellement, intimement et sans réserve la conviction que Jésus est notre maître et souverain. Cela implique de nous repentir de notre péché, de placer notre confiance en Christ pour être sauvés et de nous soumettre au Seigneur. C’est l’aspect de la foi qui engage la volonté humaine.

Dieu l’a ressuscité des morts. La résurrection de Christ est la confirmation suprême de son ministère (cf. #Jn 2:18-21). Il est nécessaire d’y croire pour être sauvé, parce qu’elle constitue la preuve que Christ était celui qu’il a affirmé être et que le Père a accepté son sacrifice à la place des pécheurs (#Ro 4:24 ; cf. #Ac 13:32-33 ; #1Pi 1:3-4). Sans la résurrection, il n’y a pas de salut (#1Co 15:14-17).

 

10  Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut,

confessant. Ce verbe grec signifie « dire la même chose, admettre ». Celui qui confesse Jésus comme Seigneur (v. #Ro 10:9) est d’accord avec le Père pour dire que Jésus est le Sauveur et le Seigneur.

 

11  (10-10) selon ce que dit l’Écriture: (10-11) Quiconque croit en lui ne sera point confus.

Citation d’#Esa 28:16 et #Esa 49:23. Cette citation ne démontre pas seulement que le salut par la foi seule a toujours été dans le plan de Dieu, mais que personne  pas même les païens - n’en fut jamais exclu (#Ro 1:16 ; #Ro 3:21-22 ; #2P 3:9 ; voir aussi #Jon 3:5).

 

12 ¶  Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.

Il n’y a aucune différence. Cf. #Ro 3:22-23 ; #Ga 3:28-29 ; #Ep 2:11-13 ; #Ep 3:4-6.

 

13  Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Paul cite Joël (#Joe 2:32) pour bien souligner que le salut est à la portée des hommes de toutes les nations et de toutes les races.

invoquera le nom. Cette expression familière de l’A.T. (p. ex. #Ps 79:5-6 ; #Ps 105:1 ; #Ps 116:4-5) ne désigne pas un cri désespéré lancé à une quelconque divinité, mais un appel au vrai Dieu tel qu’il s’est lui-même révélé. Cette révélation inclut maintenant la reconnaissance de Jésus comme Seigneur (v. #Ro 10:9) et de celui qui a ressuscité Jésus des morts (v. #Ro 10:9).

 

14  Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n’ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s’il n’y a personne qui prêche ?

10:14-15 Le thème principal de cette série de questions est le suivant: une présentation claire du message de l’Évangile doit précéder la foi salvatrice. La foi véritable a toujours un contenu: la Parole révélée de Dieu. Ceux qui entendent et croient les faits de l’Évangile ont droit au salut.

 

15  Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? selon qu’il est écrit : Qu’ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles !

beaux les pieds …  de bonnes nouvelles. Citation d’#Esa 52:7. C’est le message de la bonne nouvelle apporté par ces pieds qui est bien accueilli.

 

16  Mais tous n’ont pas obéi à la bonne nouvelle. Aussi Esaïe dit-il: Seigneur, Qui a cru à notre prédication ?

obéi à la bonne nouvelle. La bonne nouvelle ne consiste pas seulement dans une offre de la grâce divine, mais dans un commandement de croire et de se repentir (#Ro 1:4-6 ; #Ro 2:8 ; #Ro 6:17 ; #Ac 6:7 ; #2Th 1:7-8 ; #Hé 5:9).

cru à notre prédication. Citation d’#Esa 53:1. Esaïe avait annoncé la mort substitutive de Christ (#Esa 53:5), la bonne nouvelle de l’Évangile.

 

17  Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

parole de Christ. Le message relatif à Christ, l’Évangile (cf. #Mt 28:19-20 ; #Ac 20: 21).

 

18  Mais je dis : N’ont-ils pas entendu ? Au contraire ! Leur voix est allée par toute la terre, Et leurs paroles jusqu’aux extrémités du monde.

Paul tire cette citation du #Ps 19: 5 de la LXX (traduction grecque de l’A.T. hébreu) pour montrer que David lui-même avait compris que la révélation de Dieu s’était répandue sur la terre entière (cf. #Ro 1:18-20 ; #Jér 29:13 ; #Mt 24: 14 ; #Jn 1:9 ; #Col 1:5-6).

 

19  Mais je dis : Israël ne l’a-t-il pas su ? Moïse le premier dit : J’exciterai votre jalousie par ce qui n’est point une nation, je provoquerai votre colère par une nation sans intelligence.

par ce qui n’est point une nation. Les païens qui ne font pas partie d’Israël, la nation choisie par Dieu.

10:19-21 Israël ignorait la vérité relative au salut contenue dans ses propres Écritures, y compris le fait que l’Évangile atteindrait les païens, comme promis dans #De 32:21 ; #Esa 65:1-2.

 

20  Et Esaïe pousse la hardiesse jusqu’à dire : J’ai été trouvé par ceux qui ne me cherchaient pas, Je me suis manifesté à ceux qui ne me demandaient pas.

10:20-21 Citation d’#Esa 65:1-2.

 

21  Mais au sujet d’Israël, il dit : J’ai tendu mes mains tout le jour vers un peuple rebelle Et contredisant.

contredisant. Littéralement « parlant contre ». Une fois de plus dans son histoire, Israël avait contredit la Parole de Dieu, et plus précisément la vérité de l’Évangile (cf. #Mt 21:33-41 ; #Lu 14:21-24).





ROMAINS 11 * 1 à 36


 

1 ¶  Je dis donc : Dieu a-t-il rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi aussi je suis Israélite, de la postérité d’Abraham, de la tribu de Benjamin.

rejeté. C’est-à-dire repoussé au loin. D’après la forme de la question dans le texte grec, on s’attend à une réponse négative. Malgré la désobéissance d’Israël (#Ro 9:1-13 ; #Ro 10:14-21), Dieu n’a pas rejeté son peuple (cf. #1S 12:22 ; #1R 6:13 ; #Ps 89:32-38 ; #Ps 94:14 ; #Esa 49:15 ; #Esa 54:1-10 ; #Jér 33:19-26).

Loin de là! La forme la plus forte de négation en grec.

11:1-36 Dans cette partie, Paul répond à la question logique soulevée par les déclarations précédentes (#Ro 10:19-21): « La mise à l’écart d’Israël par Dieu en raison de son rejet de Christ est-elle définitive? » Ce qui est en jeu, c’est de savoir s’il est possible de faire confiance à Dieu, s’il va tenir ses promesses inconditionnelles envers la nation (cf. #Jér 33:19-26).

 

2  Dieu n’a point rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que l’Écriture rapporte d’Elie, comment il adresse à Dieu cette plainte contre Israël :

qu’il a connu d’avance. La désobéissance d’Israël n’annule pas la relation d’amour que Dieu a décidé d’entretenir avec ce peuple.

Elie. Littéralement « mon Dieu est l’Éternel ». Le ministère du prophète Elie correspondait à son nom: il fut envoyé pour s’opposer au culte de Baal et affirmer à Israël que c’était l’Éternel qui était Dieu, à l’exclusion de tout autre.

 

3  Seigneur, ils ont tué tes prophètes, ils ont renversé tes autels ; je suis resté moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie ?

Citation de #1R 19: 10.

 

4  Mais quelle réponse Dieu lui fait-il ? Je me suis réservé sept mille hommes, qui n’ont point fléchi le genou devant Baal.

Citation de #1R 19: 18.

Baal. Littéralement « maître, propriétaire ». Divinité suprême des Cananéens, Baal était le dieu de l’orage, supposé envoyer la pluie nécessaire à la fertilité du sol. Son culte était très répandu en Canaan, avec différentes manifestations locales et différents noms. Ainsi, les Tyriens l’appelaient Baal-Melkart. Ce culte avait pénétré en Israël bien avant l’époque d’Achab (#Jug 2:11, #Jug 2:13 ; #Jug 3:7 ; #Jug 10:6, #Jug 10:10 ; #1S 12:10), mais ce fut lui qui l’introduisit officiellement en Samarie en édifiant un temple en son honneur (voir #2R 3:2). De même que David s’était emparé de Jérusalem avant que son fils Salomon y construise un temple dédié à l’Éternel, de même Omri bâtit Samarie, et ce fut son fils Achab qui y éleva un temple à Baal.

cf. #No 22: 41.

 

5  De même aussi dans le temps présent il y a un reste, selon l’élection de la grâce.

un reste. Même si la nation dans son ensemble avait rejeté Jésus, des milliers d’individus juifs avaient cru en lui (cf. #Ac 2:41 ; #Ac 4:4 ; #Ac 6:1).

élection de la grâce. Dieu n’a pas choisi ce reste à cause de leur foi, leurs bonnes œuvres, leur mérite spirituel ou leurs ancêtres, mais uniquement à cause de sa grâce (cf. #De 7:7-8 ; #Ep 2:8-9 ; #2Ti 1:9).

 

6  Or, si c’est par grâce, ce n’est plus par les œuvres ; autrement la grâce n’est plus une grâce. Et si c’est par les œuvres, ce n’est plus une grâce ; autrement l’œuvre n’est plus une œuvre.

grâce …  plus par les œuvres. L’effort humain et la grâce de Dieu sont deux chemins qui s’excluent (cf. #Ro 3:21-31 ; #Ro 4:1-11 ; #Ro 9:11 ; #Ga 2:16, #Ga 2:21 ; #Ga 3:11-12, #Ga 3:18 ; #Tit 3:5).

 

7  Quoi donc ? Ce qu’Israël cherche, il ne l’a pas obtenu, mais l’élection l’a obtenu, tandis que les autres ont été endurcis,

Ce qu’Israël cherche. Malgré leur zèle religieux, les Juifs de l’époque de Paul n’avaient pas réussi à obtenir la justice de Dieu (#Ro 9:31-32 ; #Ro 10:2-3).

les élus. Ceux que Dieu avait choisis par pure grâce cherchèrent à leur tour sa justice et la trouvèrent.

ont été endurcis. Par un acte équitable de Dieu (cf. #Ex 4:21 ; #Ex 7:3 ; #Ex 9:12 ; #Ex 10:20, #Ex 10:27 ; #Ex 11:10 ; #Ex 14: 4, #Ex 14: 8, #Ex 14: 17 ; #De 2:30 ; #Jn 12: 40) face à leur cœur endurci (cf. #Ex 8:11, #Ex 8:28 ; #Ex 9:34 ; #Ex 10:1 ; #2Ch 36:13 ; #Ps 95:8 ; #Pr 28:14 ; #Mt 19: 8 ; #Mr 3:5 ; #Ep 4:18 ; #Hé 3:8, #Hé 3:15 ; #Hé 4:7).

 

8  selon qu’il est écrit : Dieu leur a donné un esprit d’assoupissement, Des yeux pour ne point voir, Et des oreilles pour ne point entendre, Jusqu’à ce jour.

est écrit. La première ligne est une citation d’#Esa 29:10, et les dernières sont adaptées de #De 29:4.

11:8-10 Ces citations de l’A.T. illustrent toutes deux le droit qu’à Dieu d’endurcir les Israélites incroyants et montrent que l’enseignement de Paul n’est pas incompatible avec l’A.T.

 

9  (11-8) Et David dit : (11-9) Que leur table soit pour eux un piège, Un filet, une occasion de chute, et une rétribution !

Adapté du #Ps 69:23-24. La « table » d’une personne était censée être un lieu de sécurité, mais la table de l’impie est un piège. Bien des gens font confiance aux choses mêmes qui font leur perte.

 

10  Que leurs yeux soient obscurcis pour ne point voir, Et tiens leur dos continuellement courbé !

11  Je dis donc : Est-ce pour tomber qu’ils ont bronché ? Loin de là ! Mais, par leur chute, le salut est devenu accessible aux païens, afin qu’ils fussent excités à la jalousie.

tomber …  bronché. La forme de la question de Paul (voir la note sur le v. 1 {==> "Ro 11:1"}) et sa réponse énergique confirment que l’aveuglement, l’endurcissement et l’apostasie d’Israël ne sont pas irréversibles.

leur chute. Le rejet de Jésus-Christ par Israël.

salut …  aux païens. Annoncé depuis longtemps dans l’A.T. (cf. #Ge 12:3 ; #Esa 49:6 ; #Mt 8:11-12 ; #Mt 21: 43 ; #Mt 22:1-14 ; #Ac 13:46-47 ; #Ac 28:25-28).

excités à la jalousie. Dieu veut utiliser son offre de salut aux païens, que les Juifs méprisaient , pour ramener Israël à lui (#Ro 11:25-27).

L’insistance de Paul sur le fait que le Seigneur l’avait envoyé exercer son ministère auprès des païens méprisés dépassait ce que la foule pouvait supporter. Un enseignement selon lequel les païens pourraient être sauvés sans même devenir des prosélytes du judaïsme (ce qui leur octroyait un statut égal à celui des Juifs devant Dieu) apparaissait à leurs yeux comme un blasphème intolérable.

 

12  Or, si leur chute a été la richesse du monde, et leur amoindrissement la richesse des païens, combien plus en sera-t-il ainsi quand ils se convertiront tous.

richesse du monde. Les riches vérités du salut (#Ge 12:3 ; #Esa 49:6 ; cf. #2Co 8:9).

leur amoindrissement. Leur refus de reconnaître Jésus de Nazareth comme le Messie et leur échec dans leur mission de peuple témoin de Dieu eurent pour résultat que ce fut une Église constituée en majorité de païens qui bénéficia de ces privilèges.

se convertiront tous. Leur futur renouveau spirituel (#Ap 7:4, #Ap 7:9 ; cf. #Za 8:23 ; #Za 12:10 ; #Za 13: 1 ; #Za 14: 9, #Za 14: 11, #Za 14: 16). La « chute » et « l’amoindrissement » d’Israël sont temporaires (vv. #Ro 11:25-27).

 

13  Je vous le dis à vous, païens : en tant que je suis apôtre des païens, je glorifie mon ministère,

apôtre des païens. Voir #Ac 18: 6 ; #Ac 22: 21 ; #Ac 26:17-18 ; #Ep 3:8 ; #1Ti 2:7.

 

14  afin, s’il est possible, d’exciter la jalousie de ceux de ma race, et d’en sauver quelques-uns.

ma race. Ses compatriotes israélites.

 

15  Car si leur rejet a été la réconciliation du monde, que sera leur réintégration, sinon une vie d’entre les morts ?

de la mort à la vie. Non pas la résurrection corporelle, mais le passage de la mort spirituelle à la vie spirituelle (#Jn 5:24). Cette phrase décrit aussi la renaissance spirituelle à venir d’Israël (cf. vv. #Ro 11:25-27 ; #Za 12:10 ; #Za 13: 1).

 

16  Or, si les prémices sont saintes, la masse l’est aussi ; et si la racine est sainte, les branches le sont aussi.

prémices. La première partie de la récolte ou du pain devait être donnée au Seigneur (#Ex 23: 19 ; #Ex 34:26 ; #Lé 2:12 ; #Lé 23: 10 ; #No 15:19-21 ; #No 18:12-13 ; #De 18: 4).

la masse l’est aussi. Puisque l’offrande des prémices représentait la totalité, toute la récolte ou toute la pâte pouvait être considérée comme sainte, mise à part pour Dieu (cf. #Ex 31:15 ; #Lé 27:14, #Lé 27:30, #Lé 27:32 ; #Jos 6:19).

racine. Les patriarches Abraham, Isaac et Jacob.

branches. Les descendants des patriarches: la nation d’Israël.

 

17  Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l’olivier,

branches ont été retranchées. Voir #Jér 5:10 ; #Jér 11:16-17 ; #Mt 21: 43. Certaines des branches d’Israël furent coupées, mais Dieu conserva toujours un reste de croyants (cf. vv. #Ro 11:3-4).

un olivier sauvage …  greffé à leur place. Dans l’Antiquité, la récolte des olives occupait une place importante. Même si les arbres vivaient souvent des siècles, les branches finissaient par ne plus produire d’olives. Dans ce cas, des branches prises sur de plus jeunes arbres étaient greffées pour relancer la productivité. Paul explique que les branches anciennes et improductives (Israël) avaient été coupées et les branches d’un olivier sauvage (les païens) greffées à la place.

racine nourricière. Une fois greffés, les païens prennent part à la richesse des bénédictions de l’alliance en tant qu’héritiers spirituels d’Abraham.

l’olivier. Le lieu de la bénédiction divine, l’alliance salvatrice que Dieu conclut avec Abraham (#Ge 12:1-3 ; #Ge 15:1-21 ; #Ge 17:1-27).

11:17-24 Dans cette partie, Paul met sévèrement les païens en garde contre tout orgueil et toute arrogance (cf. vv. #Ro 11:18, #Ro 11:20) basés sur le rejet d’Israël et sur leur greffe.

 

18  ne te glorifie pas aux dépens de ces branches. Si tu te glorifies, sache que ce n’est pas toi qui portes la racine, mais que c’est la racine qui te porte.

ne te glorifie pas. Il n’y a aucune place dans l’Église pour l’orgueil spirituel, encore moins pour l’antisémitisme: nous sommes la descendance spirituelle d’Abraham (#Ro 4:11, #Ro 4:16 ; #Ga 3:29).

branches. Les Juifs incroyants qui furent coupés.

la racine qui te porte. Les païens ne sont pas la source de la bénédiction, mais furent greffés sur l’alliance de salut que Dieu conclut avec Abraham (cf. #Ga 3:6-9, #Ga 3:13-14).

 

19  Tu diras donc : Les branches ont été retranchées, afin que moi je fusse enté.

branches. Voir la note sur le v. 17 {==> "Ro 11:17"}.

greffé. Voir la note sur le v. 17 {==> "Ro 11:17"}.

 

20  Cela est vrai ; elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains ;

incrédulité …  foi. Les branches furent coupées et d’autres greffées uniquement sur la base de la foi, et non sur la base de la race, de la nationalité, de l’arrière-plan social ou intellectuel, ni même sur la base du comportement. Le salut s’obtient toujours par la foi seule (cf. #Ro 1:16-17 ; #Ep 2:8-9).

crains. Voir #1Co 10:12 ; #2Co 13: 5. Dieu jugera l’Église apostate (cf. #Ap 2:15-16 ; #Ap 3:16) tout aussi certainement qu’il a jugé la nation apostate d’Israël.

 

21  car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus.

les branches naturelles. Si Israël ne fut pas épargné malgré le fait qu’il était la nation de l’alliance, pourquoi des païens, étrangers aux alliances de Dieu (#Ep 2:11-12 ), devraient-ils s’attendre à être épargnés s’ils pèchent contre la vérité de l’Évangile?

 

22  Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché.

Considère donc la bonté et la sévérité. Tous les attributs de Dieu œuvrent en harmonie: il n’y a aucun conflit entre sa bonté et son amour d’une part et sa justice et sa colère d’autre part. Ceux qui acceptent son offre gratuite de salut expérimentent sa bonté (#Ro 2:4); ceux qui la rejettent expérimentent sa sévérité (#Ro 2:5).

ceux qui sont tombés. Les Juifs incroyants décrits aux vv. #Ro 11:12-21. « Tombés » traduit un mot grec signifiant « tombés jusqu’à être complètement ruinés ». Ceux qui rejettent l’offre de salut de Dieu provoquent leur ruine spirituelle complète.

si tu demeures ferme. La véritable foi salvatrice persévère toujours (cf. #Jn 8:31 ; #Jn 15:5-6 ; #Col 1:22-23 ; #Hé 3:12-14 ; #Hé 4:11 ; #1Jn 2:19).

retranché. Dieu traitera promptement et sévèrement ceux qui le rejettent.

 

23  Eux de même, s’ils ne persistent pas dans l’incrédulité, ils seront entés ; car Dieu est puissant pour les enter de nouveau.

11:23-24 Il y aura un moment où Israël se repentira de son incrédulité et reconnaîtra le Messie (#Za 12:10). Si on considère l’analogie de Paul, Dieu greffera alors à nouveau avec joie le peuple juif (croyant) sur l’olivier de ses bénédictions liées à l’alliance, parce que c’était sa place à l’origine (#Ro 9:4), contrairement aux branches sauvages (les païens, cf. #Ep 2:11-12).

 

24  Si toi, tu as été coupé de l’olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l’olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier.

25  Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous regardiez point comme sages, c’est qu’une partie d’Israël est tombée dans l’endurcissement, jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée.

mystère. Ce mot désigne une vérité qui n’avait pas été révélée précédemment. Ce mystère comporte deux éléments:

1° Israël a expérimenté un endurcissement spirituel partiel;

2° cet endurcissement ne durera que pour le temps prévu par Dieu.

vous ne vous regardiez point comme sages. Un autre avertissement aux païens contre tout orgueil et toute arrogance spirituels.

une partie …  endurcissement. L’endurcissement de la nation ne touche pas chaque individu juif. Au cours de toute l’histoire, Dieu a toujours préservé un reste.

jusqu’à ce que la totalité des païens soit entrée. « Jusqu’à » se rapporte à un moment précis dans le temps; « totalité » désigne l’achèvement; « soit entrée » traduit un verbe grec souvent utilisé lorsqu’il est question de venir au salut (cf. #Mt 5:20 ; #Mr 9:43, #Mr 9:45, #Mr 9:47 ; #Jn 3:5 ; #Ac 14: 22). L’endurcissement spirituel d’Israël (qui commença avec le rejet de Jésus comme Messie) durera jusqu’à ce que la totalité des païens élus reçoive le salut.

 

26  Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit : Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés ;

tout Israël. Comprend tous les Juifs élus qui seront en vie à la fin de la tribulation, et non pas le reste des croyants d’origine juive au sein de l’Église. Il n’est donc pas question ici du reste qui a déjà accepté la vérité de l’Évangile et qui n’a plus besoin du salut que ce v. promet.

Le libérateur viendra de Sion. Voir #Ps 14: 7 ; #Ps 53:6 ; #Esa 46:13. Le règne millénaire du Seigneur Jésus-Christ sera associé à la montagne de Sion.

Dieu a l’intention d’installer son roi terrestre ultime à Jérusalem (Sion en représente le côté sud-ouest; cf. #Ps 132:13-18). Il doit s’agir ici de la Sion terrestre (cf. #Ps 2:6 ; #Esa 59:20), et non de la Sion céleste, pour les raisons suivantes:

1° personne ne saurait être l’ennemi de qui que ce soit au paradis;

2° aucune des activités citées aux vv. #Ps 110:5-7 ne se déroulera au paradis.

Par opposition au mont Sinaï, où Dieu transmit la loi mosaïque  rébarbative et terrifiante - la montagne de Sion, dans ce contexte, ne renvoie pas à la montagne qui se dresse près de Jérusalem mais à la Jérusalem céleste, la résidence de Dieu, attirante et accueillante. Personne n’était en mesure de plaire à Dieu selon les conditions données au mont Sinaï, car il fallait accomplir parfaitement la loi (#Ga 3:10-12). Sion, en revanche, est accessible à tous ceux qui viennent à Dieu au travers de Jésus-Christ (cf. #Ps 132:13-14 ; #Esa 46:13 ; #Za 2:10 ; #Ga 4:21-31).

La montagne de Sion …  la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste. Synonymes du ciel.

Sion. 11:26-27a Citation d’#Esa 59:20-21.

 

27  Et ce sera mon alliance avec eux, Lorsque j’ôterai leurs péchés.

alliance. La nouvelle alliance (#Esa 59:21 ; #Jér 31:31-34).

Lorsque j’ôterai leurs péchés. Citation d’#Esa 27:9 (LXX). Une condition préalable nécessaire au salut d’Israël (cf. #Ez 36:25-29 ; #Hé 8:12).

 

28  En ce qui concerne l’Évangile, ils sont ennemis à cause de vous ; mais en ce qui concerne l’élection, ils sont aimés à cause de leurs pères.

Évangile …  ennemis. La situation temporaire d’Israël pendant le temps de son endurcissement spirituel.

en ce qui concerne l’élection. Dans la perspective du choix éternel de Dieu, Israël sera toujours le peuple de l’alliance.

à cause de leurs pères. Les patriarches (Abraham, Isaac et Jacob), bénéficiaires de l’alliance conclue avec Abraham (#Ex 2:24 ; #Lé 26:42 ; #2R 13: 23).

 

29  Car Dieu ne se repent pas de ses dons et de son appel.

les dons …  sont irrévocables. L’élection souveraine d’Israël, comme celle des individus croyants, est inconditionnelle et immuable, car elle est enracinée dans la nature immuable de Dieu et exprimée dans l’alliance unilatérale et éternelle conclue avec Abraham.

 

30  De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde,

11:30-31 Dieu répandra sa grâce sur les Israélites incrédules, tout comme il l’a répandue sur les païens incrédules (cf. #Ro 5:8). Le salut, que ce soit des Juifs ou des païens, découle de la miséricorde de Dieu.

 

31  de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite, ils obtiennent aussi miséricorde.

32  Car Dieu a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.

Bien qu’il ne soit pas l’auteur du péché (#Ps 5:5 ; #Ha 1:13 ; #Ja 1:13), Dieu a laissé les hommes poursuivre leurs mauvais penchants pour se glorifier en manifestant sa grâce et sa miséricorde aux pécheurs désobéissants (cf. #Ep 2:2 ; #Ep 5:6).

 

33 ¶  O profondeur de la richesse, de la sagesse et de la science de Dieu ! Que ses jugements sont insondables, et ses voies incompréhensibles ! Car

sagesse. Voir #Ps 104:24 ; #Da 2:20 ; #Ep 3:10 ; #Ap 7:12.

science. L’omniscience de Dieu (cf. #1S 2:3 ; #1R 8:39 ; #Ps 44:22 ; #Ps 147:5).

jugements. Les buts ou les décrets de Dieu, qui dépassent la compréhension humaine (cf. #Ps 36:7).

voies. Les méthodes que Dieu choisit pour accomplir ses buts (cf. #Job 5:9 ; #Job 9:10 ; #Job 26:14).

11:33-36 La majesté, la grandeur et la sagesse du plan de Dieu révélé aux vv. #Ro 11:1-32 amènent Paul à éclater en louanges. Cette doxologie est une bonne conclusion, non seulement aux plans de Dieu pour l’avenir d’Israël (ch. #Ro 9:1-11:2), mais aussi à tout le développement de Paul sur la justification par la foi (ch. #Ro 1:1-11:2).

 

34  Qui a connu la pensée du Seigneur, Ou qui a été son conseiller ?

Citation d’#Esa 40:13.

 

35  Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour ?

Citation de #Job 41:2.

 

36  C’est de lui, par lui, et pour lui que sont toutes choses. À lui la gloire dans tous les siècles ! Amen !

Voir #1Co 8:6 ; #1Co 15: 28 ; #Ep 1:23 ; #Ep 4:6 ; #Hé 2:10. Dieu est la source, le soutien et la juste fin de tout ce qui existe.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact