LA PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL À THIMOTÉE

29/12/2013 18:39
LA PREMIÈRE ÉPÎTRE DE PAUL À THIMOTÉE

 

62-64 après Jésus-Christ
 

   1 Timothée est la première de deux lettres inspirées que Paul écrivit à son bien-aimé fils dans la foi. Timothée avait reçu son nom (littéralement « honneur de Dieu ») de sa mère (Eunice) et de sa grand-mère (Loïs). Toutes deux étaient des Juives pieuses qui avaient cru dans le Seigneur Jésus-Christ (#2Ti 1:5). C’étaient elles qui lui avaient enseigné l’Ancien Testament dès son enfance (#2Ti 3:15). Son père était grec (#Ac 16: 1), mais peut-être était-il décédé avant sa rencontre avec Paul.

       Timothée était de Lystre (#Ac 16:1-3), une ville de la province romaine de Galatie (dans la Turquie moderne). Paul amena Timothée à Christ (#1Ti 1:2, #1Ti 1:18 ; #1Co 4:17 ; #2Ti 1:2), sans nul doute au cours de son ministère à Lystre, lors de son premier voyage missionnaire (#Ac 14:6-23). Lorsqu’il retourna dans cette ville au cours de son deuxième voyage, il le choisit comme compagnon de route (#Ac 16:1-3). Malgré son jeune âge (il était probablement à la fin de l’adolescence ou non loin de ses vingt ans, car quinze ans plus tard, Paul parle encore de lui comme d’un jeune homme, #1Ti 4:12), Timothée était réputé pour sa piété (#Ac 16: 2). Il allait devenir le disciple, l’ami et le collaborateur de Paul pour le reste de sa vie. Il participa à son ministère dans les villes de Bérée (#Ac 17: 14), d’Athènes (#Ac 17: 15) et de Corinthe (#Ac 18: 5 ; #2Co 1:19) et l’accompagna dans son voyage à Jérusalem (#Ac 20: 4). Il était auprès de l’apôtre lors de son premier emprisonnement à Rome et se rendit à Philippes (#Ph 2:19-23) après sa libération. En outre, Paul l’a fréquemment mentionné dans ses épîtres (#Ro 16: 21 ; #2Co 1:1 ; #Ph 1:1 ; #Col 1:1 ; #1Th 1:1 ; #2Th 1:1 ; #Phm 1). Il le déléguait régulièrement pour le représenter auprès des Églises (#1Co 4:17 ; #1Co 16: 10 ; #Ph 2:19 ; #1Th 3:2), et 1 Timothée signale une autre tâche qu’il lui avait confiée: Timothée officiait comme pasteur dans l’Église d’Éphèse (#1Ti 1:3). D’après #Hé 13: 23, il connut l’emprisonnement (sans précision de lieu) puis fut libéré.

 

Auteur et date

  De nombreux critiques modernes prennent plaisir à mettre en doute les affirmations claires de l’Écriture. Sans aucune raison valable, ils nient que Paul est l’auteur des épîtres pastorales (1 et 2 Timothée, Tite). Ignorant aussi bien le témoignage des lettres elles-mêmes (#1Ti 1:1 ; #2Ti 1:1 ; #Tit 1:1) que celui de l’Église primitive (qui est aussi clair pour les épîtres pastorales que pour toutes les autres épîtres de Paul, à l’exception de Romains et 1 Corinthiens), ils soutiennent qu’un disciple dévoué de l’apôtre les aurait écrites au IIe siècle. À l’appui de leur thèse, ils offrent cinq catégories d’arguments:

1° les allusions historiques des épîtres pastorales ne s’harmonisent pas avec la chronologie de la vie de Paul donnée dans les Actes;

2° l’enseignement erroné dont il est question serait le gnosticisme, que l’on ne retrouve qu’au IIe siècle;

3° la structure ecclésiale qui transparaît dans ces épîtres serait celle du IIe siècle et serait beaucoup trop développée pour l’époque de Paul;

4° les épîtres pastorales ne contiendraient pas les grands thèmes de la théologie paulinienne;

5° le vocabulaire grec des épîtres pastorales contient de nombreux mots que l’on ne trouve dans aucune autre lettre de Paul ni dans le reste du N.T.

       Bien qu’il ne soit pas nécessaire d’accorder trop d’importance à ces attaques, qui proviennent de non-croyants, en leur opposant une argumentation complète, quelques pistes éclaireront le lecteur.

 

1° L’affirmation de l’incompatibilité historique n’est valide que si Paul n’a jamais été relâché de la détention à Rome mentionnée dans les Actes. Mais il a dû être relâché, puisque les Actes ne mentionnent pas son exécution et que lui-même s’attendait à être libéré (#Ph 1:19, #Ph 1:25-26 ; #Ph 2:24 ; #Phm 22). Les événements historiques des épîtres pastorales ne s’intègrent pas dans la chronologie des Actes parce qu’ils ne sont intervenus qu’après la fin de la narration des Actes, qui se termine avec le premier emprisonnement de Paul à Rome.

2° S’il y a bien des similitudes entre les hérésies mentionnées dans les épîtres pastorales et le gnosticisme du IIe siècle on trouve aussi des différences importantes: à l’inverse du gnosticisme du IIe siècle, les faux docteurs dénoncés dans les épîtres pastorales se trouvaient toujours au sein de l’Église (cf. #1Ti 1:3-7), et leur enseignement s’appuyait sur un légalisme judaïsant (#1Ti 1:7 ; #Tit 1:10, #Tit 1:14 ; #Tit 3:9).

3° La structure ecclésiale mentionnée dans les épîtres pastorales est en réalité cohérente avec celle établie par l’apôtre Paul (#Ac 14: 23 ; #Ph 1:1).

4° Les épîtres pastorales mentionnent bien les thèmes centraux de la théologie de Paul, notamment l’inspiration de l’Écriture (#2Ti 3:15-17), l’élection (#2Ti 1:9 ; #Tit 1:1-2), le salut (#Tit 3:5-7), la divinité de Christ (#Tit 2:13), son œuvre de médiateur (#1Ti 2:5) et son sacrifice expiatoire (#1Ti 2:6).

5° Les différents thèmes abordés dans les épîtres pastorales exigent un vocabulaire différent de celui trouvé dans les autres épîtres. Un pasteur, aujourd’hui, n’utilisera pas le même vocabulaire dans une lettre envoyée à un ami et dans un ouvrage de théologie systématique.

 

       L’idée qu’un « faussaire pieux » serait l’auteur des épîtres pastorales rencontre bien des difficultés.

1° L’Église ancienne n’approuvait pas de telles pratiques et aurait certainement dénoncé la fraude s’il y en avait eu une (cf. #2Th 2:1-2 ; #2Th 3:17).

2° Pourquoi rédiger trois fausses lettres avec un contenu similaire, si ce n’est pas pour faire accepter une déviation doctrinale?

3° Si l’auteur était un faussaire, pourquoi attribue-t-il à Paul un itinéraire qui ne s’harmonise pas avec le livre des Actes?

4° Un disciple dévoué de Paul aurait-il placé les mots des versets 1:13, 15 dans la bouche de son maître?

5° Pourquoi aurait-il inclus des mises en garde contre les séducteurs et les imposteurs (#2Ti 3:13 ; #Tit 1:10), si lui-même en était un?

       Les faits semblent clairs: Paul a écrit 1 Timothée et Tite peu après avoir été libéré de son premier emprisonnement à Rome (environ 62-64 apr. J.-C.) et 2 Timothée lors de sa seconde détention là-bas (environ 66-67 apr. J.-C.), peu avant sa mort.

 

Contexte et arrière-plan

 

       Après son premier emprisonnement à Rome (cf. #Ac 28:30), Paul rendit visite à plusieurs des villes où il avait exercé son ministère, y compris Éphèse. Laissant Timothée régler certains problèmes qui avaient fait surface dans cette Église  les fausses doctrines (#1Ti 1:3-7 ; #1Ti 4:1-3 ; #1Ti 6:3-5), le désordre du culte (#1Ti 2:1-15), le besoin de conducteurs qualifiés (#1Ti 3:1-14) et le matérialisme (#1Ti 6:6-19) - il se rendit en Macédoine d’où il écrivit à son collaborateur pour l’aider à accomplir sa tâche dans l’Église (cf. #1Ti 3:14-15).

 

Thèmes historiques et théologiques

       1 Timothée est une lettre pratique qui consiste dans une instruction pastorale de Paul à son collaborateur (#1Ti 3:14-15). Puisque celui-ci était bien au courant de la théologie paulinienne, l’apôtre n’avait pas besoin de lui donner d’enseignement doctrinal approfondi. Cette épître exprime et développe néanmoins plusieurs vérités théologiques telles que le rôle approprié de la loi (#1Ti 1:5-11), le salut (#1Ti 1:14-16 ; #1Ti 2:4-6), les attributs de Dieu (#1Ti 1:17), la chute (#1Ti 2:13-14), la personne de Christ (#1Ti 3:16 ; #1Ti 6:15-16), l’élection (#1Ti 6:12) et la seconde venue de Christ (#1Ti 6:14-15).

 

Questions d’interprétation

       Il existe un désaccord sur l’identité des faux docteurs (#1Ti 1:3) ainsi que sur la nature des généalogies (#1Ti 1:4) présentes dans leurs enseignements. La signification de l’expression « livrer à Satan » (#1Ti 1:20) a fait l’objet de débats. La lettre contient des passages clés sur l’étendue de l’expiation (#1Ti 2:4-6 ; #1Ti 4:10). L’enseignement de Paul sur le rôle des femmes (#1Ti 2:9-15) a généré de nombreuses discussions, en particulier la déclaration selon laquelle elles ne peuvent pas assumer de rôle dirigeant dans l’Église (#1Ti 2:11-12). La manière dont la femme est « sauvée en devenant mère » (#1Ti 2:15) en a perturbé plusieurs. Un homme divorcé ou célibataire doit-il être exclu du ministère d’ancien parce qu’il faut être, pour cela, « mari d’une seule femme » (#1Ti 3:2)? Les femmes mentionnées en #1Ti 3:11 sont-elles les épouses des diacres ou des diaconesses? Ceux qui croient que les chrétiens peuvent perdre leur salut citent 4:1 à l’appui de leur point de vue. Il règne une incertitude sur l’identité des veuves de 5:3-16: s’agit-il de femmes dans le besoin que l’Église devait soutenir ou bien d’un ordre de femmes plus âgées exerçant un ministère en son sein? Est-ce que le « double honneur » accordé aux anciens qui président bien (#1Ti 5:17-18) doit être compris en termes de respect ou d’argent? Ces questions seront abordées dans les notes respectives.

 

Plan

 

I. Salutations (1:1-2)

 

II. Instructions à propos des doctrines d’erreur (1:3-20)

A. Les doctrines d’erreur à Éphèse (1:3-11)

B. La saine doctrine de Paul (1:12-17)

C. L’exhortation adressée à Timothée (1:18-20)

 

III. Instructions à propos de l’Église (2:1-3:16)

A. L’importance de la prière (2:1-8)

B. Le rôle des femmes (2:9-15)

C. Les qualifications des responsables (3:1-13)

D. Les raisons de la rédaction de cette lettre (3:14-16)

 

IV. Instructions à propos des faux docteurs (4:1-16)

A. Description des faux docteurs (4:1-5)

B. Description des bons ministres de Christ (4:6-16)

 

V. Instructions à propos des responsabilités pastorales (5:1-6:2)

A. Responsabilité envers les membres qui pèchent (5:1-2)

B. Responsabilité envers les veuves (5:3-16)

C. Responsabilité envers les anciens (5:17-25)

D. Responsabilité envers les esclaves (6:1-2)

 

VI. Instructions à propos de l’homme de Dieu (6:3-21)

A.   Le danger des mauvais enseignements (6:3-5)

B.   Le danger de l’amour de l’argent (6:6-10)

C.   Les caractéristiques et motivations d’un homme de Dieu (6:11-16)

D.   La manière appropriée de gérer les biens (6:17-19)

E.   La manière appropriée de traiter la vérité (6:20-21)

 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact