JOUR 93 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

13/11/2018 00:04

JOUR 93 DE 130 : NOUVEAU TESTAMENT

 

1 THESSALONICIENS 3 ET 4

 

1 THESSALONICIENS 3 * 1 à 13

 

1 ¶  C’est pourquoi, impatients que nous étions, et nous décidant à rester seuls à Athènes,

impatients que nous étions. La souffrance causée par la séparation entre le père spirituel, Paul, et ses enfants dans la foi, les Thessaloniciens, avait atteint son paroxysme (cf. verset #1Th 3:5).

seuls à Athènes. Paul et Silas étaient restés en retrait, tandis que Timothée était revenu rendre visite aux Thessaloniciens (verset #1Th 3:2). Timothée aurait encore d’autres occasions de visiter une Église à la place de Paul (cf. #1Co 4:17 ; #1Co 16: 10 ; #Ph 2:19-24 ; #1Ti 1:3).

 

2  nous envoyâmes Timothée, notre frère, ministre de Dieu dans l’Évangile de Christ, pour vous affermir et vous exhorter au sujet de votre foi,

affermir …  exhorter …  votre foi. Paul s’intéressait toujours à la condition spirituelle de ses disciples, et il avait l’habitude d’en demander des nouvelles (cf. #Ac 14: 22 ; #Ac 15: 32 ; #Ac 18: 23). Ce n’était pas la santé, la richesse, l’estime de soi ou le bien-être qui était au centre des préoccupations de l’apôtre, mais la qualité de la vie spirituelle. La foi des Thessaloniciens revêtait une importance suprême à ses yeux; preuve en est qu’il en parle à 5 reprises aux versets #1Th 3:1-10 (voir surtout versets 5-7, 10). Le terme de « foi » désigne non seulement les fondations doctrinales du christianisme (cf. #Jude 3), mais aussi la réponse du croyant à Dieu avec la vie conforme à cette vérité qui en découle (cf. #Hé 11:6).

 

3  afin que personne ne fût ébranlé au milieu des tribulations présentes ; car vous savez vous-mêmes que nous sommes destinés à cela.

destinés. Dieu avait promis des souffrances à Paul lorsqu’il l’avait appelé au ministère par l’intermédiaire d’Ananias (#Ac 9:16). L’apôtre rappelle cet appel divin aux Thessaloniciens, afin de prévenir deux idées erronées qui auraient pu naître dans leur esprit à la vue des problèmes et des souffrances qu’il rencontrait: ils auraient pu croire que le plan de Dieu ne s’accomplissait pas ou que Dieu n’était pas satisfait de Paul. Ce genre de pensées aurait ébranlé la confiance de l’Église en l’apôtre et accompli le dessein malveillant de Satan (verset #1Th 3:5). Cf. #2Co 4:8-15 ; #2Co 6:1-10 ; #2Co 11:23-27 ; #2Co 12:7-10.

 

4  Et lorsque nous étions auprès de vous, nous vous annoncions d’avance que nous serions exposés à des tribulations, comme cela est arrivé, et comme vous le savez.

exposés à des afflictions. Paul leur avait dit de s’attendre à ce qu’il souffre, de même qu’il avait souffert avant son expérience de Thessalonique (#1Th 2:14-16 ; #Ac 13:1-14:2). Il avait aussi connu la tribulation durant son séjour dans cette ville (#Ac 17:1-9) ainsi qu’après l’avoir quittée (#Ac 17:10-18: 11).

 

5  Ainsi, dans mon impatience, j’envoyai m’informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous eût tentés, et que nous n’eussions travaillé en vain.

le tentateur. Satan a déjà été décrit comme celui qui dresse des obstacles (#1Th 2:18); il est maintenant présenté comme un tentateur qui cherche à amener à un échec (cf. #Mt 4:3 ; #1Co 7:5 ; #Ja 1:12-18). Paul n’ignorait pas les desseins de Satan (#2Co 2:11 ; #2Co 11:23), et il n’était pas vulnérable à ses méthodes (#Ep 6:11), c’est pourquoi il cherche à contrecarrer ses manœuvres prévisibles et à s’assurer que ses propres efforts n’aient pas été vains (cf. #1Th 2:1).

 

6 ¶  Mais Timothée, récemment arrivé ici de chez vous, nous a donné de bonnes nouvelles de votre foi et de votre charité, et nous a dit que vous avez toujours de nous un bon souvenir, désirant nous voir comme nous désirons aussi vous voir.

votre foi …  votre amour. Timothée était revenu rendre compte de la confiance que les Thessaloniciens mettaient en Dieu ainsi que de leur attitude les uns envers les autres et à l’égard du ministère de Paul. Cette nouvelle avait apaisé l’apôtre et l’avait convaincu que Satan avait échoué dans son projet d’entraver l’œuvre de Dieu (verset #1Th 3:7).

 

7  En conséquence, frères, au milieu de toutes nos calamités et de nos tribulations, nous avons été consolés à votre sujet, à cause de votre foi.

8  Car maintenant nous vivons, puisque vous demeurez fermes dans le Seigneur.

demeurez fermes. Cette expression évoque une armée qui refuse de battre en retraite malgré les assauts de l’ennemi. Paul faisait souvent une telle recommandation (#1Co 16: 13 ; #Ga 5:1 ; #Ep 6:11, #Ep 6:13-14 ; #Ph 1:27 ; #Ph 4:1 ; #2Th 2:15).

 

9  Quelles actions de grâces, en effet, nous pouvons rendre à Dieu à votre sujet, pour toute la joie que nous éprouvons à cause de vous, devant notre Dieu !

la joie. La plus grande joie de Paul dans le ministère était de savoir que ses enfants spirituels grandissaient et marchaient dans la vérité (il en était de même pour Jean, cf 3 Jn 4). Il adressait alors à Dieu une prière d’adoration pleine de reconnaissance et de joie.

 

10  Nuit et jour, nous le prions avec une extrême ardeur de nous permettre de vous voir, et de compléter ce qui manque à votre foi.

prions. En termes de fréquence, Paul priait jour et nuit, tout comme il travaillait jour et nuit (#1Th 2:9). En matière de ferveur, il se répandait en flots abondants (cf. #Ep 3:20).

ce qui manque. Paul ne critiquait pas ces croyants, mais il constatait qu’ils n’avaient pas encore pleinement utilisé leurs capacités, et c’était pour cela qu’il priait et œuvrait (verset #1Th 3:10). Les chapitres  #1Th 4 et 5 traitent des domaines dans lesquels les Thessaloniciens étaient quelque peu déficients.

 

11 ¶  Que Dieu lui-même, notre Père, et notre Seigneur Jésus, aplanissent notre route pour que nous allions à vous !

aplanissent notre route. Paul savait que Satan avait empêché son retour (#1Th 2:18). Bien que Timothée ait rendu visite aux Thessaloniciens et soit revenu avec de bonnes nouvelles, l’apôtre était toujours pressé de revoir ses enfants spirituels. Il suivit les conseils des Psaumes (#Ps 37:1-5) et des Proverbes (#Pr 3:5-6) qui invitent à remettre les situations difficiles à Dieu.

 

12  Que le Seigneur augmente de plus en plus parmi vous, et à l’égard de tous, cette charité que nous avons nous-mêmes pour vous,

l’amour que vous avez les uns pour les autres. Le N.T. contient plus de 30 fois l’expression « les uns les autres », ou une expression similaire, dans une injonction positive ou négative. Elle apparaît le plus souvent en rapport avec le commandement d’aimer (cf. #1Th 4:9 ; #Ro 12:10 ; #Ro 13: 8 ; #2Th 1:3 ; #1Pi 1:22 ; #1Jn 3:11, #1Jn 3:23 ; #1Jn 4:7, #1Jn 4:11 ; #2Jn 5). L’amour est encore concerné dans tous les autres cas où cette formule est employée. Ce sont les croyants au sein de l’Église qui sont ici au centre de l’intérêt de Paul.

pour tous. Puisque Dieu a aimé le monde et envoyé son Fils mourir pour les péchés des hommes (#Jn 3:16), les croyants, qui ont été aimés alors qu’ils n’étaient pas dignes de cet amour (#Ro 5:8), doivent aimer les non-croyants. D’autres commandements du N.T. qui déterminent l’attitude des croyants envers tous les hommes nous demandent de rechercher la paix (#Ro 12:18), de faire du bien (#Ga 6:10), d’être patients (#Ph 4:5), de prier (#1Ti 2:1), de faire preuve de douceur (#Tit 3:2) et de respect (#1Pi 2:17).

 

13  afin d’affermir vos cœurs pour qu’ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints !

irréprochables dans la sainteté. Paul priait qu’il n’y ait aucun motif d’accusation dû à un manque de sainteté (cf. #1Co 1:8 ; #2Co 11:2 ; #Ep 5:25-27 ; #1Pi 3:16-17 ; #Jude 24).

ses saints. Cette expression exacte n’est pas utilisée ailleurs dans le N.T. pour parler des anges; en revanche, elle désigne fréquemment des croyants. Il est dès lors logique de voir ici une allusion au retour du Seigneur pour prendre son Église, qui sera enlevée au ciel pour jouir de sa présence


 


1 THESSALONICIENS 4 * 1 à 18

 

1 ¶  Au reste, frères, puisque vous avez appris de nous comment vous devez vous conduire et plaire à Dieu, et que c’est là ce que vous faites, nous vous prions et nous vous conjurons au nom du Seigneur Jésus de marcher à cet égard de progrès en progrès.

plaire à Dieu. Cf. #1Th 2:4, #1Th 2:15 ; #2Co 5:9 ; #Ep 5:10, #Ep 5:17 ; #Col 1:10 ; #Hé 11:6 ; #Hé 13:15-16 ; #1Jn 3:22. Cela est possible par l’obéissance à la Parole de Dieu (cf. verset #1Th 4:3).

au nom du Seigneur Jésus. Afin d’ajouter du poids à son propos, Paul en appelle ici au fait qu’il écrit cette lettre avec l’autorité de Christ lui-même (voir versets 2, 15; 5:27; #2Th 3:6, #2Th 3:12).

 

2  Vous savez, en effet, quels préceptes nous vous avons donnés de la part du Seigneur Jésus.

3  Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de l’impudicité ;

Ce que Dieu veut. La Parole de Dieu dans sa totalité contient la volonté de Dieu, laquelle comprend des affirmations et des interdictions. De manière plus spécifique, la volonté de Dieu inclut le salut (#1Ti 2:4), le sacrifice de soi (#Ro 12:1-2), la plénitude de l’Esprit (#Ep 5:18), la soumission (#1Pi 2:13-15), la souffrance (#1Pi 3:17), la satisfaction (#1Th 5:18), la persévérance (#Hé 10:36) et, particulièrement ici, la sanctification, qui désigne littéralement un état de séparation d’avec le péché, une mise à part pour la sainteté. Dans ce contexte, elle renvoie en particulier à une séparation d’avec l’impureté sexuelle et l’immoralité conforme aux instructions des versets 4-8.

 

4  c’est que chacun de vous sache posséder son corps dans la sainteté et l’honnêteté,

son corps. Littéralement « son propre vase ». Deux interprétations différentes ont été proposées quant à ce qui est ainsi désigné:

1° l’épouse (cf. #Ru 4:10 LXX; #1Pi 3:7) que l’on prend ou

2° le corps que l’on possède (cf. #2Co 4:7 ; #2Ti 2:21).

 

C’est cette dernière interprétation qui paraît la plus vraisemblable puisque:

1° dans #1Pi 3:7 le terme de vase n’est utilisé que dans un sens comparatif (un vase plus faible), de sorte qu’en soi il désigne l’humanité dans son ensemble, et non pas les femmes en particulier;

2° le fait d’être marié n’est pas une garantie de pureté sexuelle;

3° Paul contredirait l’enseignement qu’il a donné en #1Co 7 sur les avantages du célibat (cf. #1Th 7:8-9);

4° Paul ne s’adresserait ainsi qu’aux hommes et passerait sous silence la manière, pour les femmes, de rester pures.

C’est pourquoi, il est préférable de traduire « posséder son propre corps ». Cf. note sur #1Co 9:27.

 

5  sans vous livrer à une convoitise passionnée, comme font les païens qui ne connaissent pas Dieu ;

les païens. Le terme est pris ici dans son sens spirituel et désigne les non-croyants en général, définis comme ceux « qui ne connaissent pas Dieu ».

 

6  c’est que personne n’use envers son frère de fraude et de cupidité dans les affaires, parce que le Seigneur tire vengeance de toutes ces choses, comme nous vous l’avons déjà dit et attesté.

use envers son frère de fraude. D’après le contexte, qui reste inchangé tout au long des versets 1-8, cette expression renvoie à toutes les conséquences destructives  sociales et spirituelles - d’une activité sexuelle illégitime.

tire vengeance. Cela signifie que c’est Dieu qui rétribue de tels péchés (cf. #Col 3:4-7 ; #Hé 13: 4).

 

7  Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification.

appelés. L’« appel » de Dieu, dans les épîtres, ne désigne jamais un appel général, mais exclusivement l’appel efficace, qui a pour conséquence le salut. Il est en rapport avec la justification (cf. #Ro 8:30).

 

8  Celui donc qui rejette ces préceptes ne rejette pas un homme, mais Dieu, qui vous a aussi donné son Saint-Esprit.

donné son Saint-Esprit. L’Esprit de Dieu est un don gratuit accordé à tous ceux qui croient au Seigneur Jésus-Christ pour leur salut. Cf. #Ac 2:38 ; #Ro 8:9 ; #1Co 3:16 ; #1Co 12:13 ; #2Co 6:16.

 

9 ¶  Pour ce qui est de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous en écrive ; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres,

4:9-10

appris de Dieu à vous aimer. Ils étaient des croyants remplis d’amour grâce à Dieu lui-même (cf. #Ro 5:5 ; #1Jn 2:7-11 ; #1Jn 3:14 ; #1Jn 4:7-8, #1Jn 4:12) et à sa Parole (#Ps 119:97-102).

 

10  et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Macédoine entière. Mais nous vous exhortons, frères, à abonder toujours plus dans cet amour,

11  et à mettre votre honneur à vivre tranquilles, à vous occuper de vos propres affaires, et à travailler de vos mains, comme nous vous l’avons recommandé,

vivre tranquilles. C’est-à-dire ne présenter aucun problème social ou ne pas créer de conflits parmi des personnes elles-mêmes paisibles, mais rester en paix même au milieu des difficultés (cf. #1Pi 3:4). Paul allait aborder plus tard le problème de ceux qui ne s’occupaient pas de leurs propres affaires à Thessalonique (cf. #2Th 3:6-15).

travailler de vos propres mains. La société grecque considérait le travail manuel avec dédain, mais Paul en fait l’apologie.

 

12  en sorte que vous vous conduisiez honnêtement envers ceux du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne.

ceux du dehors. C’est-à-dire les non-chrétiens (cf. #1Co 5:2 ; #Col 4:5 ; #1Ti 3:7).

 

13 ¶  Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance.

ceux qui dorment (qui sont décédés). Littéralement « ceux qui dorment ». Le sommeil est un euphémisme courant dans le N.T. pour parler de la mort, à cause de l’apparence de la personne décédée. Il décrit l’état du corps mort, et non de l’âme (cf. #2Co 5:1-9 ; #Ph 1:23). Il est dit par exemple, que la fille de Jaïrus (#Mt 9:24), que Jésus avait ressuscitée des morts, dormait, ou qu’Etienne, qui fut lapidé jusqu’à la mort, s’endormit (#Ac 7:60 ; cf. #Jn 11:11 ; #1Co 7:39 ; #1Co 15: 6, #1Co 15: 18, #1Co 15: 51 ; #2P 3:4). Dans leur ignorance, les Thessaloniciens avaient conclu que ceux qui meurent manquent irrémédiablement le retour du Seigneur. La pensée de l’absence de leurs proches lors de cet événement des plus glorieux les plongeait dans une grande tristesse. C’était pour cette raison que le départ d’un être aimé causait autant d’angoisse à leur âme. Cependant, les chrétiens n’ont aucune raison d’être tristes lorsqu’un frère meurt, comme si le défunt subissait une perte irréparable.

4:13-18 Même si le ministère de Paul à Thessalonique avait été bref, il est évident que les gens croyaient en la réalité du retour de leur Sauveur et plaçaient leur espérance en lui (cf. #1Th 1:3, #1Th 1:9-10 ; #1Th 2:19 ; #1Th 5:1-2 ; #2Th 2:1, #2Th 2:5). Ils vivaient dans l’attente impatiente de ce moment. Le verset 13 (cf. #2Th 2:1-3) indique qu’ils étaient inquiets face à certains événements dont ils étaient témoins et qui, pensaient-ils, pouvaient remettre en cause leur participation à ce retour. Ils savaient qu’il représentait l’événement ultime dans l’histoire de la rédemption, et ils ne voulaient le manquer à aucun prix. Ils étaient surtout préoccupés par le sort des chrétiens décédés avant ce grand jour: allaient-ils y participer ou non? De toute évidence, ils considéraient le retour de Christ comme imminent; d’ailleurs, Paul avait laissé entendre que cet événement pouvait se produire de leur vivant. Les persécutions dont ils étaient l’objet augmentaient leur confusion. Ils pensaient, en effet, qu’ils devaient en être délivrés par le retour du Seigneur (cf. #1Th 3:3-4).

 

14  Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.

Dieu ramènera. De même que Jésus est mort et ressuscité, de même ceux qui meurent en croyant en lui se relèveront de la mort pour être emmenés au ciel avec le Seigneur. Ces passages décrivent l’enlèvement de l’Église, qui aura lieu lorsque Jésus reviendra pour rassembler et emmener au ciel tous ses rachetés, qu’ils soient morts depuis longtemps ou encore en vie.

 

15  Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.

la parole du Seigneur. Paul cite-t-il une parole de Jésus contenue dans les Évangiles? Non. Ils ne mentionnent nulle part un tel propos de sa part, ni même un propos similaire. La seule allusion explicite à l’enlèvement dans les Évangiles est #Jn 14:1-3. Certains pensent que Jésus a prononcé cette parole alors qu’il était encore sur la terre, et que les notions qu’elle exprimait ont été incluses dans des passages tels que #Mt 24:30-31 et #Jn 6:39-40 ; #Jn 11:25-26. Parmi les similitudes entre 1 Th et les Évangiles, on compte la trompette (#Mt 24: 31), la résurrection (#Jn 11:26) et la réunion de tous les élus (#Mt 24: 31). Cependant, ces quelques points communs s’effacent devant le grand nombre de différences entre ce passage et les paroles canoniques de Christ. Voici une comparaison de certains éléments entre #Mt 24:30-31 et ces versets 15-17:

1° dans Mt, le Fils de l’homme vient sur des nuées (mais voir #Mr 13: 26 ; #Lu 21: 27), alors que dans 1 Th elles accompagnent l’ascension des croyants;

2° dans le premier passage, ce sont les anges qui réunissent les croyants, tandis que dans le second Christ le fait personnellement;

3° dans Mt, la résurrection n’est pas mentionnée, alors que dans 1 Th elle est un thème principal;

4° Mt ne dit rien à propos de l’ordre de l’ascension, qui est la leçon principale de 1 Th. Paul pouvait-il penser à une affirmation de Jésus qui aurait été prononcée mais non écrite dans les Évangiles (#Ac 20: 35)? Certainement pas, et ce d’autant moins que, dans son enseignement, il présente l’enlèvement comme une vérité jusque-là cachée (#1Co 15: 51), un « mystère ».

Apparemment, les Thessaloniciens savaient tout sur le jugement qui aura lieu au jour du Seigneur (cf. #1Th 5:1-2), mais n’étaient pas très au clair sur l’événement qui le précédera, l’enlèvement de l’Église. Jusqu’à ce que Paul l’enseigne en tant que révélation qu’il avait reçue de Dieu, l’enlèvement était un secret, mentionné une seule fois par Jésus en #Jn 14:1-3. Paul apporta une révélation nouvelle de ce qui avait été auparavant un mystère non révélé.

nous les vivants, restés. C’est-à-dire les chrétiens en vie au moment de l’enlèvement, ceux qui seront sur cette terre pour voir le Seigneur revenir chercher les siens. Paul ne connaissait pas le moment choisi par Dieu, et il était prêt à le voir arriver de son vivant. Comme les chrétiens de la première génération, il croyait que l’enlèvement était proche (cf. #Ro 13: 11 ; #1Co 6:14 ; #1Co 10:11 ; #1Co 16: 22 ; #Ph 3:20-21 ; #1Ti 6:14 ; #Tit 2:13). Sa vie et ses paroles s’accordaient avec cette vision. Ceux qui seront en vie au moment de l’enlèvement suivront ceux qui seront morts et qui seront ressuscités en premier (v. #1Th 4:6).

 

16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.

le Seigneur lui-même …  descendra. Cette parole accomplit la promesse de #Jn 14:1-3 (cf. #Ac 1:11). Jusqu’à cet événement, Jésus demeure au ciel (cf. #1Th 1:10 ; #Hé 1:1-3).

archange. Nous savons très peu de choses au sujet de l’organisation ou de la hiérarchie des anges (cf. #Col 1:17). Bien que Michel soit le seul mentionné avec le titre d’archange (#Jude 9), il semble qu’il y en ait plusieurs (#Da 10:13). C’est peut-être à la voix de l’archange Michel que tout débutera, puisqu’il est associé à la résurrection d’Israël en #Da 12:1-3 (sous le nom de Micaël). À ce moment-là (cf. #1Co 15: 52 « en un clin d’œil »), les morts ressusciteront. Ils ne manqueront pas l’enlèvement, mais ils en seront les premiers participants.

trompette de DieuCf. #1Co 15: 52. Il ne s’agit pas de l’une des trompettes du jugement d’#Ap 8:1-11:2, mais d’un signal pareil à celui de la trompette d’#Ex 19:16-19, qui appela le peuple hors du camp pour rencontrer Dieu. Ce sera une trompette de libération (cf. #Sop 1:16 ; #Za 9:14).

 

17  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

enlevés. La première étape sera la résurrection des morts; leur esprit, qui était déjà auprès du Seigneur (#2Co 5:8 ; #Ph 1:23), rejoindra alors un nouveau corps. Ensuite, les chrétiens encore vivants seront enlevés (cf. #Jn 10:28 ; #Ac 8:39). Ce passage constitue, avec #Jn 14:1-3 et #1Co 15:51-52, le fondement biblique de la doctrine de l’enlèvement de l’Église. À lui seul, il ne permet pas de déterminer de manière concluante le moment précis de cet enlèvement. Cependant, il existe une divergence fondamentale entre des versets comme #Ap 3:10 ou #Jn 14: 3 et les passages qui traitent du retour de Christ proprement dit (#Mt 13:34-50 ; #Mt 24:29-44 ; #Ap 19:11-21) après sept ans de tribulation. Ces derniers parlent du jugement, qui n’est pas mentionné dans les autres passages. La conclusion la plus logique est que l’enlèvement ne se produira pas au moment du retour de Christ pour le jugement. Il sera « prétribulationiste », c’est-à-dire qu’il aura lieu avant que la colère de Dieu n’éclate (#Ap 6:1-9:2). Il comprend une transformation complète (cf. #1Co 15:51-52 ; #Ph 3:20-21) et une union sans fin avec le Seigneur Jésus-Christ.

 

18  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

Consolez-vous. L’objectif principal de ce passage n’est pas de présenter un calendrier prophétique, mais plutôt d’encourager les chrétiens dont les proches sont décédés. Ce réconfort est fondé sur les affirmations suivantes:

1° les morts ressusciteront et prendront part au retour du Seigneur;

2° lors du retour de Christ, les croyants encore vivants seront unis pour toujours avec leurs bien-aimés;

3° ils seront tous avec le Seigneur pour l’éternité (v. #1Th 4:17).

 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact