PSAUMES 42 : 1 à 11 *** + PSALMS 42 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

11/02/2017 13:53

PSAUMES  42 : 1 à 11 *** +
 

1 ¶  (42-1) Au chef des chantres. Cantique des fils de Koré. (42-2) Comme une biche soupire après des courants d’eau, Ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu !

 

42:1-12

Comme c’est le cas des #Ps 9 et 10, les #Ps 42 et 43 devaient à l’origine n’en faire qu’un. Certains manuscrits les regroupent; du reste, le #Ps 43 ne comporte pas d’intitulé, au contraire de ceux qui le précèdent ou le suivent. Du point de vue formel, on peut considérer le #Ps 42 comme une lamentation individuelle. Ce psaume illustre une caractéristique du deuxième livre des Psaumes: il privilégie l’appellation « Dieu » (ou des parallèles) pour désigner le Seigneur d’Israël. Le contexte de la rédaction du #Ps 42 n’est pas précisé; néanmoins, il est clair que la situation du psalmiste était pénible et que les moqueurs qui l’environnaient en aggravaient la difficulté. Le texte se présente par conséquent comme une complainte en deux strophes.

I. 1ère strophe: évocation de la soif du psalmiste (42:2-6)

A. Description (42:2-5)

B. Refrain (42:6; cf. v. 12)

II. 2e strophe: évocation de la noyade du psalmiste (42:7-12)

A. Description (42:7-11)

B. Refrain (42:12; cf. v. 6)

Les mentions « chef des chantres »  c’est-à-dire conducteur de l’adoration - et « cantique »  qui peut désigner une « contemplation » ou une leçon (hébreu maskhil; cf. #Ps 32:1) - ne sont pas nouvelles, au contraire de la mention « des fils de Koré » (sur leur origine, voir #No 26:10ss; #1Ch 6:16ss; #2Ch 20: 19). Au total, onze psaumes leur sont associés, dont sept figurent dans ce deuxième livre (#Ps 42 ; #Ps 44:1-49:2). Ces hommes n’étaient probablement pas les auteurs desdits psaumes, mais les chantres chargés de les interpréter (littéralement « pour les fils de Koré »).

 

2  (42-3) Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant : Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu ?

 

Mon âme a soif de Dieu. Au sujet de ce désir d’eau divine, cf. #Ps 36:9-10 ; #Esa 41:17 ; #Esa 55:1 ; #Jér 2:13 ; #Jér 14:1-9 ; #Jér 17: 13 ; #Jn 4:10 ; #Jn 7:37-38 ; #Ap 7:17 ; #Ap 21: 6 ; #Ap 22: 1, #Ap 22: 17.

 

3  (42-4) Mes larmes sont ma nourriture jour et nuit, Pendant qu’on me dit sans cesse : Où est ton Dieu ?

4  (42-5) Je me rappelle avec effusion de cœur Quand je marchais entouré de la foule, Et que je m’avançais à sa tête vers la maison de Dieu, Au milieu des cris de joie et des actions de grâces D’une multitude en fête.

 

Je me rappelle avec effusion de cœur. Langage qui caractérise aussi les Lamentations de Jérémie et indique un lourd chagrin. Sur le fait de répandre son cœur ou son âme, cf. #Ps 62:9 ; #1S 1:15 ; #La 2:19. Ce sont des tentatives de se libérer d’une douleur, d’un chagrin ou d’une souffrance intolérable.

 

5  (42-6) Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore ; Il est mon salut et mon Dieu.

 

Pourquoi t’abats-tu …  gémis-tu. Par cette active introspection, le psalmiste se fait le reproche d’un tel abattement.

 

6 ¶  (42-7) Mon âme est abattue au dedans de moi: Aussi c’est à toi que je pense, depuis le pays du Jourdain, Depuis l’Hermon, depuis la montagne de Mitsear.

 

le pays du Jourdain …  l’Hermon …  la montagne de Mitsear. Les deux premiers sites renvoient à la partie nord d’Israël, région pleine de sources qui abreuvaient le sud. Ces mentions préparent un changement radical dans la description du psalmiste: de l’image de la soif et la sécheresse il va passer à celle de la noyade (cf. v. #Ps 42:8ss). La situation géographique et la signification du mont Mitsear restent inconnues.

 

7  (42-8) Un flot appelle un autre flot au bruit de tes ondées ; Toutes tes vagues et tous tes flots passent sur moi.

 

flot …  tes ondées …  tes vagues …  tes flots. Le psalmiste présentait ainsi Dieu comme le responsable ultime de l’océan d’épreuves dans lequel il semblait devoir perdre pied.

 

8  (42-9) Le jour, l’Éternel m’accordait sa grâce ; La nuit, je chantais ses louanges, J’adressais une prière au Dieu de ma vie.

 

l’Éternel m’accordait sa grâce. Ou « l’Éternel m’accordera sa grâce », affirmation de confiance qui interrompt les lamentations du psalmiste (cf. leur poursuite aux vv. #Ps 42:10-11) et lui procure un « bol d’air » bienvenu, dans le contexte de la vague d’épreuves et de tourments qui le submerge.

 

9  (42-10) Je dis à Dieu, mon rocher: Pourquoi m’oublies-tu ? Pourquoi dois-je marcher dans la tristesse, Sous l’oppression de l’ennemi ?

10  (42-11) Mes os se brisent quand mes persécuteurs m’outragent, En me disant sans cesse : Où est ton Dieu ?

11  (42-12) Pourquoi t’abats-tu, mon âme, et gémis-tu au dedans de moi ? Espère en Dieu, car je le louerai encore ; Il est mon salut et mon Dieu.

 

PSALMS 42 : 1 to 11 + NOTES TO JOHN MACARTHUR

 

1 ¶ (42-1) To the chief singer. Song of the sons of Korah. (42-2) As a doe sighs after currents of water, So my soul sighs after thee, O God!

 

42: 1-12

As with #Ps 9 and 10, #Ps 42 and 43 were originally supposed to be one. Some manuscripts group them together; Moreover, #Ps 43 has no heading, unlike those that precede or follow it. From the formal point of view, the #Ps 42 can be considered an individual lament. This psalm illustrates a characteristic of the second book of the Psalms: it privileges the name "God" (or parallels) to designate the Lord of Israel. The context of the writing of #Ps 42 is not specified; Nevertheless, it is clear that the situation of the psalmist was painful and that the mockers who surrounded him made the difficulty worse. The text thus presents itself as a lament in two stanzas.

I. 1st strophe: evocation of the thirst of the psalmist (42: 2-6)

A. Description (42: 2-5)

B. Refrain (42: 6, see v. 12)

II. 2nd strophe: evocation of the drowning of the psalmist (42: 7-12)

A. Description (42: 7-11)

B. Refrain (42:12, see v. 6)

The words "leader of the cantors", that is to say, conductor of worship, and "canticle" which may designate a "contemplation" or a lesson (Hebrew maskhil, cf. Ps 32: 1), are not New, contrary to the mention of "the sons of Korah" (on their origin, see # 26: 10ss; # 1Ch 6: 16ss; # 2Ch 20:19). In total, eleven psalms are associated with them, seven of which are in this second book (#Ps 42; #Ps 44: 1-49: 2). These men were probably not the authors of the said psalms, but the singers who were to interpret them (literally "for the sons of Korah").

 

2 (42-3) My soul thirsts for God, the living God: When shall I go and appear before the face of God?

 

My soul thirsts for God. Concerning this desire for divine water, cf. #Ps 36: 9-10; #Esa 41:17; #Esa 55: 1; Jer. 2:13; Jer. 14: 1-9; Jeremiah 17:13; #Jn 4:10; #Jn 7: 37-38; #Ap 7:17; #Ap 21: 6; #Ap 22: 1, #Ap 22:17.

 

3 (42-4) My tears are my food day and night, while they constantly tell me, Where is your God?

(42-5) I remember with affection of heart when I walked with the crowd, and went before him to the house of God, in the midst of cries of joy and thanksgiving. Multitude in celebration.

 

I remember with sincere heart. This language also characterizes the Lamentations of Jeremiah and indicates a heavy grief. On spreading one's heart or soul, cf. #Ps 62: 9; # 1S 1:15; #La 2:19. These are attempts to free themselves from pain, grief, or intolerable suffering.

 

5 (42-6) Why do you fall, my soul, and groan within me? Hope in God, for I will still praise him; He is my salvation and my God.

 

Why do you kill yourself ... groan. Through this active introspection the psalmist reproaches himself with such dejection.

 

6 ¶ (42-7) My soul is slain within me; therefore I think unto thee from the Jordan, from the Hermon, from the mountain of Mitsear.

 

The country of the Jordan ... the Hermon ... the mountain of Mitsear. The first two sites refer to the northern part of Israel, a region full of springs that watered the south. These mentions a radical change in the description of the psalmist: from the image of thirst and the dryness he will go to that of drowning (cf v. #Ps 42: 8ss). The geographic location and significance of Mount Mitsear remain unknown.

 

7 (42-8) A flood calls another flood to the sound of your showers; All your waves and all your waves pass over me.

 

Your waves ... your waves ... your waves. The psalmist thus presented God as the ultimate responsible for the ocean of trials in which he seemed to have to lose his footing.

 

8 (42-9) In the day the Lord gave me his grace; At night I sang his praises, I addressed a prayer to the God of my life.

 

The Lord gave me his grace. Or "the Lord will grant me his grace," an affirmation of trust that interrupts the psalmist's lamentations (see their continuation in vv. 42: 10-11) and gives him a welcome "bowl of air" in The context of the wave of trials and torments that overwhelms him.

 

9 (42-10) I said to God, my rock, Why do you forget me? Why should I walk in sadness, under the oppression of the enemy?

10 (42-11) My bones are broken when my persecutors reproach me, saying unceasingly, Where is thy God?

11 (42-12) Why dost thou fall, my soul, and groan within me? Hope in God, for I will still praise him; He is my salvation and my God.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact