ZACHARIE 7 : 1 À 14 + NOTES DE JOHN MACARTHUR *** ZECHARIAH 7 : 1 à 14

21/08/2016 10:08

ZACHARIE 7 : 1 À 14 + NOTES DE JOHN MACARTHUR ***

 

1 ¶  La quatrième année du roi Darius, la parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, le quatrième jour du neuvième mois, qui est le mois de Kisleu.

 

La quatrième année du roi Darius. En novembre-décembre 518 av. J.-C., deux ans après le premier message (cf. #Za 1:1) et les visions nocturnes (cf. #Za 1:7) de Zacharie, et deux ans avant la fin de la construction du temple.

7:1-8:23 Les Juifs étaient grandement encouragés par les visions nocturnes qui décrivaient l’avenir d’Israël, et plus particulièrement la victoire sur les ennemis, le rassemblement final sur la terre promise, la purification et la restauration, ainsi que la venue du Messie et de son royaume. Plus de la moitié des travaux du temple avaient été effectués, tous les obstacles qui s’opposaient à leur achèvement avaient été retirés par le décret de Darius, qui confirmait celui de Cyrus (cf. #Esd 6:1-14), et tout allait donc pour le mieux. Cela donna lieu à une question, posée par une délégation de Béthel, concernant la poursuite du jeûne national. Celui-ci avait été institué pour pleurer la chute de Jérusalem et la destruction du temple. Si la ville n’avait pas encore retrouvé ses remparts et était encore en grande partie en ruine (cf. #Ag 1:4), le temple était en voie d’achèvement. On avait donc envoyé des délégués, demander au Seigneur et aux sacrificateurs s’il était nécessaire de perpétuer la tradition de ce jeûne. La réponse est formulée de façon négative au ch. #Za 7, à travers deux messages distincts, alors qu’au ch. #Za 8 deux messages la formulent de façon positive. Chacun de ces quatre messages était destiné à faire comprendre au peuple qu’il était impératif de vivre de façon juste. Comme dans les ch. #Za 1:1-6:2, le prophète part du point de vue historique pour passer ensuite à la prophétie et à l’époque de la seconde venue de Christ.

 

2  On avait envoyé de Béthel Scharetser et Réguem-Mélec avec ses gens pour implorer l’Éternel,

 

de Béthel. Ou « à la maison de Dieu ». Toutefois, si l’expression « maison de l’Éternel » est utilisée environ 250 fois dans l’A.T., nulle part l’hébreux « Béthel » (littéralement « maison de Dieu ») ne renvoie au temple. Il désigne plutôt une localité. Ces hommes venaient donc de Béthel, située à une vingtaine de km au nord de Jérusalem. Depuis leur retour de Babylone, les Juifs avaient reconstruit cette ville et s’y étaient réinstallés (cf. #Esd 2:28 ; #Né 7:32).

 

3  et pour dire aux sacrificateurs de la maison de l’Éternel des armées et aux prophètes : Faut-il que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence, comme je l’ai fait tant d’années ?

 

que je pleure au cinquième mois et que je fasse abstinence. Le jour des expiations était le seul jeûne annuel prescrit par la loi divine (#Lé 23: 27), même si d’autres temps de jeûne pouvaient, occasionnellement, être demandés par Dieu (cf. #Joe 1:12-14). On commémorait la chute de Jérusalem par quatre jeûnes (cf. #2R 25 ; #Jér 39:1-4 ; #Jér 41 ; #Jér 52:13), les quatrième, cinquième, septième et dixième mois. Puisque le temple avait été incendié le cinquième mois (en juilllet-août), c’était ce jeûne-là qui était considéré comme le plus important, c’est pourquoi la délégation le prit comme exemple (cf. #2R 25:8 ; #Jér 52:12). Les Juifs s’étaient astreints à ces jeûnes et à ces lamentations pendant « tant d’années », mais, étant donné la prospérité dont ils jouissaient désormais, cela ne leur semblait plus qu’un rituel fastidieux.

 

4  La parole de l’Éternel des armées me fut adressée, en ces mots:

5  Dis à tout le peuple du pays et aux sacrificateurs : Quand vous avez jeûné et pleuré au cinquième et au septième mois, et cela depuis soixante-dix ans, est-ce pour moi que vous avez jeûné ?

 

au septième mois. Ce jeûne avait été institué pour pleurer la mort de Guedalia, le gouverneur nommé par Nébucadnetsar (#2R 25:22-26 ; #Jér 41) après la chute de Jérusalem en 586 av. J.-C.

 

7:5-6

est-ce pour moi …  vous qui. Zacharie leur fit remarquer qu’ils ne jeûnaient pas suite à une tristesse et une repentance authentiques, mais en s’apitoyant sur eux-mêmes (cf. #Esa 1:10-15 ; #Esa 58:3-9).

 

6  Et quand vous mangez et buvez, n’est-ce pas vous qui mangez et vous qui buvez ?

7  Ne connaissez-vous pas les paroles qu’a proclamées l’Éternel par les premiers prophètes, lorsque Jérusalem était habitée et tranquille avec ses villes à l’entour, et que le midi et la plaine étaient habités ?

 

Ne connaissez-vous pas les paroles. Littéralement « pas les paroles », de sorte qu’on peut comprendre « n’obéissez-vous pas aux paroles ». L’essentiel n’était en effet pas le rituel, mais l’obéissance. C’était l’obéissance à Dieu qui, par le passé, avait été source de joie, de paix et de prospérité pour Israël, elle qui avait valu au peuple de jouir de la protection divine pendant les règnes de David et de Salomon. Si la génération de Zacharie se mettait à substituer le rituel à l’obéissance, elle perdrait la joie, la paix et la prospérité dont elle avait bénéficié jusque-là.

 

le midi et la plaine. Allusion à la région située au sud de Beer-Schéba et à la plaine côtière de la Méditerranée, ce qui désignait le pays du sud à l’ouest.

 

8 ¶  La parole de l’Éternel fut adressée à Zacharie, en ces mots:

 

7:8-14 C’est le deuxième des quatre messages faisant office de réponse à la question du v. 3. Le prophète y évoqua son appel initial (#Za 1:4) et les avertissements des prophètes qui l’avaient précédé (cf. #Esa 1:11-17 ; #Esa 58:1-7 ; #Am 5:10-15). Il avertit les hommes de Béthel qu’ils devaient produire les fruits de la justice, qui démontrent l’obéissance à la parole de Dieu (vv. #Za 7:9-10), et reconsidérer les actes de leurs ancêtres: ils avaient délibérément rejeté Dieu (vv. #Za 7:11-12a), et cela leur avait valu la fureur de Dieu (v. #Za 7:12b). Cf. #De 28:15-68 ; #2Ch 36:14-16.

 

9  Ainsi parlait l’Éternel des armées : Rendez véritablement la justice, Et ayez l’un pour l’autre de la bonté et de la miséricorde.

10  N’opprimez pas la veuve et l’orphelin, l’étranger et le pauvre, Et ne méditez pas l’un contre l’autre le mal dans vos cœurs.

11  Mais ils refusèrent d’être attentifs, ils eurent l’épaule rebelle, et ils endurcirent leurs oreilles pour ne pas entendre.

12  Ils rendirent leur cœur dur comme le diamant, pour ne pas écouter la loi et les paroles que l’Éternel des armées leur adressait par son esprit, par les premiers prophètes. Ainsi l’Éternel des armées s’enflamma d’une grande colère.

 

par son Esprit. Le Saint-Esprit a joué un rôle essentiel dans l’inspiration et la révélation de la Parole de Dieu au travers de ses rédacteurs humains (cf. #1Co 2:10 ; #2P 1:21).

 

13  Quand il appelait, ils n’ont pas écouté: aussi n’ai-je pas écouté, quand ils ont appelé, dit l’Éternel des armées.

 

n’ai-je pas écouté. Cela reflétait une forme grave de la colère de Dieu: celle qui l’amène à abandonner les pécheurs désobéissants à leur sort.  cf. #Jug 10:13-14 ; #Jug 16:18-21 ; #Pr 1:24-31 ; #Os 4:17 ; #Mt 15: 14 ; #Ro 1:18-32.

 

14  Je les ai dispersés parmi toutes les nations qu’ils ne connaissaient pas ; le pays a été dévasté derrière eux, il n’y a plus eu ni allants ni venants ; et d’un pays de délices ils ont fait un désert.

 

Je les ai dispersés. Allusion à la captivité et à la dispersion du peuple, de même qu’à la désolation provoquée par son absence du pays promis (cf. #De 30:3-10).

 

 

ZECHARIAH 7 : 1 à 14

1 ¶ In the fourth year of King Darius, the word of the LORD came to Zechariah in the fourth day of the ninth month, which is the month of Kislev.

 

The fourth year of King Darius. In November-December 518 BC. BC, two years after the first message (cf. #Za 1: 1) and night vision (cf. #Za 1: 7) Zechariah, and two years before the end of construction of the temple.

7: 1-8: 23 The Jews were greatly encouraged by the night visions describing Israel's future, particularly the victory over the enemy, the final gathering of the promised land, purification and restoration, as well as the Messiah and his kingdom. More than half of the temple work was done, all the obstacles that opposed their completion had been withdrawn by the decree of Darius, which confirmed that of Cyrus (cf. #Esd 6: 1-14), and all so was for the best. This gave rise to a question raised by a delegation of Bethel, on the continuation of national fast. This one had been instituted to mourn the fall of Jerusalem and the destruction of the temple. If the city had not yet regained its ramparts and were still largely in ruins (cf. #Ag 1: 4), the temple was nearing completion. So we had sent delegates, and ask the Lord to the priests it was necessary to continue the tradition of this fasting. The answer is framed in negative terms in ch. #Za 7 through two separate messages, whereas c. #Za August 2 the messages formulated positively. Each of these four posts was intended to make the people understand the imperative of right living. As in ch. #Za 1: 1-6: 2, the prophet from the historical point of view and then move to the prophecy and at the time of the second coming of Christ.

 

2 When they had sent Sharezer and Regem Bethel-Melech and his men to implore the Lord

 

Bethel. Or "God's house". However, if the phrase "house of the Lord" is used about 250 times in the A.T. Nowhere Hebrew "Bethel" (literally "house of God") returns to the temple. Rather, it refers to a locality. Then these men came to Bethel, located twenty kilometers north of Jerusalem. Since their return from Babylon, the Jews rebuilt the city and resettled them (cf. #Esd 2:28; 7:32 Born #).

 

3 and say to the priests of the house of the LORD Almighty and the prophets, Should I weep in the fifth month and I make abstinence, as I did so many years?

 

I weep in the fifth month and I make abstinence. The Day of Atonement was the only annual fast prescribed by divine law (# Lev 23: 27), although other time of fasting could occasionally be required by God (cf. #Joe 1: 12-14). the fall of Jerusalem is commemorated by four fasts (cf. 2R # 25; # Jer 39: 1-4; Jer # 41; # Jer 52:13), the fourth, fifth, seventh and tenth months. Since the temple was burnt in the fifth month (juilllet in August), it was then that fasting was considered the most important, which is why the delegation took as an example (cf. 2R # 25: 8; # Jer 52:12). The Jews were subjected to these fasts and lamentations for "many years" but, given the prosperity they enjoyed now, it no longer seemed to them a tedious ritual.

 

4 The word of the LORD of hosts came to me, saying:

5 Say to all the people of the land and the priests: When you fasted and mourned in the fifth and seventh month, and this for seventy years, is it for me that you fasted?

 

the seventh month. This fasting was instituted to mourn the death of Gedaliah, the governor appointed by Nebuchadnezzar (# 2R 25: 22-26; Jer # 41) after the fall of Jerusalem in 586 BC. J.-C.

 

7: 5-6

Is that for me ... you. Zacharias pointed out to them that they did not fast after sadness and genuine repentance, but feeling very sorry for themselves (cf. #Esa 1: 10-15; #Esa 58: 3-9).

 

6 And when you eat and drink, did you not eat for yourselves and drink for yourselves?

7 Do not you know the words which Yahweh proclaimed by the former prophets, when Jerusalem was inhabited and its cities round about, and the South and the lowland were inhabited?

 

Do not you know the words. Literally "not the words" so that we can understand "do you not obey the words." The key was not in fact the ritual but obedience. It was obedience to God, who in the past had been a source of joy, peace and prosperity for Israel, she had earned the people to enjoy divine protection during the reigns of David and Solomon. If the generation of Zechariah began to replace the ritual to obedience, she would lose the joy, peace and prosperity it had enjoyed until then.

 

the south and the plain. Referring to the area south of Beersheba and the coastal plain of the Mediterranean, which meant the countries of the south west.

 

¶ 8 The word of the LORD came to Zechariah, saying:

 

7: 8-14 This is the second of four messages that response office to the question of v. 3. The prophet spoke it his initial call (#Za 1: 4) and warnings of the prophets who preceded him (see #Esa 1: 11-17; #Esa 58: 1-7; 5:10 #AM -15). He warned the men of Bethel they had to produce the fruits of righteousness, which demonstrate obedience to the word of God (vv #Za. 7: 9-10), and reconsider the actions of their ancestors: they deliberately rejected God (vv #Za. 7: 11-12a), and that they had earned the wrath of God (v #Za. 7: 12b). # Of cf. 28: 15-68; # 2Ch 36: 14-16.

 

9 Thus spake the Lord of hosts: Execute true judgment, and have for each other's goodness and mercy.

10 Do not oppress the widow, the orphan, the stranger and the poor, and do not meditate one against the other evil in your hearts.

11 But they refused to listen, they were a stubborn shoulder, and stopped their ears from hearing.

12 And they made their heart like a diamond, not to hear the law and the words which the Lord of hosts sent in his spirit by the former prophets. So the LORD Almighty was kindled with fury.

 

by his Spirit. The Holy Spirit played an essential role in the inspiration and revelation of the Word of God through its human editors (see # 1 Corinthians 2:10; 1:21 # 2P).

 

13 When he called, they did not listen; so did I not listen when they called, saith the Lord of hosts.

 

did I not listen. This reflected a severe form of the wrath of God: that which leads him to abandon the disobedient sinners to their fate. cf. #Jug 10: 13-14; #Jug 16: 18-21; #Pr 1: 24-31; #Os 4:17; #Mt 15: 14; #Ro 1: 18-32.

 

14 I scattered them among all the nations whom they knew not; the land was desolate after them, there were no more through nor returned; and a delightful land they made a desert.

 

I scattered. Referring to the captivity and dispersion of the people, as well as the devastation caused by the absence of the promised land (see # of 30: 3-10).

http://cms.dieu-avant-tout-com.webnode.fr/

APOCALYPSE OR REVELATION 1: 1 à 20

01/01/2017 23:57
Sujet de ce livre  - Adresse et salutation  - La venue du Christ  - Jésus-Christ se révèle à Jean et Lui ordonne d'écrire aux pasteurs des sept Eglises d'Asie   Apocalypse 1 : 1-20***Revelation 1 : 1-20 1:1 Révélation de Jésus-Christ, qu'il a reçue de...
01/12/2016 00:01
PAROLES DE JÉSUS-CHRIST  EN ROUGES   Apocalypse 1 : 1 À 20 *** + NOTES DE JOHN MACARTHUR   1 ¶  Révélation de Jésus-Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu’il a fait connaître, par l’envoi de son ange, à son...
09/08/2013 11:56
BIBLE AUDIO FRANÇAIS OU ANGLAIS FRENCH OR ENGLISH AUDIO BIBLE www.enseignemoi.com/bible/audio/
Objets: 1 - 3 Sur 3

Contact