JUGES 7 : 1 à 25*** + JUDGES 7 : 1 to 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

11/05/2016 12:51

JUGES 7 : 1 à 25*** +
 

1 ¶  Jerubbaal, qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, se levèrent de bon matin, et campèrent près de la source de Harod. Le camp de Madian était au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée.

2  L’Éternel dit à Gédéon : Le peuple que tu as avec toi est trop nombreux pour que je livre Madian entre ses mains ; il pourrait en tirer gloire contre moi, et dire : C’est ma main qui m’a délivré.

 

Le peuple …  est trop nombreux. Les hommes de foi, si incompétents qu’ils soient du fait de la faiblesse humaine, remportent des victoires, mais uniquement par la puissance de Dieu (cf. #2Co 3:5 ; #2Co 4:7 ; #2Co 12:7-9). C’est ainsi que toute une armée de Madianites fut battue par un détachement de 300 hommes (versets #Jug 7:7,  #Jug 7:16-25). Dieu reçoit toute la gloire de ses interventions évidentes, et personne ne peut cultiver un orgueil coupable.

 

3  Publie donc ceci aux oreilles du peuple : Que celui qui est craintif et qui a peur s’en retourne et s’éloigne de la montagne de Galaad. Vingt-deux mille hommes parmi le peuple s’en retournèrent, et il en resta dix mille.

4  L’Éternel dit à Gédéon : Le peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre vers l’eau, et là je t’en ferai le triage ; celui dont je te dirai : Que celui-ci aille avec toi, ira avec toi ; et celui dont je te dirai: Que celui-ci n’aille pas avec toi, n’ira pas avec toi.

5  Gédéon fit descendre le peuple vers l’eau, et l’Éternel dit à Gédéon : Tous ceux qui laperont l’eau avec la langue comme lape le chien, tu les sépareras de tous ceux qui se mettront à genoux pour boire.

 

Tous ceux qui laperont. Les soldats qui burent en portant l’eau à la bouche avec leurs mains comme le fait un chien avec sa langue furent choisis, tandis que ceux qui s’agenouillèrent pour boire furent renvoyés. Aucune raison n’est donnée pour une telle distinction. L’attitude des soldats ne révélait rien quant à leurs capacités militaires, c’était simplement une manière de faire le tri au sein de l’armée. De toute manière, les compétences des Israélites ne joueraient aucun rôle dans la victoire, puisque leurs ennemis s’entretueraient et prendraient la fuite sans combattre.

 

6  Ceux qui lapèrent l’eau en la portant à la bouche avec leur main furent au nombre de trois cents hommes, et tout le reste du peuple se mit à genoux pour boire.

7  Et l’Éternel dit à Gédéon : C’est par les trois cents hommes qui ont lapé, que je vous sauverai et que je livrerai Madian entre tes mains. Que tout le reste du peuple s’en aille chacun chez soi.

8  On prit les vivres du peuple et ses trompettes. Puis Gédéon renvoya tous les hommes d’Israël chacun dans sa tente, et il retint les trois cents hommes. Le camp de Madian était au-dessous de lui dans la vallée.

9 ¶  L’Éternel dit à Gédéon pendant la nuit: Lève-toi, descends au camp, car je l’ai livré entre tes mains.

10  Si tu crains de descendre, descends-y avec Pura, ton serviteur.

 

Si tu crains. Dieu se montra sensible aux craintes de Gédéon, craintes justifiées puisqu’il était le chef de l’armée. C’est pourquoi il l’encouragea à s’assurer la protection de son serviteur.  

 

11  Tu écouteras ce qu’ils diront, et après cela tes mains seront fortifiées : descends donc au camp. Il descendit avec Pura, son serviteur, jusqu’aux avant-postes du camp.

12  Madian, Amalek, et tous les fils de l’Orient, étaient répandus dans la vallée comme une multitude de sauterelles, et leurs chameaux étaient innombrables comme le sable qui est sur le bord de la mer.

13  Gédéon arriva ; et voici, un homme racontait à son camarade un songe. Il disait : J’ai eu un songe ; et voici, un gâteau de pain d’orge roulait dans le camp de Madian ; il est venu heurter jusqu’à la tente, et elle est tombée ; il l’a retournée sens dessus dessous, et elle a été renversée.

14  Son camarade répondit, et dit : Ce n’est pas autre chose que l’épée de Gédéon, fils de Joas, homme d’Israël ; Dieu a livré entre ses mains Madian et tout le camp.

15  Lorsque Gédéon eut entendu le récit du songe et son explication, il se prosterna, revint au camp d’Israël, et dit : Levez-vous, car l’Éternel a livré entre vos mains le camp de Madian.

 

Levez-vous. C’était ce que Dieu lui avait dit au verset 9. Désormais plein de courage, Gédéon s’alignait sur l’Éternel.

 

16 ¶  Il divisa en trois corps les trois cents hommes, et il leur remit à tous des trompettes et des cruches vides, avec des flambeaux dans les cruches.

 

Les trompettes et les flambeaux cachés dans des cruches vides devraient être utilisés de façon soudaine et au moment le plus surprenant. La rupture soudaine du silence, le vacarme effrayant des cris d’Israël (cf. #No 23: 21) et l’apparition subite de lumières autour de l’armée endormie donneraient l’impression que toute une légion se trouvait là. Les Madianites, à peine réveillés, se croiraient pris dans un piège mortel.

 

17  Il leur dit : Vous me regarderez et vous ferez comme moi. Dès que j’aborderai le camp, vous ferez ce que je ferai ;

18  et quand je sonnerai de la trompette, moi et tous ceux qui seront avec moi, vous sonnerez aussi de la trompette tout autour du camp, et vous direz : Pour l’Éternel et pour Gédéon !

 

Pour l’Éternel et pour Gédéon! La puissance de Dieu était ici en harmonie avec l’obéissance de l’homme. De tels cris rappelleraient aux ennemis que la menace de l’épée de Gédéon et de celle de Dieu était bien réelle. Cela ne pouvait que provoquer un sentiment de mort et de terreur.

 

19  Gédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent aux abords du camp au commencement de la veille du milieu, comme on venait de placer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches qu’ils avaient à la main.

 

commencement de la veille du milieu. Vers 22 heures.

 

20  Les trois corps sonnèrent de la trompette, et brisèrent les cruches ; ils saisirent de la main gauche les flambeaux et de la main droite les trompettes pour sonner, et ils s’écrièrent : Épée pour l’Éternel et pour Gédéon !

21  Ils restèrent chacun à sa place autour du camp, et tout le camp se mit à courir, à pousser des cris, et à prendre la fuite.

22  Les trois cents hommes sonnèrent encore de la trompette ; et, dans tout le camp, l’Éternel leur fit tourner l’épée les uns contre les autres. Le camp s’enfuit jusqu’à Beth-Schitta vers Tseréra, jusqu’au bord d’Abel-Mehola près de Tabbath.

 

tourner l’épée les uns contre les autres. Après le choc vint la panique. Chaque soldat se retrouva désespérément seul, cherchant à sauver sa peau. Dans la nuit et le bruit, les Madianites étaient incapables de distinguer un ami d’un ennemi, et ils se frayèrent un chemin avec leur épée en tuant leurs propres compatriotes.

 

23 ¶  Les hommes d’Israël se rassemblèrent, ceux de Nephthali, d’Aser et de tout Manassé, et ils poursuivirent Madian.

24  Gédéon envoya des messagers dans toute la montagne d’Éphraïm, pour dire : Descendez à la rencontre de Madian, et coupez-leur le passage des eaux jusqu’à Beth-Bara et celui du Jourdain. Tous les hommes d’Éphraïm se rassemblèrent et ils s’emparèrent du passage des eaux jusqu’à Beth-Bara et de celui du Jourdain.

25  Ils saisirent deux chefs de Madian, Oreb et Zeeb ; ils tuèrent Oreb au rocher d’Oreb, et ils tuèrent Zeeb au pressoir de Zeeb. Ils poursuivirent Madian, et ils apportèrent les têtes d’Oreb et de Zeeb à Gédéon de l’autre côté du Jourdain.

 

JUDGES 7 : 1 to 25 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ Jerubbaal, who is Gideon, and all the people that were with him, rose early and camped near the spring of Harod. The camp of Midian was north of Gideon towards the hill of Moreh in the valley.

2 The LORD said to Gideon, The people that are with thee are too many for me to give Midian into their hands, he vaunt themselves against me, saying, My hand has saved me.

 

The people ... are too many. Men of faith, if they are incompetent because of human weakness, win victories, but only by the power of God (see # 2 Corinthians 3: 5; # 2 Cor 4: 7; # 2Co 12: 7 9). Thus an army of Midian was defeated by a detachment of 300 men (verses #Jug 7: 7, #Jug 7: 16-25). God gets all the glory of its obvious intervention, and no one can grow a guilty pride.

 

3 therefore proclaim in the ears of the people, 'Whoever is fearful and afraid, let him return and depart from Mount Gilead. Twenty-two thousand of the people returned, and ten thousand remained.

4 The Lord said to Gideon, The people are yet too many. Take them down to the water, and there I am in will test them of whom I say unto thee, This shall go with you, go with you; and the one I tell you: Let he will not go with you, do not go with you.

5 So he brought the people down to the water, and the LORD said to Gideon, Everyone who laps the water with his tongue as a dog laps, you shall separate them from those who will kneel to drink.

 

All who laps. The soldiers drank bearing the mouth water with their hands just like a dog with its tongue were selected, while those who knelt to drink were dismissed. No reason is given for such a distinction. The attitude of the soldiers revealed nothing about their military capabilities, it was simply a way to sort within the army. Either way, the skills of the Israelites would play no role in the victory, as their enemies and kill each take flight without a fight.

 

6 Those who lapped by bringing it to the mouth with their hand were among three hundred men, and all the rest of the people knelt to drink.

7 And the LORD said to Gideon, By the three hundred men that lapped will I save you, and deliver the Midianites into thine hand. Let all the other people go every home.

8 It took victuals of the people and their trumpets. And he sent all the men of Israel each to his tent, and retained those three hundred men. The camp of Midian was below him in the valley.

¶ 9 The Lord said to him during the night, Arise, go down to the camp, for I have delivered him into thy hands.

10 If you fear to go down, go with Purah your servant.

 

If you fear. God showed himself sensitive to fears of Gideon fears justified since he was the army chief. This is why it encouraged him to protect his servant.

 

11 You hear what they say, and afterward your hands will be strengthened to go down to the camp. He went down with Purah his servant to the outposts of the camp.

12 Midianites and the Amalekites and all the son of the east lay along in the valley as numerous as locusts, and their camels were innumerable as the sand which is on the edge of the sea.

13 Gideon came; and behold, a man was telling his comrade a dream. He said I had a dream; and behold, a cake of barley bread tumbled into the camp of Midian; he came unto the tent, and it fell; he turned upside down, and it was overturned.

14 And his fellow answered and said, It is not anything other than the sword of Gideon son of Joash, a man of Israel; God has delivered Midian into his hands and the whole camp.

15 When Gideon heard the telling of the dream and its interpretation, he worshiped, and returned to the camp of Israel, and said: Arise, for the LORD hath delivered into your hand the host of Midian.

 

Stand up. It was what God had told him in verse 9. Now full of courage, Gideon was aligned with the Lord.

 

16 ¶ And he divided into three three hundred men, and gave them all trumpets and empty pitchers, with torches within the pitchers.

 

Trumpets and torches hidden in empty jars should be used suddenly and the most surprising moment. The sudden breaking of silence, fearful din of cries of Israel (cf. #No 23: 21) and the sudden appearance of lights around the sleepy army would give the impression that a whole legion was there. The Midianites, barely awake, would believe themselves caught in a deadly trap.

 

17 He said to them, Look on me and you will like me. When I come to the camp, do what I do;

18 When I blow the trumpet, I and all who are with me, you also blow the trumpets all around the camp, and say, For the Lord and for Gideon!

 

For the Lord and for Gideon! The power of God was here in harmony with man's obedience. Such cries remind the enemies that the threat of the sword of Gideon and that God was real. This could only cause death and terror of feeling.

 

19 Gideon and the hundred men that were with him came around the camp at the beginning of the middle watch, as they had just set the watch. They blew the trumpets and broke the pitchers that were in their hands.

 

beginning of the middle watch. Around 22 hours.

 

20 The three companies blew the trumpets and broke the pitchers, They seized his left hand the torches and right hands the trumpets to blow; and they cried sword for the Lord and for Gideon!

21 They were each in his place around the camp, and all the host ran, and cried, and fled.

22 And the three hundred blew the trumpet; and throughout the camp the LORD made them turn their swords against each other. The army fled to Beth-Zererath to the edge of Abel-meholah by Tabbath.

 

turn their swords against each other. After the shock came the panic. Every soldier found himself desperately, trying to save his skin. In the night and the noise, the Midianites were unable to distinguish friend from foe, and they made their way with their swords by killing their own countrymen.

 

¶ 23 The men of Israel were gathered together out of Naphtali, Asher and all Manasseh, and they pursued Midian.

24 Gideon sent messengers throughout mount Ephraim, saying, Come down against Midian, and take before them the waters as far as Beth Barah, even the Jordan. All the men of Ephraim gathered together and they took the waters as far as Beth Barah and the Jordan.

25 They took the two princes of Midian, Oreb and Zeeb; they killed Oreb at the rock Oreb, and Zeeb they killed at the winepress of Zeeb. They pursued Midian and brought the heads of Oreb and Zeeb to Gideon across the Jordan.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact