L'ennemi, la bataille et les vainqueurs

17/04/2014 00:02

L'ennemi, la bataille et les vainqueurs

Je crois que très peu de personnes aiment entendre parler de guerres, de batailles et d'ennemis. Pourtant, nous en conviendrons tous, lorsqu'ils existent, le pire qu'une personne puisse faire est de les ignorer et vivre dans l'illusion de leur inexistence supposée.

La Parole de Dieu fait référence à un ennemi appelé le diable et à un combat qui prend place contre lui. De même, elle ne suggère par aucun moyen l'ignorance de cet ennemi et de ses techniques. En vérité, comme 2 Corinthiens 2:10-11 dit:

  «afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins.»

Si quelqu'un suggère l'ignorance du diable et de ses desseins, il ne s'agit certainement du véritable Dieu, car pour lui, nous ne devons PAS être ignorants. Prenons cette affirmation comme point de départ. Nous essayerons ci-dessous d'explorer certains des éléments dont la Parole parle au sujet de notre ennemi, du combat et de la manière nous devons nous y comporter.

1. Les deux puissances

Le fait de l'existence de deux puissances opposées en action de nos jours est évident à partir de Colossiens 1:12-14, où, en parlant aux chrétiens, énonce:

Colossiens 1 : 12 à 14

«Il [Le Père] nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume de son Fils bien-aimé.»

Dans Actes 26:17-18, Jésus Christ, parlant de Paul de sa mission, déclare également:

Actes 26:17-18

«Je t’ai choisi ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t’envoie, afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu’ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu, pour qu’ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l’héritage avec les sanctifiés.»

Et Éphésiens 5:8 parlant de nous, nous dit:

Éphésiens 5:8

«Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière!»

Comme nous pouvons le voir dans ces passages, nous fumes autrefois «ténèbres» (Éphésiens 5:8) et sous «le pouvoir de Satan» (Actes 26:17). Toutefois, lorsque nous avons entendu la Parole de Dieu concernant Jésus Christ et y ayant cru, nous avons été emmenés «des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu» (Actes 26:17). Un résumé de notre ancien et de notre nouveau statut est donné dans Éphésiens 2:1-9, où nous pouvons lire:

Éphésiens 2: 1-3

«Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion. Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…»

Il s'agit vraiment d'un mauvais état, mais il ne s'agit pas de notre état présent, car plus loin nous pouvons lire:

Éphésiens 2: 4-9

«MAIS DIEU, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés); il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Car c'est par la grâce que vous avez été sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.»

Nous fumes tous sous la domination et l'influence de l'esprit «qui agit maintenant dans les fils de la rébellion», c'est-à-dire, le diable. Nous fûmes tous auparavant dans les ténèbres. Pourtant, nous avons cru dans le Seigneur Jésus-Christ et dans sa résurrection et cette foi nous a sauvés (Romains 10:9). Dieu, bien que nous soyons morts dans le péché, nous a rendus vivants et nous a ressuscités tous ensemble avec Christ. Cependant, où sont toutes les personnes qui n'ont pas encore cru? Là-bas, là où nous étions auparavant, c'est-à-dire dans les ténèbres sous le pouvoir de Satan. Car 2 Corinthiens 4:3-4 nous dit:

2 Corinthiens 4:3-4

«Si notre Évangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent; pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l'intelligence, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de l'Évangile de la gloire de Christ, qui est l'image de Dieu.»

Quel est le dieu de ce siècle qui aveugle le peuple qui peut ne pas avoir vu la splendeur de l'évangile de la gloire de Christ? Manifestement, celui qui nous aveugla également, c'est-à-dire, le diable.

De même, II Timothée 2:25-26 déclare:

«il doit redresser avec douceur les adversaires, dans l’espérance que Dieu leur donnera la repentance pour arriver à la connaissance de la vérité, et que, revenus à leur bon sens, ils se dégageront des pièges du diable, qui s’est emparé d’eux pour les soumettre à sa volonté.»

Nous avons également été dans cet état, mais nous ne le sommes plus. Nous avons été délivrés par Dieu et transféré des «des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu». Néanmoins, cela ne signifie pas que nous ne devons plus avoir à faire au diable. Comme Dieu et le diable sont ennemis, il existe une guerre entre eux et une bataille où nous devons combattre.

2. La bataille

La bataille dont nous parlons est décrite dans Éphésiens 6:10-18, où nous pouvons lire en débutant par les versets 10 à 12:

Éphésiens 6:10-12

«Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.»

Comme nous pouvons le voir, il existe une lutte, un combat ayant cours entre nous, le diable et son camp. Il ne s'agit pas d'un combat contre la chair et le sang, c'est-à-dire, contre les êtres humains, mais contre les dominations et les puissances, contre les autorités de ces ténèbres et les esprits malveillants dans les lieux célestes. Heureusement, dans ce combat spirituel, nous ne sommes pas sans protection, car Dieu nous a offert une panoplie qui nous permettra de combattre avec succès si nous la revêtons. Les versets 13 à 18 nous en donnent une description détaillée:

Éphésiens 6:13-18

«C'est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.»

Cette armure n'est pas la nôtre, mais «l'armure de Dieu». Il s'agit de quelque chose qu'il a fourni pour nous permettre de combattre lors de cette bataille spirituelle avec succès. Par conséquent, ce qui nous est demandé n'est pas de créer l'armure, mais de simplement la revêtir. Si nous réalisons ceci, il est nous est promis que nous serons en mesure «de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté».

Des informations supplémentaires concernant la bataille spirituelle et spécialement au sujet des armes que Dieu nous a données se trouvent dans 2 Corinthiens 10:3-5. Ici, il est dit:

2 Corinthiens 10:3-5

«Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.»

De nouveau, une bataille et des armes qui ne sont pas charnelles nous sont évoquées. Si cette guerre ne concerne pas la chair, elle est donc spirituelle, c'est-à-dire, le combat présent dans Éphésiens 6. Nous y lisons que la panoplie de Dieu nous est donnée afin que nous la revêtions et que nous résistions contre les ruses du diable. Nous pouvons y apprendre que les armes fournies par Dieu pour cette bataille spirituelle ne sont pas charnelles «mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ.» Par conséquent, la conclusion des passages précédents est qu'il existe un combat spirituel et non pas charnel. Il s'agit d'un fait qui ne peut être altéré. Il s'agit de la vérité, qui Dieu a déclaré dans sa Parole pour notre bénéfice. Que nous l'aimions ou non, il s'agit de la vérité. Que nous combattions ou non, le fait qu'il existe une bataille ne change pas. Le seul élément dépendant de nous est le résultat de cette bataille, car nous pouvons soit l'ignorer et ne pas revêtir l'armure de Dieu, auquel cas nous serons dévorés par l'ennemi (1 Pierre 5:8-9), soit la revêtir et résister à l'ennemi et serons donc en mesure de résister avec succès.

3. Persécution, tribulation et délivrance

Ayant examiné la bataille que nous devons mener, observons certaines des choses que ce combat implique en pratique. Car il est évident que depuis que nous combattons contre le diable, cela implique certaines actions que nous devons prendre. Commençons avec Jean 15:18-21 où nous pouvons lire:

Jean 15:18-21

«[Jésus parle à ses disciples] Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n’êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait. Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite: le serviteur n'est pas plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé.»

Comme il peut être vu, il s'agit d'une chose qui est «dans le monde» et une autre chose qui est «du monde». Il est évident à partir du fait que, bien que dans Jean 17:11, les disciples, et par extension nous-mêmes, sont décrits comme étant «dans le monde», il nous est dit ici que nous ne sommes pas «du monde». La différence est réellement importante, car ceux «du monde» possèdent une autorité entièrement différente que ceux qui n'en sont pas issus, c'est-à-dire nous. Qui est celui qui commande ceux «du monde»? Nous pouvons le voir dans Jean 14:30 où Jésus, parlant à ses disciples, déclara1:

Jean 14:30

«Je ne parlerai plus guère avec vous; car le prince du monde vient. Il n’a rien en moi.»

De même, 1 Jean 5:19 dit:

«Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin.»

Nous, chrétiens, sommes de DIEU. Il est notre PRINCE, notre SEIGNEUR. Toutefois, il n'est pas «le prince de ce monde». Au contraire, comme le texte le dit, le monde entier est sous la PUISSANCE DU MALIN, c'est-à-dire, du diable, le «dieu de cet âge» de 2 Corinthiens 4:3 et «le prince de ce monde» de Jean 14:30. Ceci est la raison pour laquelle Jésus nous avertit au sujet des persécutions de ce monde. Certains de ce monde conservèrent sa parole et le suivirent. D'autres le renièrent et le persécutèrent. Il en est également de même de nos jours. Certains, comme nous, entendront la Parole de Dieu, la croiront et seront conviés «de la puissance de Satan à la puissance de Dieu», alors que d'autres le renieront et pourront nous persécuter2. Toutefois, le fait que nous pouvons être persécutés ne doit pas signifier que nous devons perdre notre courage. Comme Jésus l'a dit dans Jean 16:33:

Jean 16:33

«Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde; mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.»

Jésus Christ nous dit franchement que nous aurons des tribulations dans le monde. Toutefois, il ne doit pas s'arrêter ici, mais nous pousser à «prendre courage» car il a vaincu le monde. Et il est, celui qui a vaincu le monde, en nous désormais. En vérité, Colossiens 1:27 nous dit:

Colossiens 1:27

«Dieu a voulu leur faire connaître la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.»

De même 2 Corinthiens 13:5 nous déclare sous la forme d'une question:

«Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous?»

Christ, celui qui a vaincu le monde, est en vous maintenant. Car I Jean 4:4 dit:

1 Jean 4:4

«Vous, petits-enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.»

Plus grand est celui qui est en vous. Plus grand que celui qui est dans le monde: le diable. Bien sûr, il y aura des persécutions et des tribulations. La Parole l'établit clairement. Pourtant, elle ne s'arrêtera pas là, mais il y aura également la délivrance du Seigneur. Car Paul dit dans 2 Timothée 3:10-12, donnant son témoignage personnel:

2 Timothée 3:10-12:

«Pour toi, tu as suivi de près mon enseignement, ma conduite, mes projets[a], ma foi, ma douceur, mon amour, ma constance, mes persécutions, mes souffrances. À quelles souffrances n’ai-je pas été exposé à Antioche, à Icone, à Lystre? Quelles persécutions n’ai-je pas supportées? Et le Seigneur m’a délivré de toutes. Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés.»

Qui dit que du fait que nous sommes chrétiens, nous ne souffrirons pas de la persécution? Certainement pas la Parole. Car voyez, la vérité se trouve en face de nos yeux: «tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés». Par conséquent, ne soyons pas misérables si nous devons faire face à la persécution, car celle-ci ne survient que contre ceux qui marchent réellement avec Dieu et «veulent vivre pieusement en Jésus-Christ». Cela ne signifie pas bien sûr que tout ce que nous aurons dans notre vie se résumera à la persécution. Paul souffrit de nombreuses tribulations et persécutions, mais comme il le dit: «Et le Seigneur m’a délivré de toutes». La persécution ne représente qu'une seule face d'une pièce. L'autre est la délivrance du Seigneur. Car Paul témoigne de nouveau quelques versets plus loin:

2 Timothée 4:16-18:

«Dans ma première défense, personne ne m’a assisté, mais tous m’ont abandonné. Que cela ne leur soit point imputé! C'EST LE SEIGNEUR QUI M'ASSISTE ET QUI M'A FORTIFIÉ, afin que la prédication soit accomplie par moi et que tous les païens l’entendent. Et j’ai été délivré de la gueule du lion. Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise, et il me sauvera pour me faire entrer dans son royaume céleste. À lui soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!»

La normalité est que l'ensemble de la famille, l'ensemble de l'église de Dieu3 se tiennent à vos côtés et que vous vous teniez à leurs côtés. Malheureusement, comme la Parole nous le montre ici, ceci peut ne pas se produire. Cela dépend si chaque membre de la famille marche avec l'esprit (la nouvelle nature) ou avec la chair (l'ancienne nature). Dans notre cas, tous quittèrent Paul. Un homme qui travailla si dur pour Dieu, servant son peuple, les renforçant et leur faisant connaître la Parole de Dieu, fut abandonné de tous sauf un: le Seigneur qui fut le seul à se tenir à ses côtés. Et en vérité, il est le seul en qui nous devons attendre assurément son maintien fidèle à nos côtés, car il le promit dans Hébreux 13:5-6:

Hébreux 13:5-6

«Je ne te délaisserai POINT, et je ne t’abandonnerai point. C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; que peut me faire un homme?»

Tous les autres peuvent vous délaisser. Tous peuvent vous laisser. Pourtant le Seigneur ne vous délaissera jamais, mais il vous délivrera, car vous vous dressez pour lui. Comme Paul le dit avec hardiesse: "Le Seigneur me délivrera de toute œuvre mauvaise, et il me sauvera pour me faire entrer dans son royaume céleste." De même, nous pouvons lire dans Romains 8:35-36:

Romains 8:35-37

«Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? Selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.»

La dernière phrase du passage ci-dessus dit-elle qu'il n'y a pas de tribulation? NON, ce qu'il dit est que dans les tribulations, nous serons plus que des vainqueurs. De même, cela se produira également dans: la famine, la nudité, la persécution, l'épée, etc. Qui dit que tout ceci n'arrivera pas, car nous sommes chrétiens? Certainement pas la Parole. Car elle dit ceci: «Mais dans toutes ces choses [ce qui signifie qu'elles peuvent devenir notre voie] nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés».

En concluant: il existe une bataille spirituelle à laquelle nous devons prendre part. Dans ce combat, nous ne sommes pas sans protection, nous avons l'armure de Dieu, les armes spirituelles de Dieu. De même, nous avons un Dieu qui est plus grand que tout autre et est spécialisé pour nous délivrer et nous sortir des pièges et des tentations de l'ennemi. Si le prince de ce monde provoque la persécution contre vous, ne vous étonnez pas. Elle est absolument naturelle et signifie que son royaume a des problèmes avec vous. Restez dans la difficulté fidèle à Dieu, car comme 2 Pierre 2:9 dit: «Ainsi le Seigneur sait comment délivrer de l'épreuve4 ceux qui lui sont attachés».

Tassos Kioulachoglou

 

Notes de bas de page

1. Voir également Jean 12:31, 16:11.

2. Ici, il peut être remarqué que la persécution peut venir non seulement du monde, mais également du peuple de Dieu, continuant à marcher dans la chair (l'ancienne nature), dont les œuvres sont décrites en détails dans Galates 5:19-21.

3. Paul parle ici au peuple de l'église. Le monde ne fut jamais avec lui pour l'abandonner.

4. En plaçant 2 Timothée 3:2 en parallèle avec 2 Pierre 2:9, nous obtenons un portrait complet concernant la persécutions contre les pieux. Ainsi: 2 Timothée 3:12 nous déclare: «tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés». Voici le travail du diable: la persécution. D'un autre côté, 2 Pierre 2:9 nous dit: «Ainsi le Seigneur sait comment délivrer de l'épreuve ceux qui lui sont attachés». Voici le travail de Dieu: la délivrance

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact