Sargon

26/10/2015 10:34
Sargon (SEGOND, Français Courant, JÉRUSALEM, T.O.B.), hébreu dérivé de l’akkadien Sharrukinu : le roi établi. Roi d’Assyrie. Le nom de Sargon II ne figure dans la Bible qu’à #Esa 20:1. Il succéda à Salmanasar V ; peut-être était-il de sang royal, comme il le prétend. On croit cependant qu’il usurpa le trône et emprunta le nom de Sargon I à un ancien et célèbre roi d’Akkad. #De 2 choses l’une : ou bien il s’empara du trône, puis acheva le siège de Samarie, que Salmanasar avait commencé en 724 avant Jésus-Christ ; ou bien il accéda au trône immédiatement après la chute de la capitale d’Israël, ayant peut-être terminé lui-même victorieusement le siège de Samarie. Le récit biblique ne précise pas ce point-là (#2R 17:1-6). L’écrivain hébreu dit que Salmanasar monta contre Osée, roi d’Israël, et que le roi d’Assyrie découvrant un complot formé par Osée, fit emprisonner ce souverain. D’après la Bible, le roi d’Assyrie assiégea Samarie pendant 3 ans et s’empara de Samarie la 9e année du règne d’Osée. Avant la découverte d’inscriptions, où Sargon II se donne pour le vainqueur de Samarie, les lecteurs du texte hébreu supposaient que Salmanasar V avait conquis Samarie. Mais la suite du récit biblique ne prouve pas que cette déduction soit juste car #2R 17:24,26,27 parle d’un roi d’Assyrie qui n’est probablement pas le conquérant de Samarie. L’écrivain hébreu mentionne le titre de ce potentat, mais n’indique pas son nom. À propos du siège, il cite Salmanasar V mais dit ensuite : « ils la prirent » (texte hébreu et DARBY ; tandis que COLOMBE, SEGOND et SYNODALE traduisent « il la prit », #2R 18:9,10). En tout cas, Samarie tomba en 722 ou au début de 721 avant Jésus-Christ, et Sargon II monta sur le trône le 12 de Tebeth (10e mois) de l’année 722. Dès qu’il fut roi, les Babyloniens, aidés des Élamites, se révoltèrent. Sargon ne réussit pas immédiatement à les vaincre. En 720, les Israélites demeurés à Samarie s’allièrent aux hommes d’Hammath et se soulevèrent. Sargon les défit et mit des prisonniers d’Hammath comme colons en Samarie. La même année, il vainquit la coalition de Hanunu, roi de Gaza, et de Sib’e, roi d’Égypte (la Bible appelle ce dernier So) à Raphia. Sargon s’empara de Karkémich, capitale des Hittites, en 717. Ce fut la fin de l’empire hittite. En 716, Sargon guerroya en Arménie, puis en 715 il dirigea des opérations contre l’Arménie et la Médie, et introduisit des colons arabes en Samarie. Le Pharaon lui payait un tribut. Sargon se vantait d’avoir soumis Juda. L’inscription de la tablette où cela se lit, paraît antérieure à la fin de 714. La comparaison des dates assyriennes et hébraïques permet de situer à la fin de 715 ou au début de 714 le moment où, reconnaissant la suzeraineté de l’Assyrie, Ézéchias commença à lui payer un tribut. Merodak-Baladân incita les pays s’étendant de l’Élam à la Méditerranée à secouer le joug de l’Assyrie. En 711, Sargon répondit par l’envoi de troupes contre Asdod. En 710, il prit Babylone, dont il se proclama roi. En 712 il avait commencé la construction d’un nouveau palais et d’une ville à 16 km au nord-est de Ninive ; il l’appela Dur-Sharrukin : ville forte de Sargon. Les ruines en sont connues sous le nom de Khorsabad, voir Ninive. Ce roi d’Assyrie fut assassiné en 705. Sennachérib, son fils, lui succéda. 
 
     En 1989, de très importants trésors contenant de l’or et des pierres précieuses ont été trouvés à Nimroud (Kalah dans la Bible), situé plutôt vers la pointe du triangle de Ninive, en Irak (voir la carte du triangle, sous Ninive). Muzahim Mahmoud Hussein, travaillant pour le Service des antiquités d’Irak, et chef de l’équipe des fouilleurs, est le responsable de la découverte. 
 
      Dans le sarcophage d’une tombe se trouvaient, autour du squelette d’une jeune princesse, Yabahya, peut-être une fille de Sargon II, quelques dizaines de joyaux d’or de toutes sortes. 
 
      Au mois de juillet, un peu plus loin, Muzahim découvrit un autre tombeau. Près du sarcophage, dans lequel ne se trouvait que de la poussière, trois récipients en bronze étaient remplis de 440 bijoux en or, pesant au total 22 kg. Dans un autre tombeau encore, gisait une collection de colliers, de boucles d’oreilles et d’épingles recouvertes d’or. Il s’agit, estime-t-on, d’une découverte qui vaut celle de la tombe de Toutankhamon en 1922. D’ailleurs, on ignorait que les Assyriens avaient été de si fins joailliers. 
 
      Kalah était surtout la capitale du roi assyrien Assournasirpal II (883-859 avant Jésus-Christ), et non pas de Sargon II, dont la capitale était à 40 km au nord, à Dur-Shurrukin (Khorsabad) (voir Ninive). Si la tombe trouvée à Kalah est bien celle de la fille de Sargon II, on peut se demander pourquoi elle a été enterrée à Kalah. 
 
 
 
Le prisme de Sargon II. Il recense les victoires du souverain et mentionne la chute de Samarie.  
 
Copyright Editions Emmaüs 

 

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact