PSAUMES 139 : 1 à 24 *** + PSALMS 139 : 1 to 24 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

19/05/2017 14:27

PSAUMES  139 : 1 à 24 *** +
 

1 ¶  Au chef des chantres. De David. Psaume. Éternel ! tu me sondes et tu me connais,

 

139:1-24

Ce psaume très personnel de David exprime la crainte qui s’emparait de lui quand il songeait au fait que Dieu le connaissait très intimement. Peut-être, se souvenait-il des paroles du Seigneur: « L’Éternel regarde au cœur » (#1S 16:7). Les circonstances exactes de la rédaction sont inconnues.

 

I. Omniscience de Dieu (139:1-6)

II. Omniprésence de Dieu (139:7-12)

III. Omnipotence de Dieu (139:13-18)

IV. Obéissance de David (139:19-24)

 

139:1-6

Affirmation que Dieu savait tout de David.

tu me sondes. Ou « tu m’as sondé ». David prierait, plus tard, qu’il continue à en être de même dans sa vie (cf. vv. #Ps 139:23-24). Il était conscient que rien de ce qui était en lui ne pouvait rester caché à Dieu.

 

2  Tu sais quand je m’assieds et quand je me lève, Tu pénètres de loin ma pensée ;

3  Tu sais quand je marche et quand je me couche, Et tu pénètres toutes mes voies.

4  Car la parole n’est pas sur ma langue, Que déjà, ô Éternel ! tu la connais entièrement.

5  Tu m’entoures par derrière et par devant, Et tu mets ta main sur moi.

 

Tu m’entoures. Dieu utilisait les circonstances pour limiter les actions de David.

 

6  Une science aussi merveilleuse est au-dessus de ma portée, Elle est trop élevée pour que je puisse la saisir.

 

aussi merveilleuse. Cf. #Ps 131:1 ; #Ro 11:33-36.

 

7 ¶  Où irais-je loin de ton esprit, Et où fuirais-je loin de ta face ?

 

139:7-12

Affirmation que Dieu veillait toujours sur David et qu’il était donc impossible de faire quoi que ce soit à son insu.

ton Esprit. Allusion au Saint-Esprit (cf. #Ps 51:13 ; #Ps 143:10). Voir le tableau sur l’onction du Saint-Esprit sous le #Ps 51.

 

8  Si je monte aux cieux, tu y es ; Si je me couche au séjour des morts, t’y voilà.

9  Si je prends les ailes de l’aurore, Et que j’aille habiter à l’extrémité de la mer,

 

ailes de l’aurore. En lien avec « l’extrémité de la mer », David utilise cette figure littéraire pour exprimer la distance.

 

10  Là aussi ta main me conduira, Et ta droite me saisira.

11  Si je dis : Au moins les ténèbres me couvriront, La nuit devient lumière autour de moi ;

12  Même les ténèbres ne sont pas obscures pour toi, La nuit brille comme le jour, Et les ténèbres comme la lumière.

13  C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère.

 

139:13-18

Affirmation de la puissance de Dieu, particulièrement manifeste dans le développement de la vie avant la naissance.

formé …  tissé. Grâce à la période de la grossesse, prévue par lui, Dieu surveille dans sa providence le développement de l’enfant pendant qu’il est encore dans le ventre de sa mère.

 

14  Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.

15  Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre.

 

lieu secret …  profondeurs de la terre. Expressions figurées désignant le ventre maternel.

 

16  Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient ; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât.

 

ton livre. Figure rhétorique qui assimile l’esprit de Dieu à un livre de souvenirs.

avant qu’aucun d’eux. Dieu avait souverainement organisé la vie de David, avant même sa conception.

 

17 ¶  Que tes pensées, ô Dieu, me semblent impénétrables ! Que le nombre en est grand !

 

139:17-18

Étonnement de David devant l’infinité de l’esprit de Dieu face aux limitations de l’esprit humain, particulièrement en rapport avec la physiologie humaine (cf. vv. #Ps 139:13-16).

 

18  Si je les compte, elles sont plus nombreuses que les grains de sable. Je m’éveille, et je suis encore avec toi.

19  O Dieu, puisses-tu faire mourir le méchant ! Hommes de sang, éloignez-vous de moi !

20  Ils parlent de toi d’une manière criminelle, Ils prennent ton nom pour mentir, eux, tes ennemis !

21  Éternel, n’aurais-je pas de la haine pour ceux qui te haïssent, Du dégoût pour ceux qui s’élèvent contre toi ?

22  Je les hais d’une parfaite haine ; Ils sont pour moi des ennemis.

 

parfaite haine. Cela signifiait que David ne pouvait se montrer neutre vis-à-vis des ennemis de Dieu et qu’il ne s’associerait jamais à eux.

 

23  Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! Éprouve-moi, et connais mes pensées !

 

139:23-24

À la lumière des vv. 19-22, David invitait l’Éternel à continuer à sonder son cœur pour en extirper toute injustice, même celle qui pourrait se manifester contre ses ennemis.

 

24  Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité !

 

voie de l’éternité. David exprimait son désir/attente de la vie éternelle.

 

 

 

PSALMS 139 : 1 to 24 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ To the chief singer. From David. Psalm. O Lord! You probe me and you know me,

 

139: 1-24

This very personal psalm of David expresses the fear that took hold of him when he thought of the fact that God knew him very intimately. Perhaps, he remembered the words of the Lord: "The Lord looks to the heart" (# 1S 16: 7). The exact circumstances of the drafting are unknown.

 

I. Omniscience of God (139: 1-6)

II. Omnipresence of God (139: 7-12)

III. Omnipotence of God (139: 13-18)

IV. Obedience of David (139: 19-24)

 

139: 1-6

Affirmation that God knew everything about David.

You probe me. Or "you polled me." David would later pray that he would continue to be so in his life (see vv. 139: 23-24). He was aware that nothing in him could remain hidden from God.

 

2 You know when I sit down, and when I get up, You penetrate from afar my thoughts;

3 You know when I walk and when I go to bed, and you penetrate all my ways.

4 For the word is not upon my tongue, O LORD! You know her entirely.

5 Thou hast surrounded me from behind and before, and thou putest thy hand upon me.

 

You surround me. God used circumstances to limit David's actions.

 

6 Such a wonderful science is beyond my reach, It is too high for me to grasp it.

 

Also wonderful. Cf. #Ps 131: 1; #Ro 11: 33-36.

 

7 Where shall I go from thy spirit, and where shall I flee from thy presence?

 

139: 7-12

Affirmation that God was always watching over David and that it was therefore impossible to do anything without his knowledge.

your spirit. Allusion to the Holy Spirit (see #Ps 51:13; #Ps 143: 10). See the table on the anointing of the Holy Spirit under #Ps 51.

 

8 If I go up to the heavens, thou art there; If I go to bed in the dead, there you are.

9 If I take the wings of the dawn, and go to the end of the sea,

 

Wings of the aurora. In connection with "the end of the sea", David uses this literary figure to express distance.

 

10 Then thy hand shall bring me, and thy right hand shall take hold of me.

11 If I say: At least the darkness shall cover me; the night shall be light about me;

12 Even the darkness is not obscure for thee, the night shineth as the day, and the darkness as the light.

13 Thou hast formed my loins, which have woven me in my mother's womb.

 

139: 13-18

Affirmation of the power of God, especially manifested in the development of life before birth.

Formed ... woven. Through the period of pregnancy, foreseen by him, God watches in his providence the development of the child while he is still in the womb of his mother.

 

14 I praise you that I am such a wonderful creature. Thy works are admirable, and my soul well knows.

15 My body was not hid from thee, when I was made in a secret place, Woven in the depths of the earth.

 

Secret place ... depths of the earth. Figurative expressions referring to the maternal belly.

 

16 When I was but an unformed mass, your eyes saw me; And on your book were all inscribed The days that were intended for me, Before any of them existed.

 

your book. Rhetorical figure that assimilates the spirit of God to a book of memories.

Before any of them. God had sovereignly organized the life of David, even before his conception.

 

17 ¶ Thy thoughts, O God, seem impenetrable to me. How many are there!

 

139: 17-18

David's astonishment at the infinity of the spirit of God in the face of the limitations of the human mind, especially in relation to human physiology (see v. 139: 13-16).

 

18 If I count them, they are more numerous than the grains of sand. I awake, and I am still with you.

19 O God, may you kill the wicked! Men of blood, stay away from me!

20 They speak of you in a criminal way; they take your name to lie to them, your enemies!

21 O LORD, would I not hate those who hate you, disgust for those who rise up against you?

22 I hate them with perfect hatred; They are enemies to me.

 

Perfect hate. This meant that David could not be neutral with God's enemies and would never associate with them.

 

23 Probe me, O God, and know my heart! Test me, and know my thoughts!

 

139: 23-24

In the light of the vv. 19-22, David invited the Lord to continue to sound his heart to extirpate all injustice, even that which might be manifested against his enemies.

 

24 See if I am on the wrong path, and lead me on the path of eternity!

 

Way of eternity. David expressed his desire / expectation of eternal life.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact