LÉVITIQUE 22 : 1 à 33 *** + LEVITICUS 22 : 1 to 33 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

14/10/2015 16:25

LÉVITIQUE 22 : 1 à 33 *** +

1 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

22:1-33 Ces instructions supplémentaires sur la pureté rituelle des sacrificateurs commencent avec une menace de mort (v. #Lé 22: 3 « retranché ») adressée à ceux qui enfreindraient ces règles.

2  Parle à Aaron et à ses fils, afin qu’ils s’abstiennent des choses saintes qui me sont consacrées par les enfants d’Israël, et qu’ils ne profanent point mon saint nom. Je suis l’Éternel.

3  Dis-leur : Tout homme parmi vos descendants et de votre race, qui s’approchera des choses saintes que consacrent à l’Éternel les enfants d’Israël, et qui aura sur lui quelque impureté, cet homme-là sera retranché de devant moi. Je suis l’Éternel.

4  Tout homme de la race d’Aaron, qui aura la lèpre ou une gonorrhée, ne mangera point des choses saintes jusqu’à ce qu’il soit pur. Il en sera de même pour celui qui touchera une personne souillée par le contact d’un cadavre, pour celui qui aura une pollution,

lèpre. Cf. #Lé 13:1-14:32 ; Ce terme désignait différentes affections de la peau, parfois superficielles, parfois graves. Ce que nous appelons aujourd’hui « lèpre » (la maladie de Hansen) en faisait probablement partie. Les symptômes décrits aux vv. 2, 6, 10, 18, 30 et 39 ne suffisent pas à poser un diagnostic. Pour la protection des personnes, la surveillance et l’isolement étaient exigés dans tous les cas où l’on pouvait suspecter une maladie contagieuse. Ce que la Bible appelle « lèpre » se manifestait par une couleur blanche (v. #Lé 13: 3 ; #Ex 4:6) qui défigurait sa victime sans toutefois l’estropier. Naaman put exercer ses fonctions de général de l’armée syrienne tout en étant lépreux (#2R 5:1, #2R 5:27). Le fait que les lépreux de l’A.T. et du N.T. circulaient presque partout indique qu’il ne s’agissait pas de la lèpre actuelle. La victime de cette maladie squameuse était impure aussi longtemps que l’infection était partielle. Une fois que le corps en était recouvert, elle était pure et pouvait pénétrer dans le lieu de culte (voir vv. 12-17). La période de contagion était apparemment terminée. L’allusion à un ulcère (vv. #Lé 13:18-28) avec des parties enflammées ou écorchées et des poils blanchis peut désigner une infection contagieuse. Christ guérit des lépreux qui n’étaient ni estropiés ni déformés. Ils ne furent jamais transportés sur des brancards. Des affections cutanées similaires sont décrites aux vv. #Lé 13:29-37 et 38-44 (une inflammation consécutive à une infection). Le but de ces lois était de protéger les êtres des maladies, mais surtout de leur inculquer, grâce à des exemples vivants, la pureté et la sainteté que Dieu désirait au sein de son peuple.

gonorrhée. Ce ch. traite de la purification des impuretés sexuelles. Plusieurs types d’impureté des hommes (vv. #Lé 15:1-18) et des femmes (vv. #Lé 15:19-30) sont présentés, et le traitement adéquat est prescrit.

5  pour celui qui touchera un reptile et en aura été souillé, ou un homme atteint d’une impureté quelconque et en aura été souillé.

reptile. Voir #Lé 11:29-38.

6  Celui qui touchera ces choses sera impur jusqu’au soir ; il ne mangera pas des choses saintes, mais il lavera son corps dans l’eau ;

7  après le coucher du soleil, il sera pur, et il mangera ensuite des choses saintes, car c’est sa nourriture.

il sera pur. De la même manière, une grande quantité d’eau n’était pas rendue impure par une petite contamination. Le temps jouait un rôle essentiel dans la purification rituelle.

8  Il ne mangera point d’une bête morte ou déchirée, afin de ne pas se souiller par elle. Je suis l’Éternel.

9  Ils observeront mes commandements, de peur qu’ils ne portent la peine de leur péché et qu’ils ne meurent, pour avoir profané les choses saintes. Je suis l’Éternel, qui les sanctifie.

10 ¶  Aucun étranger ne mangera des choses saintes ; celui qui demeure chez un sacrificateur et le mercenaire ne mangeront point des choses saintes.

esclave acheté. Cette portion du sacrifice destinée à subvenir aux besoins du sacrificateur était exclusivement réservée à l’usage de sa famille. Cependant, le serviteur engagé par un sacrificateur devait être traité comme faisant partie de sa famille et pouvait manger de la nourriture consacrée.

11  Mais un esclave acheté par le sacrificateur à prix d’argent pourra en manger, de même que celui qui est né dans sa maison ; ils mangeront de sa nourriture.

12  La fille d’un sacrificateur, mariée à un étranger, ne mangera point des choses saintes offertes par élévation.

13  Mais la fille d’un sacrificateur qui sera veuve ou répudiée, sans avoir d’enfants, et qui retournera dans la maison de son père comme dans sa jeunesse, pourra manger de la nourriture de son père. Aucun étranger n’en mangera.

14  Si un homme mange involontairement d’une chose sainte, il donnera au sacrificateur la valeur de la chose sainte, en y ajoutant un cinquième.

15  Les sacrificateurs ne profaneront point les choses saintes qui sont présentées par les enfants d’Israël, et qu’ils ont offertes par élévation à l’Éternel ;

16  ils les chargeraient ainsi du péché dont ils se rendraient coupables en mangeant les choses saintes : car je suis l’Éternel, qui les sanctifie.

17 ¶  L’Éternel parla à Moïse, et dit:

22:17-30 Cette section décrit les sacrifices acceptables ou non.

18  Parle à Aaron et à ses fils, et à tous les enfants d’Israël, et tu leur diras : Tout homme de la maison d’Israël ou des étrangers en Israël, qui offrira un holocauste à l’Éternel, soit pour l’accomplissement d’un vœu, soit comme offrande volontaire,

19  prendra un mâle sans défaut parmi les bœufs, les agneaux ou les chèvres, afin que sa victime soit agréée.

20  Vous n’en offrirez aucune qui ait un défaut, car elle ne serait pas agréée.

21  Si un homme offre à l’Éternel du gros ou du menu bétail en sacrifice d’actions de grâces, soit pour l’accomplissement d’un vœu, soit comme offrande volontaire, la victime sera sans défaut, afin qu’elle soit agréée ; il n’y aura en elle aucun défaut.

22  Vous n’en offrirez point qui soit aveugle, estropiée, ou mutilée, qui ait des ulcères, la gale ou une dartre ; vous n’en ferez point sur l’autel un sacrifice consumé par le feu devant l’Éternel.

23  Tu pourras sacrifier comme offrande volontaire un bœuf ou un agneau ayant un membre trop long ou trop court, mais il ne sera point agréé pour l’accomplissement d’un vœu.

24  Vous n’offrirez point à l’Éternel un animal dont les testicules ont été froissés, écrasés, arrachés ou coupés ; vous ne l’offrirez point en sacrifice dans votre pays.

25  Vous n’accepterez de l’étranger aucune de ces victimes, pour l’offrir comme aliment de votre Dieu ; car elles sont mutilées, elles ont des défauts : elles ne seraient point agréées.

26  L’Éternel dit à Moïse:

27  Un bœuf, un agneau ou une chèvre, quand il naîtra, restera sept jours avec sa mère ; dès le huitième jour et les suivants, il sera agréé pour être offert à l’Éternel en sacrifice consumé par le feu.

28  Bœuf ou agneau, vous n’égorgerez pas un animal et son petit le même jour.

29  Quand vous offrirez à l’Éternel un sacrifice d’actions de grâces, vous ferez en sorte qu’il soit agréé.

30  La victime sera mangée le jour même ; vous n’en laisserez rien jusqu’au matin. Je suis l’Éternel.

31  Vous observerez mes commandements, et vous les mettrez en pratique. Je suis l’Éternel.

22:31-33 Ce qui devait motiver les Israélites à obéir à Dieu, c’était sa nature sainte et la grâce qu’il avait manifestée en délivrant leur nation.

32  Vous ne profanerez point mon saint nom, afin que je sois sanctifié au milieu des enfants d’Israël. Je suis l’Éternel, qui vous sanctifie,

33  et qui vous ai fait sortir du pays d’Égypte pour être votre Dieu. Je suis l’Éternel.

 

LEVITICUS 22 : 1 to 33 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

¶ 1 The Lord spoke to Moses, saying:

 

22: 1-33 These additional instructions on the ritual purity of the priests begin with a death threat (v # Lev. 22: 3 "cut off") addressed to those who violate these rules.

 

2 Speak to Aaron and to his son, that they themselves from the holy things that are consecrated to me by the children of Israel, and that they profane not my holy name. I am the Lord.

 

3 Say unto them, Every man throughout your generations, and your race, who unto the holy things dedicated to the LORD the children of Israel, and who will have his uncleanness upon him, this man shall be cut off from I. I am the Lord.

 

4 Any man of the seed of Aaron who has leprosy or gonorrhea, he shall not eat of the holy things until he is clean. It will be the same for anyone who touches an unclean by contact with a corpse for him who has an emission,

 

Meadow. # Cf. Lev 13: 1-14: 32; The term designated different affections of the skin and sometimes superficial, sometimes severe. What we now call "leprosy" (Hansen's disease) probably belonged. The symptoms described in vv. 2, 6, 10, 18, 30 and 39 are not sufficient to make a diagnosis. For the protection of persons, surveillance and isolation were required in all cases where one could suspect a contagious disease. What the Bible calls "leprosy" was manifested in a white color (# v Lev. 13: 3; #Ex 4: 6), which disfigured his victim without the cripple. Naaman could exercise its General of the Syrian army while lepers (# 2R

5: 1, # 2R 5:27). The fact that the lepers of A.T. and NT were circulating almost everywhere indicates that this was not the current leprosy. The victim of this disease was flaky unclean as long as the infection was partial. Once the body was covered, it was pure and could enter the place of worship (see vv. 12-17). The period of contagion was apparently over. The allusion to an ulcer (vv # Lev. 13: 18-28) with inflamed parts or skinned and bleached hair may designate a contagious infection. Christ heals lepers who were not crippled or deformed. They were never transported on stretchers. Similar skin disorders are described in vv. # Lev 13: 29-37 and 38-44 (an inflammation following infection). The purpose of these laws was to protect the beings of diseases, but especially to teach them through living examples, the purity and holiness that God desired in his people.

gonorrhea. This c. addresses the purification of sexual impurities. Several types of impurity men (vv # Lev. 15: 1-18) and women (vv # Lev. 15: 19-30) are presented, and adequate treatment is prescribed.

 

5 for he who touches a reptile and has been defiled, or a man with any impurity and has been defiled.

 

reptile. See # Lev 11: 29-38.

 

6 Whoever touches these things shall be unclean until evening; and shall not eat of the holy things, unless he wash his body in water;

 

7 after sunset, he shall be clean, and shall afterward eat of the holy things, because it is his food.

 

he will be clean. Similarly, a large amount of water was not defiled by a small contamination. The weather played a key role in the ritual purification.

 

8 He shall not eat a dead or torn by animals, in order not to be defiled by it. I am the Lord.

 

9 And they shall keep my commandments, lest they bear their iniquity and they die, if they profane the holy things. I am the LORD that sanctify them.

 

10 ¶ no stranger eat of the holy things; sojourner priest and a hired servant shall not eat of the holy things.

 

slave bought. This portion of sacrifice intended to meet the needs of the priest was exclusively reserved for the use of his family. However, the servant hired by a priest was to be treated as part of his family and could eat consecrated food.

 

11 But a slave bought by the priest for money may eat, as one born in his house; they shall eat of his food.

 

12 The daughter of a priest married to a foreigner, he shall not eat of the holy heave offerings.

 

13 But the daughter of a priest to be widowed or divorced, no children, and return to his father's house as in her youth, she shall eat the food of his father. No stranger eat thereof.

 

14 If a man accidentally eats a holy thing, it will give the priest the holy thing of value, adding a fifth.

 

15 And they shall not profane the holy things that are presented by the children of Israel, and they offer unto the LORD;

 

16 them to bear the sin of which they are guilty eat their holy things: for I the LORD sanctify them.

 

¶ 17 The Lord spoke to Moses, saying:

 

22: 17-30 This section describes the sacrifices acceptable or not.

 

 

18 Speak to Aaron and his son, and to all the children of Israel and say to them: Any man of the house of Israel or of the strangers in Israel, that will offer a holocaust to the Lord, or for the fulfillment of a vow or as a voluntary offering,

 

19 take an unblemished male of the oxen, lambs or goats, so that the victim be accepted.

 

20 You shall not offer any hath a blemish, for it shall not be acceptable.

 

21 If a man gives to the Lord from the herd or the flock as a sacrifice of thanksgiving, or for the fulfillment of a vow or as a voluntary offering, the victim will be without blemish to be accepted ; there will be no defect in it.

 

22 You shall not offer point that is blind, crippled or mutilated, who has ulcers, scabies or ringworm; you shall not do in on the altar for an offering made by fire unto the LORD.

 

23 mayest thou offer a freewill offering an ox or a sheep having a too long or too short a member, but it shall not be accepted for the fulfillment of a vow.

 

24 You shall not offer unto the LORD an animal whose testicles bruised, crushed, torn or cut; you shall offer sacrifice point in your country.

 

25 you shall take from abroad of any of these to offer the bread of your God; because their corruption, they have flaws: they shall not be accepted.

 

26 The LORD said to Moses,

 

27 An ox or a sheep or a goat, when it is born, will remain seven days with its mother; on the eighth day and thenceforth it shall be accepted to be offered in sacrifice to the LORD by fire.

 

28 Beef or lamb, you do not kill it and its young on the same day.

 

29 When you offer to the Lord a sacrifice of thanksgiving, you will ensure that it is approved.

 

30 It shall be eaten the same day; ye shall leave none of it until morning. I am the Lord.

 

31 Keep my commandments, and do them in practice. I am the Lord.

 

22: 31-33 What was to motivate the Israelites to obey God, it was His holy nature and grace he had shown delivering their nation.

 

32 You shall not profane my holy name, but I will be hallowed among the children of Israel. I am the Lord who sanctifies you,

 

33 and who brought you out of Egypt to be your God. I am the Lord.

 

 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact