ZACHARIE 3 : 1 À 10 + NOTES DE JOHN MACARTHUR *** ZECHARIAH 3: 1 à 10

17/08/2016 04:20

ZACHARIE 3 : 1 À 10 + NOTES DE JOHN MACARTHUR ***

1 ¶  Il me fit voir Josué, le souverain sacrificateur, debout devant l’ange de l’Éternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l’accuser.

 

Le décor est celui d’un tribunal: Josué, le souverain sacrificateur de la restauration, revenu d’exil avec le premier groupe de déportés  celui de Zorobabel (cf. #Esd 3:2 ; #Esd 5:2 ; #Ag 1:1) - est accusé par Satan qui se tient à droite, le côté occupé traditionnellement par l’accusation (cf. #Ps 109:6). Le fait que Josué représente toute la nation est évident:

1° ces visions mettent l’accent sur Israël;

2° la réprimande exprimée au v. 2 repose sur le choix de Jérusalem par Dieu;

3° il y a présentation, au v. 8, de Josué et des autres sacrificateurs comme symboles du futur Israël;

4° l’application est faite au pays au v. 9.

 

Satan. Il est possible de traduire « l’adversaire » et de voir dans cet accusateur un anonyme. Cependant, l’accusation étant étroitement associée à l’activité du diable (cf. #Job 1:1-2:2 ; #Ap 12: 10), il est préférable de considérer qu’il s’agit bien de lui ici. Avec toute sa perversité, il se tient en présence du Seigneur pour dénoncer les péchés d’Israël et souligner que ce peuple ne mérite pas les faveurs divines. La situation est critique: si Josué est justifié, Israël sera accepté; si Josué est rejeté, c’est Israël qui l’est aussi. Les espérances d’Israël allaient être soit anéanties, soit confirmées. La fin de la scène révèle tout le projet divin pour cette nation.

3:1-10 La quatrième vision nocturne met l’accent sur la purification d’Israël et sur sa restauration en tant que nation de sacrificateurs. Décrite aux vv. #Za 3:1-5, elle est expliquée aux vv. #Za 3:6-10. L’interprète est Dieu lui-même.

 

2  L’Éternel dit à Satan : Que l’Éternel te réprime, Satan ! que l’Éternel te réprime, lui qui a choisi Jérusalem ! N’est-ce pas là un tison arraché du feu ?

 

L’Éternel dit. L’ange de l’Éternel est identifié comme « l’Éternel », ce qui confirme sa divinité.

{==> "Za 1:11" Ailleurs, il est possible de l’identifier à Jésus-Christ avant son incarnation (par exemple, #Ge 16: 11, #Ge 16: 13 ; #Ge 18:1-2, #Ge 18: 13, #Ge 18: 17 ; #Ge 22:11-18 ; #Ex 3:2, #Ex 3:4 ; #Jos 5:13 ; #Jos 6:2 ; #Jug 6:12, #Jug 6:14 ; #Jug 13:21-22). Au v. 13, cet ange est présenté comme « l’Éternel », le divin général en chef de l’armée angélique.}

 

Ce message était crucial, puisqu’il confirmait que

1° Dieu n’avait pas rejeté les Juifs mais respectait l’alliance conclue avec eux à travers Abraham et David;

2° l’élection divine pesait en leur faveur face aux accusations de Satan.

Cette réprimande interviendra effectivement, comme le montre #Ap 20: 10.

 

qui a choisi Jérusalem. La faveur de Dieu reposait sur Israël, bien plus que sur tout autre peuple de la terre (cf. #De 7:6-11). Il l’avait sauvé d’une disparition potentielle en exil, tout comme on retire une branche d’un brasier juste avant qu’elle ne prenne feu (cf. #Am 4:11). Dieu confirmait ainsi ses ambitions pour Israël, depuis l’époque de Zacharie jusqu’à la fin des temps (cf. #Ap 12:3-17).

 

3  Or Josué était couvert de vêtements sales, et il se tenait debout devant l’ange.

 

vêtements sales. L’adjectif utilisé en hébreu évoque une saleté particulièrement repoussante, et il décrit ici l’impureté morale chronique des sacrificateurs et du peuple (cf. #Esa 4:4 ; #Esa 64:5). Celle-ci permettait à Satan de proférer ses accusations et d’argumenter qu’Israël était indigne de la protection et de la bénédiction divines.

 

4  L’ange, prenant la parole, dit à ceux qui étaient devant lui : Ôtez-lui les vêtements sales ! Puis il dit à Josué : Vois, je t’enlève ton iniquité, et je te revêts d’habits de fête.

 

Les anges (« ceux qui étaient devant lui ») retirent les vêtements sales, ce qui illustre la justification promise par Dieu, le salut d’Israël (cf. v. #Za 3:9 ; #Za 12:10-13 ; #Ro 11:25-27). Le souverain sacrificateur est symboliquement vêtu de riches parures, ce qui évoque l’imputation de la justice (cf. #Esa 61:10) et la restauration d’Israël, de telle sorte qu’il retrouve sa vocation originelle (cf. #Ex 19: 6 ; #Esa 61:6 ; #Ro 11:1-2).

 

5  Je dis : Qu’on mette sur sa tête un turban pur ! Et ils mirent un turban pur sur sa tête, et ils lui mirent des vêtements. L’ange de l’Éternel était là.

 

un turban pur. Le turban, ou la tiare, faisait partie de la tenue du souverain sacrificateur et portait l’inscription « sainteté à l’Éternel » (#Ex 28:36-37 ; #Ex 39:30-31). Zacharie intervint en y faisant allusion car il symbolisait le recouvrement par Israël de son rôle sacerdotal auprès de Dieu.

 

6  L’ange de l’Éternel fit à Josué cette déclaration:

 

3:6-7 Dieu tiendra sa promesse de justifier Israël, de le restaurer dans son rôle de sacrificateur pour qu’il serve dans sa maison, siège dans ses tribunaux et ait un accès permanent à sa présence, et tout cela à cause de son amour souverain, d’une élection qui ne repose pas sur les mérites ni les œuvres des hommes. Toutefois, cela ne s’accomplira que lorsque Israël aura démontré sa fidélité envers le Seigneur, et pour cela il faut que #Za 12:10-13:1 se réalise.

 

7  Ainsi parle l’Éternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici.

8 ¶  Écoute donc, Josué, souverain sacrificateur, toi et tes compagnons qui sont assis devant toi ! car ce sont des hommes qui serviront de signes. Voici, je ferai venir mon serviteur, le germe.

 

qui serviront de signes. Les sacrificateurs qui accompagnaient Josué symbolisaient l’Israël futur et annonçaient le Messie à venir.

 

mon serviteur, le germe. Deux titres messianiques, utilisés par les prophètes précédents, sont combinés ici: l’expression « mon serviteur » (#Esa 42:1 ; #Esa 49:3, #Esa 49:5 ; #Esa 52:13 ; #Esa 53:11 ; #Ez 34:23-24) évoquait son obéissance totale et son humiliation; « germe » (cf. #Za 6:12-13 ; #Esa 4:2 ; #Jér 23: 5 ; #Jér 33:15) soulignait ses humbles débuts (#Esa 11:1 ; #Jér 23:5-6) et ses nombreux fruits (#Za 6:12 ; #Esa 11:1).

 

9  Car voici, pour ce qui est de la pierre que j’ai placée devant Josué, il y a sept yeux sur cette seule pierre ; voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit l’Éternel des armées ; et j’enlèverai l’iniquité de ce pays, en un jour.

 

la pierre. Autre allusion au Messie. En #Ps 118:22-23 ; #Esa 8:13-15 ; #Esa 28:16 ; #Da 2:35, #Da 2:45 ; #Mt 21: 42 ; #Ep 2:19-22 ; #1Pi 2:6-8, il est question de lui comme pierre rejetée, pierre d’achoppement, de refuge, de destruction ou de fondation. Ici, il s’agit de la pierre précieuse qui sert aux fondations. Ses « sept yeux » symbolisent son omniscience et son infinie intelligence (cf. #Za 4:10 ; #Esa 11:2 ; #Col 2:3 ; #Ap 5:6). « Ce qui doit y être gravé » renvoie sans doute à la pierre d’angle du temple, sur laquelle figurait une inscription mentionnant son divin architecte et le but pour lequel le bâtiment était construit. Il y a donc un lien étroit avec l’effacement de « l’iniquité de ce pays, en un jour », déjà symbolisé par l’abandon des vêtements sales au v. 4. C’est la promesse du jour, encore à venir, où la nation dans son ensemble sera purifiée et pardonnée (#Za 12:10-13:1 ; #Ro 11:25-27), et ce grâce à l’œuvre rédemptrice de Christ à la croix.

 

10  En ce jour-là, dit l’Éternel des armées, vous vous inviterez les uns les autres sous la vigne et sous le figuier.

 

vous vous inviterez les uns les autres. Expression courante en Israël pour évoquer un temps de paix et de prospérité (cf. #1R 4:25 ; #Mi 4:4). Ici, il s’agit du règne millénaire du Messie.

 

ZECHARIAH 3: 1 à 10

1 ¶ And he showed me Joshua the high priest standing before the angel of the LORD, and Satan standing at his right hand to accuse him.

 

The decor is that of a court: Joshua the high priest of the restoration, returned from exile with the first group of deportees that of Zorobabel (cf. #Esd 3: 2; #Esd 5: 2; #Ag 1: 1) - is accused by Satan who stands on the right, the side traditionally occupied by the prosecution (see #PS 109: 6). The fact that Joshua represents the whole nation is clear:

1 visions focus on Israel;

2. reprimand expressed in verse. 2 is based on the choice of Jerusalem by God;

3. presentment in verse. 8 of Joshua and the other priests as symbols of the future Israel;

4. application is made to the country in the fifth. 9.

 

Satan. It is possible to translate "the enemy" and to see in this an anonymous accuser. However, the charge being closely associated with the activity of the devil (cf. #Job 1: 1-2: 2; #Ap 12: 10), it is best to consider that it is of him here. With all its perversity, he stands before the Lord to denounce the sins of Israel and emphasized that people do not deserve the divine favors. The situation is critical: if Jesus is justified, Israel will be accepted; if Jesus is rejected, it is Israel that is too. The hopes of Israel would be either destroyed or confirmed. The end of the scene reveals all the divine plan for this nation.

3: 1-10 The fourth night vision emphasizes the purification of Israel and its restoration as a nation of priests. Described in vv. #Za 3: 1-5, it is explained in vv. #Za 3: 6-10. The interpreter is God himself.

 

2 The LORD said to Satan: The Lord rebuke you, Satan! that the Lord rebuke you, he who has chosen Jerusalem! Is this not a brand plucked from the fire?

 

The Lord said. The angel of the Lord is identified as "the Lord", confirming his divinity.

{==> "Za 1:11" Elsewhere, it is possible to identify with Jesus Christ before his incarnation (eg #Ge 16: 11 #Ge 16: 13; #Ge 18: 1-2, #Ge 18: 13 #Ge 18: 17; #Ge 22: 11-18; #Ex 3: 2 #Ex 3: 4; #Jos 5:13; #Jos 6: 2; #Jug 6:12 #Jug 6:14; #Jug 13: 21-22). In v. 13, this angel is presented as "the Lord", the general divine chief of the angelic host.}

 

This message was crucial, since it confirmed that

1 God had not rejected the Jews but respected the covenant with them through Abraham and David;

2 divine election weighed in their favor face charges of Satan.

This rebuke intervene effectively, as shown #Ap 20: 10.

 

who has chosen Jerusalem. The favor of God was upon Israel, more than any other people on earth (see # of 7: 6-11). He had saved a potential loss in exile, as it removes a branch of a just before it caught fire blaze (see #AM 4:11). God was confirming its ambitions for Israel since the days of Zechariah until the end of time (cf. #Ap 12: 3-17).

 

3 Now Joshua was clothed with filthy garments, and stood before the angel.

 

dirty clothes. The word used in Hebrew evokes a particularly filthy and describes here the chronic moral impurity of the priests and people (cf. #Esa 4: 4; #Esa 64: 5). This allowed Satan to utter his accusations and argue that Israel was unworthy of protection and divine blessing.

 

4 The angel answered and said to those who stood before him: Take off his filthy clothes! Then he said to Joshua, See, I have caused thine iniquity, and I will clothe you with change of raiment.

 

Angels ( "those who were before him") remove soiled clothing, illustrating the Promised justification by God, the salvation of Israel (cf. v #Za. 3: 9; #Za 12: 10-13; # ro 11: 25-27). The high priest symbolically dressed in rich ornaments, suggesting the imputation of righteousness (cf. #Esa 61:10) and the restoration of Israel, so that it regains its original vocation (cf. #Ex 19: 6; #Esa 61: 6; #Ro 11: 1-2).

 

5 I said, Let them set on his head a miter! So they set a clean turban on his head, and clothed him with garments. The angel of the Lord was there.

 

a clean turban. The turban or tiara, was part of the holding of the high priest and bore the inscription "Holiness to the Lord" (#Ex 28: 36-37; #Ex 39: 30-31). Zechariah intervened there alluding as it symbolized the recovery of Israel's priestly role with God.

 

6 The angel of the LORD said to Joshua, saying:

 

3: 6-7 God will keep his promise to justify Israel, to restore the priest in his role to serve as his house, his seat in court and have permanent access to him, and all because of his sovereign love, an election that is not based on the merits or the works of men. However, this will be fulfilled when Israel has demonstrated his loyalty to the Lord, and this requires that #Za 12: 10-13: 1 is achieved.

 

7 Thus saith the LORD of hosts: If you walk in My ways and if you keep my commands, you will judge my house, and shalt keep my courts, and I will give you access among those who are here.

8 ¶ Hear now, Joshua the high priest, you and your companions who sit before you! because they are men of good omen. Behold, I will bring my servant the Branch.

 

which will serve as signs. The priests who accompanied Joshua symbolized the future and Israel announced the coming Messiah.

 

my servant the Branch. Two messianic titles, used by previous prophets, are combined here: the expression "my servant" (#Esa 42: 1; #Esa 49: 3, #Esa 49: 5; 52:13 #Esa; #Esa 53: 11; #Ez 34: 23-24) evoked his total obedience and humiliation; "Germ" (cf. #Za 6: 12-13; #Esa 4: 2; # Jer 23: 5; Jer 33:15 #) emphasized his humble beginnings (#Esa 11: 1; # Jer 23: 5-6 ) and its many fruits (#Za 6:12; #Esa 11: 1).

 

9 For behold, in terms of the stone that I have set before Joshua, there are seven eyes on one stone; Behold, I myself will write what needs to be engraved, says the Lord of hosts; and I will remove the iniquity of that land in one day.

 

stone. Another allusion to the Messiah. In #PS 118: 22-23; #Esa 8: 13-15; #Esa 28:16; #Da 2:35, 2:45 #Da; #Mt 21: 42; #EP 2: 19-22; # 1 Peter 2: 6-8, it is about him as rejected stone of stumbling, refuge, destruction or foundation. Here it is the gem which serves to foundations. His "seven eyes" symbolize omniscience and infinite intelligence (cf. #Za 4:10; #Esa 11: 2; #Col 2: 3; #Ap 5: 6). "What has to be burned" refers probably the cornerstone of the temple, which appeared on an inscription mentioning his divine architect and the purpose for which the building was constructed. So there is a close connection with the deletion of "the iniquity of that land in one day," already symbolized by the abandonment of dirty clothes in the fifth. 4. It is the promise of the day yet to come, when the nation as a whole will be cleansed and forgiven (#Za 12: 10-13: 1; #Ro 11: 25-27), thanks to the redemptive work of Christ on the cross.

 

10 In that day, saith the LORD of hosts, you will invite one another under the vine and under the fig tree.

 

you will invite each other. common expression in Israel to evoke a time of peace and prosperity (see # 1R 4:25; #Mi 4: 4). Here, it is the millennial reign of the Messiah.

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact