LÉVITIQUE 06 : 1 À 30 *** + LEVITICUS 06 : 1 à 30 NOTES TO JOHN MACARTHUR

12/09/2015 10:30

LÉVITIQUE 06 : 1 À 30 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

6:1-6 Si tous les péchés sont autant d’offenses contre Dieu (cf. #Ps 51:6), certains sont directement orientés contre lui (vv. #Lé 5:14-19) tandis que d’autres le sont indirectement, puisqu’ils impliquent d’autres hommes, comme ici. La liste des infractions n’est pas exhaustive; il s’agit d’exemples représentatifs utilisés pour instaurer et illustrer un principe.

2  Lorsque quelqu’un péchera et commettra une infidélité envers l’Éternel, en mentant à son prochain au sujet d’un dépôt, d’un objet confié à sa garde, d’une chose volée ou soustraite par fraude,

3  en niant d’avoir trouvé une chose perdue, ou en faisant un faux serment sur une chose quelconque de nature à constituer un péché ;

4  lorsqu’il péchera ainsi et se rendra coupable, il restituera la chose qu’il a volée ou soustraite par fraude, la chose qui lui avait été confiée en dépôt, la chose perdue qu’il a trouvée,

5  ou la chose quelconque sur laquelle il a fait un faux serment. Il la restituera en son entier, y ajoutera un cinquième, et la remettra à son propriétaire, le jour même où il offrira son sacrifice de culpabilité.

6  Il présentera au sacrificateur en sacrifice de culpabilité à l’Éternel pour son péché un bélier sans défaut, pris du troupeau d’après ton estimation.

ton estimation. Le sacrificateur devait estimer approximativement la valeur des biens en question.

7  Et le sacrificateur fera pour lui l’expiation devant l’Éternel, et il lui sera pardonné, quelle que soit la faute dont il se sera rendu coupable.

8 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

l’holocauste. Ce sacrifice exigeait que l’animal soit entièrement brûlé, à l’exception du jabot des oiseaux (#Lé 1:16) ou de la peau des taureaux, qui revenait au sacrificateur (#Lé 1:6 ; #Lé 7:8).

Les holocaustes sont les premiers sacrifices cités, car ils étaient les plus fréquents. Ils étaient offerts chaque matin et chaque soir (#No 28:1-8), chaque sabbat (#No 28:9-10), le premier jour de chaque mois (#No 28:11-15) et lors des fêtes spéciales (#No 28:16-30:1). Ce sacrifice symbolisait une consécration totale et volontaire à l’Éternel. Il exprimait la repentance pour les péchés commis, avec le désir d’être lavé de la culpabilité de ces mauvaises actions. Destiné à témoigner de la repentance et de l’obéissance du pécheur, il indiquait sa consécration au culte de Dieu. L’animal le plus cher est mentionné en premier, le moins cher en dernier. Chanter les psaumes fit plus tard partie de ce rituel (cf. #Ps 4 ; #Ps 5 ; #Ps 40 ; #Ps 50 ; #Ps 66).

6:8-7:38 Cette section contient les instructions adressées aux sacrificateurs en rapport avec la manière d’offrir les sacrifices. La section 1:1-5:26 abordait en effet les cinq principaux sacrifices dans la perspective de l’adorateur. Il fallait aussi fixer les règles pour les sacrificateurs, avec une attention particulière pour la part du sacrifice qui leur était destinée.

9  Donne cet ordre à Aaron et à ses fils, et dis : Voici la loi de l’holocauste. L’holocauste restera sur le foyer de l’autel toute la nuit jusqu’au matin, et le feu brûlera sur l’autel.

sur le foyer de l’autel toute la nuit. Le sacrifice se consumait complètement, en tant que don total à l’Éternel, et la fumée s’élevait comme une odeur qui lui était agréable (#Lé 1:9, #Lé 1:13, #Lé 1:17).

10  Le sacrificateur revêtira sa tunique de lin, et mettra des caleçons sur sa chair, il enlèvera la cendre faite par le feu qui aura consumé l’holocauste sur l’autel, et il la déposera près de l’autel.

6:3-4

cendre. Il s’agit de l’emplacement immédiat (v. #Lé 6:3) et final (v. #Lé 6:4) réservé au reste des cendres, c’est-à-dire à ce qui était inutile.

11  Puis il quittera ses vêtements et en mettra d’autres, pour porter la cendre hors du camp, dans un lieu pur.

12  Le feu brûlera sur l’autel, il ne s’éteindra point ; chaque matin, le sacrificateur y allumera du bois, arrangera l’holocauste, et brûlera la graisse des sacrifices d’actions de grâces.

 

graisse des sacrifices d’actions de grâces. Toute la graisse était consacrée à l’Éternel (vv. #Lé 3:3-5, #Lé 3:9-11, #Lé 3:14-16).

13  Le feu brûlera continuellement sur l’autel, il ne s’éteindra point.

brûlera continuellement. La flamme perpétuelle indiquait que Dieu était toujours prêt à accueillir la confession et la restitution au travers du sacrifice.

14 ¶  Voici la loi de l’offrande. Les fils d’Aaron la présenteront devant l’Éternel, devant l’autel.

l’offrande. L’offrande végétale était synonyme d’hommage et de reconnaissance à Dieu, étant volontaire et offerte en même temps que l’holocauste et la libation lors des sacrifices prescrits (cf. #No 28:1-15). Elle prenait la forme de:

1° fleur de farine non cuite (vv. #Lé 2:1-3),

2° fleur de farine cuite (vv. #Lé 2:4-13) ou

3° prémices de la récolte (des épis rôtis, vv. 14-16).

15  Le sacrificateur prélèvera une poignée de la fleur de farine et de l’huile, avec tout l’encens ajouté à l’offrande, et il brûlera cela sur l’autel comme souvenir d’une agréable odeur à l’Éternel.

poignée. Contrairement au cas de l’animal, qui était entièrement brûlé (#Lé 1:9), seule une portion représentative de fleur de farine, le « souvenir », était offerte à l’Éternel.

16  Aaron et ses fils mangeront ce qui restera de l’offrande ; ils le mangeront sans levain, dans un lieu saint, dans le parvis de la tente d’assignation.

dans un lieu saint. Il ne pouvait le manger que dans le parvis du tabernacle.

6:16-18 Contrairement à l’holocauste, l’offrande végétale fournissait de la nourriture aux sacrificateurs et à leurs enfants de sexe masculin, qui étaient les futurs sacrificateurs.

17   On ne le cuira pas avec du levain. C’est la part que je leur ai donnée de mes offrandes consumées par le feu. C’est une chose très sainte, comme le sacrifice d’expiation et comme le sacrifice de culpabilité.

18  Tout mâle d’entre les enfants d’Aaron en mangera. C’est une loi perpétuelle pour vos descendants, au sujet des offrandes consumées par le feu devant l’Éternel : quiconque y touchera sera sanctifié.

19  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

6:19-23 En tant que sacrificateur, Aaron devait offrir une offrande de fleur de farine tous les matins et tous les soirs au nom de sa famille sacerdotale

20  Voici l’offrande qu’Aaron et ses fils feront à l’Éternel, le jour où ils recevront l’onction : un dixième d’épha de fleur de farine, comme offrande perpétuelle, moitié le matin et moitié le soir.

l’onction. Voir #Lé 8:7-12.

épha. environ 35 litres. Donc 3 litres ½.

21  Elle sera préparée à la poêle avec de l’huile, et tu l’apporteras frite ; tu la présenteras aussi cuite et en morceaux comme une offrande d’une agréable odeur à l’Éternel.

22   Le sacrificateur qui, parmi les fils d’Aaron, sera oint pour lui succéder, fera aussi cette offrande. C’est une loi perpétuelle devant l’Éternel : elle sera brûlée en entier.

Le sacrificateur qui …  sera oint pour lui succéder. Il est question ici des souverains sacrificateurs successeurs d’Aaron.

brûlée en entier. L’offrande des sacrificateurs devait être offerte complètement, il fallait absolument que rien ne reste.

23  Toute offrande d’un sacrificateur sera brûlée en entier ; elle ne sera point mangée.

24 ¶   L’Éternel parla à Moïse, et dit:

 

6:24-30

sacrifice d’expiation. Les sacrifices d’expiation (#Lé 4:1-5:13) et de culpabilité (#Lé 5:14-6:7) différaient des trois autres en ce que les premiers étaient volontaires, tandis que ceux-ci étaient obligatoires. La différence entre eux deux résidait dans le fait que le premier renvoyait à une faute où la restitution n’était pas possible, alors qu’elle était possible avec le second.

Le sacrifice d’expiation couvrait les péchés commis par ignorance dans les cas où une restitution était impossible. C’était un sacrifice obligatoire, tout comme le sacrifice de culpabilité (#Lé 5:14-6:7). Certains péchés involontaires de commission (#Lé 4:1-35) et des péchés involontaires d’omission (#Lé 5:1-13) sont énumérés. #Lé 4:1-35 présente les différentes catégories de personnes pouvant commettre ces péchés:

1° le souverain sacrificateur (vv. #Lé 4:3-12);

2° l’assemblée (vv. #Lé 4:13-21);

3° un chef (vv. #Lé 4:22-26);

4° un individu (vv. #Lé 4:27-35).

25  Parle à Aaron et à ses fils, et dis : Voici la loi du sacrifice d’expiation. C’est dans le lieu où l’on égorge l’holocauste que sera égorgée devant l’Éternel la victime pour le sacrifice d’expiation : c’est une chose très sainte.

holocauste. Les holocaustes sont les premiers sacrifices cités, car ils étaient les plus fréquents. Ils étaient offerts chaque matin et chaque soir (#No 28:1-8), chaque sabbat (#No 28:9-10), le premier jour de chaque mois (#No 28:11-15) et lors des fêtes spéciales (#No 28:16-30:1). Ce sacrifice symbolisait une consécration totale et volontaire à l’Éternel. Il exprimait la repentance pour les péchés commis, avec le désir d’être lavé de la culpabilité de ces mauvaises actions. Destiné à témoigner de la repentance et de l’obéissance du pécheur, il indiquait sa consécration au culte de Dieu. L’animal le plus cher est mentionné en premier, le moins cher en dernier. Chanter les psaumes fit plus tard partie de ce rituel (cf. #Ps 4 ; #Ps 5 ; #Ps 40 ; #Ps 50 ; #Ps 66).

Ce sacrifice exigeait que l’animal soit entièrement brûlé, à l’exception du jabot des oiseaux (#Lé 1:16) ou de la peau des taureaux, qui revenait au sacrificateur (#Lé 1:6 ; #Lé 7:8).

très sainte. Elle n’était pas limitée à Dieu seul, comme l’holocauste, ni mangée en partie par l’adorateur, comme le sacrifice d’actions de grâces. Seul le sacrificateur pouvait manger la portion non consumée (voir #Lé 7:9). Le sacrifice d’expiation (#Lé 6:18) et le sacrifice de culpabilité (#Lé 6:10 ; #Lé 7:1) sont aussi appelés « très saints ».

26  Le sacrificateur qui offrira la victime expiatoire la mangera ; elle sera mangée dans un lieu saint, dans le parvis de la tente d’assignation.

sacrificateur …  mangera. Le sacrificateur qui plaçait la bête sur l’autel d’airain pouvait s’en servir comme nourriture, si le sacrifice était pour un chef (#Lé 4:22-26) ou pour le peuple (#Lé 4:27-35).

27   Quiconque en touchera la chair sera sanctifié. S’il en rejaillit du sang sur un vêtement, la place sur laquelle il aura rejailli sera lavée dans un lieu saint.

6:27-28 Règles pour la purification des vêtements du sacrificateur lorsqu’ils étaient tachés par le sang.

28  Le vase de terre dans lequel elle aura cuit sera brisé ; si c’est dans un vase d’airain qu’elle a cuit, il sera nettoyé et lavé dans l’eau.

29  Tout mâle parmi les sacrificateurs en mangera : c’est une chose très sainte.

30  Mais on ne mangera aucune victime expiatoire dont on apportera du sang dans la tente d’assignation, pour faire l’expiation dans le sanctuaire : elle sera brûlée au feu.

 

ne mangera aucune victime …  l’expiation. Les animaux offerts en sacrifice pour le sacrificateur (#Lé 4:3-12) ou pour la communauté (#Lé 4:13-21) pouvaient être mangés.


 

LEVITICUS 06 : 1 à 30 NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 The Lord spoke to Moses, saying:

6: 1-6 If all sins are so many offenses against God (cf. #PS 51: 6), some are directly aligned against him (vv # Lev. 5: 14-19), while others are indirectly, since they involve men, as here. The list of offenses is not exhaustive; it is used to establish representative examples and illustrate a principle.

2 If a soul sin, and commit a trespass against the LORD, and lie unto his neighbor in that which was delivered, a subject entrusted to his care, of a stolen or subtracted by fraud,

3 by denying to have found a lost thing, or making a false oath on any matter likely to constitute a sin;

4 when he sinned, and is guilty, he shall restore the thing he stole or subtracted by fraud, the thing that had been entrusted to him, or the lost thing which he found,

5 or any thing about which he has sworn falsely. He shall restore it in the principal, will add a fifth, and deliver to its owner, the same day he will offer his guilt offering.

6 He will present the priest as a guilt offering to the Lord for his sin a ram without blemish fallen by thy estimation herd.

thy estimation. The priest was roughly estimated the value of property in question.

7 And the priest shall make atonement for him before the Lord, and he will be forgiven, whatever the fault for which he is guilty.

¶ 8 The Lord spoke to Moses, saying:

the Holocaust. This sacrifice required that the animal is burned, except the crop of birds (Lev 1:16 #) or skin bulls, who returned to the priest (Lev # 1: 6; Lev # 7: 8) .

The burnt sacrifices are the first cities because they were the most frequent. They were offered every morning and every evening (#No 28: 1-8), each Sabbath (#No 28: 9-10), the first day of each month (#No 28: 11-15) and during special holidays (#No 28: 16-30: 1). This sacrifice symbolized a total and voluntary consecration to the Lord. He expressed repentance for sins committed with the desire to be cleansed of the guilt of these evil deeds. Intended to demonstrate repentance and obedience of the sinner, he indicated his consecration to the worship of God. The most expensive animal is first mentioned, the cheapest last. Sing psalms later made part of this ritual (cf. #PS 4; #PS 5; #PS 40; #PS 50; #PS 66).

6: 8-7: 38 This section contains the instructions to priests in connection with the manner of offering sacrifices. Section 1: 1-5: 26 in fact approached the five major sacrifices in view of the worshiper. It was also set rules for the priests, with particular attention to the part of the sacrifice that was for them.

9. Give Command Aaron and his son, saying, This is the law of the burnt offering. The Holocaust be on the hearth upon the altar all night until the morning, and the fire will burn on the altar.

on the hearth of the altar all night. The sacrifice was consumed completely, as a total gift to the Lord, and the smoke went up like a smell that was agreeable (# Lev 1: 9, 1:13 Lev #, # Lev 1:17).

10 The priest shall put on his linen garment, and put underpants on his flesh, take up the ashes which the fire hath consumed the burnt offering on the altar, and put them beside the altar.

6: 3-4

ash. This is the immediate location (v # Lev. 6: 3) and final (v # Lev. 6: 4) reserved the rest of the ashes, that is to say, that was unnecessary.

11 Then he will leave his clothes and put on other, carry the ashes outside the camp to a clean place.

12 The fire burned on the altar, he shall not go out; every morning the priest shall burn wood, lay the burnt offering, and burn the fat of the peace offerings.

fat of the peace offerings. All the fat was dedicated to the Lord (vv # Lev. 3: 3-5, Lev # 3: 9-11, Lev # 3: 14-16).

13 Fire burning upon the altar, he shall not be quenched.

be burning. The perpetual flame indicated that God was always ready to welcome the confession and restitution through the sacrifice.

14 ¶ This is the law of the offering. The son of Aaron shall offer it before the LORD, before the altar.

the offering. The vegetable offering was synonymous with honor and gratitude to God, being voluntary and offered in conjunction with the holocaust and libations at the prescribed sacrifices (cf. #No 28: 1-15). It took the form of:

1 unbaked flour (Lev # 2 vv. 1-3)

2. cooked flour (vv # Lev. 2: 4-13) or

3. firstfruits of the harvest (roasted corn, vv. 14-16).

15 And he shall take a handful of fine flour and oil with all the frankincense in the offering, and burn it on the altar as a souvenir of a sweet savor unto the LORD.

handle. Unlike the case of the animal, which was burned (# Lev 1: 9), only a representative portion of fine flour, the "memory", was offered to the Lord.

16 Aaron and his son eat what remains of the offering; they eat unleavened in a holy place, in the court of the tent of meeting.

in a holy place. He could eat only in the court of the tabernacle.

6: 16-18 Unlike the Holocaust, vegetable offerings provided food to the priests and their male children who were the future priests.

17 It shall not be baked with leaven. This is the part that I have given them my offerings made by fire. It is most holy, like the sin offering and like the guilt offering.

18 Every male among the children of Aaron shall eat. It is a perpetual statute throughout your generations, from the offerings by fire to the LORD: whoever touches them shall be holy.

19 The Lord spoke to Moses, saying:

6: 19-23 As a priest, Aaron was to offer an offering of flour every morning and every night in the name of his priestly family

20 This is the offering that Aaron and his son will make to the Lord on the day they receive the anointing: one tenth of an ephah of fine flour as offering perpetual, half in the morning and half in the evening.

anointing. See # Lev 8: 7-12.

ephah. about 35 liters. So 3 ½ liter.

21 It will be prepared in a pan with oil, and you shall bring fried; you also shall offer the baked pieces as an offering of a sweet savor unto the LORD.

22 The priest who among the son of Aaron shall be anointed to succeed him, shall offer. This is a statute before the LORD: it shall be wholly burnt.

... The priest who is anointed to succeed him. This is about high priests Aaron successors.

wholly burnt. The offering of the priests was to be offered completely, absolutely had nothing left.

23 Any offering of a priest shall be wholly burnt it shall not be eaten.

¶ 24 The Lord spoke to Moses, saying:

6: 24-30

sin offering. The sacrifices of atonement (Lev # 4: 1-5: 13) and guilt (Lev # 5: 14-6: 7) differed from the other three in that first were voluntary, while they were mandatory. The difference between them was the fact that the first referred to a fault where restitution was not possible, as it was possible with the second.

The sin offering covered the sins of ignorance in cases where restitution was impossible. It was an obligatory sacrifice, like the guilt offering (Lev # 5: 14-6: 7). Some involuntary sins of commission (# Lev 4: 1-35) and involuntary sins of omission (Lev # 5: 1-13) are listed. Lev # 4: 1-35 shows the different categories of people who can commit these sins:

1 the high priest (vv # Lev. 4: 3-12);

2nd meeting (vv # Lev. 4: 13-21);

3 ° a head (vv # Lev. 4: 22-26);

4. an individual (vv # Lev. 4: 27-35).

25 Speak to Aaron and to his son, saying, This is the law of the sin offering. This is the place where they kill the burnt offering is slaughtered before the Lord the victim for the sin offering: it is most holy.

Holocaust. The burnt sacrifices are the first cities because they were the most frequent. They were offered every morning and every evening (#No 28: 1-8), each Sabbath (#No 28: 9-10), the first day of each month (#No 28: 11-15) and during special holidays (#No 28: 16-30: 1). This sacrifice symbolized a total and voluntary consecration to the Lord. He expressed repentance for sins committed with the desire to be cleansed of the guilt of these evil deeds. Intended to demonstrate repentance and obedience of the sinner, he indicated his consecration to the worship of God. The most expensive animal is first mentioned, the cheapest last. Sing psalms later made part of this ritual (cf. #PS 4; #PS 5; #PS 40; #PS 50; #PS 66).

This sacrifice required that the animal is burned, except the crop of birds (Lev 1:16 #) or skin bulls, who returned to the priest (Lev # 1: 6; Lev # 7: 8) .

Blessed. It was not limited to God alone, as the Holocaust or eaten in part by the worshiper, as the sacrifice of thanksgiving. Only the priest could eat the portion not consumed (see Lev # 7: 9). The sin offering (Lev 6:18 #) and the guilt offering (Lev 6:10 #; # Lev 7: 1) are also called "most holy."

26 The priest who offers it for sin shall eat; it will be eaten in a holy place, in the court of the tent of meeting.

priest ... eat. The priest who placed the animal on the brazen altar could be used as food if the sacrifice was for a head (Lev # 4: 22-26), or for the people (Lev # 4: 27-35) .

27 Whatsoever shall touch the flesh shall be holy. When there is sprinkled blood on a garment, instead of which it has trickled be washed in a holy place.

6: 27-28 Rules for the purification of the priest's garments when they were stained with blood.

28 But the earthen vessel in which it is boiled shall be broken; if it's in a brazen vessel she cooked, it will be cleaned and washed in water.

29 Every male among the priests shall eat thereof: it is most holy.

30 But no sin offering, whereof the blood is brought into the tent of meeting to make atonement in the sanctuary: she shall be burnt with fire.

And no victim ... the atonement. The animals offered in sacrifice for the priest (Lev # 4: 3-12) or the community (Lev # 4: 13-21) could be eaten.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact